La Diseuse d’Ombres, Sidhe tome 1 – Sandy Wiliams

Titre : La diseuse d’Ombres

VO : The Shadow Reader

Auteur : Sandy Williams

Traducteur : Clémentine Curie

Editeur :  Milady, collection Bit-Lit Poche

Date de Parution :  24 janvier 2013

couverture

 

  • Résumé :

Depuis dix ans, McKenzie Lewis travaille pour Atroth, le roi des faes. Elle est une diseuse d’ombres et est capable de retrouver la trace des faes lorsqu’ils ouvrent des fissures et se téléportent. Amoureuse de Kyol, le maître d’armes du roi, elle envisage pourtant de démissionner et de mener une vie d’humaine normale. C’est alors qu’elle est enlevée par Aren, le séduisant chef des rebelles. Ceux-là même qu’elle traque pour les empêcher de nuire au roi et à la cour. Mais si on ne lui avait pas tout dit ? Si la cause des rebelles était plus juste qu’il n’y paraissait au premier abord ?

 

 

  • Avis :

 

Personnages :

Souvent dans une guerre, la ligne entre « gentils » et méchants » est ténue. C’est ce qu’apprend McKenzie dans ce premier tome. Elle est butée, tenace et irréfléchie. Mais elle est surtout loyale et juste. Nous vivons à travers elle et suivons l’évolution de ses connaissances et de ses pensées. McKenzie est une héroïne comme je les aime : ni faible ni invincible, capable d’action et de réflexion.

Quant aux autres personnages, importants ou non, ils sont tous intéressants et on prend plaisir à les rencontrer puis à les suivre.

Aren est évidemment le personnage masculin auquel il est difficile de résister. Charmeur, courageux et insaisissable, il mène ses rebelles d’une main de maître et met cartes sur table quant à ses revendications.

Concernant Kyol, je dois bien admettre avoir un faible pour lui. En apparence parfaitement maître de ses émotions, son masque se fissure peu à peu et il est celui pour qui les choix sont le plus difficile à faire.

Lorn m’a intrigué, j’ai beaucoup aimé Sethan et ai adoré Naito et Kelia. Quant à Lena, j’ai hâte de la voir évoluer.

 

Histoire :

La première page nous fait directement entrer dans le vif du sujet et le reste s’enchaîne sans temps mort. L’intrigue est prenante et on se laisse happer par les mots qui défilent sur la page. Les décors sont bien décrits et donc parfaitement imaginables. En résumé, cette plongée dans le monde de Sidhe m’a donné envie d’y rester un peu plus longtemps. Et oui, j’ai donc entamé le tome 2 !

Au final, je ne regrette qu’une chose : ne pas pouvoir moi aussi jouer avec les edarratae d’un fae (a) Oh et je veux un kimki… Sosch a l’air si mignon ~

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s