Attirance et Confusion – Simone Elkeles

 

Titre : Attirance et Confusion

V.O. : Wild Card

Auteur : Simone Elkeles

Traducteur : Cyril Laumonier

Editeur : De la Martinière Jeunesse

Date de Parution : Janvier 2014

 

 

 

  • Résumé :

Derek a dix-sept ans. Son père est dans la Navy et se trouve actuellement en mer pour plusieurs mois. Lorsqu’il se fait renvoyer de son lycée, il n’a d’autre choix que de suivre sa belle-mère chez le père de celle-ci. Il n’a qu’une envie : rentrer chez lui. Mais sa rencontre avec la petite sœur de sa belle-mère va changer la donne.

Ashtyn a dix-sept ans et vit seule avec son père. Sa mère les a quitté et son père n’est plus que l’ombre de lui-même. Et lorsque sa grande sœur revient au bercail avec son fils et son beau-fils, elle n’est pas vraiment prête à leur faire bon accueil.

Mais ni Derek ni ses sentiments ne lui demandent vraiment son avis…

 

 

  • Avis :

« C’était trop mignon ! » est la première chose qui m’est venue à l’esprit lorsque j’ai refermé ce livre. Alors oui, ce n’est pas la réaction du siècle mais il faut la prendre de manière positive. Car j’ai vraiment beaucoup aimé ce roman. L’écriture est fluide, très agréable, l’histoire est intéressante et les personnages donnent envie de les suivre dans leur périple.

Ashtyn et Derek ont tous deux étaient amochés par la vie et ils en gardent des cicatrices encore à vif. Ainsi qu’une volonté de se tenir loin des gens. Pour ne pas souffrir concernant Ashtyn. Et pour éviter de s’impliquer en ce qui concerne Derek. Seulement leur rencontre ne va pas leur laisser le choix. Forcer de cohabiter tous les deux, ils commencent mal leur vie commune et ne cessent de se chercher verbalement des noises, instaurant ainsi une sorte de jeu entre eux.

On le sait dès le départ Ashtyn et Derek sont fait pour être ensembles et ils finiront par y arriver malgré les embûches sur le chemin. Ce qui est intéressant c’est de savoir quand et comment. C’est ce que j’ai apprécié dans Attirance et Confusion. L’auteur ne nous prend pas pour des buses et les deux adolescents sont très rapidement conscients de l’effet que l’autre a sur eux. Et, comme tout bon ado qui se respecte, parfaitement inconscient de l’inverse. Derek est le plus prompt à s’en rendre compte et à prendre les choses en main alors qu’Ashtyn est meilleure sur la durée et beaucoup plus tenace. Loin d’être lambda, les personnages sont travaillés, qu’ils soient principaux ou non. On ne peut que comprendre les réactions de Derek et d’Ash au regard de leur passé et de leurs expériences. Leurs sentiments sont compréhensibles et crédibles.

Ashtyn est un personnage qui se cherche tout au long du roman sans véritablement s’en rendre compte. Entre la fille qui n’a besoin de personne et celle qui attend désespérément que quelqu’un de solide lui tende la main et lui dise qu’elle est importante et n’a pas à tout gérer toute seule. Quant à Derek, il est rongé par la culpabilité et semble aussi seul qu’Ashtyn à part qu’il est celui qui sert de soutien aux gens qui l’entourent sans l’avoir véritablement demandé.

Les personnages qui les entourent justement, qu’il s’agisse de la famille d’Ash ou de ses coéquipiers, méritent tous d’être étoffés et ils le seront certainement par la suite. Tout comme le football américain prendra sûrement une place plus importante. J’ai hâte d’en apprendre plus sur les garçons de l’équipe ainsi que sur la sœur d’Ash. Et, moi qui dit souvent que les enfants ce n’est pas mon truc, j’ai trouvé Julian particulièrement adorable ! En vérité, le seul « bémol » revient à la grand-mère de Derek et ses réactions qui rendent le roman beaucoup « trop beau ». Mais même cette version trop idéalisée de la famille donne son petit charme au roman.

En résumé, Attirance et Confusion est une jolie histoire sur l’acceptation de soi et de son passé, sur le fait de se reposer sur les autres et la manière de vivre sa vie, pour soi-même. Et en fil conducteur de cette acceptation, il y a l’importance d’avoir une passion, un but et une famille. Un bon roman à lire au soleil et sans prise de tête.

 

 

« Appelle-moi Sucre d’orge encore une fois et tu vas prendre cher.

J’hésite à dire ce que j’ai sur le bout de la langue : « Tu me le promets ? » »

 

« Ce qu’il y a de mieux, avec les amis proches, c’est qu’ils savent tous de votre vie. Ce qu’il y a de pire, avec les amis proches, c’est qu’ils savent tout de votre vie. »

Publicités

2 réflexions sur “Attirance et Confusion – Simone Elkeles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s