Night School, tome 4 – C.J. Daugherty

Titre : Résistance

VO : Resistance

Auteur : C.J. Daugherty

Traducteur : Magali Duez

Editeur : Robert Laffont, collection R

Date de parution : 12 Juin 2014

 

Couverture

 

 

 

  • Résumé :

Depuis qu’elle a quitté Cimmeria, Allie va de planque en planque pour éviter que Nathaniel ne la retrouve. Mais ce dernier n’est jamais très loin et la jeune fille sait qu’elle n’est nul part en sécurité. Aussi est-elle ravie et soulagée lorsqu’on lui annonce qu’elle retourne à Cimmeria, en désespoir de cause. Mais dans la belle demeure, tout a changé. Sécurité renforcée, liberté opprimée. Il reste peu d’élèves et les présents savent bien que ce qui se trame derrière les grilles de la propriété est dangereux. Car le traître rode toujours parmi eux et personne n’a encore réussi à le démasquer.

Et au milieu de tout ça, alors que tout le monde craint pour sa vie, Allie se débat avec ses sentiments. La peur, la bravoure, l’amitié et l’amour…

 

  • Avis :
Je sors de ce tome totalement vidée, lessivée et les larmes aux yeux. Ce qui signifie que ce fut une bonne lecture puisque je l’ai vécue au point de subir le maelstrom d’émotions qui accompagne une intrigue bien menée et bien ficelée. Si certaines révélations sont certes sans surprise et si j’ai parfois trouvé Allie particulièrement agaçante avec ses tergiversations, il n’en reste pas moins qu’il s’agit d’une adolescente (avec tout ce que le terme implique au niveau changements, émotions et perplexité). Bon, elle est perdue dans ses sentiments certes mais j’ai tout de même eu envie de la secouer de temps en temps car oui, Sylvain et Carter sont tous les deux des garçons rêvés mais… mais dehors c’est la guerre ! Bref.

 

En dépit de ces moments où je tentais virtuellement de redonner à Allie le sens des priorités, j’ai dévoré les pages, oubliant où j’étais et ce que j’avais d’autre à faire, prisonnière volontaire et ravie de ma petite bulle de mots.

 

Si le groupe d’adolescents de la Night School est plongé dans le combat qui oppose Lucinda et Nathaniel, ils subissent néanmoins plus qu’ils n’agissent et ni eux ni nous n’avons toutes les clefs pour comprendre ce qui se passe réellement au dehors ni les enjeux finaux de ce duel.

 

J’ai trouvé l’atmosphère générale de ce tome assez sombre (malgré les problèmes amoureux d’Allie). Entre trahison et attente de la défaite. Allie muri encore un peu plus même si on sent qu’il lui manque beaucoup de cartes en mains pour réussir à comprendre ce qu’impliquent ses décisions et ses actes. Certains la trouveront sûrement stupide ou impulsive. Personnellement, je trouve qu’elle est fidèle à elle-même et à ses croyances et que ce sont les adultes autour d’elle qui pèchent par excès de secrets à son égard. Même s’ils font beaucoup d’effort dans ce tome-ci pour changer la donne et impliquer les élèves dans les décisions importantes.

 

Et cette fin… Extrême, prenante… Où les évènements s’enchainent pour se calmer avant de repartir de plus belle. Nous laissant haletant et totalement sur notre faim.

 

Alors la suite, je l’attend avec impatience et en même temps avec un brin de tristesse déjà, puisqu’il s’agira du dernier tome…

 

«La sécurité était une illusion. Un mensonge que l’on se racontait afin de pouvoir plus facilement affronter les terribles dangers de la vie.»

« Même la vie était un piège, quand on y réfléchissait deux minutes. Personne n’en sortait vivant. »

 

Publicités

Une réflexion sur “Night School, tome 4 – C.J. Daugherty

  1. Pingback: Top Ten Tuesday #8 | tempsdemots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s