Revanche ~ Cat Clarke

Titre : Revanche

V.O. : Undone

Auteur : Cat Clarke

Traducteur : Alexandra Maillard

Editeur : Robert Laffont, collection R

Date de Parution : 17 Octobre 2013

 

 

 

Choisie par Stella sur le Boudoir Ecarlate pour le Challenge binôme.

Il s’agit de ma lecture du mois d’Août ~

Vous pouvez retrouver Stella sur son blog Stella’s books

 

  • Résumé :

Jem est amoureuse de Kai, son meilleur ami. Mais Kai est gay alors, au lieu d’une belle histoire d’amour, ils vivent une amitié fusionnelle et indestructible. Mais lorsqu’une vidéo est envoyée à tous les élèves du lycée montrant Kai avec un garçon, le jeune homme ne peut pas le supporter et se suicide.

Le choix de Jem est fait : elle se suicidera elle aussi pour ne pas avoir à vivre dans un monde sans Kai. Mais avant cela, elle trouvera les coupables. Et elle les brisera.

 

  • Avis :

Revanche me faisait de l’œil depuis un petit moment, autant pour la quatrième de couverture que pour la couverture elle-même, réalisée par Mark Owen, que je trouve splendide. Je me suis tenue assez loin des avis sur ce roman pour ne pas être influencée lorsque je le lirai à mon tour.

Et puisque j’ai eu la chance de me le voir offrir par Nyxx du Boudoir Ecarlate dans un swap, c’est maintenant chose faite.

 

Un roman splendide et horrible à la fois, un concentré d’amour et de haine qui finissent par se mêler. J’ai parfois ressenti tellement de tristesse en lisant ce livre que j’ai préféré prendre le temps de le lire tranquillement, même si les derniers chapitres n’ont pas été possible à lâcher. Le désarroi de Kai puis celui de Jem est palpable et la douleur de cette dernière est physique. Vivre sans Kai lui est proprement impossible, même si les lettres de ce dernier tendent à essayer de lui prouver le contraire. C’est assez contradictoire et en même temps tellement compréhensible de la part de Kai de vouloir lui donner une raison de vivre sa vie alors que lui n’a pas su le faire. Il agit de la même façon qu’elle envers lui : parce qu’il l’aime et connait ses qualités, il la pense plus forte qu’elle ne l’est réellement.

Mais Jem est forte. A sa façon. Elle l’est pour lui. Parce que la mort de Kai est injuste et qu’elle est triste, perdue et en colère. Et quelle meilleure façon de trouver une raison de survivre que de se venger ? C’est le but que Jem se fixe et son objectif devient toute sa vie. Pour Kai certes mais aussi pour elle. Pour avoir l’impression d’avoir accompli quelque chose pour lui. Parce qu’elle n’a rien pu faire lorsqu’il était encore vivant et qu’elle ne sait pas quoi faire d’autre maintenant qu’il est mort.

Car c’est cela le pire : se rendre compte de la douleur de ceux qui restent. On suit Jem mais on voit parfois aussi les parents de Kai. Ce qui devrait faire un électrochoc pour Jem. Elle le voit, elle en a conscience et pourtant, seul Kai compte. Kai et les lettres qu’il lui a laissé à ouvrir mois après mois durant un an. Une année ça semble si long mais ça passe tellement vite.

 

Jem m’a brisé le cœur. Parce qu’elle se brise elle-même au fil des pages. Elle se fait autant de mal qu’elle en fait aux autres.

Ce roman, c’est une histoire d’adolescents parfaitement entiers qui finissent tous par se briser. Un à un. Douloureusement. Aucun d’entre eux n’en ressortira indemne. Pas plus que les gens qui les entourent et qui les aiment. L’effet papillon. Pour un acte malveillant qui en aura brisé un, ils seront tous entraînés et ils en paieront tous le prix.

Et le pire est peut-être de se laisser à imaginer ce qu’il arrivera aux personnages une fois la dernière page tournée…

Une chose est sûre : une fois que vous l’aurez entre les mains, prévoyez-vous un endroit bien au calme, du temps pour pouvoir le lire lentement et en savourer chaque mot. Ainsi qu’un mouchoir. Ensuite… Laissez-vous happer. Tout simplement.

Encore une fois un sans-faute de la part de la part de la Collection R.

 

« Kai était intelligent, drôle et gentil. Il avait dix ans, le jour où j’ai compris que je voulais l’épouser. Ma conception du mariage n’était peut-être pas tout à fait réaliste, à l’époque, puisque je nous voyais vivre dans des maisons mitoyennes. Je n’avais quand même pas été jusqu’à nous imaginer avec des enfants. Ben non ; où auraient-ils habités, d’abord ? »

 

« La conviction que Kai était la seule personne au monde à pouvoir me réconforter ne m’avait pas quittée. J’aurais souhaité qu’il me prenne dans ses bras, qu’il me serre très fort et me dise que tout irait bien sans lui ; comment osait-il ne pas être là pour moi ? »

 

« Une enveloppe fermée promet toujours tant de choses… C’est comme si elle pouvait tout contenir… Vraiment tout. Bon, tout, à parti du moment où ça tient dans une enveloppe, bien sûr. »

 

« Je crois que ce que j’essaie de te dire, c’est que si tu rencontres des gens qui te rendent heureuse – mais vraiment heureuse – accroche-toi à eux. Parce que ça n’arrive pas si souvent. »

 

Publicités

4 réflexions sur “Revanche ~ Cat Clarke

  1. Pingback: Top Ten Tuesday #8 | tempsdemots

  2. Pingback: Cruelles – Cat Clarke | tempsdemots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s