Amis et rien de plus ~ Kristan Higgins

 

Titre : Amis et rien de plus

V.O. : Just one of the guys

Auteur : Kristan Higgins

Traducteur : Karine Xaragai

Editeur : Harlequin, collection Mosaïc

Date de Parution : 1er Novembre 2013

 

 

Couverture

 

 

Terminé le 14/08/2014

 

  • Résumé :

Chastity a trente ans quand elle revient dans sa ville natale. Elle a un boulot qui lui plait, une famille soudée et un chien affectueux. Mais ce qu’elle veut maintenant, ce n’est plus vraiment jouer la tatie gâteau avec ses neveux et nièces, c’est plutôt fonder une famille à elle. Et,pour cela, il lui faut oublier son amour d’enfance, le beau Trevor qu’elle a toujours sous les yeux puisqu’il fait un peu « parti de la famille ».

Aussi, lorsqu’elle rencontre Ryan Darling, chirurgien traumatologue, elle se dit qu’elle tient peut-être sa chance. Mais est-elle vraiment prête à la saisir et à laisser son cœur derrière elle ?

 

 

  • Avis :

Chastity revient dans sa ville natale suite à une proposition de travail. Elle a trente ans, elle est adulte et elle compte bien s’installer définitivement. Elle est certes toujours la « petite O’Neill » mais elle s’y est faite. Avec un père capitaine de la Brigade des pompiers et quatre frères tous dans les métiers de secours, elle est une fille parmi les hommes depuis toujours. Et elle fait partie de la bande.

Mais en faire partie, c’est aussi devoir taire son amour pour Trevor. Il fait partit de la bande lui aussi et il est même considéré comme un fils par ses parents. Il est là à chaque réunion de famille et elle l’a sous les yeux à longueur de temps. Ce qui ne l’aide pas à oublier à quel point il est gentil, séduisant… Et combien elle est amoureuse de lui. Depuis toujours ou presque.

Ce roman, c’est l’histoire d’un premier amour qui a été abandonné pour de bonnes raisons et qui devrait être passé depuis le temps. Sauf que non… Chastity est toujours aussi accroc à Trevor et son retour aux sources ne l’aide pas à voir plus clair dans ses sentiments. Enfin si, elle y voit très clair : elle l’aime. Mais Trevor non. Aussi décide-t-elle d’essayer de trouver quelqu’un d’autre. Mais quand on est entourée d’hommes et que l’on n’est pas forcément féminine, la chose est délicate. Plus délicate psychologiquement d’ailleurs, parce que Chastity entend qu’elle n’est pas assez séduisante pour attirer les hommes.

Une chose que j’ai beaucoup aimé, c’est que malgré ça, Chastity ne cherche jamais à changer qui elle est. Elle reste pleinement fidèle à elle-même, tout le temps et si elle décide de faire des choses qui ne sont pas habituelles pour elle, c’est dans son propre intérêt, pour évoluer et vaincre ses peurs. C’est une héroïne adorable, qu’on veut voir heureuse à la fin.

En delà de cela, le roman présente aussi toute une réflexion sur les métiers destinés à porter secours. Qu’il s’agisse de secouristes, d’infirmières, de pompiers, de chirurgiens… L’histoire les mets en avant et insiste sur le fait qu’ils contribuent chacun à sauver des vies, qu’ils soient en bas de l’échelle ou non. L’autre côté de la médaille est aussi pointé du doigt et l’auteure insiste sur le côté prenant de ces métiers, qui demandent un dévouement et prennent beaucoup de temps car il faut donner de soi.

Un roman qui se dévore tant il est agréable à lire.

Encore une fois, une jolie histoire signée Kristan Higgins.

 

 

« Non mais, il s’est vu ? Ce gringalet tout pâlot avec qui j’ai bien voulu sortir ! Parce que c’est lui qui est venu me chercher ! Je ne me suis pas jetée à sa tête. Je ne l’ai pas kidnappé ! Il n’y a eu ni sac sur la tête, ni menottes, ni longs trajets dans le coffre de ma voiture. En aucun cas, je n’ai eu besoin de creuser une fosse dans mon sous-sol pour l’y garder enchaîné. Alors comment se fait-il que, tout à coup, je ne sois plus assez séduisante pour lui ? »

 

« Tel l’Anneau de Tolkien, elle possède un indéniable pouvoir hypnotique. ‘Une dent pour les gouverner tous, une dent pour les trouver, une dent pour les amener tous et dans les ténèbre les mordre’. »

 

« Merci Chastity. Alan est sympa mais…

_ Je sais. Ce n’est pas Aragorn.

_ Pas même Gimli, réplique-t-elle. »

 

 

Une réflexion sur “Amis et rien de plus ~ Kristan Higgins

  1. Pingback: Harlequin fête ses 40 ans | tempsdemots

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s