Les Enfants qui poursuivent les étoiles ~ Shinkai Makoto et Mitani Tomoko

Titre : Les Enfants qui poursuivent les étoiles

V.O. : 星を追う子ども(Hoshi o ou kodomo)

Auteur : Shinkai Makoto et Mitani Tomoko

Editeur : Clair de Lune

Date de Parution : 6 Mars 2014

Nombre de tomes : 3 (histoire terminée)

 

couv T1    couv T2Couv T3

 

 

  • Résumé :

Asuna a perdu son père lorsqu’elle était toute petite. Il lui a laissé une pierre permettant de temps en temps de faire fonctionner une radio. Aussi va-t-elle régulièrement sur la falaise en compagnie de son chat pour tenter d’entendre une chanson. Une chanson venue de loin, si loin qu’elle provient d’un pays situé aux tréfonds de la Terre…

 

  • Avis :

Comment résister au titre ?

Le premier tome m’a été offert pour mon anniversaire (Céline, merci !) et donc, une fois n’est pas coutume, nous allons aujourd’hui parler manga.

Les enfants qui poursuivent les étoiles nous conte, comme le nom l’indique, l’histoire de plusieurs enfants. Celle d’Asuna tout d’abord qui est l’héroïne principale. Ainsi que celle de Shun et Shin. De Yu et Seri aussi, que l’on va rencontrer au fil des pages.

Mais le manga parle tout autant de l’histoire des adultes qui les entourent, qu’il s’agisse de M. Morisaki ou de la mère d’Asuna. Plutôt qu’une histoire d’enfants en vérité, il s’agit surtout d’un manga sur la perte. Comment faire face lorsqu’on a perdu un être cher ? Peut-on tout faire pour essayer de le faire revenir ? Et peut-on décider de la vie des autres ?

La douceur des dessins se combine à certains moments violents, en actes ou en paroles et donne à réfléchir.

Trois tomes, ce n’est pas assez à mon goût pour réussir à décrire en profondeur tous les personnages, bien qu’ils le mériteraient. On devine derrière tout cela une histoire encore plus complexe et des liens bien plus profonds que ceux que Mitani Tomoko nous donnent à voir durant ces trois petits tomes.

Malgré cela, le récit laisse place à son lot de bouleversements et de prises de conscience des personnages. Shin et Asuna sont des personnages auxquels il est très facile de s’attacher et à qui il est triste de dire au revoir une fois la dernière page refermée. Agartha est un lieu où les terriens n’ont pas leur place mais, au lieu d’un endroit paradisiaque que l’on rêve de visiter, il apparait que les Dieux et les hommes qui y vivent ne sont peut-être pas moins cruels que les terriens.

Les Enfants qui poursuivent les étoiles est un très joli manga, qui plaira encore plus à ceux qui aiment les fins ouvertes.

 

« Aux confins du monde se trouvent l’inconnu, le merveilleux et le secret, de la même façon que sous chacun de nos pas s’accumulent des trésors. La vie est faite du bonheur et de la douleur de savoir cela. »

Shinkai Makoto

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Les Enfants qui poursuivent les étoiles ~ Shinkai Makoto et Mitani Tomoko

  1. Pingback: Bilan #2 Septembre 2014 | tempsdemots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s