Prince de Sang – Raymond E. Feist

Titre : Prince de Sang

V.O. : Prince of the Blood

Série : Les Fils de Krondor, tome 1

Auteur : Raymond E. Feist

Traducteur : Isabelle Pernot

Date de Parution : 22 Juin 2012

  • Résumé :

 

Les fils jumeaux d’Arutha, Borric et Erland, sont deux jeunes hommes impatients, joueurs et peu décidés à obéir aux ordres qu’on peut leur donner. Leur père commence à désespérer en constatant que ses aînés ne comprennent décidément pas à quel point leurs rôles et leurs actions sont importantes pour le bien du Royaume. L’anniversaire de l’impératrice de Kesh la Grande lui fournit donc une épreuve tout autant qu’une leçon.

Devenu Prince de Sang, Borric se doit d’être sans faille et Erland, à ses côtés, doit montrer la même justesse d’action et de parole. Entre tentatives d’assassinats, meurtres, complots, nouvelles amitiés et pertes, les jumeaux vont devoir grandir vite et apprendre à devenir ceux dont le Royaume a besoin qu’ils soient.

 

 

  • Avis :

 

Quel plaisir de retrouver Feist ! J’ai lu les Chroniques de Krondor il y a de cela une petite dizaine d’années et, si le tome 2 ne m’avait pas emballé plus que cela, je gardais un très bon souvenir de la série en elle-même, notamment du personnage d’Arutha et du tome 3. Sachant que j’ai aussi une fascination pour le lien entre jumeaux… Il suffit de mettre jumeaux et fils d’Arutha dans la même phrase pour que je commence forcément à sautiller.

Je me suis donc lancée dans ce roman avec un apriori positif. Je ressors de ce livre complètement satisfaite (et oui, j’avoue, j’ai été jeté un œil à la fin à un moment… par précaution (a)). Les jumeaux m’ont tout d’abord agacé de par leur côté égoïste et capricieux d’enfants trop gâtés. Leurs épreuves les font grandir et c’est un plaisir de les voir évoluer sous la plume de Monsieur Raymond Feist. Une plume contrastée, entre Fantasy pure, batailles et complots et quelques moments plus légers qui permettent aux lecteurs de souffler mais m’ont parfois étonnés.

Étrangement, je n’ai pas réellement eut de favoris durant ma lecture. On retrouve avec joie quelques personnages qu’on connaissait bien lors des Chroniques de Krondor. Un véritable bonheur de revoir Jimmy et un peu de tristesse lors de ses retrouvailles avec Pug. Qu’il s’agisse d’Erland ou de Borric, j’ai fini par beaucoup apprécier les garçons, qui se prennent de violents coups mais n’ont d’autres choix que de relever la tête et de continuer quand même. On voit peu Arutha mais il reste égal à lui-même, tel que nous l’avions quitté lors des tomes précédents.

Le roman propose un voyage initiatique pour les deux jeunes hommes qui vont avoir un parcours différent et devoir faire preuve de patience et d’intelligence. A côté de cela, on découvre d’autres personnages, moins gâtés par la vie durant leur enfance et qui vont permettre à Borric ou Erland d’évoluer. Le livre permet aussi de découvrir les mœurs de Kesh et j’ai bien rit lorsque Erland trouve étrange que les Keshien fêtent le jour de leur naissance comme étant leur anniversaire (oui, nous avons des mœurs Keshienne ! … Pas beaucoup heureusement).

En résumé, un roman qui m’aura beaucoup plu et sur lequel je reviendrais très vite pour lire la suite de ce diptyque.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s