L’homme idéal… ou presque – Kristan Higgins

Titre : L’Homme idéal… ou presque.

V.O. : Catch of the day

Auteur : Kristan Higgins

Traducteur : Karine Xaragai

Editeur : Harlequin, collection Mosaïc

Date de parution : 2 Juin 2014

 

 

 

  • Résumé :

Maggie a une vie qu’elle juge sympathique. Une famille qu’elle adore dont une sœur jumelle de qui elle est très proche et un métier qu’elle aime. Propriétaire du Jo’s Dinner, son restaurant est au cœur de la petite ville de Gideon’s cove. La seule chose qui manque à son bonheur est en définitive un mari et des enfants. Une famille à elle, comme celle que possède sa sœur.

Un rêve qui semble assez accessible lorsqu’on y pense. Sauf que, pour le moment, l’élu de son cœur, s’il est beau, prévenant et l’aime beaucoup… est un prêtre.
 

  • Avis :

Ai-je déjà dit à quel point j’adore cette auteure ? Si ce n’était pas le cas, c’est donc ici chose faite.

Après une petite baisse de moral et une envie de lire assez basse, je me suis dit qu’un roman de Kristan Higgins ne me ferait sûrement pas de mail. Effectivement ! Un régal une fois encore. Et ce, même si j’ai pleuré comme un bébé au beau milieu du livre. Preuve, s’il en est, que ce roman m’a fait passer par toute une myriade d’émotions.

Durant la majeure partie de l’histoire, j’ai adoré Maggie. Elle est drôle, serviable et elle veut bien faire. Elle est certes maladroite et il lui arrive nombre de péripéties assez rageantes qu’elle finit par prendre avec une bonne humeur impressionnante. Son amour pour sa famille force le respect et, alors que Christy possède la vie qu’elle veut, on sent rarement une once de jalousie mais toujours un grand bonheur de voir sa jumelle heureuse.

Des personnages qui gravitent autour d’elle, j’ai beaucoup aimé Jonah. Le petit frère, le dernier de la famille que tout le monde chercher à protéger comme s’il était encore un gamin alors qu’il est adulte et en âge de prendre ses propres décisions « comme un grand. » Les employés et habitués du Jo’s ont tous une histoires à part, tout comme sa locataire et j’ai beaucoup aimé les passages où on les voient tous interagir.

Et ai-je besoin de préciser que j’ai trouvé que Colonel était un amour ?

L’histoire tient ses promesses tout au long du roman, même si Maggie m’a agacé avec ses quiproquos. J’ai eu bien envie de la gronder un bon coup en lui expliquant que reprocher à Malone son manque de communication ne vaut rien si on est incapable de s’exprimer soi-même. Quant à Malone, j’admets qu’il méritait parfois qu’on lui choppe le collet et qu’on le secoue joyeusement. A la place de Maggie, j’en aurais sûrement hurlé de frustration. Mais ce petit moment après Colonel… Tellement mignon qu’il m’a réconcilié avec sa propension à grogner pour s’exprimer.

Une romance mais pas que, comme à chaque roman de Kristan Higgins. Tout un petit monde à explorer et des personnages à qui emboîter le pas le temps d’une histoire pour passer un très agréable moment.

Je reste cependant un peu sur ma faim quant à sa relation avec Emory et au nom de la boule de poils.

Mais encore une fois : un régal !

« Quand ma mère se lamente que jamais je ne rencontrerai quelqu’un, lorsqu’un rendez-vous tourne en eau de boudin, ou quand je rentre chez moi après avoir gardé Violet toute la soirée, tenaillée par le désir d’avoir un enfant bien à moi, il me suffit de me tourner vers sa bonne tête dorée et de quémander un bisou pour être réconfortée. Il ne m’a jamais dit que je gâchais ma vie – il a toujours pensé au contraire que ma vie était la meilleure chose qui lui soit arrivée. Et il n’a jamais pensé que je parle trop ! Il accueille chaque soir, sur le sofa, tous les gratouillis de ventre, toutes les caresses sur la tête que je lui fais, comme si pour lui j’étais un don du ciel, alors qu’en fait mon amour est juste une goutte d’eau comparé à sa dévotion pour moi. »

 

 

« On ne prend quasiment aucun risque quand, dès le départ, on sait qu’on n’a rien à perdre. »

 

 

4 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s