Le Grimoire d’Argent, Mercy Thompson T5 – Patricia Briggs

Titre : Le Grimoire d’Argent

V.O. : Silver Borne

Série : Mercy Thompson

Auteur : Patricia Briggs

Traducteur : Lorène Lenoir

Editeur : Milady

Date de Parution : 12 Novembre 2010

 

 

  • Résumé :

La vie de Mercy n’a jamais été calme mais elle pensait avoir eu assez d’ennuis pour le siècle à venir. Pourtant, lorsque le fils de Zee l’appelle et lui fait part d’un message laissé à son intention par un de ses amis, elle comprend qu’elle n’est pas au bout de ses peines. D’autant plus que la meute n’accepte pas vraiment l’arrivée d’un coyote dans ses rangs et que Samuel n’est plus du tout lui-même.

Il faudra à Mercy beaucoup de courage car elle va devoir prendre des décisions difficiles…

 

 

  • Avis :

Quel plaisir de retrouver Mercy !

Je ne me lasse décidément pas de cette série qui sait se renouveler tout en gardant tout ce qui en fait le charme et l’intérêt. On s’intéresse ici un peu plus à la meute et à ce qu’implique l’arrivée de la jeune femme aux côtés d’Adam. Les liens des loups-garous nous sont un peu plus révélés et on comprend mieux les problèmes que peut rencontrer l’alpha et les distensions au sein des loups. Mercy mûrit au fil de ce roman, comprenant peu à peu qu’elle doit se battre pour s’imposer et qu’elle ne peut pas rester à l’écart pour tenter d’éviter de rajouter plus de conflits.

On découvre dans ce livre les faiblesses d’Adam et de Samuel, ce qui m’a poussé à les en aimer d’autant plus. J’ai tremblé pour Sam et me suis attachée à lui au fil des pages, comprenant totalement les choix de Mercy tout autant que sa culpabilité. La fin du roman donne une lueur d’espoir à son égard et j’ai hâte de voir ce que la suite donnera à son encontre.

Quant à Adam, il est ici bien plus fragile qu’il ne l’a été durant les quatre romans précédents. Loin d’être faible mais son masque se fissurant malgré tout pour laisser place à son côté « homme » plus qu’alpha.

L’intrigue principale tourne autour du livre racontant les Légendes Faes que Phin a prêté à Mercy au tome précédent et, si l’artefact ne paye pas de mine, il est, comme bien des livres, porteur de beaucoup plus de pouvoirs et de possibilités qu’on ne l’aurait cru au premier abord. La disparition de Phin va les entraîner dans un périple plein de dangers où les mots prononcés auront autant d’importance que les actes réalisés.

Les humains « lambdas » sont ici un peu plus mit à contribution et les larmes me sont montés aux yeux lors de la dispute entre Sylvia et Mercy. Garbiel et Jesse prennent un peu plus de place et sont aussi mignons que têtus, ce qui ne les rend que plus attachants.

Encore une fois un roman prenant, bien mené et dans lequel on ne s’ennuie pas un seul instant ! Une série sûre dans laquelle je me replonge à chaque fois avec un réel plaisir.

 

« – Pourquoi considère-t-on que les voitures sont des femmes ? Demanda-t-il.

– Parce qu’elles sont capricieuses et exigeantes, répondit Zee.

– Parce que, si c’étaient des hommes, elles passeraient leurs journées à se plaindre au lieu d’agir, répliquai-je. »

« C’est à ça que ça sert, les amis; remarquai-je : vous aider à tenir debout quand ça ne va pas, et vous donner un coup de pied au cul quand c’est nécessaire. »

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Le Grimoire d’Argent, Mercy Thompson T5 – Patricia Briggs

  1. Pingback: Bilan Décembre 2014 / Année 2014 | tempsdemots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s