Le Ciel est partout – Jandy Nelson

Titre : Le Ciel est Partout

V.O. : The Sky is everywhere

Auteur : Jandy Nelson

Traducteur : Nathalie Peronny

Editeur : Gallimard Jeunesse

Date de Parution : 17 Mai 2010

 

 

 

 

  • Résumé :

Lennie vient de perdre sa grande sœur et son monde en est chamboulé. Elle a mal et elle ne sait plus comment être celle qu’elle a toujours été. Au milieu de tout ça, l’arrivée de Joe est comme une bouffée d’oxygène. Mais comment peut-être encore ressentir de la joie ou de l’amour alors que Bailey n’est plus là ?

 

  • Avis :

Lorsque vous commencez ce genre de livre, vous vous attendez forcément à ce qu’il soit triste. C’est une évidence. Mais parfois, on tombe sur de petites pépites et c’est le cas pour ce roman. Il est triste oui et j’avoue avoir parfois (bon okay souvent) dû retenir mes larmes. Mais il est surtout et avant tout particulièrement touchant.

Lennie n’a pas connu sa mère et pour elle, Bailey était presque tout. Sa grande sœur et sa meilleure amie. Celle à qui elle disait tout et avec laquelle elle partageait les moindres moments de son existence. Sa mort frappe d’un coup et Bailey s’éteint à dix-neuf ans, soudainement. Et si les gens autour d’elle veulent extérioriser et parler avec elle pour faire leur deuil et lui permettre de faire le sien, Lennie elle se renferme. Et ne parle pas. Elle ne s’en sent pas la force et n’en a pas envie. Aussi écrit-elle des poèmes sur des bouts de papier ou n’importe quel support qu’elle a sous la main à l’instant. Un tronc d’arbre, un prospectus, un gobelet qui traîne. Elle sème ses mots aux quatre vents, revivant ses souvenirs ou parlant à Bailey. Bailey qui ne lui répondra plus jamais.

Touchée par le deuil, Lennie est perdue. Sans Bailey, elle ne sait même plus qui elle est et tâtonne pour trouver comment s’en sortir, prenant parfois les mauvaises décisions. Sachant qu’elles ne sont pas les bonnes mais ne réussissant pas à faire autrement. Elle apprend des choses sur sa sœur qu’elle ne savait pas et sombre encore plus. Mais, au milieu de sa tristesse, elle a parfois des moments de joie et ce sont les plus difficiles à vivre pour elle. Car comment sourire alors que sa sœur n’est plus là ? A-t-elle même encore le droit de le faire ? Peut-elle vraiment tomber amoureuse et embrasser un garçon alors qu’elle devrait pleurer et avoir le cœur asséché ?

Le Ciel est Partout, c’est l’histoire d’un deuil mais aussi celui d’une renaissance. C’est un roman qui vous montre qu’on ne cesse jamais d’être triste d’avoir perdu les gens qu’on aime mais qu’il faut avancer. Parce que s’arrêter et se rouler en boule ne leur rendra pas hommage et ne les ramènera pas. Parce que le temps ne s’arrête pas pour nous même s’il s’est arrêté pour eux. Que la vie est cruelle mais qu’il faut aussi accepter les bons moments lorsqu’ils se présentent à nous.

C’est un roman bouleversant et sublime, qui fait sourire et pleurer. Parce que la mort fait partie de la vie et qu’il faut faire avec.

 

 

« Son frère nous rejoint et pose négligemment sa main sur l’épaule de Joe, le transformant par ce geste en petit frère – violente déchirure dans mon cœur – Je ne suis plus la petite sœur de personne. Même plus une sœur tout court. »

 

« Elle me manque, la personne que j’étais avec elle me manque, ce que nous étions tous ensemble me manque. Nous ne serons plus jamais ces personnes. Elle les a toutes emmenées avec elle. »

 

« J’ai entendu cette expression un jour : un être qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle. »

Publicités

13 réflexions sur “Le Ciel est partout – Jandy Nelson

  1. Pingback: Bilan du mois de Janvier 2015 | tempsdemots

  2. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #4] Bilan #4 | Muti et ses livres

  3. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #4] Bilan #5 | Muti et ses livres

  4. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #4] Bilan #6 | Muti et ses livres

  5. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #4] Bilan #7 | Muti et ses livres

  6. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #4] Bilan #8 | Muti et ses livres

  7. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #4] Bilan #9 | Muti et ses livres

  8. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #4] Bilan #10 | Muti et ses livres

  9. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #4] Bilan #11 | Muti et ses livres

  10. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #4] Bilan #12 | Muti et ses livres

  11. Pingback: Tag : Adieu 2015 | tempsdemots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s