Les Larmes Noires – Stacy Bailly

Titre : Les Larmes Noires

Série : Des Larmes de Sang

Auteur : Stacy Bailly

Editeur : Sharon Kena

Date de Parution : 22 Janvier 2013

 

 

 

  • Résumé de l’éditeur :

« Aidlinn Weiss, jeune Anglaise de quinze ans, commet l’irréparable : elle partage la couche d’Ewen, son cousin, beau jeune homme et chevalier irlandais qu’elle aime depuis l’enfance, ennemi juré de Bradley, son frère, et perd ainsi sa virginité.
C’est à ce moment que, pour elle, commence l’enfer… Ewen, qui nie tout sentiment à son égard, est condamné à la peine de mort alors qu’elle est envoyée en maison close…
Un an plus tard… Souillée jusqu’au plus profond de son âme et totalement désemparée, Aidlinn envisage le suicide. C’est alors qu’un nouveau client franchit la porte de sa chambre. La silhouette athlétique, un visage d’une beauté divine, des yeux magnifiques… Elle le reconnait tout de suite. Le jeune homme se jette sur elle et, dégainant sa dague, s’apprête à lui trancher la gorge… »

 

  • Avis :

Je remercie les éditions Sharon Kena pour m’avoir permis de lire ce roman dans le cadre de leur « lucky day n°9 » proposé sur leur page facebook.

 

Le résumé me tentait réellement et je trouve la couverture vraiment très jolie.

Mais… Pour ce qui est du roman en lui-même, j’ai vraiment été déçue. Je m’attendais à une véritable romance historique pleine de rebondissements.

Au niveau des rebondissements, aucun problème ! Il y en a et ils sont nombreux. L’écriture est assez sympathique et facile à lire. Seulement… Je n’ai pas du tout accroché aux personnages. A aucun d’entre eux. Peut-être à Lucy qu’on ne doit voir que sur quelques pages mais dont la présence ne sert finalement pas à grand-chose (elle a cependant peut-être un rôle plus important dans le tome 2 qui nécessite sa présence dans le 1).

Les autres personnages sont tous vils, menteurs et/ou sadiques. Si ce n’est Aidlinn, l’héroïne, qui elle, est tellement naïve qu’elle frôle souvent la stupidité…

Pour preuve cette citation : [ATTENTION SPOILER] « Un criminel ? Non, ce n’est pas ainsi qu’elle l’aurait défini, plus maintenant. Elle avait réfléchi et elle avait bien dû s’avouer qu’il était un homme d’honneur. »

L’homme en question a couché avec elle, l’a abandonné dans un bordel durant un an, l’a appelé « garce » et « putain » tout au long du roman, l’a assommé et elle est à ce moment-là persuadée qu’il la vendu à son frère, celui-là même qui l’avait envoyé au bordel. Il a aussi et de façon tellement romantique, précisé qu’il la forcerait à l’épouser même s’il devait l’engrosser pour ce faire.

Oh oui. Quel homme d’honneur ! Des comme ça, on en voudrait toutes ! [FIN SPOILER]

 

Voilà donc LE personnage masculin censé nous vendre du rêve ainsi que l’héroïne à laquelle on doit s’attacher.

Autant dire que ça n’a pas vraiment fonctionné pour ma part…

J’ai aussi été très surprise par les dialogues qui ne font pas du tout d’époque et par la façon de se comporter de certains personnages, Breena notamment.

Certains moments m’ont vraiment semblé incohérents, comme celui-ci où Aidlinn réussit, avec un doigt cassé et une force de mouche, à étrangler un homme en pleine possession de ses moyens, un guerrier qui plus est, qui a donc l’habitude de se battre.

Même la fin, qui aurait pu rehausser un peu et terminer l’intrigue en one-shot un tant soit peu romantique est totalement irréaliste. Et place l’héroïne sous un jour masochiste plus encore que stupide qui m’a donné envie de la secouer un bon coup.

Je ne doute pas que le roman plaira à d’autres que moi car l’écriture en elle-même n’est pas rébarbative et l’intrigue partait sur de bonnes bases. Mais j’attendais un héros attirant et une héroïne capable de se servir de sa tête et je suis donc restée sur ma faim…

 

Publicités

5 réflexions sur “Les Larmes Noires – Stacy Bailly

  1. Outch ! J’ai toujours un peu de mal avec les romances historiques… souvent ça devient rapidement trop « niais » pour moi, trop rose, trop meringue.
    Et vu ce que tu en dis, je ferais mieux de passer mon chemin…
    Par contre, je ne connaissais pas du tout cette maison d’édition ! Je suis allée voir leur site et ils ont l’air d’avoir pas mal de titre sympa 🙂

    J'aime

    • J’adore ça en règle général (mais j’assume mon côté niais au niveau de ce genre de lecture :P) mais justement il faut que ça me fasse rêver… Et là… J’étais plutôt horrifiée xD
      Sinon, la maison d’édition a l’air d’avoir des titres intéressants oui ! =)

      J'aime

  2. Pingback: Bilan du mois d’Avril 2015 | tempsdemots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s