Conversion – Katherine Howe

 

Titre : Conversion

V.O. : Conversion

Auteur : Katherine Howe

Traducteur : Céline Alexandre

Editeur : Albin Michel

Date de Parution : 29 Avril 2015

 

 

 

  • Résumé :

En 1706 à Salem, Ann Putnam décide soudain de se confesser et d’avouer ce qui s’est passé à Salem il y a de cela des années. Elle revient sur les fillettes possédées, la chasse aux sorcières et les morts qui ont suivis les évènements.

En 2012, au prestigieux lycée pour filles St Joan rien ne va plus : certaines élèves de terminales sont atteintes de convulsion ou d’autres troubles incompréhensibles. Incapacité à marcher, cris soudain, paralysie faciale ou chute de cheveux… Les hypothèses vont bon train et la presse s’empare de l’affaire alors que personne n’arrive à donner une explication satisfaisante.

Le passé fera-t-il la lumière sur les évènements du présent ?

 

  • Avis :

Je remercie tout d’abord, Solène, Anne-Céline et les éditions Albin Michel Wiz pour ce roman.

Le résumé m’intriguait réellement et je trouve la couverture très sympa (d’autant plus qu’elle colle parfaitement bien à l’ambiance du livre ! Oui, je le souligne parce que ce n’est pas toujours le cas ^^)

On rencontre donc ici deux héroïnes que l’on va suivre en parallèle. Tout d’abord Colleen, celle qui va nous raconter les évènements récents qui se passent à St Joan. Et Ann Putnam qui a fait partie des fillettes de Salem, soupçonnées d’être possédées par le diable. On sent bien le côté historique des moments à Salem et on voit que l’auteure maîtrise son sujet à la perfection. Les explications de fin du livre nous annoncent d’ailleurs qu’elle a suivit le schéma dont s’est déroulée l’affaire de 2012.

Je pense que certains seront déçus de la manière dont l’histoire se termine et pourtant, le roman laisse place à deux fins distinctes pour peu qu’on en préfère une fantastique ou une plus rationnelle. Les passages du passé nous montre une Ann Putnam repentante et des enfants qui se sont vus « voler » leur jeu par des adultes, ces derniers en profitant pour s’adonner à la vengeance ou à la jalousie.

Au niveau de l’écriture, celle-ci est fluide et j’ai pris beaucoup de plaisir à suivre Colleen dans ses réflexions. On se pose beaucoup de questions et ces dernières sont de plus en plus nombreuses au fil des pages, nous incitant à continuer notre lecture pour savoir le fin mot de l’histoire. Lors de mes études de Lettres, j’ai étudié La Sorcière de Michelet et j’avais déjà beaucoup apprécié ces transcriptions des chasses aux sorcières expliquées de façon plus ou moins rationnelles.

Conversion est différent mais tout aussi prenant. On s’attache à Colleen, aux difficultés qu’elle traverse et à ses amies. Qu’il s’agisse d’Emma, d’Anjali ou de Deena, on a envie de savoir ce qui va leur arriver et la manière dont elles vont s’en sortir. J’ai vraiment espéré que Colleen aille bien car j’ai beaucoup apprécié ce personnage qui s’en demande beaucoup à lui-même et en oublie parfois le plus important : profiter.

Au final, le roman nous propose une version terre-à-terre mais avérée, crédible et logique.

Je n’en dirais pas plus pour ne pas spoiler mais j’ai beaucoup aimé ce roman qui est un appel à relativiser.

 

– D’accord, mais c’est pas normal qu’ils se soient laissé déborder. Chaque fois qu’ils nous donnent une nouvelle information, on a l’impression qu’ils mentent. Je me demande ce qui est pire – qu’ils sachent ce qui se passe mais refusent de nous dire la vérité, ou qu’ils soient dépassés.

 

 

 

Publicités

5 réflexions sur “Conversion – Katherine Howe

  1. Hello,
    Merci pour ton article, moi aussi j’ai beaucoup aimé ce livre !
    D’ailleurs je ne sais pas si tu as vu la vidéo promo ? Elle est chouette et reprend l’ambiance de la couv :

    J'aime

  2. Tiens faudrait que je lise La Sorcière de Michelet ! Tu l’as toujours ? A la fac j’ai fait un oral sur La Démonomanie de Bodin, tout en ancien français scanné du livre médiéval, hé bah … C’était super ennuyeux en fait. Sinon, les sorcières de Salem, j’ai lu quelque part que c’était dû à une bactérie du pavot qui les a tous fait halluciner, en fait, c’est marrant non ? XD

    J'aime

    • Violent le pavot ! xD
      Et oui, La Sorcière fait partit des ouvrages que j’ai gardé =)
      J’te le passerai si tu veux ❤
      Pourtant, livre médiéval, ça me faisait rêver au départ… mais si c'est ennuyant… j'veux plus xD

      J'aime

  3. Pingback: Bilan Mois de Mai 2015 | tempsdemots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s