Divergent, Quatre – Veronica Roth

Titre : Quatre

Série : Divergent

V.O. : Free Four, Tobias tell the story

Auteur : Veronica Roth

Editeur : AdA

Date de Parution : 1er Mars 2015

 

Lu en Lecture commune avec Férilou de Read and Escape et Michou de In My BookWorld

  • Résumé :

Avant que Tris n’arrive chez les Audacieux, Quatre avait fait le même chemin. C’est lui qui raconte cette fois. Il explique les raisons de son choix et nous permet de comprendre qui il est. Tout autant que la personne qu’il est devenu.

  • Avis :

Et voilà… La dernière page de la série Divergent est tournée. Si vous avez lu ma chronique du tome 3, vous savez que la fin de la série n’avait pas réussit à m’emballer comme le premier opus l’avait fait. Néanmoins, j’avais passé de très bons moments de lecture, notamment avec le personnage de Quatre.

J’étais donc ravie de le retrouver ! On le suit donc dans quelques scènes avant l’arrivée de Tris et quelques-unes après et on en apprend beaucoup sur ses choix. Notamment sur ce qui l’a conduit à choisir les Audacieux. Si Quatre avait un statut assez viril vu par les yeux de Tris, on découvre ici un gamin parfois un peu paumé, qui ne sait pas vraiment comment s’intégrer et qui reste isolé quelques soient les circonstances. Son amitié avec Zeke et Shauna est touchante à suivre et j’ai une nouvelle fois beaucoup apprécié le grand frère d’Uriah.

La plume de Veronica Roth est servie avec une traduction très agréable et les pages se tournent sans qu’on s’en rende réellement compte. Les histoires s’enchaînent doucement, le Quatre « d’avant Tris » nous devenant de plus en plus familier jusqu’à se fondre totalement dans celui que nous avons découvert tout au long de la série.

On en apprend plus aussi sur les Audacieux « avant » et il est clair que la faction était bien plus amicale avant que la politique et Jeanine ne s’en mêle. Le roman est un prologue aux évènements finalement mais du point de vue de Quatre qui s’émancipe doucement du carcan dans lequel il a été enfermé toute son enfance. On le voir grandir rapidement et devenir un adulte au fil des pages. Il assume ses choix, même s’il les sait parfois contraire aux règles, tacites ou non. C’est là quelque chose que j’avais toujours apprécié chez le personnage : il reste fidèle à ce qu’il croit juste lui, sans se préoccuper de si sa vision de la justice correspond à celle que les autres s’en font.

J’ai donc beaucoup aimé ce tome bonus même si… ma lecture s’est avérée être assez triste. Car on s’attache d’autant plus à Quatre. Et qu’on connait son avenir.

Au final un roman qui plaira à ceux qui ont aimé la saga car, s’il n’apporte pas d’informations nouvelles sur la série, il permet de retrouver des personnages qu’on a apprécié et d’en apprendre un peu plus sur Quatre et les Audacieux.

 

Moi, c’est juste que je ne vois pas la violence comme un jeu [..]. Je sais pourquoi ça ne peut pas être un jeu pour moi : parce que pendant très longtemps, ça a constitué ma réalité, envahi ma vie éveillée comme mon sommeil. Ici, j’apprends à me défendre, à être plus fort, mais une chose que je n’ai pas apprise, que je refuse d’apprendre, c’est à prendre plaisir à causer de la souffrance.

11 commentaires

  1. Pour ma part, j’ai adoré me trouver dans les pensées de Quatre. Je le trouve plus agréable comme narrateur, moins indécis et immature que Tris.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s