La Mort de Napoléon – Simon Leys

 

Titre : La Mort de Napoléon

Auteur : Simon Leys

Postface : Françoise Chatelain

Editeur : Espace Nord

Date de Parution : 2015

 

 

 

Résumé (éditeur) :

« Messieurs-dames, hélas ! l’Empereur vient de mourir ! »
La nouvelle se répand rapidement à travers toute l’Europe. Pourtant, Napoléon n’est pas mort. Après une ingénieuse évasion, il a réussi à regagner la France, laissant un sosie occuper sa place à Sainte-Hélène – et ce n’est que ce dernier qui vient de trépasser. Mal ajusté à son incognito, Napoléon va traverser une série d’étranges épreuves. Confronté à son propre mythe, saura-t-il recouvrer son identité? Et qui est-il donc, maintenant que l’Empereur est mort ?

 

Avis :

Je remercie tout d’abord Babelio et les éditions Espace Nord pour ce livre qui est donc mon premier livre reçu lors d’une masse critique de Babelio =)

Je dois avouer qu’en fait, je ne m’attendais pas du tout à ça lorsque je l’ai coché. A la lecture du résumé, je pensais lire un véritable livre de fiction avec des évènements et un Napoléon tel qu’on a l’habitude de l’entendre décrire. Or, on découvre là un homme qui avance sans même paraître conscient lui-même de qui il est et qui vivote un peu, porté au grès du vent. J’ai trouvé très intéressant le fait que tout ait été prévu pour le remettre au pouvoir et je pensais que l’on aurait droit à une intrigue particulière sur la manière dont tout devait se goupiller. Car tout avait l’air d’une complexité qui donnait envie d’en savoir plus. J’ai donc été frustrée lorsque l’auteur, suite à une poussière dans le rouage qui emmène Napoléon ailleurs qu’à l’endroit prévu, passe à autre chose sans un regard en arrière.

Comme j’ai eu beaucoup de mal à reconnaître le personnage dans le portrait que nous en fait ici l’auteur, j’ai eu bien du mal à entrer dans le récit. Au final, je me suis réellement laissée emportée qu’àprès la première reconnaissance et j’ai cru que la suite allait continuer dans l’émotion. Les soldats que Napoléon rencontre sur son chemin sont d’ailleurs les personnages qui m’ont le plus touché alors que le principal concerné ne m’a finalement fait ni chaud ni froid. La fin aurait pu amener un moment drôle lorsque l’Autruche commence à paniquer mais, au final, j’ai trouvé qu’on resté dans le pathétique du personnage.

La postface quant à elle, nous permet de mieux cerner ce qu’à voulu mettre en place l’auteur à travers ce roman : une distance toute ironique qui m’est, je dois bien l’avouer, totalement passer au dessus car je n’ai pas du tout abordé l’œuvre de cette manière. Une postface donc très intéressante, qui permet d’en comprendre bien plus sur le récit et sur la manière dont l’avait abordé Simon Leys.

 

 

Publicités

4 réflexions sur “La Mort de Napoléon – Simon Leys

  1. Pingback: In My MailBox #19 | tempsdemots

  2. Pingback: Bilan du Mois de Juin 2015 | tempsdemots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s