Nos Âmes Jumelles – Samantha Bailly

Titre : Nos Âmes Jumelles

Auteur : Samantha Bailly

Editeur : Rageot

Date de Parution : 27 Mai 2015

 

 

 

  • Résumé (éditeur) :

Sonia est la plume, Lou est le crayon.
Ensemble, elles inventent, osent, racontent, décrivent…
Y seraient-elles parvenues l’une sans l’autre ?
De virtuel sur un forum, leur duo peut-il leur faire vivre une amitié réelle ?

 

  • Avis :
Au vu du sujet, je louchais sur ce roman depuis quelques temps mais l’arrivée des Halliennales et la présence de Samantha Bailly au salon m’ont décidé à ne plus repousser ma lecture et c’est donc joyeusement que je me suis lancée dans Nos Âmes Jumelles.

 

Alors, alors… que dire… ?
Ce livre est un véritable coup de cœur car je me suis pleinement retrouvée dans Lou et Sonia. Inscrite sur le forum du Fanzine Trames, les deux jeunes filles deviennent rapidement amies et partagent aussi bien leur passion que leurs joies et leurs peines, se créant ainsi une petite famille virtuelle sur le forum.

 

Retrouver une communauté grâce à un clavier est mon quotidien depuis de nombreuses années et je pense que je ne dois pas être la seule (en tout cas si vous lisez ceci, vous en faite parti :P). Quelque soit le cheminement, qu’on se trouve en marge et qu’on cherche à trouver des alter egos qui vibrent pour les mêmes choses ou qu’on veuille tout simplement partager ses passions, on peut trouver sur internet un nombre incalculable de forum, de sites ou de blogs permettant aux uns et aux autres d’échanger et de communiquer.

 

Lou et Sonia sont toutes deux artistes. Si l’une s’engage dans la voie du dessin, l’autre a pour ambition de devenir écrivain. Lycéennes, elles sont à l’âge où tout semble possible mais effrayant et où l’on a besoin de compter sur des personnes qui nous sont chères pour croire en nous-mêmes.
A travers les pages, on découvre aussi bien les fêlures de l’une que de l’autre et on s’attache rapidement à elles deux. Les petits interludes de début de chapitre renvoyant au futur des deux héroïnes m’ont beaucoup plu et m’ont rappelé le manga Nana d’Ai Yazawa qui amenait l’histoire de ses personnages de la même manière.

 

Au final, je ne peux pas écrire cette chronique sans faire un parallèle avec ma propre expérience car j’ai vécu ce roman de façon personnelle et souvent avec attendrissement et nostalgie de part les réminiscences qu’il a suscité en moi.
L’inscription sur un forum de passionnés et le stress de montrer ses premières œuvres. La joie des retours positifs. Les amitiés naissantes et les rencontres. Les petites bulles d’oxygène que ces personnes apportent au quotidien et le temps qui passe si rapidement lorsqu’ils sont présents. Les différences entre leur famille et la notre et les côtés positifs comme négatifs de ces différences. La première Japan Expo côté exposant et la découverte. Passer des nuits à discuter de ses passions avec des gens à l’autre bout de la France ou du monde.

 

Samantha Bailly réussit avec brio à nous replonger dans nos années lycée et nous montre aussi ce qu’on peut trouver d’extraordinaire dans les rencontres sur internet tout comme ce qui peut tout aussi bien nous décevoir et nous blesser. Lou et Sonia ont chacune leurs lots de problèmes, qu’ils soient familiaux ou scolaires. Leur rencontre et leurs discussions permettent à chacune d’elle de relativiser leur existence, et leur amitié leur permet tout autant de s’affirmer que de comprendre qu’elles peuvent être elles-mêmes sans avoir à cacher leurs envies ou ce qu’elles pensent être des défauts insurmontables.

 

Le roman nous propose aussi d’entrer de plein fouet dans toutes les affres de l’adolescence : le manque de confiance en soi, les abrutis croisés au détour des couloirs, la prise de conscience de soi, le premier amour, les difficultés à exprimer ce que l’on désire à ses proches de façon claires et calme, l’orientation sexuelle… Un panel qui reprend le quotidien de Lou et Sonia et fait de ces jeunes filles des êtres auxquels on s’attache et auxquels on s’identifie.

 

Plus encore, Nos Âmes Jumelles est surtout un appel à se bouger pour réaliser ses rêves et à ne pas se contenter de les regarder nous filer entre les doigts. Une passion demande du travail et de la rigueur tout autant que du plaisir. Et on ne peut pas savoir si l’on a le pouvoir de réussir si l’on n’essaie pas.

 

Et parce que mon existence aurait certainement été bien différente sans ce merveilleux site et les gens que j’y ai croisé, n’hésitez surtout pas à faire un tour sur fanfic-fr.net.

 

« L’idéalisation tue les vrais bons moments, déclare-t-il en brandissant son gobelet. Il faut vivre, expérimenter, tester. Tant pis si c’est nul ou imparfait. »

Publicités

11 réflexions sur “Nos Âmes Jumelles – Samantha Bailly

  1. Pingback: Bilan Octobre 2015 | tempsdemots

  2. Pingback: Tag : Adieu 2015 | tempsdemots

  3. Pingback: Nos Âmes Rebelles – Samantha Bailly | tempsdemots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s