Descendants

 

Titre : Descendants

Réalisateur : Kenny Ortega

Acteurs : Dove Cameron, Cameron Boyce, Booboo Stewart, Sofia Carson

Mtichell Hope, Melanie Deane Moore, Brenna d’Amico

Genre : comédie, famille, fantastique

Production : Disney Channel

Date de sortie : Octobre 2015

 

 

 

  • Synopsis :

Dans le royaume enchanté d’Auradon, le prince Ben, fils de la Bête et de la Belle, devenus Roi et Reine, se prépare à monter sur le trône. Sa première décision officielle : permettre aux enfants de l’île de l’Oubli, où vivent les plus redoutables méchants, de venir habiter à Auradon. Mal, Evie, Carlos et Jay vont franchir les frontières de leur île prison pour la première fois de leur vie. Est-ce qu’ils suivront les traces de leurs parents maléfiques, ou est-ce qu’ils choisiront le bien pour sauver le royaume ?

 

 

  • Avis :

Après voir lu lu livre L’Île de l’Oubli de Melissa de la Cruz, il paraissait assez logique que je voudrais voir le film. Ayant entendu des avis divergents, j’étais vraiment curieuse de savoir ce que j’allais en penser.

Alors certes ni l’histoire ni les personnages n’ont rien de très évolué. ça chante dans tous les sens, c’est plein de bons sentiments et, c’est sûrement ce que j’ai apprécié, c’est très ironique.

On retrouve donc les personnages juste après la fin du roman, ce qui est peut-être déroutant pour les personnes ne l’ayant pas lu, même si un bref topo permet de présenter l’intrigue. Si j’imaginais totalement Mal, Jay et Carlos de cette manière, j’ai été un peu septique face à Evie au départ même si j’ai fini par l’apprécier elle aussi. J’ai par contre été déçue des méchants qu’on voit finalement assez peu et qui sont beaucoup moins dégradé que dans le roman où ils étaient complètement loufoques et désespérés. On retrouve les travers des plus jeunes, totalement causés par leur éducation mais ils ne sont pas aussi poussés, ce qui est somme toute dommage.

Comme le film fait suite au roman, je pense qu’on l’apprécie plus en ayant lu d’abord ce dernier puisqu’on est déjà au fait des personnages. On sait par exemple que Jay vole tout ce qui traîne, que la mère d’Evie ne lui parle que d’être belle, que Carlos est un petit génie et que Mal désespère de réussir à plaire à sa mère. Quelques passages nous montre d’ailleurs ces faits mais pas assez pour que l’on réussisse à s’attacher aux personnages si on ne les connait pas du roman. Pour avoir passé quelques temps avec eux au fil des pages, je les ai trouvé ici touchants dans leur manière d’appréhender le monde qui les entoure. La façon de Jay d’apprendre à faire partie d’une équipe, la fierté d’Evie à réussir intelligemment, la douceur entre Carlos et son animal de compagnie, le bonheur de Mal à être aimé… Tous ces petits moments qui permettent de voir les personnages évoluer ne servent l’intrigue que parce que j’ai lu le roman et je serai sûrement passé à côté sans cela.

Au niveau des « gentils », on les découvre stupides, envieux et égoïstes pour certains. C’est ce côté complètement opposé à l’habituel « les héros sont forcément gentils, beaux et intelligents » qui me plait finalement dans cette histoire. Car ici, les héros sont les « méchants » et l’histoire s’applique à démontrer qu’on doit vivre sa vie pour soi-même et non pas pour plaire ou faire plaisir aux autres. Que l’éducation ou les parents ne suffisent pas pour dire à quelqu’un qui il deviendra.

Si j’ai tout d’abord regardé ce film par curiosité, j’en suis ressortie amusée et j’ai beaucoup rit devant les situations loufoques qui s’enchaînaient.

Un film à prendre au second degré et qui m’a donc fait passer un bon moment !

 

 

Publicités

6 réflexions sur “Descendants

  1. C’est un film qui est sorti au cinéma ???
    Bon ok, je ne suis au courant que des sorties de films indiens XD
    Mais celui-là m’amuserai à voir, même si je n’ai pas lu le roman.

    J'aime

  2. Mis à part le postulat de départ plutôt débile de confier le pouvoir à un gamin de 16 ans alors que ses parents ont encore les capacités de régner, un peu trop de carton pâte et des finitions parfois bas-de-gamme notamment pour les costumes, sans parler de la conception par action du saint esprit des héros, c’est plutôt sympatoche pour une froide soirée d’hivers. Du Disney à fond. J’ai bien aimé les personnages. Par contre, j’ai l’impression que Jay est davantage le fils d’Aladin que de Jafar (qui, étrangement, ne ressemble pas à son homologue du dessin animé contrairement à la Méchante Reine et à Maléfique). Je n’ai pas lu le roman et je n’ai pas été trop gênée de ce côté-là. Mais on a l’impression qu’il faut que ça devienne une série pour en savoir plus quand même. En tout cas merci pour la découverte, c’était chouette ^^

    J'aime

    • Oui ça m’a fait rire ça xD « allez hop, t’as 16 ans, tu sais pas du tout ce que tu veux mais prends le pouvoir fils ! » Jay est plutôt Aladinesque je suis d’accord 😛 Apparemment ils vont faire un deuxième film et je crois qu’ils vont des mini épisodes en dessin animé aussi… bref, ils surfent sur la vague !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s