Tugdual, T1 Les Coeurs noirs – Anne Plichota et Cendrine Wolf

 

Titre : Les coeurs noirs

Série : Tugdual

Auteurs : Anne Plichota et Cendrine Wolf

Editeur : XO

Date de Parution : 23 Octobre 2014

 

 

 

  • Résumé (éditeur) :

Ce qui peut leur arriver de pire : tomber amoureux…
Serendipity, petite ville du sud des états-Unis.
Tugdual, dix-huit ans, fait partie d’une famille pas tout à fait comme les autres : comme lui, Mortimer, son frère de dix-sept ans, et Zoé, sa sœur de seize ans, sont dotés de pouvoirs surnaturels qu’ils doivent dissimuler.
Mais un autre secret pèse encore plus lourdement sur leur cœur : ils exercent malgré eux une attraction irrésistible sur les autres. Et, bien pire, cette attraction est mortelle pour ceux qui la subissent. En dépit de leur prudence, ils vont bientôt découvrir que d’autres connaissent leur secret. Derrière une apparente bienveillance, qui sont-ils ?
Alors qu’une véritable organisation se met en place autour d’eux et que leur mal continue de les ronger, ils font néanmoins leur possible pour vivre comme n’importe quels ados.
Mais quand l’amour s’en mêle, les choses se compliquent dangereusement…

 

  • Avis :

Tugdual fait parti de ces romans où je me dis « j’ai bien aimé mais… » et pour lesquels j’ai donc un peu de mal à trouver quoi dire.

Le problème principal vient du fait qu’il s’agit d’un spin-off de la série Oksa Pollock, chose que je ne savais pas. On s’en rend finalement compte puisque les personnages citent Oksa et surtout parce que, personnellement, j’ai eu l’impression de ne pas avoir toutes les informations.

J’ai donc été sur le site de la maison d’édition pour découvrir le fait que la série Tugdual était un spin-off. N’ayant pas lu Oksa Pollock, je ne sais pas si la série apportent vraiment tant d’informations sur les personnages de Tugdual. Peut-être que non. Ou peut-être que oui. Toujours est-il que j’ai eu l’impression d’avoir pris le train en marche et que ce dernier était amputé des principaux wagons de tête.

C’est sûrement cette sensation de « rater quelque chose » qui m’a un peu gâché ma lecture…

Car l’intrigue est prenante et les personnages intéressants. La petite famille se compose des trois adolescents aux pouvoirs étranges, capables de donner la mort en se nourrissant du désir qu’une personne peut avoir pour eux. Qu’il s’agisse de Mortimer, de Tugdual ou de Zoé, on s’attache aux trois jeunes gens, chacun fort et tendre à sa manière.

Si Mortimer est le plus « faible », il est aussi le plus intéressant puisque c’est par lui que l’intrigue et le suspense se mette peu à peu en place. J’ai parfois eu envie de le secouer mais il est somme toute attendrissant, perdu dans sa volonté de bien faire et de s’en sortir sans décevoir ceux qu’il aime.
Tugdual et son apparente froideur m’ont tout autant donner envie parfois de le secouer lui aussi mais, a contrario, ses gestes envers Zoé ou Victoria le rende adorable et contrebalance ses remarques parfois acerbes.
Zoé est elle aussi tout en ambivalence, douce et malgré tout presque sadique. Ils cachent tous trois une myriades d’émotions différentes sans savoir qu’en faire et sont intéressants pour cela.
J’ai aussi adoré Connor et Josh et je suis assez curieuse de savoir qui est vraiment Victoria.
Concernant les adultes, si j’ai beaucoup aimé la mère de Mortimer, j’ai suivi Abakoum comme un personnage auquel je ne comprenais pas tout, persuadée là aussi qu’il me manquait bon nombre d’informations…
Au niveau de l’intrigue, j’étais vraiment très curieuse de ces textos signés OMG et j’attendais avec impatience d’en savoir plus mais la résolution m’a quelque peu déçue… d’autant plus que je n’ai par contre pas adhéré à la fin qui, choquante ou non, m’a surtout donné une impression de « débarrassage ».

En bref, si je lis finalement le tome 2, je prendrais d’abord soin de lire ou de feuilleter les Oksa Pollock pour me familiariser un peu plus avec le monde créé par les auteurs et m’enlever cette impression de louper un wagon.

 

 

Entre dans le

challenge2016

10 / 35

Publicités

9 réflexions sur “Tugdual, T1 Les Coeurs noirs – Anne Plichota et Cendrine Wolf

  1. Pingback: Bilan Novembre 2015 | tempsdemots

  2. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #5] Bilan 1 | Muti et ses livres

  3. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #5] Bilan 3 | Muti et ses livres

  4. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #5] Bilan 4 – Muti et ses livres

  5. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #5] Bilan 5 – Muti et ses livres

  6. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #5] Bilan 6 – Muti et ses livres

  7. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #5] Bilan 7 – Muti et ses livres

  8. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #5] Bilan 8 – Muti et ses livres

  9. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #5] Bilan 9 – Muti et ses livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s