Dis-moi si tu souris – Eric Lindstrom

Titre : Dis-moi si tu souris

V.O. : Not if I see you first

Auteur : Eric Lindstrom

Traducteur : Anne Delcourt

Editeur : Nathan

Date de Parution : 2 Juin 2016

 

 

  • Résumé (éditeur) :
« Je suis Parker, j’ai 16 ans et je suis aveugle. »
« Bon j’y vois rien, mais remettez-vous : je suis pareille que vous, juste plus intelligente. D’ailleurs j’ai établi Les Règles :
– Ne me touchez pas sans me prévenir ;
– Ne me traitez pas comme si j’étais idiote ;
– Ne me parlez pas super fort (je ne suis pas sourde) ;
– Et ne cherchez JAMAIS à me duper.
Depuis la trahison de Scott, mon meilleur pote et petit ami, j’en ai même rajouté une dernière. Alors, quand il débarque à nouveau dans ma vie, tout est chamboulé. Parce que la dernière règle est claire : Il n’y a AUCUNE seconde chance. La trahison est impardonnable. »

 

  • Avis :

Le roman nous fait faire la connaissance de Parker, aveugle depuis plusieurs années et qui a appris à vivre sans cette vue qu’elle possédait avant l’accident. Pour endiguer la pitié et l’aide automatique des gens à son égard, elle a créé différentes règles qu’elle suit scrupuleusement. Des règles que toutes personnes s’approchant d’elle se doit de respecter sous peine d’être bannie de son entourage. Des règles qui, selon Parker, sont tout simplement la logique même.

Parker est le genre de personne qu’on aime ou qu’on déteste, sans demi mesure. Pour ma part, je l’ai adoré. Elle est certes cynique, brute de décoffrage et parfois complètement égoïste. Mais elle s’est surtout forgée une carapace pour se protéger du monde qui l’entoure. Car elle n’est jamais sûre de rien. Ce qu’elle prenait pour acquis a soudain disparu de sa vie et, si elle continue à avancer malgré tout, comme si elle était plus forte que tous les coups durs, il n’empêche que ces derniers l’ont marqué en profondeur. Elle n’est finalement qu’une adolescente à qui il est arrivé beaucoup de choses difficiles et qui se débrouille comme elle peut pour vivre avec.

Je me suis attachée à Parker comme à ceux qui gravitent autour d’elle. A Sarah, Molly et Faith. Et bien sûr à Scott. A tous ces personnages qui ont chacun leur histoire propre et qui grandissent au fil des pages à travers les « yeux » de Parker. La manière dont l’histoire nous est raconté nous permet de nous immerger totalement dans les ressentis de cette dernière, de comprendre ses erreurs et ses failles, de ressentir ses émotions et son envie d’avancer.

La course est pour elle un besoin viscéral, un moment de liberté et de solitude dont elle a besoin pour faire une pause dans sa vie, pour être juste Parker et non pas « Parker l’aveugle ». Je suis entrée dans ce roman et j’y ai découvert une héroïne que j’aurai adoré suivre encore un peu. Dis-moi si tu souris, c’est finalement le genre de livre qui vous donne l’impression de laisser des amis derrière vous, tant les personnages sont attachants et réalistes et tant notre plongée dans l’histoire est forte.

En bref un roman prenant qui propose des personnages haut en couleur et une histoire touchante qui fait passer du rire aux larmes.

Merci à Samia et aux éditions Nathan pour cette belle découverte ~

 

Entre dans le

challenge2016

45 / 35 50

3 réflexions sur “Dis-moi si tu souris – Eric Lindstrom

  1. Pingback: Bilan Mai-Juin 2016 | tempsdemots

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s