Dissonance – Erica O’Rourke

 

Titre : Dissonance

Auteur : Erica O’Rourke

Traducteur : Magali Duez

Editeur : Albin Michel Wiz

Date de Parution : 2 Avril 2016

 

 

 

  • Résumé (éditeur) :

Del est une Marcheuse: elle a le pouvoir de passer d’une réalité à l’autre.
Dans ces univers parallèles,elle ne cesse de croiser différentes versions de Simon Lane,le garçon dont elle est tombée amoureuse.
En essayant de se rapprocher de lui, Del va rapidement découvrir que le conseil des Marcheurs cache un terrible secret.
Un secret qui pourrait bouleverser l’univers tout entier.

 

 

  • Avis:

Le seul point « négatif » de ce roman ? Son résumé. Qui laisse entendre que, plus qu’une saga fantastique, il s’agit d’une romance. Et certes, la romance est l’une des bases solides de l’histoire mais elle n’arrive qu’ensuite. L’intrigue est bien plus complexe, bien plus énorme que ça.

Le début nous plonge dans le monde de Del et dans sa compétence à pouvoir marcher d’un monde à l’autre. L’idée de ces mondes échos est déjà très intéressante puisqu’elle implique que chaque choix est important, même par exemple, celui de décider quel parfum de glace commander. Notre choix dans le monde original, par exemple menthe-chocolat, implique un monde écho ou notre alter ego aurait fait un choix différent et ainsi de suite.

J’aime beaucoup cette idée, tout comme celle de Marcheurs passant d’un monde à l’autre et voyageant entre ses échos. Au niveau de l’histoire fantastique déjà : elle est passionnante. Bien décrite, emballante… Le background est parfait pour nous plonger dans une toute autre réalité totalement possible.

Au niveau des personnages, ils sont peu nombreux mais sont donc détaillés. Malgré son nombre de pages importants (560 rien que ça), on comprend bien que certains vont gagner en importance et ne sont là « que » pour ce qu’ils apporteront par la suite. Concernant Del, je l’ai bien aimé mais elle est finalement assez égoïste pour m’agacer parfois. Pas assez toutefois pour être détestable et elle est finalement tout aussi crédible de par la pression qui pèse sur ses épaules. De par sa volonté d’être qui elle a envie d’être. Et de par son éducation.

Eliot et Simon m’ont beaucoup plu, chacun à leur manière et ils apportent tous deux à Del et à l’intrigue un petit supplément d’âme (ou un gros selon que l’on prenne l’un ou l’autre mais je ne vous en dirais pas plus). Et Addie est finalement plus complexe et intéressante qu’elle n’y parait au premier abord.

Reste l’intrigue. Qui démarre sur les chapeaux de roues et ne ralentit plus. J’ai été totalement emportée par cette dernière et j’ai dévoré les pages. J’aurai presque aimé un moment que le livre soit coupé en deux tomes tant l’intrigue est dense et demande peut-être une pause. Mais au final, on se laisse porter par les questions qui surgissent tout au long du texte. Les échos gagnent en consistance et on se prend à marcher en compagnie de Del sans plus pouvoir s’en empêcher.

En bref un roman prenant qui nous entraîne d’un monde à l’autre sans jamais nous laisser reprendre notre souffle. Un régal !

Merci à Anne-Céline et aux éditions Albin Michel pour cette superbe découverte ~

 

Entre dans le

challenge2016

57 / 35 50

Publicités

Une réflexion sur “Dissonance – Erica O’Rourke

  1. Pingback: Bilan Juillet – Août 2016 | tempsdemots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s