Chaque soir à 11 heures – Malika Ferdjoukh

Titre : Chaque soir à 11 heures

Auteur : Malika Ferdjoukh

Editeur : Flammarion Jeunesse

Date de Parution : 12 Octobre 2016

 

 

  • Résumé (éditeur) :

La mère de Willa, 17 ans, s’occupe de l’organisation des élections de miss tandis que son père collectionne les maîtresses de 20 ans. A l’anniversaire de sa meilleure amie Fran, elle rencontre un jeune homme dont les parents sont morts dans de mystérieuses circonstances. Elle va bientôt découvrir une famille qui cache bien des secrets…

 

  • Avis :

Ayant en ce moment assez peu le temps de lire, j’ai du mal à me plonger totalement dans mes lectures mais, ici, j’ai été rapidement entrainé par Willa. Sa façon de raconter ce qui se passe autour d’elle nous pousse à nous y intéresser et à nous poser des questions. Je suis tout de suite entrée dans l’histoire et la fluidité des phrases rend la lecture très agréable.

Au niveau du personnage, j’ai beaucoup apprécié que Willa ne soit pas négative vis-à-vis d’elle-même malgré le début du roman qui insiste sur le fait qu’elle se trouve invisible et inintéressante. J’avais peur que cela prenne trop de place dans l’intrigue mais non, Willa n’est vraiment pas centrée sur elle-même et, par conséquent, elle rend tout ce qui se déroule autour d’elle diablement intéressant puisqu’elle s’y focalise et explicite les évènements.

Je me suis posée beaucoup de questions au fil du texte et, moi qui déteste les fins ouvertes, j’ai été particulièrement heureuse d’avoir toutes les réponses à mes questions à la fin du texte. La boucle est bouclée et on peut donc laisser les personnages vivre tranquillement la suite de leur histoire.

Concernant l’intrigue, je l’ai trouvé passionnante, parfois inquiétante et si finalement certaines ficelles sont assez faciles à deviner, l’attachement que l’on ressent pour les personnages le compense largement. Car Willa n’est pas la seule à être adorable. Ses parents,  un peu loufoques et gamins, amènent une touche d’humour au fil du texte tout en étant sentimentaux. J’ai aimé les personnages que j’ai rencontré entre les pages, je m’y suis attachée et j’ai croisé les doigts pour qu’ils s’en sortent et vivent heureux.

L’histoire de la famille Fils-Alberne m’a retourné et donné envie de leur assurer que tout se passerait bien. J’ai adoré Edern et je suis totalement tombée sous le charme de Marnie. Surtout de sa façon de s’exprimer qui est aussi poétique qu’amusante. Tout en résumant parfaitement bien les pensées et les sentiments de la personne qui emploie ces termes.

En bref une lecture prenante, qui propose une intrigue complète servie par une plume très agréable.

Merci à Brigitte et aux éditions Flammarion Jeunesse pour cette belle découverte ~

 

Entre dans

2 / 50

et dans

hp5-8110

Crache limaces : un livre avec un animal sur la couverture – 25 points

 

 

 

Publicités

9 réflexions sur “Chaque soir à 11 heures – Malika Ferdjoukh

  1. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #6] Bilan 1 – Muti et ses livres

  2. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #6] Bilan 2 – Muti et ses livres

  3. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #6] Bilan 3 – Muti et ses livres

  4. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #6] Bilan 4 – Muti et ses livres

  5. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #6] Bilan 5 – Muti et ses livres

  6. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #6] Bilan 6 – Muti et ses livres

  7. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #6] Bilan 7 – Muti et ses livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s