Le Paris des Merveilles, T1 Les Enchantements d’Ambremer – Pierre Pevel

Titre : Les Enchantements d’Ambremer

Série : Le Paris des Merveilles

Auteur : Pierre Pevel

Editeur : Bragelonne

Date de Parution : 19 Mai 2015

 

 

  • Résumé (éditeur) :
Paris, au début du XXe  siècle.
Les messieurs ont de fières moustaches, des chapeaux melons ; les dames portent des corsets, des jupons, des bottines à boutons. Déjà, de rutilants tacots pétardent parmi les fiacres le long des Grands Boulevards aux immeubles haussmanniens. Mais ce n’est pas le Paris de la Belle Époque tel que nous l’entendons : la tour Eiffel est en bois blanc, les sirènes ont investi la Seine, les farfadets, le bois de Vincennes, des chats-ailés discutent philosophie et une ligne de métro permet de rejoindre le pays des fées.
Occupé à enquêter sur un trafic d’objets enchantés, Louis Denizart Hippolyte Griffont, mage du Cercle Cyan, se retrouve mêlé à une série de meurtres. Confronté à des gargouilles immortelles et à un puissant sorcier, Griffont n’a d’autre choix que de s’associer à Isabel de Saint-Gil, une fée renégate que le mage ne connaît que trop bien…
Bienvenue dans le Paris des Merveilles.

 

  • Avis :

Il y a parfois des moments où vous papillonnez de début de roman en début de roman sans réussir à être assez emportée par l’un d’eux pour le continuer. J’étais dans un de ces moment-là lorsque j’ai débuté ce premier tome du Paris des Merveilles.

Il a suffi de l’introduction pour que je sois totalement dedans. Pour que je crois à Ambremer. Pour que les lignes sur le papier me parlent et m’invitent à un nouveau voyage.

A présent que j’en ai tourné la dernière page, je ne regrette absolument pas d’avoir choisi ce roman et j’ai hâte d’en connaître la suite. Le Paris des Merveilles porte bien son nom et vous entraîne dans un Paris différent du nôtre, un Paris qu’on peut s’imaginer réel et qui donne envie de le visiter. Tout y est mais tout y est différent. Et merveilleux.

Au niveau des personnages, j’ai un instant eu peur de m’embrouiller avec leur nombre au départ mais, finalement, l’auteur sait bien où il nous mène et prend le temps de rappeler qui est qui lorsque cela est nécessaire. On ne peut que s’attacher à Griffont, à son côté dandy et à sa manière d’être. Les gens qui l’entourent, ceux du cercle ou Etienne, sont tous réalistes et je ne serais pas étonnée que toute cette histoire se soit déroulée dans une réalité parallèle dont Pierre Pevel serait le messager.

J’ai adoré Aurélia, son caractère et sa répartie, ainsi que le trio qu’elle forme avec ses compères. Et que dire du duo Aurélia/Griffont aussi attendrissant qu’amusant. Toute l’intrigue concernant Ambremer m’a fasciné et j’ai hâte d’en savoir plus sur les jumelles et leur histoire personnelle. Et bon… cela risque de le vexer, mais Azincourt m’a fortement fait penser à mon chien !

Si les personnages ne sont donc pas en reste, l’intrigue est passionnante et j’en ai suivi toutes les nouveautés avec de plus en plus de curiosité. Les moments d’actions s’alternent parfaitement bien avec les moments plus calmes, d’explications et de descriptions des faits. Le lecteur n’est jamais perdu mais ne sait pas tout, apprenant au fil des pages de nouvelles informations. J’en ai mis certaines de côté au fil de ma lecture, me disant « hum ça, je suis sûre que ça a une importance ! ». Hé bien parfois oui, parfois non et parfois absolument pas de la manière dont je m’y attendais ! Je me suis laissée prendre au jeu et j’ai toujours voulu en savoir plus.

La manière dont l’intrigue se noue et se dénoue m’a fascinée, tout comme l’évolution des personnages au fil du temps. Si certains servent à un moment de l’intrigue en particulier, d’autres gagnent en importance et, souvent, en substance.

En bref un roman passionnant qui pose les bases d’une trilogie dont l’intrigue entraine le lecteur dans un Paris merveilleux en compagnie de personnages qui ne le sont pas moins.

Peut-être Pierre Pevel a-t-il trouvé le moyen d’utiliser le charme d’Aurélia à travers sa plume ?

 

Entre dans

hp5-8110

Touffu : lire une trilogie – 25 points

1/3

Publicités

3 réflexions sur “Le Paris des Merveilles, T1 Les Enchantements d’Ambremer – Pierre Pevel

  1. Pingback: In My Mailbox #56 Mars 2017 | tempsdemots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s