Les Filles déchues de Wakewater – V.H. Leslie

Titre : Les Filles déchues de Wakewater

V.O. : Bodies of Water

Auteur : V.H. Leslie

Traducteur : Mélanie Trapateau

Editeur : Denoël

Date de Parution : 2 Février 2017

 

 

  • Résumé (éditeur) :

Londres, époque victorienne. Le sanatorium de Wakewater est une sinistre bâtisse située sur les bords de la Tamise qui accueille les jeunes femmes dépressives. On retrouve régulièrement des cadavres de noyées échoués à proximité… Londres, de nos jours. Délaissé pendant des années, Wakewater a été transformé en immeuble dernier cri. C’est ici que s’installe Kirsten, à la suite d’une rupture. Elle espère y trouver la paix, grâce au calme réparateur de la Tamise. Au fil des jours, la jeune femme devient de plus en plus obsédée par les secrets que recèle l’ancien sanatorium. Et si les noyées de Wakewater n’avaient pas dit leur dernier mot ?

 

  • Avis :

Il faut d’abord que je vous avoue quelque chose : je suis une flipette (oui, voilà, c’est dit). Par conséquent, je lis/regarde assez peu d’histoires qui peuvent me faire peur. Malgré tout, j’aime beaucoup les histoires de fantômes (non, ce n’est pas forcément logique je sais…). Du coup, lorsque j’ai lu le résumé, la curiosité l’a emportée et je n’ai pas pu résister à me lancer.

L’alternance entre l’histoire de Kristen et celle de Evelyn m’a beaucoup plu. L’Histoire se répond à plus de cent ans d’intervalle et je n’ai pu qu’apprécier le ping-pong entre leurs deux vies. Ces femmes, si différentes et en même temps si semblables, vivent toutes deux dans la même maison mais, si Evelyn y est alors que cette dernière est neuve, Kristen en voit la version décrépie. Décrépie et surtout pleines d’histoires. Glauques peut-être mais surtout intriguantes. Et, comme Kristen, on ne peut que se poser des questions et vouloir savoir ce qui s’est réellement passé. Mais, à la différence de Kristen, nous avons en parallèle l’histoire d’Evelyn et apprenons donc peu à peu ce qui s’est déroulé durant son époque à elle.

J’ai d’ailleurs trouvé que l’histoire passée de Kristen était finalement assez peu exploitée alors que celle d’Evelyn est la clef de voûte du roman. C’est donc plutôt à celle-ci que je me suis attachée et j’ai aimé en découvrir plus sur les mœurs de l’époque (pas forcément sympathiques) qui ancre le récit dans la réalité et lui donne une vie tangible. Ce côté très historique contribue à ce que l’on croit finalement au surnaturel qui s’intègre peu à peu à l’histoire de manière subtile.

L’eau est un personnage aussi important que les femmes et tout aussi féminin. J’ai beaucoup aimé cette personnification du fleuve qui ajoute à l’ambiance du roman et m’a parfois fait frissonner. Je peux parfaitement comprendre cette fascination pour le fleuve de Kristen, tout autant que la répulsion d’Evelyn car l’auteur réussi parfaitement bien à nous retranscrire les émotions qu’elles ressentent vis à vis des flots.

En bref un roman intriguant qui propose une histoire prenante dont le lecteur ne peut que tourner les pages sans s’arrêter pour en découvrir la finalité.

Merci aux éditions Denoël pour cette découverte ~

 

« N’était-ce pas cela l’amour ? Le fait de s’abandonner, de se livrer à l’autre et de le laisser entrer, sans aucune garantie qu’il aimera ce qu’il découvrira. Et parfois l’autre est déçu. Car ce qu’il veut vraiment, c’est la poupée. Il n’apprécie pas qu’une belle enveloppe soit gâchée par des faiblesses et des imperfections humaines. »

 

Entre dans

hp5-8110

Mimi Geignarde : un livre dont vous n’aimez pas la couverture – 15 points

3 réflexions sur “Les Filles déchues de Wakewater – V.H. Leslie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s