Festival du roman féminin, compte-rendu : 13 Mai 2017

 

Hello,

Vous allez bien ?

J’en avais parlé un peu sur le FB du blog mais pas encore ici me semble-t-il (vous n’y couperez pas pour la 3ème édition cependant 😛 ). Le week-end dernier avait lieu le Festival du Roman Féminin. N’ayant pas pu m’y rendre l’année dernière pour la première édition, j’étais impatiente de pouvoir y aller cette année !

Malheureusement, une entorse en milieu de semaine a fait que je n’y suis pas allée seule mais accompagnée de béquilles. Par conséquent, et j’en suis désolée, mais il y a assez peu de photos, manque de mains oblige.


Le Festival du Roman Féminin, c’est quoi ?

C’est un salon sur deux jours présentant des rencontres avec des auteurs et des éditeurs sur des thèmes variés ainsi que des moments d’ateliers, de conférences et de dédicaces. Pour tout savoir sur le salon, je vous renvoie Ici où vous aurez absolument toutes les informations.

Comme je travaillais le vendredi, je n’ai pu aller au festival que le samedi et j’ai passé une journée géniale ! Le lieu ouvrait les portes à 8h pour laisser le temps aux festivalières de discuter entre elles comme avec les auteurs présentes autour d’une boisson chaude et de gâteaux. A 9h commençaient les ateliers et les conférences.

De 9h à 11h, j’ai participé à l’atelier « jeu d’écriture » organisé par le Boudoir Ecarlate (si vous ne connaissez pas, je vous invite à faire un tour à cet endroit). Deux heures de fou-rire à inventer des quatrièmes de couverture via des thèmes imposés ainsi que la couverture. Beaucoup se sont lâchées et l’ambiance était vraiment géniale. Chaque table était recouvertes de goodies (marque-pages, cartes, pins, stickers) que nous pouvions utiliser pour les couvertures tout autant que ramener chez nous. Une loterie était organisée et chacune des personnes présentes a donc reçu un numéro pour participer.


De 11h à 12h, les organisatrices m’avaient gentiment proposé de pouvoir rencontrer les lectrices d’Entre Ciel et Terre et j’ai donc pu faire mes premières dédicaces. Un moment génial qui m’a permis de faire de supers rencontres et de discuter avec certaines. J’ai pris beaucoup de plaisir à l’exercice et je remercie celles qui sont venues me voir tout autant que les organisatrices pour cette belle possibilité !

Merci à Sasha du blog Les passions de Sasha & co pour ce joli cadeau ❤


De 12h à 13h, je me suis rendue à la conférence sur « Le Numérique ».  La discussion regroupait les auteurs Angéla Behelle, Emilie Collins et Céline Mancellon, ainsi que les éditeurs Claire Deslandes (Milady) et Sabrina Grimaldi (Publishroom).
Un moment intéressant car chacune des auteurs avait un parcours et une relation différente avec le numérique.


L’heure de repas s’est passée à l’extérieur et j’ai donc passé une heure à papoter avec Bruna. C’est aussi et surtout ça le festival : la rencontre avec de nouvelles personnes adorables qui vous rappelle que l’amour des livres peut tellement rapprocher les gens ❤

Pour l’après-midi, j’ai choisi de me rendre à la conférence de 14h à 15h sur le thème « Littérature et Musique ». Scarlett Cole, l’auteur de Strong, et Bishop, nous ont expliqué comment leur était venue l’idée de collaborer ensemble pour réaliser une chanson sur le roman. Une heure, entre rire et émotion qui est passée très très vite et qui m’aura fait tombée amoureuse de la douceur des chansons du groupe.


De 15h à 16h, j’ai enchainé par la conférence sur le thème « Le costume dans la romance historique et steampunk ». L’occasion de découvrir Karen Hawkins et Shelley Adina en petit comité. Toutes deux très motivées par le sujet, elles ont répondu à toutes les questions avec bonne humeur et précisions. Karen Hawkins avait d’ailleurs amené des objets d’époque et, pour moi qui adore ce genre de choses, c’était un pur régal.


Le Festival se terminait par 2h de dédicaces. Dans la sacoche offerte au début de la journée, chaque participantes s’est vue offrir 7 tickets dont chacun donnait droit à un livre offert lorsque vous alliez voir l’auteur. Celles-ci se sont montrées souriantes, toujours disposées à échanger et j’ai adoré pouvoir discuter avec elles.

Un coup de cœur tout particulier à Shelley Adina et Annie West qui sont tellement adorables qu’on a envie de leur faire des câlins !

Au vue du nombre de personnes pour certains auteurs, j’ai préféré souvent voguer vers des tables où il y avait moins de monde puisqu’il était compliqué pour moi de rester longtemps debout avec les béquilles. Finalement, j’ai douillé mais ça valait le coup !

Ce qu’il y a à retenir de ce festival, c’est la bonne humeur et la générosité qui s’en dégage. Tout le monde a le sourire et vous repartez fatiguée mais pleine d’entrain et gâtée comme si c’était Noël ! Les conférences m’ont permises d’apprendre de nouvelles choses et j’ai fait des rencontres fabuleuses, qu’il s’agisse des auteurs, des éditeurs ou des festivalières.

Un festival où j’espère bien pouvoir retourner l’année prochaine ! Cette fois pour les deux jours, qui sait ?

En attendant, je vous proposerai bientôt un petit concours pour gagner quelques goodies ~

Publicités

7 réflexions sur “Festival du roman féminin, compte-rendu : 13 Mai 2017

  1. Pingback: In My MailBox #59 Mai 2017 | tempsdemots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s