Le jour où j’ai rencontré Digby – Stéphanie Tromly

 

Titre : Le jour où j’ai rencontré Digby

Auteur : Stéphanie Tromly

Editeur : Fleurus

Date de Parution : 09 Juin 2017

 

 

  • Résumé (éditeur) :

Après le divorce de ses parents, Zoé et sa mère déménagent. Nouvelle maison, nouveau quartier, nouvelle école. Comme elle le dit elle-même, elle passe la moitié de son temps à se poser des questions sur son futur, et l’autre moitié à envisager l’intérêt du maquillage et des régimes. Toutes ces questions restant bien entendu insolubles.
Digby, adolescent énigmatique qui semble avoir pour principe de sécher tout les cours et d’être justicier des temps modernes, a pour devise : « La vérité est presque toujours décevante ».
Un jour, une fille du lycée, disparaît mystérieusement. Volatilisée. Digby décide de mener l’enquête, et entraîne Zoé dans cette folle aventure. Huit ans auparavant, Sally la petite sœur de Digby, a été elle aussi enlevée et n’a jamais été retrouvée…

 

  • Avis:

En débutant ce roman, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. Pourtant, Zoé m’a plu dès le départ. Un peu paumée par sa nouvelle vie, elle semble au départ être une jeune fille discrète et assez invisible. On découvre au fil des pages une adolescente effectivement perdue et mal dans sa peau mais qui recèle beaucoup de volonté et d’envie de changements. Sa rencontre avec Digby est finalement le coup de pouce dont elle a besoin pour sortir de sa réserve et se mettre à vivre de nouveau sans être avalée par le divorce de ses parents.

Prise en otage entre deux eaux par ces derniers, son aptitude à s’adapter lui permet de s’habituer rapidement à Digby. Mais c’est sa volonté et sa soif « d’autre chose » qui la pousse à le suivre dans ses aventures.

Ici le titre est vraiment bien trouvé puisque sa rencontre avec Digby va l’entraîner dans une tonne de complications. Malgré tout, celle-ci va aussi lui donner la force de faire face à son père et de prendre sa place sans plus laisser les autres décider pour elle. Zoé souffre d’un gros manque de confiance en elle et Digby, avec sa personnalité décalée, va lui montrer qui elle est. Quant à lui, il est tout en nuance. Sans jamais rien dire de lui-même, ce sont ces actes qui le dévoilent plus encore que ses paroles.

Digby est un gamin brisé pour qui tout tourne autour de la disparition de sa sœur des années auparavant. Cette nuit est devenue le pivot de son existence en dévastant sa famille toute entière. Si sa petite sœur est le point central de la quête de Digby, il ne s’agit pas ici d’une enquête pour la retrouver mais pour savoir ce qu’est devenue Marina. Et, en cherchant la jeune fille comme il cherche sa sœur, c’est aussi lui-même dont Digby est en quête.

Le roman propose autant de moments drôles qu’émouvants et je me suis totalement laissée happer par cette histoire pleine de rebondissements.

En résumé… j’ai vraiment hâte de lire la suite ?

 

Entre dans

36 / 50

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s