Du fond de mon coeur, lettres à ses nièces – Jane Austen

Titre : Du fond de mon coeur

Sous-titre : lettres à ses nièces

Auteur : Jane Austen

Traducteur : Marie Dupin

Editeur : Finitude

Date de Parution : 05 Mai 2015

 

 

  • Résumé (éditeur) :

Inédites et passionnantes, les lettres de Jane Austen à ses trois nièces préférées dressent un portrait émouvant de l’auteur d’Orgueil et Préjugés.

En tante attentionnée, elle se montre toujours prête à guider ses jeunes nièces, à les conseiller. Elle leur parle d’écriture, de stratégie amoureuse, de sa vie à la campagne, avec l’humour et l’élégance qui font le sel de ses romans. Ces lettres révèlent une touchante intimité et on acquiert bien vite la conviction que Jane Austen n’avait rien à envier à ses attachantes héroïnes.

Pour compléter cette correspondance, nous avons ajouté trois textes, écrits par les trois nièces de Jane à propos de leur tante. Ce sont des documents émouvants, décrivant son physique, ses habitudes, son caractère.

 

  • Avis :

Un ouvrage assez court qui présent des lettres de Jane Austen adressées à trois de ses nièces : Anna, Fanny et Caroline. Ces lettres nous permettent de découvrir une femme très proche de sa famille, de Cassandra évidemment, cette sœur qui est la moitié d’elle-même, mais aussi de sa mère, de ses frères et des enfants de ces derniers, notamment les aînées.

Sa manière de parler à chacune de ses nièces, si elle est toujours pleine d’humour, est cependant différente. On y voit son attachement particulier à Fanny et elle s’adapte aussi à l’âge de Caroline, qui est très jeune lors des premières lettres que l’on peut lire ici.

Chacune des trois jeunes filles écrit et soumet ses textes à sa tante. Jane Austen les lit à voix haute pour sa mère et sa sœur et donne des conseils tout autant que son avis. A travers ses écrits, on s’aperçoit que certaines de ses héroïnes lui ressemble et que sa manière de voir le monde est le même que l’humour parfois grinçant que l’on trouve dans ses textes.

J’ai beaucoup aimé lire ces quelques lettres et voir l’amour qu’elle portait à sa famille et à ses nièces, connaître certaines de ses pensées et lire son avis toujours constructif sur les œuvres des plus jeunes. Sans imposer une vision, elle distillait des conseils tout en restant en retrait, donnant l’image d’une femme qui, si elle savait ce qu’elle voulait, était profondément aimante et encourageante.

En bref une lecture très agréable, qui donne un nouvel éclairage sur une grande Dame de la littérature.

 

Entre dans

Hiboux Express : un livre épistolaire – 80pts (semaine compte double)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s