American Royals, T1 – Katharine McGee

 

Titre : American Royals

Auteur : Katharine McGee

Traducteur : Laureline Chaplain

Editeur : Lumen

Date de Parution : 5 Septembre 2019

 

 

  • Résumé (éditeur) :

L’histoire est formelle : le héros de la guerre d’indépendance américaine, George Washington, s’est vu offrir la couronne – mais il l’a refusée. Et s’il avait accepté?

Imaginez un peu que ce soit arrivé… Aujourd’hui, une famille royale règne sur les États-Unis, ses membres sont parmi les personnalités les plus célèbres du monde et vous tenez entre les mains leur histoire ! Car la maison Washington compte trois héritiers… Béatrice, d’abord. À seulement vingt et un ans, l’aînée du clan porte un poids immense sur les épaules : elle sera la première femme à monter sur le trône d’Amérique. Préparée à ce rôle depuis l’enfance, elle fait de son mieux pour satisfaire les attentes de son peuple et se montrer irréprochable… jusqu’au jour où tout déraille !

Ensuite viennent les jumeaux, Samantha et Jeff – un vrai duo infernal –, qui profitent de leur statut de petits derniers pour faire les quatre cents coups sans se soucier des conséquences… Mais peut-on vraiment vivre sa vie comme on l’entend quand on porte le nom de Washington ?

Quand le moindre détail de sa vie intime risque d’être étalé au grand jour sur les réseaux sociaux et à la une de tous les journaux du pays ? Déchirés entre les obligations de leur rang et des penchants bien humains, les membres de la famille royale américaine se débattent sous les feux des projecteurs. Personnages irrésistibles, luttes d’influence et secrets d’alcôve…

 

  • Avis :

Les teasers de Lumen étant toujours aussi intriguant, j’avais hâte de pouvoir découvrir ce roman ! Et je ne regrette pas ma lecture parce que je n’ai pas vu passer les presque six cents pages que fait ce bel ouvrage. On entre directement dans l’histoire et l’alternance des personnages permet de ne jamais s’ennuyer et d’avoir une vue d’ensemble de toutes les situations comme des différents points de vue.

Ce roman fait la part belle aux femmes car quatre d’entre elles vont se succéder au fil des chapitres et des situations. Les difficultés d’être une femme et les efforts à faire pour être « à la hauteur » sont le point d’orgue du récit. Le roman aborde parfaitement bien ce sujet d’actualité.

Une chose m’a cependant un peu dérangée : le côté histoires d’amour omniprésent. Chacune des filles se construit avec un homme, aucune n’est simplement elle-même sans avoir besoin de s’appuyer sur un garçon et j’ai trouvé ça dommage. D’autant plus au vu du fait que Béatrice sera la première Reine de l’histoire à monter sur le trône. L’autrice essaie de nous montrer les difficultés d’être une femme dans le monde de la politique très masculin et, si les discours autour de ce fait sont très bien amenés, le fait que les quatre filles que l’on nous présente soient toutes aux prises avec une histoire d’amour m’a semblé un peu « trop ».

Malgré ça, j’ai apprécié chaque moment de ma lecture comme j’ai apprécié découvrir les personnages. Béatrice est celle qui force le plus le respect, elle qui est née pour être Reine et qui a donc toujours su le fardeau qui allait peser sur ses épaules. Son amitié avec Connor est ultra mignonne et permet d’adoucir le personnage dont les failles ne se voient qu’en privé. Forte en apparence, Béatrice est peut-être le personnage le plus doux du roman et je l’ai véritablement beaucoup aimé.

En total opposition à sa sœur se trouve Samantha. Ah Samantha. LE personnage que j’aurai voulu secouer. Je pense qu’on a tous un jour eu une amie de ce genre. Qui pense que le monde tourne autour d’elle et qui, malgré sa gentillesse, ne se rend pas compte qu’elle est blessante et égocentrique. L’évolution qui est la sienne est cependant intéressante et j’ai hâte de la voir grandir encore.

Nina, la roturière. Nina qui est finalement celle que l’on comprend le mieux. Elle qui peut vivre une vie normale et qui essaie de la préserver malgré tout. Elle qui a un pied dans la « vraie » vie et un autre dans la vie royale. On découvre avec elle l’enfer des réseaux sociaux et les difficultés à être qui on est lorsqu’on est confronté aux regards et aux jugements des autres.

Quand à Daphné… Daphné concentre le côté implacable de ce que certains sont capables de faire pour accéder au pouvoir. Daphné est terrifiante et en même temps… elle est perdue. Car c’est l’une des réussite de ce roman : l’autrice nous présente des personnages qui ne sont pas manichéens. Qui ont des failles et des forces. Qui font des erreurs et qui choisissent de les assumer ou non.

La famille, comme l’amitié, ont la part belle au long du roman et on se prend à se demander ce que serait la monarchie américaine si elle avait existé.

Et cette fin… Cette fin qui fait hurler de frustration ! A quand le second tome ?

 

Publicités

4 réflexions sur “American Royals, T1 – Katharine McGee

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s