1 million de vues – Jeremy Behm

 

Titre : 1 million de vues

Auteur : Jeremy Behm

Editeur : Syros

Date de Parution : 29 Août 2019

 

 

  • Résumé (éditeur) :

Connor, Dan, Axl, Jade, Nathan.
Youtubers débutants, ils ont déjà quelques milliers de followers. Chacun sa spécialité : humour trash, musique, drague, jeux vidéo…
Leur ambition ? Remporter un concours pour devenir les influenceurs de demain.
A la clé : salaire mirobolant, voyages, avantages en nature…
Ils ont un mois pour faire le buzz.
Et tous les coups sont permis.
Ce qu’ils ont à gagner est considérable.
Mais ce qu’ils ont à perdre est bien plus grand encore…

 

  • Avis :

Ce roman, je voulais le lire par curiosité car toutes les vidéos qui pullulent sur youtube, toute la course aux likes et à la popularité sont des notions qui m’intéressent pour pouvoir les travailler avec les adolescents. J’ai été happée dès le début par ce roman et j’ai eu bien du mal à le lâcher tant il met en place un suspense haletant. En vérité, si je devais définir ce texte en une seule phrase, je dirai qu’il est effrayant de réalité.

Les adolescents que nous découvrons dans ce roman aspirent à être autre chose que ce qu’ils sont, à avoir une vie meilleure et à s’en sortir par eux-mêmes. Qui n’a jamais rêver de ça ? Ils sont assez différents pour faire un panel des milieux sociaux qui peuvent se croiser, des passions que l’on peut avoir et des difficultés à réussir à s’exprimer. Qu’on les apprécie ou pas, ils ont tous des forces et des qualités à proposer. Mais leur volonté à vouloir croire en eux se heurte ici à l’intelligence malsaine des adultes.  Il y a une véritable réflexion de fond sur la notion de puissance économique et de pouvoir, tout comme sur le fait qu’il est facile d’agiter de l’argent devant le nez de personnes qui en ont besoin. J’ai apprécié qu’il y ait une explication finale sur la société, le pouvoir et le pourquoi.

Ce qui démarre comme une opportunité va vite se transformer en combat de vues et d’abonnées avec une question sous-jacente : que sommes-nous prêt à faire pour gagner ? Jusqu’où peut-on aller ? Et qui est à blâmer s’il n’y a pas de règles explicitement écrites ? Le choix de Connor comme personnage principal est intéressant car il est celui qui semble le plus avoir les pieds sur terre, qui réfléchit aux implications  de ses actes et qui cherche à créer plutôt qu’à détruire. Mais Connor est aussi l’un des seul qui a un soutien parental réel. Il y a donc là aussi une réflexion à avoir sur le sujet… Mais il y a surtout tout un questionnement sur ses propres actes et sur notre propre conception de limites.

Le roman s’intéresse aussi au fait de chercher à sortir de sa condition, aussi bien en y rêvant qu’en se donnant les moyens de le faire. Toute la question reste de savoir quels moyens nous allons utiliser pour se faire et si ces moyens vont avoir des incidences dramatiques sur nous-mêmes, nos proches ou d’autres.

En bref un roman qui pousse à la réflexion ~

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s