Clément Coudpel contre les spectres de Samain – M. d’Ombremont

 

Titre : Clément Coudpel contre les spectres de Samain

Autrice : M. d’Ombremont

Editeur : Livr’s éditions

Date de parution : Octobre 2020

 

Couverture Clément Coudpel contre les spectres de Samain

 

  • Résumé (éditeur) :
Clément Coudpel porte un nom de famille un peu étrange, il l’admet. En dehors de ça, il se considère comme n’importe quel garçon de treize ans : il aime les mangas, les jeux vidéo et trainer avec son meilleur ami, Takeshi, dans leur petit village liégeois. Ce qu’il veut dans la vie ? Aucune idée ! Mais une chose est sûre, il n’embrassera pas la malédiction familiale. La magie, les cimetières, les macrales, les fantômes, très peu pour lui. Et toute la pression qu’il subit au quotidien n’y changera rien, peu importe à quel point ses détracteurs vont loin. Il laisse ça à son aînée, Camille, qui s’en sort comme une cheffe. Sauf que quand cette dernière disparait à quelques jours de Samain, Clément craint de ne plus avoir le choix…
  • Avis :
J’aime beaucoup les romans de fantômes. Et celui-ci n’a pas dérogé à la règle ! Il a en plus eu le mérite de proposer tout un monde particulier, facile à comprendre, et un héros aussi attachant qu’agaçant.
Clément sort clairement des sentiers battus niveau protagoniste principal car il ne veut pas être un héros, il ne veut pas avoir de pouvoir, il veut être humain, un point c’est tout. Parce qu’être humain, c’est la possibilité de vivre sa vie comme il l’entend, de jouer aux jeux vidéos s’il en a envie, d’être ami avec qui il veut et de ne pas porter le poids de l’héritage familial. En résumé, Clément à treize ans, c’est un adolescent et il veut continuer à l’être.
Bien souvent, le personnage principal à un déclic qui le fait « devenir » un héros. Ici, Clément fait clairement des choix discutables au niveau de la morale, comme une bonne partie des personnages. Ce qui les rend finalement plus humains. Chacun d’entre eux prend ses décisions selon ses envies et ses besoins et n’évoluent pas forcément de la façon dont on pourrait s’y attendre. Les événements m’ont surprise et j’ai adoré ça.
Le roman contient beaucoup de référence aux jeux vidéos et à la littérature, notamment celle des mangas. J’avoue être passée à côté de plusieurs sur LoL car je n’y joue pas mais en comprendre certaines m’a fait plaisir 😛 Malgré tout, je me demande si un lecteur qui ne s’y intéresse pas et tombe sur le roman plutôt en amateur de fantastique ne sera pas perdu et appréciera moins sa lecture.
En définitif je me suis attachée à cette fratrie qui porte un poids énorme et se sent écrasé par lui. Par ses personnages qui font de leur mieux malgré tout, parfois égoïstement mais qui font face aux situations comme ils peuvent. Le roman présente un monde qui côtoie le notre avec ses règles et ses familles et j’ai trouvé ce fait très intéressant car bien intégré. Un point aussi sur Coudmou que j’ai totalement adoré ❤
En bref une belle découverte avec laquelle j’aurai passé un très bon moment !

14 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s