Le requiem d’un soupir – Tiffany Schneuwly

Titre : Le requiem d’un soupir

Auteur : Tiffany Schneuwly

Editeur : Livr’S Editions

Date de Parution : 1 mars 2020

Résumé (éditeur) :

Une inspiration… une expiration… un soupir… La vie de Mercedes se résume à cela. À 19 ans, elle souffre d’un asthme sévère et ne peut profiter de sa vie comme elle le souhaite. Partagée entre la surprotection de sa mère et l’amour qui frappe à sa porte, la jeune femme tentera de se battre pour parvenir à vivre sa vie comme elle l’entend. L’asthme est une maladie commune, mais pas moins grave pour autant. Découvrez l’histoire d’une jeune fille qui se bat pour survivre, pour soupirer son requiem…

badge Zehrina

  • L’avis de Zehrina

Comme le laisse présager le résumé, je vous parle aujourd’hui d’un livre très touchant qui m’a totalement emmenée aux côtés des personnages. Mercedes est une jeune femme asthmatique, sous une forme sévère. Cette maladie impacte tous les aspects de son quotidien, du suivi des cours à la moindre sortie entre amis ce spectre rôde toujours autour d’elle… Une épée de Damoclès qui doit être insupportable à 19 ans, lorsqu’on aurait envie de croquer la vie à pleines dents. D’autant plus que Mercedes se retrouve aussi partagée entre cette envie de vouloir profiter de sa vie simplement, et celle de s’abstenir pour éviter de faire souffrir ses proches : pour que sa mère n’ait pas à s’inquiéter pour elle,  pour éviter que des personnes ne s’attachent à elle et soient blessées ou choquées par sa maladie et la violence de ses crises.

Et pourtant on la voit se battre pour profiter de chaque instant. Se battre pour avoir le droit de vivre des moments qu’en tant qu’êtres en bonne santé, nous pouvons avoir sans nous prendre la tête habituellement, et nous percevons grâce à cette lecture à quel point nous devrions être reconnaissants pour les choses les plus simples dont nous pouvons profiter aisément. Cette jeune femme dégage un courage et une volonté inspirants, elle apprend à croquer la vie quand bien même cette vie lui balance des difficultés à la figure. Car en dehors de l’aspect « maladie » qui est abordé dans le livre, on retrouve surtout des tranches de vie, qui concernent aussi l’ensemble de sa famille. Il y a un véritable noyau familial qui va traverser les épreuves ensemble, partager les joies et les peines, parfois pas toujours dans l’unité. Comme une vraie famille au final.

Les différents personnages sont tous réalistes et attachants. Il y a évidemment la mère de Mercedes qui est surprotectrice, elle ne parvient pas à trouver l’équilibre entre assurer la bonne santé de sa fille et la laisser vivre malgré les difficultés, ce qui cause des tensions entre elle, son mari et sa fille. Il y a aussi Amaury, le frère de Mercedes et sa compagne Célia, également émouvants et sympathiques avec leur propre trame de vie. Chacun affronte les tourments de leur existences mais n’en oublient pas de se serrer les coudes.
Mercedes est aussi entourée de ses amies Alice et Coralie, qui sont toutes deux très différentes mais se complètent bien à ses côtés. On suivra aussi son histoire auprès d’Arnaud, pour découvrir une romance mignonne et adorable. On espère que chaque souffrant puisse avoir un soutien pareil à ses côtés, Arnaud est vraiment le garçon au top pour Mercedes. Même si l’on connaît dès le début ce qu’il arrivera, la plongée dans l’existence de Mercedes, dans ces quelques mois de sa vie est très prenante et touchante. On rit, on espère, on souffre avec elle. On partage son quotidien dans ses moindres sentiments, on comprend totalement les réactions des différents protagonistes au fil de l’histoire. J’ai même versé ma larme…

L’asthme est un sujet que j’ai rarement vu abordé dans mes lectures, et il s’agit d’une maladie pourtant fréquente. Pour ma part, j’admets que je la connaissais mal : on pense souvent aux formes « simples » de cette maladie (essoufflement à l’effort par ex), mais personnellement je ne m’imaginais pas qu’il puisse y avoir des formes très graves, avec un traitement quotidien lourd, et des crises régulières pouvant amener à de longs séjours hospitaliers. Cette lecture m’a donc permis de prendre conscience que cette maladie « courante » peut avoir bien des formes, et ce fut aussi un rappel que malgré ses diverses difficultés, la vie a toujours du beau à offrir. La plume de l’auteur est douce et juste, prenante et j’ai vraiment lu presque d’une traite ce livre que j’ai beaucoup apprécié. L’histoire prend aux tripes et nous offre une belle conclusion, car même si la maladie ne peut malheureusement pas toujours être vaincue, il faut savoir réussir à profiter de la vie tant que cela nous est possible, malgré les contraintes, et surtout savoir s’unir pour faire face à la douleur et aux épreuves que nous devons tous affronter. 


En bref, un livre qui vous offrira un voyage émouvant dans le quotidien d’une jeune femme et de ses proches, qui nous ramène à l’essentiel tout en délicatesse. 

Un grand merci à Manon et à Livr’S Editions pour m’avoir permis de découvrir ce titre ~

10 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s