Le Chien du forgeron – Camille Leboulanger

Titre : Le Chien du forgeron

Auteur : Camille Leboulanger

Editeur : Argyll

Date de parution : 19 août 2021

Couverture Le Chien du Forgeron

  • Résumé :

Approchez, approchez ! Alors que tombe la nuit froide, laissez moi vous divertir avec l’histoire de Cuchulainn, celui que l’on nomme le Chien du Forgeron ; celui qui s’est rendu dans l’Autre Monde plus de fois qu’on ne peut le compter sur les doigts d’une main, celui qui a repoussé à lui seul l’armée du Connacht et accompli trop d’exploits pour qu’on les dénombre tous.
Certains pensent sans doute déjà tout connaître du Chien, mais l’histoire que je m’apprête à vous narrer n’est pas celle que chantent les bardes. Elle n’est pas celle que l’on se raconte l’hiver au coin du feu. J’en vois parmi vous qui chuchotent, qui hésitent, qui pensent que je cherche à écorner l’image d’un grand homme. Pourtant vous entendrez ce soir l’histoire du Chien. L’histoire derrière la légende. L’homme derrière le mythe.
Approchez, approchez ! Venez écouter le dernier récit d’un homme qui parle trop…

  • Avis :

Comme ma maman sait que j’aime beaucoup tout ce qui parle des légendes celtiques ainsi que les récits médiévaux et la fantasy, elle m’a fait la surprise de m’offrir ce roman qui contient un peu tout cela à la fois. Je ne connais pas beaucoup le mythe de Cuchulainn, hormis vaguement de nom et j’étais donc ravie de pouvoir le découvrir ici. 

L’écriture du récit, qui passe par la voix orale du conteur qui explicite une légende qu’il a lui-même vécu et qui, par ce fait, donne à son auditoire des faits parfois contradictoires avec ceux dont ils ont entendu parler, m’a beaucoup plu ! On entre directement dans le récit pour suivre Setanta qui deviendra le chien du forgeron et qui entrera peu à peu dans la légende. Mais ce n’est finalement pas ici ses hauts faits qui vont être contés mais bien ce qui le rapproche de tout un chacun : son enfance, son caractère, ses choix… 

Le conteur pose ici de nombreuses questions sur la façon dont les parents et la société peuvent façonner un enfant, sur le regard qu’on peut porter sur les femmes qui ont tant à dire mais que l’on n’écoute pas, sur les interdits qu’on s’impose parfois soi-même… sur le destin s’il existe ? Ou tout est-il toujours question de choix ?

A travers le Chien, nous découvrons de nombreux personnages qui vont graviter autour de lui mais également en partie le façonner et être façonnés par lui. Il y a une importance faite aux rencontres et aux choix, ou non choix que font les autres pour nous parfois.

C’est un roman qui se lit tout seul, dont on voit arriver la fin comme une pierre qui dévale la pente mais que rien ne peut arrêter. Un ouvrage que j’ai pris énormément de plaisir à découvrir !

« Sont-ce tous les pas, chacun après l’autre, qui font un voyage, ou bien est-ce la destination ? »

22 commentaires

  1. J’ai adoré aussi ! C’est un récit qui prend certes racine dans une légende celtique, mais qui finalement pose plein de questions sur l’humanité et l’animalité, la société, le destin… Quant à la fin, je l’ai trouvée si bien faite : on ne pouvait que s’y attendre, et pourtant on a quand même un petit serrement au cœur…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s