Cemetery Boys – Aiden Thomas

Titre : Cemetery Boys

Auteur : Aiden Thomas

Traducteur : Patrick Marcel

Editeur : Actu SF

Collection : Naos

Date de parution : 15 Avril 2022

Couverture Cemetery Boys

 

  • Résumé (éditeur) :

Yadriel est un brujo. Pas une bruja. Si les femmes peuvent guérir, les hommes, eux, savent rappeler les esprits. Parce qu’il tient à prouver à sa famille qu’il possède bien les pouvoirs de son genre, il se rend dans l’église du cimetière afin d’invoquer un fantôme. Arme magique au point et meilleure amie pour l’aider, il fait alors de son mieux pour convoquer l’âme de son cousin décédé afin de comprendre les raisons de sa mort.

Alors qu’il pense avoir réussi, il découvre que le fantôme qu’il vient de ramener au milieu de l’église familiale n’est pas tout à fait le bon…

 

  • Avis :

Hey ~
Je reviens par ici après un petit moment sans avis mais pour vous présenter un coup de cœur ! (oui oui rien que ça)

Honnêtement, je ne saurai trop vous expliquer pourquoi j’ai été aussi à fond dans ce roman. A cause de l’écriture, super fluide et qui manie habilement les émotions des personnages et l’action qui se déroule ? Grâce aux personnages, qu’on arrive à comprendre même si on n’est pas forcément toujours d’accord avec eux ou avec leurs choix ? A cause de l’amitié qui transcende les pages, de la volonté de bien faire et de l’envie d’être compris pour pouvoir être qui on est vraiment ? Pour l’intrigue qui emmène le lecteur entre monde réel et monde fantomatique ? Sûrement à cause de tout ça et plus encore !  

Dans Cemetery Boys, nous suivons donc Yadriel, garçon dans un corps de fille. Or, dans sa communauté, si les garçons aident les esprits à passer de l’autre côté, les filles sont guérisseuses. En tant que garçon, Yadriel est un brujo mais la plupart des membres de sa communauté persistent à l’identifier en tant que bruja. En tentant de rappeler l’esprit de son cousin, Yadriel rappelle celui de  Julian et se lance, avec sa cousine Maritza et le fantôme, dans une quête pour découvrir comment ce dernier est décédé mais également où se trouve le corps de son cousin. 

Ce roman, c’est à la fois l’acceptation des autres, l’idée que la famille peut être celle du sang comme celle de l’amitié, que ceux qui sont décédés ne nous quittent jamais vraiment et que la volonté, c’est à la fois du courage et de l’abnégation. C’est un livre que j’ai ouvert et pour lequel j’ai dû tricher et aller voir à la fin s’il allait ou non me briser le cœur…  

En bref, une sublime découverte qui m’a totalement embarqué et que je relirai avec plaisir (c’est dire !). 

 

9 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s