Gallant – Victoria E. Schwab

Titre : Gallant

Autrice : Victoria E. Schwab

Editeur : Lumen

Date de parution : 10 mars 2022

Couverture Gallant

 

  • Résumé (éditeur) :

La jeune Olivia Prior a grandi dans une sinistre école pour filles. Tout ce qu’elle sait de son passé, elle le tient du journal écrit par sa mère avant que celle-ci ne sombre dans la folie. Le carnet se termine par une sombre mise en garde : Olivia sera toujours en sécurité à condition de se tenir éloignée d’un endroit appelé Gallant. Un jour, cependant, arrive une lettre de l’oncle d’Olivia qui l’invite à venir vivre dans le manoir familial de Gallant. Irrésistiblement tentée à l’idée de trouver enfin un foyer et une famille, Olivia fait aussitôt ses bagages… Elle découvre que Gallant est un domaine grandiose, bien que décrépi, qui cache de nombreux secrets – à commencer par la présence inquiétante d’un mur en ruine au fond du jardin, une paroi de pierre dont l’effondrement semble susciter une grande peur chez les habitants du manoir…

 

  • Avis :

J’ai craqué sur Gallant autant pour la couverture que pour le résumé mais également parce que, même si j’ai vu passer le nom de l’autrice de nombreuses fois, je n’avais pas encore pris le temps de lire l’un de ses ouvrages. Et, en feuilletant Gallant, j’ai vu qu’il contenait également quelques dessins, ce qui a achevé de me convaincre (j’adore quand il y a un mélange de formes).

Pour ne rien vous cacher, j’ai eu un peu de mal à entrer dans les premiers chapitres et à m’attacher à Olivia qui a l’air d’être un peu en dehors de tout. Néanmoins, son arrivée à Gallant à changé la donne, tant par toutes les émotions qui se bousculent en elle que par l’atmosphère du lieu. Plus Olivia essayait de comprendre ce qui se passait, plus elle tentait de déterrer les secrets de la bâtisse et de la famille et plus je voulais moi aussi en savoir plus.

L’ambiance au sein des chapitres est tendue et pourtant, les liens qui se nouent entre ces personnages disparates, mais dans la même galère, apportent des petites lumières entre les phases d’ombre. La famille, au même titre que le fait de faire ce qui est juste, a énormément d’importance ici et je me suis laisser porter par les évènements, avec l’envie de comprendre, de savoir et de lire plus vite pour y arriver… mais avec l’envie malgré tout de ne pas aller trop vite pour qu’il me reste encore à lire.

Si les personnages sont peu nombreux, l’ambiance qui ressort du texte est envoutante et prend autant de place qu’un personnage justement. A noter également qu’Olivia est muette et qu’il y a finalement assez peu de personnages principaux qui le sont. Muette ne veut pas dire qu’elle n’a rien à dire et Olivia, au fil des chapitres, s’exprime de bien des façons. Dans cet ouvrage d’ailleurs, si le texte écrit transmet évidemment énormément d’informations, les dessins ne sont pas en reste et j’ai beaucoup aimé revenir dessus pour chercher à mieux les comprendre au fil de ma lecture.

En bref un roman qui m’a totalement embarqué une fois arrivée à Gallant et qui m’a donné envie de découvrir les autres titres de l’autrice.

 

7 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s