La Passe-Miroir, T1 Les Fiancés de l’Hiver – Christelle Dabos

 

Titre : Les Fiancés de l’Hiver

Série : La Passe-Miroir

Auteur : Christelle Dabos

Editeur : Gallimard Jeunesse

Date de Parution : 6 Juin 2013

 

 

  • Résumé (éditeur) :

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la citadelle, capitale flottante du Pôle. A quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

 

  • Avis :

Après en avoir beaucoup entendu parler, je me suis décidée à me lancer !

J’ai adoré le début ! Le monde qui nous est présenté est génial et les caractéristiques des membres de la famille d’Ophélie m’ont beaucoup plût. Ce rapport qu’ils ont aux objets et au papier est totalement bien trouvé et fascinant et j’ai adoré toute la partie passée sur Anima. Le monde qui nous est proposé est dépaysant mais le lecteur ne s »y perd pas et les personnages rencontrés sont hauts en couleurs. Hector a gagné ma préférence sur Anima et, au fil des pages, Rosaline puis Archibald sont devenus mes petits chouchous.

L’intrigue posée était intéressante et je me suis posée pas mal de questions sur ce qui allait arriver à Ophélie dans le monde dans lequel elle met les pieds, à l’opposé de ses habitudes. Les décors sont posés de telle sorte qu’on se retrouve plongé dans l’histoire et on frissonne rapidement en se retrouvant au Pôle. Un début de roman qui m’a donc vite tenu en haleine.

Pourtant… J’ai bien conscience que je ne vais pas me faire des amis mais j’ai finalement décroché au fur et à mesure. J’ai attendu des intrigues politiques sournoises, des personnages très nuancés mais les événements, tout intéressants qu’ils soient, m’ont paru parfois un peu fades. En lisant ce roman, je me suis aperçue que, si j’adorais le fantastique jeunesse, si j’adorais la fantasy, je ne suis pas réceptive à la fantasy jeunesse qui me parait très édulcorée.

En bref un ouvrage qui m’a laissé sur ma faim…

 

Entre dans

5 / 50

et dans

Ordre de Merlin : un livre qui a reçu plusieurs prix littéraires (au moins 2) – 60pts

Publicités

Tuto n°1 : Embrasser comme une déesse – Brianna R. Shrum

 

Titre : Tuto n°1 : Embrasser comme une déesse

V.O. : How to Make Out

Auteur : Brianna R. Shrum

Traducteur : Maud Ortalda

Editeur : Lumen

Date de Parution : 16 Mars 2017

 

 

  • Résumé (éditeur) :

Suite au remariage de son père avec une femme beaucoup plus jeune que lui, Renley n’a quasiment plus aucun contact avec sa mère, partie vivre à New York depuis quatre ans. La jeune fille est une tête en maths – bref, on ne peut pas dire que ce soit la plus cool des lycéennes – et entretient une relation platonique avec son voisin et meilleur ami, aux côtés duquel elle a grandi. Car même s’il est très amoureux, elle ne se voit pas du tout sortir avec lui.
Pour un voyage de classe… à New York justement… Renley a besoin de réunir un peu d’argent et décide de lancer une chaîne de tutos qu’elle monétise. L’argument ? Des réponses d’expert, vécues de première main, aux questions que se posent les ados. Jalouse de son indépendance, elle préfère garder sa véritable identité secrète. C’est le début d’une quête qui va la transformer et changer le regard que les autres portent sur elle.

 

  • Avis :

La première chose qui m’a plu dans ce roman, c’est l’humour qui s’en dégage au départ. Renley a un caractère un peu cynique et ne se fait pas d’illusions sur qui elle est. Malgré tout, elle ne connait pas réellement ses failles et celles-ci vont apparaître de plus en plus fortement au fil du roman. Si les deux tiers du roman m’ont vraiment tenus accrochée à l’histoire, j’ai un peu lâché sur la fin, lorsque Renley devient presque imbuvable. Malgré tout, le roman est vraiment sympathique et, ce qui le rend encore meilleur, ce sont les personnages secondaires qui le peuplent.

Qu’il s’agisse de Drew, d’April ou de Seth, il est très facile de s’attacher à eux. Notamment à Drew qui se trouve être le meilleur ami parfait, même si cela implique de faire des choses qui ne lui plaise pas. Leurs histoires familiales sont aussi intéressantes et ce qu’on connait d’eux donne envie d’en savoir plus.

Le roman passe assez vite et on ne rentre finalement pas tant que cela dans les détails psychologique des personnages, ce qui aurait réellement pu être intéressant. Néanmoins j’ai passé un bon moment avec cette histoire qui démontre qu’on se laisse parfois dépasser par les événements et qu’il est important d’avoir des gens qui tiennent assez à vous pour s’accrocher et vous permettre de garder les pieds sur terre.

En bref un roman sympathique dont les personnages secondaires sont top !

Entre dans

4 / 50

Et dans

Item : Le Survivant : un livre dont les chapitres ont des titres – 10 points

L’Ombre du Golem – Eliette Abécassis et Benjamin Lacombe

Titre : L’Ombre du Golem

Auteur : Eliette Abécassis

Illustrateur : Benjamin Lacombe

Editeur : Flammarion

Date de Parution : 27 Septembre 2017

 

 

  • Résumé (éditeur) :

« J’avais assez de souvenirs et de questions et l’envie grandissante de retourner voir ce fameux Golem, cette créature incroyable, invention du plus grand génie de Prague. »

 

  • Avis :

J’aime beaucoup les livres illustrés où dessins et textes s’entremêlent pour raconter une histoire au lecteur.

A noter que le contexte de l’ouvrage est historique et prend donc soin de citer les dates et d’expliciter les personnages existants à la fin, via une courte biographie qui permet de les ancrer dans le temps et l’Histoire. Prenant place en 1552 en Pologne lors du règne de Rodolphe II, nous rencontrons Zelmira qui vit près du Ghetto juif.

J’ai beaucoup aimé le fait que la conteuse soit celle qui est vécue l’histoire et la manière dont celle-ci est racontée entraîne directement le lecteur à sa suite.

Personnellement, je ne suis pas sensible aux visages des personnages mais j’ai par contre adoré les décors. La multitude de détails et les doubles pages permettent aux lecteurs de s’immiscer totalement dans le dessin et ajoute encore un peu à son implication dans l’intrigue.

Le roman parle autant de persécution que de protection, induisant de nombreuses question finalement encore malheureusement d’actualité aujourd’hui. L’idée du Golem, cet être fantastique voué à protéger toute une population mais qui n’a aucune conscience, pousse Zelmira à douter de l’humanité de la création. J’ai beaucoup aimé la tendresse sous-jacente dans le roman et l’amitié qui se noue doucement entre ces deux êtres qui n’ont de base pas grand chose en commun.

En bref un ouvrage qui présentent deux visions du monde opposés et qui rappelle que pour vivre ensemble il faut tout d’abord commencer par s’écouter.

Pour comprendre le départ du projet, ci-dessous une vidéo postée sur la page FB de Benjamin Lacombe

 

Entre dans

3 / 50

et dans

Item – Lumos : un livre sur lequel le titre est écrit en dorure (60pts)

Challenge Jeunesse/Young Adult 2017/2018

Hello,

Cette année encore, je participe au challenge organisé par Muti dont vous pouvez retrouver le post du challenge sur son blog via le lien ci-dessous

Challenge jeunesse / young adult #7

Le but est de livres des ouvrages jeunesses ou young adult et de les chroniquer. Jusqu’à sept catégories sont proposés et, comme l’année dernière je m’inscris en catégorie 4 : « A su garder son cœur de mioche » ce qui implique de lire 50 ouvrages.

Le challenge a débuté le 1er octobre 2017 et se terminera le 30 septembre 2018.

J’essaierai de tenir ce post à jour avec mes différentes lectures (même si, vous me connaissez, les posts de challenges sont mis à jour assez irrégulièrement).

Si vous y participez, n’hésitez pas à le dire ^-^ De la même manière si une LC vous tente ~

 

Les 5 lettres du mot cœur – Cathy Cassidy

 

Titre : Les 5 lettres du mot cœur

V.O. : Broken Heart Club

Auteur : Cathy Cassidy

Traducteur : Anne Guitton

Editeur : Nathan

Date de Parution : 12 Octobre 2017

 

 

  • Résumé (éditeur) :

Carrie, Omisha Eden, Uma et Ryan sont inséparables comme les cinq doigts de la main, ou comme les cinq lettres du mot « coeur » que forment les initiales de leur prénom. Mais après une violente dispute, leur groupe est brisé. Même Eden et Ryan, qui étaient amoureux en secret, ne se parlent plus…. est-il vraiment trop tard, deux ans après, pour recoller les morceaux de l’amour et de l’amitié?

 

  • Avis :

Encore une fois un vrai plaisir de retrouver la plume de Cathy Cassidy, dont la traduction est toujours ultra fluide.

Dans ce roman-ci, nous découvrons Eden et Ryan qui, à treize ans, sont tous deux très nostalgiques de leurs années de primaires où, avec Carrie, Uma et Omisha, ils formaient le Club du Cœur. Aussi proches que les doigts de la main, leurs soirées pyjamas n’étaient fait que de rire et de discussions en tout genre. Jusqu’au jour où Carrie, le cœur de leur groupe, s’est engueulée avec Eden.

A partir de là, tout bascule et le groupe se désagrège. Au moment où commence l’histoire, deux ans ont passé après cette dispute et chacun des adolescents a bien changé. Ryan est rongé par la colère quand Eden fait tout pour se tenir à l’écart des gens car, pour elle, l’amitié fait bien trop souffrir pour prendre de nouveau le risque d’avoir de vrais amis.

Au fil des pages, les adolescents se rappellent les bons moments passés tout comme la tristesse ressentie et grandissent peu à peu. Cathy Cassidy sait bien exprimer les émotions de ses personnages  et rappellent que les enfants ressentent autant de choses que les adultes, parfois de manière encore plus fortes puisqu’il s’agit de tout leur monde.

Si je n’ai pas trouvé la fin surprenante, je ne doute pas que les plus jeunes seront totalement emballés par celle-ci et, pour ma part, je l’ai adoré. Le fait de se douter de la révélation finale ne rend pas les choses moins émouvantes et j’ai dévoré ce roman d’un bout à l’autre.

En bref un roman prenant, qui permet de passer un très bon moment, quelque soit l’âge du lecteur.

 

Entre dans

Item : Cheminette : un livre avec une narration à deux voix ou plus – 30 pts

et dans

1 / 50

Les Filles de Brick Lane, T2 Sky – Siobhan Curham

 

Titre : Sky

Série : Les filles de Brick Lane

V.O. : The Moonlight Dreamers

Auteur : Siobhan Curham

Traducteur : Marie Hermet

Editeur : Flammarion Jeunesse

Date de parution : 30 Août 2017

 

 

  • Résumé (éditeur) :

Réunies chez Ambre pour la soirée du nouvel an, les quatre filles des Moonlight Dreamers se livrent leur secrets et leurs espoirs pour l’année à venir : Maali est inquiète de la santé de son père, Ambre raconte sa déception de ne pas pouvoir contacter sa mère biologique et Sky avoue sa peur de rentrer au lycée.

 

  • Avis :

Quel plaisir de retrouver les filles de Brick Lane ! Après avoir fait leur connaissance lors du premier tome, j’avais hâte de connaître la suite de leurs aventures. Encore une fois, je me suis faite happée par ces quatre filles hautes en couleur, dans lesquelles chacun peut se retrouver.

Ce tome-ci se concentre sur la manière d’être soi-même et sur le courage et la force qu’il faut pour l’assumer. Si les filles ont toutes leurs différences et ne rêvent absolument pas des mêmes choses, elles font tout pour se soutenir les unes les autres et c’est ce qui fait la grande force du roman : cette capacité à rappeler que, pour être heureux, il suffit parfois d’avoir des gens qui croient en nous et nous aiment pour ce que nous sommes.

Les réflexions des filles au fil des pages sont aussi intéressantes que réalistes et elles poussent le lecteur à réfléchir à ce qu’il veut réellement et à ce qu’il est prêt à faire pour réaliser ses rêves. Ce roman est un finalement un roman feel good qui encourage à ne pas se laisser dépasser par les attentes des autres et à ne pas oublier qui on est.

Beaucoup de thèmes important sont abordés de chapitre en chapitre, sans jugement aucun mais toujours avec délicatesse et discernement. La maladie d’un proche, la peur des autres, le courage qu’il faut pour leur parler, le décalage que l’on ressent parfois entre sa vie et celle que la société nous impose. Faut-il cultiver sa différence ou rentrer dans le moule ? Et peut-on changer les choses ?

Qu’il s’agisse de Sky, de Rose, d’Ambre ou de Maali, je me suis attachée à ces quatre jeunes filles qui ont tant de choses à dire et qui essaient de toutes leurs forces de prendre les bonnes décisions, même lorsqu’elles se trompent ou hésitent.

En bref un second tome que j’aurai dévoré en une journée !

 

« Si être comme vous êtes n’est pas un truc qui existe déjà, soyez assez audacieux pour le créer, afin que ça existe enfin. Qui sait, il y a peut-être des milliers de gens comme vous qui se taisent et qui espèrent ne pas être les seuls dans leur genre. Mais en fait, ils ne sont pas seuls. Ils sont simplement silencieux. »

 

Entre dans

Item : Carte du Maraudeur : un livre dans lequel il y a une carte illustrée du monde – 40 pts

(deuxième validation semaine points compte double)

Section 13, T1 Jack et le bureau secrets – James R. Hannibal

 

Titre : Jack et le bureau secret

V.O. : The Lost Property Office

Série : Section 13

Auteur : James R. Hannibal

Traducteur : Faustina Fiore

Editeur : Flammarion

Date de Parution : 6 Septembre 2017

 

 

  • Résumé (éditeur) :

«Le scarabée mécanique envoyait de grosses décharges électriques. Jack se concentra. Tout sembla ralentir. Soudain, il put prédire les mouvements de l’insecte avant même qu’il ne bouge.
Il le frappa de plein fouet ; le scarabée bleu-vert tomba par terre. Un violent éclair en jaillit. Gwen attrapa Jack.
— Vite, cours!»

À Londres, le père de Jack a disparu. Le garçon se lance à sa recherche. Il découvre alors une société secrète et comprend que sa famille en fait partie. Un ennemi puissant se dresse soudain sur sa route. Aura-t-il la force de le vaincre?

 

  • Avis :

En découvrant ce roman, je suis tout d’abord tombée amoureuse de la couverture. Énigmatique, qui attire la lumière… vraiment très jolie !

Concernant l’histoire, on est très vite dedans et on se pose beaucoup de questions au fil des pages. Des questions qui trouvent doucement leur résolution, le lecteur n’étant jamais abandonné dans un flou total. Moi qui n’aime habituellement pas les descriptions, j’ai été totalement fascinée par les lieux qui nous sont présentés ici. Tout comme par les objets.

Je me suis vite attachée à Jack et le fait qu’on découvre ce nouveau monde et ses possibilités en même temps que lui amènent une empathie particulière entre le lecteur et le personnage. D’autant plus qu’il est vraiment sympathique, réfléchit et très attaché à sa famille. Gwen a tout du parfait acolyte et ses petits défauts ne rende le personnage que plus humain.

L’intrigue est passionnante et on se laisse porter par les événements, apprenant de nouvelles informations de chapitres en chapitres et voulant toujours en savoir plus. La quête dans laquelle se lance Jack est couplée à un côté très historique du grand incendie de 1666 et j’ai trouvé cette plongée dans le Londres ancien très intéressante à vivre. On voyage en même temps que Jack et on découvre Londres à ses côtés.

Etant un tome d’introduction, ce roman aurait pu se concentrer sur les personnages et oublier l’histoire alentour mais, au contraire, si les personnages sont tous présentés et gagne en importance au long du récit, l’intrigue n’est jamais mise de côté, l’auteur distillant de quoi tenir son lecteur en haleine tout en lui promettant de nouveaux tomes qui verront certainement grandir les personnages et se complexifier l’intrigue.

En bref un roman qui donne envie de rencontrer Jack et Gwen et de continuer à les suivre dans leurs aventures pour un bon moment !

 

Entre dans

55 / 50

et dans

Item : Carte du Maraudeur : un livre dans lequel il y a une carte illustrée du monde – 40pts