In my MailBox #62

In My Mailbox a été inspiré par le blog Pop Culture Junkie et mis en place par Kristi du blog The Story Siren, le concept a été repris en France par Lire Ou Mourir. C’est un moyen de partager les livres reçus dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés.

 

Je l’avoue, je ne vais pas vous parler uniquement de livres (même s’il y en a) mais aussi de mon passage à Primark pour la collection HP et du craquage qui en a suivit…

C’est parti !

 

Lors du Salon de Montreuil de l’année dernière, mon amie Cyrielle avait pris pour moi le Haut-Royaume 2 en Hard-Back qu’elle m’a ramené le week-end dernier, accompagné d’une dédicace de Rainbow Rowell sur une petite carte ❤

Concernant les SP, voici mes réceptions de Juillet-Août

 

Et donc mon craquage HP 😛

Merci Chaton pour les chaussettes !

Merci Lixy ❤

Des fournitures de bureau ~

Je triche pour le tote-bag Poufsouffle puisqu’il est à ma mère et n’est déjà plus en ma possession (et oui je sais le second n’est pas HP mais il y a des liiiiiivres dessus !)

Une robe de chambre

(vous avez d’ailleurs un aperçu du bordel de ma chambre xD)

Un sweat résersible

Des pyjamas

Et vous alors ? Des craquages cet été ? ^-^

Publicités

Coupe des 4 Maisons 2017/2018

Hello !

Aujourd’hui, je vous invite à découvrir la deuxième année de la Coupe des 4 Maisons ~

Je vous en avais parlé l’année dernière juste ici et j’avais passé une super année très conviviale à échanger autour des lectures lues dans le cadre du challenge.

Je reprends donc le Poudlard Express pour cette nouvelle année ! Mon but : avoir plus de 2095 points (mon nombre de points de cette année) et atteindre la note « Optimal » (j’ai eu « Effort Exceptionnel » pour cette année).

Voici donc la liste des items à valider pour cette nouvelle année scolaire :

Première année : items à 10 points
  • Le monstrueux livre des monstres : un livre que vous n’avez pas réussi à terminer
  • Mimi Geignarde : un livre dont vous n’aimez pas la couverture
  • Gobelbabil : un livre dont le titre est en anglais (mais dont le corpus n’est PAS en anglais)
  • Maison de Poudlard : un livre aux couleurs de la maison qui vous correspond le MOINS
  • Plume à papote : un livre dont vous entendez parler depuis longtemps
  • Philtre de Romilda Vane : Un roman d’amour
  • Mornille : un livre qui coûte moins de 10 euros (hors livres numériques et hors livres d’occasion)
  • Livre invisible de l’invisibilité : un livre auto-édité
  • Reducto : un livre de moins de 150 pages
  • Rictusempra : un livre dont vous avez adoré la fin
  • Oubliettes : lire ou relire un des spin-offs de Harry Potter (Contes de Beedle le Barde, Les Animaux fantastiques, Le Quidditch à travers les âges)
  • Choixpeau magique : un livre choisi par quelqu’un d’autre
  • Histoire de Poudlard : un livre que vous avez déjà lu avant
  • Farces pour sorciers facétieux : un livre qui vous a fait rire
  • Le Survivant : un livre dont les chapitres ont des titres (photo à l’appui)
Deuxième année : items à 20 points
  • Eckeltricité : un livre numérique
  • Pétards surprises : un livre que l’on vous a offert
  • Obscurus Books : un livre édité dans votre maison d’édition préférée
  • Boursouflet : un livre de poche
  • Chicaneur : un livre publié il y a moins de 3 mois
  • Retourneur de temps : un livre édité l’année dernière (préciser la date)
  • Niffleur : le 1er tome d’une saga
  • Dobby : un livre de fantasy
  • Bal de Poudlard : un livre avec une robe sur la couverture
  • Violette et la Grosse Dame : un livre dont la 4e de couverture est dans la continuité de la 1ère et du dos (preuve à l’appui)
  • Arithmancie : un livre de science-fiction
  • Dudley : un one-shot
  • Dennis Crivey : un livre d’une jeune maison d’édition (moins de 4 ans ; préciser l’année d’ouverture)
  • Brasier obscur : un livre à la couverture en noir et blanc
  • Mrs Pince : un livre que vous avez emprunté
Troisième année : items à 30 points
  • Photographie enchantée : un livre qui a été adapté au cinéma ou en série (ou qui va prochainement l’être)
  • Mandragore : un livre avec des plantes sur la couverture (pas de fleurs)
  • Scrutoscope : un roman d’horreur ou d’épouvante
  • Expecto Patronum : le premier livre publié d’un auteur
  • Collier d’opale : un livre où il est question de malédiction
  • Beauxbâtons : un livre dont l’auteur est français
  • Gallions : un livre qui coûte plus de 18€
  • Avada Kedavra : un livre dont l’auteur est décédé
  • La Trace : un livre dont l’auteur était mineur au moment de sa publication
  • Waddiwasi : 3 BDs/mangas en 24h
  • Grimoire poussiéreux : un livre qui prend la poussière dans votre PAL depuis au moins un an
  • Échecs version sorciers : un livre en lecture commune
  • Cheminette : un livre avec une narration à deux voix ou plus
  • Auror : un roman policier/thriller
  • Alohomora : un livre avec une clé, une serrure ou un cadenas sur la couverture
Quatrième année : items à 40 points
  • Sinistros : un livre apocalyptique ou post-apocalyptique
  • Miroir à double sens : un livre éponyme (le titre est aussi et seulement le nom du héros – le nom de la série ou le nom du tome)
  • Hiboux Express : un livre épistolaire
  • Gemino : un livre dont l’auteur porte le même prénom que vous
  • Impasse du tisseur : un livre avec une fin ouverte (ne pas citer le nom du livre)
  • Sphinx : un livre qui traite de la mythologie égyptienne
  • Petrificus Totalus : un livre à la couverture rigide
  • ASPICs : un livre noté 17/20 ou plus sur Livraddict
  • Sainte Mangouste : un livre où le héros principal est malade
  • Journal de Jedusor : une biographie ou une autobiographie
  • Carte du Maraudeur : un livre dans lequel il y a une carte illustrée du monde
  • Coquecigrue : un livre avec un animal mignon sur la couverture
  • Têtembulle : un livre qui se passe sous l’eau ou à proximité
  • Portoloin : un livre qui ne se passe ni en France, ni aux USA, ni en Angleterre, ni dans un monde imaginaire
  • Batteurs : un livre écrit à quatre mains
Cinquième année : items à 50 points
  • Champs de citrouilles : un livre terminé le jour d’Halloween
  • Hedwige : un livre à la couverture hivernale
  • Rita Skeeter : un livre dont vous avez posté la critique sur internet (ton blog, Babelio, Livraddict, Booknode, Goodreads, Amazon…) : une preuve pour cet item
  • Véritaserum : un livre tiré d’une histoire vraie
  • Animagus : un livre dont le titre comporte le nom d’ un animal existant
  • Zabini : un livre dont le titre ou le nom/prénom de l’auteur commence par Z
  • Beedle le Barde : un conte réinventé
  • Vitmagic : un livre sur le développement personnel
  • Bizarr’sisters : un livre dans lequel la musique tient une place importante
  • Croûtard : un livre dans lequel les rongeurs (lapins compris) sont à l’honneur
  • J.K. Rowling : finir un livre lors de la Journée nationale du livre (23 Avril 2018)
  • Gazette du sorcier : un livre dans lequel le journalisme a une place importante
  • BUSEs : un livre noté en dessous de 13/20 sur LivrAddict
  • Filet du diable : un livre que vous pensiez aimer mais qui est une déception
  • Cognards : lire deux romans différents d’un même auteur
Sixième année : items à 60 points
  • Salle Janus Thickey : un livre sur le thème de l’amnésie
  • Stupefix : un livre qui vous a bouleversé
  • Drago Malefoy : un livre où le personnage principal est un anti-héros
  • La tapisserie des Black : lire toute une série de BDs/mangas (au moins 4 tomes)
  • Albus Dumbledore : un livre dont l’histoire se passe à la Belle Époque (fin XIXe début XXe siècle)
  • Sombral : un livre que vous commencez avec des préjugés
  • Champifleur : un livre avec un troll dans l’histoire
  • Engorgio : Un livre composé d’au moins 40 chapitres
  • Angelina Johnson : un livre où l’héroïne est d’origine afro
  • Duel de sorciers : lire deux romans d’une même saga
  • Lumos : un livre sur lequel le titre est écrit en dorure
  • Ordre de Merlin : un livre qui a reçu plusieurs prix littéraires (au moins 2)
  • Ford Anglia volante : un livre de type roadtrip
  • Scrouts à Pétards : un livre dont le titre comporte un néologisme (un mot inventé, propre à l’univers)
  • Nicolas Flamel : un livre dont le personnage principal est une personne âgée
Septième année : items à 70 points et plus
  • Bloclang : un livre qui n’a qu’un seul mot pour titre
  • Amplificatum : un livre de plus de 800 pages
  • Bibliothèque de Poudlard : une intégrale (plusieurs tomes réunis en un seul livre)
  • Nox : un roman en huis clos
  • Pensine : un livre qui est sorti quand vous étiez enfant (entre 0 et 10 ans – Précisez l’année de publication du livre)
  • Dissendium : un livre d’un genre que vous n’avez pas l’habitude de lire
  • Fourchelang : un livre en VO (hors français)
  • Beuglante : un livre audio
  • Éclair de feu : lire un livre de plus de 400 pages en 24h
  • Hominum revelio : un livre dans lequel il n’y a pas d’humain – 80 points
  • Jumelles Patil : lire le tome final de deux sagas – 80 points
  • Touffu : une trilogie – 80 points
  • Poursuiveur : une saga entière d’au moins 4 tomes – 90 points
  • Rapeltout : lire ou relire tous les Harry Potter (7 tomes) – 100 points
  • Hermione, sors de ce corps ! : lire au moins 100 livres (maximum 30 mangas/BD confondus) cette année (sont aussi pris en compte les livres lus pour d’autres items) – 150 points
Cette année, la chasse aux horcruxes disparaît, au profit de…
LA CHASSE AUX DRAGONS : items à 40 points
  • Boutefeu chinois : un livre d’un auteur originaire de l’Extrême-Orient
  • Cornelongue roumain : un livre engagé
  • Dent-de-vipère du Pérou : lire le livre le plus court de votre PAL
  • Magyar à pointes : un livre classé dark (fantasy, romance, thriller, etc.)
  • Noir des Hébrides : un livre avec une flèche sur la couverture
  • Norvégien à crêtes : lire un roman noir scandinave
  • Opalœil des Antipodes : un livre dont l’intrigue se déroule dans 2 pays différents
  • Pansedefer ukrainien : lire le livre le plus gros de votre PAL
  • Suédois à museau court : un livre avec une couverture chargée (avec beaucoup de détails)
  • Vert gallois : un livre qui traite des légendes celtiques
Évaluations pendant l’année
À chaque trimestre, un classement provisoire sera établi. Des points supplémentaires seront ajoutés en fonction de votre implication dans le challenge (en prenant en compte le nombre de livres lus, par exemple).
Trimestre 1 (1 Septembre 2017 au 9 Décembre 2017)
Trimestre 2 (9 Décembre 2017 au 19 Mars 2018)
Trimestre 3 (19 Mars 2018 au 29 Juin 2018)
À la fin de l’événement, vous obtiendrez vos notes finales individuelles. Ces notes feront office d’appréciation et seront représentatives de votre investissement personnel : Troll, Désolant, Piètre, Acceptable, Effort exceptionnel, Optimal.
Items éphémères
Tout au long de l’année, des items à durée limitée vous serons proposés. En lien avec des événements annuels, ils vous permettront de rapporter un bon nombre de points à votre maison si vous le validez dans le temps imparti. Restez à l’affût de toute annonce !
Points bonus
Pour chaque année dont vous aurez validé l’ensemble des items au moins une fois (soit les 15), de même que pour la Chasse aux dragons (les 10 items), vous recevrez 50 points bonus.

SERPENTARD VAINCRA !

 

In My Mailbox #61 Août 2017

In My Mailbox a été inspiré par le blog Pop Culture Junkie et mis en place par Kristi du blog The Story Siren, le concept a été repris en France par Lire Ou Mourir. C’est un moyen de partager les livres reçus dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés.

 

Mes derniers achats du moment 😛

 

Deux ouvrages sur les plantes au Moyen-Âge qui vont m’aider dans l’écriture d’un roman en cours

Les Plantes du Jardin Médiéval de Mélina Salaün aux éditions Jean-Paul Glisserot et Secrets et Remèdes d’Hildegarde de Bingen chez Rustica éditions

La trilogie La Légende de Kaelig Morvan : La Prophétie de Viviane, Le Sang de la pierre philosophale et Les Talismans de Danann de Romain Godest aux éditions Ouest-France

Un joli Ent ?

 

Et vous ? Avez-vous craqué récemment ? ^-^

Gary Cook, T1 Le Pont des Oubliés – Romain Quirot et Antoine Jaunin

 

Titre : Le Pont des Oubliés

Série : Gary Cook

Auteurs : Romain Quirot et Antoine Jaunin

Editeur : Nathan

Date de parution : 31 Août 2017

 

 

  • Résumé (éditeur) :

Dans un monde recouvert par les flots, une seule chance de survie : embarquer à bord de gigantesques navettes spatiales.

Gary Cook a grandi sous le pont des Oubliés, l’un des derniers refuges sur cette Terre condamnée. À quinze ans, il passe le plus clair de son temps avec Max et Elliot à bord du Neptune, leur modeste bateau de pêche. Les trois amis rêvent de prises fabuleuses et d’aventure.

Autour d’eux pourtant, le monde touche à sa fin. Chaque année, d’immenses navettes surgissent de la mer pour fuir dans l’espace. Des navettes auxquelles les Oubliés n’ont pas accès – jusqu’au jour où Gary apprend que, pour la première fois, l’équipage vainqueur de la terrible course fantôme gagnera sa place à bord du Deucalion VII.
S’ils veulent faire partie du voyage, Gary, Elliot et Max vont devoir prendre tous les risques…

 

  • Avis :

Gary est un adolescent timide qui vit seul avec son père et passe le plus clair de son temps à pêcher sur un vieux bateau avec ses deux meilleurs amis Elliott et Max. Dans la troupe de pêcheurs des alentours, ils font office de menu fretins et n’ont rien de particulièrement attirants.

Ce début de roman, qui présente des personnages éloignés des bad boys à qui tout réussit me tentait bien car ces trois jeunes sont sympathiques et font vraiment penser à des adolescents lambdas, cherchant à se faire bien voir des filles, un peu vantards et vraiment soudés les uns avec les autres.

Autour d’eux, le contexte était aussi intéressant dans cette terre recouverte par les eaux où seuls subsistent des villages, où tout le monde pêche et où la volonté est de réussir à monter sur une navette. Celles-ci étaient finalement assez intrigantes puisqu’on ne sait pas où elles vont réellement ni ce qui se passent une fois à l’intérieur. D’autant plus que la bande-annonce qui a été faite pour le roman me donnait très envie de m’y plonger.

Malheureusement, le côté très mou de Gary et l’histoire qui avance assez peu au fil des pages m’ont finalement fait décrocher et je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages comme je le pensais. Je ne suis pas non plus une grande amatrice de science-fiction et le côté espace à tendance à me lasser rapidement.

Le seul personnage qui aurait pu me garder dans le roman est Ben qu’on ne voit pas assez pour que je me motive à continuer.

En bref un roman qui plaira peut-être aux amateurs de science-fiction mais dont les personnages et l’histoire ne m’ont pas emballée.

 

Entre dans

49 /50

Silence Radio – Alice Oseman

Titre : Silence Radio

V.O. : Radio Silence

Auteur : Alice Oseman

Traducteur : Anne Guitton

Editeur : Nathan

Date de Parution : Juin 2017

 

 

  • Résumé (éditeur) :

Et si tout ce que vous vous fixiez était faux?
Frances a toujours été une machine d’étude avec un but, l’université d’élite. Rien n’empêchera son chemin : pas des amis, pas un indigne secret — pas même la personne qu’elle est à l’intérieur.
Mais lorsque Frances rencontre Aled, le génie timide derrière son podcast préféré, elle découvre une nouvelle liberté. Il ouvre la porte à la VRAIE Frances et, pour la première fois, elle vit une véritable amitié, sans peur d’être elle-même. Mais le podcast devient viral et la confiance qu’il y avait entre eux est cassée. Pris entre qui elle était et qui elle désire être, les rêves de Frances s’écroulent.
Suffocant de culpabilité, elle sait qu’elle doit affronter son passé…
Elle doit avouer pourquoi Carys a disparu…
Pendant ce temps, Aled est seul, luttant contre des secrets plus sombres.
C’est seulement en faisant face à vos peurs que vous pouvez les surmonter. Et ce n’est qu’en étant votre véritable moi que vous pouvez trouver le bonheur.

 

  • Avis:

A dire vrai, je ne savais pas à quoi m’attendre en débutant ce roman. Je n’ai pas lu L’année solitaire et je ne connaissais donc pas la plume de l’auteur.

Rapidement, j’ai pourtant été convaincue que j’allais aimer ce roman tant les chapitres glissaient tout seul. L’appréciation d’un roman est toujours quelque chose de très personnel et j’ai, via celui-ci, totalement rebasculé dans mon adolescence. Dans ces moments où l’on se sent mal dans sa peau et où, avec mes amis, nous écoutions des sagas Mp3 totalement barrées.

Je me suis reconnue en Frances, j’ai reconnu l’une de mes amies en Aled et je n’ai aimé le roman que d’autant plus.

Entre la pression des études et celles de la famille, à ce moment où l’on sait qu’il faut décider de toute notre orientation future, nous sommes souvent perdus. Voulons-nous toujours ce que dont nous rêvions lorsque nous étions petits ? Et quel est la part entre la passion et la sagesse ? Faut-il être raisonnable tout le temps ?

A travers Frances, l’auteur pose de nombreuses questions, aussi bien sur le système scolaire que sur l’importance de l’amitié. Les dangers de la solitude comme ceux de la peur d’être qui on est. La si sérieuse Frances, toujours plongée dans les études, contre la Frances passionnée qui dessine des fan-arts. Au fil des pages, la question se développe : est-ce la société qui ne permet pas à Frances d’être elle-même ou bien est-ce elle et ses propres attentes ?

Tous les personnages sont terriblement attachants et on s’attendrit pour ces adolescents tellement sous pression qu’ils ne savent plus finalement qui ils sont vraiment. Universe City est un exutoire obligatoire pour leur fournir une bouffée d’oxygène quotidienne et j’ai vraiment regretté que la saga n’existe pas réellement.

En définitive, l’important n’est plus de savoir si tel personnage a de bonnes notes, si tel autre est gay ou si celui-là est solitaire mais bien de se rendre compte que, qu’importe que vous aimiez porter des leggins tortue ninja, que vous soyez amoureux de votre meilleur ami ou que vous ne vouliez pas aller à la fac… Car, autour de vous, quelqu’un vous aime tel que vous êtes et pour ce que vous êtes. Et que le plus difficile est parfois tout simplement d’y croire.

En bref un roman qui encourage son lecteur à se poser les bonnes questions et à se battre pour ce qui le rend heureux.

 

Entre dans

48 / 50

La vie de Merlin – Mathilde de Montségur et Carole Bajot

Titre : La vie de Merlin

Illustrations  et calligraphie : Mathilde de Montségur

Texte : Carole Bajot

Editeur : Ouest-France

Date de Parution : 23 Juin 2017

 

 

  • Résumé (éditeur) :

Ce petit livre objet conte l’histoire de la vie de Merlin, héros intemporel et mythique. Destiné au grand public, ce livre donne l’illusion d’un manuscrit qui aurait traversé le temps grâce aux enluminures originales de Matilde de Montsegur exécutées sur du papier épais qui imite le parchemin. Matilde de Montsegur, artiste peintre enlumineur de France, raconte ici la belle épopée de Merlin.

 

  • Avis :

Ce qui m’a tout d’abord attiré, c’est bien évidemment le côté calligraphie de l’ouvrage. J’ai toujours été admirative pour les enluminures et les textes anciens qui allient textes et dessins tout au long des pages.

Ici, on retrouve tout autant les enluminures que le texte calligraphié et la somme des deux est un vrai régal à regarder. Les couleurs vivres rehaussées à la feuille d’or mettent en valeur des dessins d’une finesse impressionnante alors que la calligraphie entraîne le lecteur vers des temps anciens. On tourne donc tout d’abord les pages pour le plaisir des yeux avant de s’intéresser au plaisir du texte.

Concernant l’histoire en elle-même, elle permet une plongée claire dans l’histoire de Merlin et raconte les grands moments de la vie de l’Enchanteur. On y retrouve sa naissance, ses rencontres avec Vortigern et Uther et son rôle de conseiller auprès d’Arthur. Les chevaliers s’y croisent et partent à la conquête du Graal alors que Merlin succombe au charme de Viviane.

Les chapitres sont assez courts et permettent de s’intéresser aux dessins qui entourent le texte sans devoir s’arrêter en plein paragraphe.

En bref un ouvrage sublime, aussi bien à lire qu’à regarder et qui plaira à tous.

Et comme, parfois, les images valent plus que les mots, vous trouverez ci-dessous quelques photos de l’intérieur de l’ouvrage. A savoir qu’avec le téléphone, qui est la seule chose que j’ai sous la main, les photos sont loin de rendre hommage à l’ouvrage et j’en suis désolée.

 

 

Grupp – Yves Grevet

Titre : GRUPP

Auteur : Yves Grevet

Editeur : Syros

Date de Parution : 31 Août 2017

 

 

  • Résumé (éditeur) :

Mettez-vous à la place de Stan : grâce à l’implant LongLife, comme tous ses amis et ses proches, il ne craint ni la maladie ni les accidents et peut atteindre l’âge de cent ans en menant une petite vie tranquille. Est-ce que ça ne donne pas envie ? Maintenant, essayez de penser comme Scott, le grand frère de Stan : voulez-vous vraiment que vos battements de cœur soient contrôlés à tout instant ? Vous sentir traité comme un être irresponsable, fragile, et que l’on décide à votre place ce qui est bon pour vous ?Si la liberté et la part du hasard valent plus à vos yeux que votre sécurité, faites-le savoir. Rejoignez le Grupp.

 

  • Avis:

Honnêtement, j’ai eu un peu de mal à entrer dans l’histoire durant les premières cinquante pages. Après… et bien après, je les ai enchaîné jusque tard dans la nuit. Jusqu’à savoir le fin mot de l’histoire.

J’ai regretté durant une partie du roman qu’on reste selon moi en surface mais les derniers chapitres sont vraiment dans le vif du sujet et passent à toute vitesse. On se reconnait dans ces deux adolescents qui se posent des questions sur le monde dans lequel ils vivent. A leur époque où tout est contrôlé, du moindre de leur souffle à la plus petite incartade, la sécurité a définitivement remplacé la liberté.

J’ai apprécié de pouvoir suivre les deux frères, ce qui nous permet de découvrir le monde dans lequel ils vivent petit à petit. D’abord via Stan qui en sait finalement aussi peu que le lecteur puis par Scott, dont les volontés et la manière de penser sont différentes.

Ce sont tous deux de bons garçons auxquels il est facile de s’attacher. Malgré tout, j’ai plus accroché avec Scott, notamment parce que sa façon de voir les choses me parle plus. J’aime beaucoup la douceur que l’auteur réussi à mettre dans les moments les plus durs de l’histoire. Il nous présente une famille unie, malgré les non-dits et les secrets. Une famille assez banale en somme, où chacun essaie de faire de son mieux.

C’est ce côté plausible qui m’a fait totalement entrer dans l’histoire. Il n’est pas question ici de déclarer que la liberté sans sécurité est meilleure qu’une sécurité totale sans liberté mais bien de poser la question et de laisser chacun décider de sa propre réponse. Les revendications du Grupp sont recevables, comme le sont les explications des adultes. Il s’agit finalement de trouver le bon milieu pour tout un chacun et de se faire son propre avis sur la question.

En bref un roman prenant qui vous encourage à vous questionner sur la différence entre surveillance et sécurité pour trouver votre propre liberté.

 

Entre dans

47 / 50