Le garçon qui voulait courir vite – Pierre Bottero

Titre : Le garçon qui voulait courir vite

Auteur : Pierre Bottero

Editeur : Flammarion jeunesse

 

 

 

  • Résumé (éditeur) :

Debout derrière la grille de l’école, Agathe regarde son frère. Jules ne dit rien, il semble perdu et Agathe en est malade. Depuis l’accident de voiture de leur père cet été, Jules ne parle presque plus et court de moins en moins bien… Comme s’il avait perdu l’usage de ses jambes. Qui rendra à Jules sa joie de vivre ?

 

  • Avis:

Ah Pierre Bottero… Mon auteur préféré depuis bien des années. Malgré tout, je découvre encore quelques textes que je n’ai pas lus, dont celui-ci.

Ce petit roman présente de jeunes personnages en proie au deuil depuis la mort de leur père. Jules, le plus jeune, s’est enfermé dans le mutisme et n’arrive plus à courir. Agathe, l’adolescente, ne sait plus si elle peut être heureuse ni comment l’être.

A travers les mots d’Agathe, nous ressentons sa détresse et son envie de vivre tout à la fois. L’inquiétude qu’elle ressent pour son petit frère, la tristesse pour tout ce qui n’est plus et l’incapacité à mettre des mots sur toutes ces émotions.

On s’attache à ces personnages et aux adultes qui les entourent, à ce qu’ils vivent et à l’amour qu’ils ressentent les uns pour les autres. La force de leur mère à garder la tête droite, les amis de leur père présents à chaque coup dur, on se retrouve vite impliqué dans la vie de cette famille.

Comme toujours, les mots de Pierre Bottero sont d’une douceur exquise et le thème est traité intelligemment, permettant au lecteur de se faire ses propres opinions sur chacun des personnages. Un petit arrêt aussi sur l’épilogue qui rappelle la manière dont l’auteur aimait discuter avec les personnages qui s’étaient invités sous sa plume.

En bref un petit bijou qui parle avec douceur et intelligence de la manière dont faire son deuil implique d’abord de se pardonner à soi-même.

 

« Je me suis sentie plongée jusqu’au cou dans la vie et j’ai compris que tant que je ne serais pas morte pour de bon, elle prendrait toujours le dessus. »

 

Entre dans

46 / 50

Piégés dans le train de l’enfer – Hubert Ben Kemou

Titre : Piégés dans le train de l’enfer

Auteur : Hubert Ben Kemoun

Editeur : Flammarion Jeunesse

Date de Parution : 29 Avril 2017

  • Résumé (éditeur) :

Teddy Baule est une mule. Régulièrement, l’adolescent récupère des colis dont il ne connaît pas la contenance afin de les acheminer d’une gare à l’autre en échange d’une modique somme d’argent. Si le garçon est vraiment honteux de mentir à sa mère infirmière de garde, ses petits trafics sont pour lui un moyen de ressentir de l’adrénaline et de sortir de l’anonymat du lycée. Pourtant, ce trajet de trois heures en direction de Toulouse va vite tourner au cauchemar lorsque sa cargaison disparaît…

  • Avis:

En vérité, je ne sais trop que vous dire… L’écriture est sympathique et j’ai trouvé certains passages vraiment chouettes, l’intrigue démarrait bien et l’histoire de chacun des personnages est intéressante. Néanmoins, le nombre de ces derniers couplés au peu de chapitres font que je suis restée sur ma faim.

Si l’intrigue se présente comme un huis clos haletant, tout se passe bien trop vite pour que j’ai eu le temps de me poser de réelles questions ou d’être totalement prise dans l’histoire. On se doute bien vite de qui est sont les personnages des passages « palpitants » et on ne s’attache pas vraiment à eux. C’est dommage car ils possèdent tous des histoires recherchées qui auraient pu être vraiment prenantes.

La psychologie de chacun d’entre eux et bien trop vite balayée alors qu’elle aurait mérité qu’on s’y attarde. Les gamins un peu paumés, la jeune femme trahie… Les aperçus que l’on a de leur passé m’ont fait attendre de ressentir pour eux des sentiments que je n’ai finalement pas trouvés, tant les moments s’enchaînent vite. Le lecteur n’a pas le temps de s’attacher aux personnages et à leurs motivations que l’on passe déjà d’un personnage à l’autre. Ils sont trop nombreux pour cela et, même s’ils ont chacun leur intérêt pour l’intrigue, j’aurai préféré qu’on s’intéresse à eux de manière plus poussée.

En bref une histoire qui avait de bonnes bases mais reste selon moi bien trop en surface pour tenir ses promesses.

Entre dans

34 / 50

In My MailBox #59 Mai 2017

Hello,

Vous allez bien ? ^-^

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous présenter mes réceptions papiers de Mai ~

Ondes de Choc d’Alain Gagnol et son écusson et Ne Dites Jamais Jamais de Nathalie Stagier et le tote bag ❤

Aux éditions Syros

 Les Pluies II Ensembles de Vincent Villeminot et Le jour où j’ai rencontré Digby de Stéphanie Tromly aux éditions Fleurus

Piégés dans le train de l’enfer de Hubert Ben Kemoun aux éditions Flammarion Jeunesse

Les Lutins Urbains, T4 Le péril Groumf de Renaud Marhic

Cette étoile ne s’éteindra pas de Esther, Wayne et Lori Earl et Silence Radio de Alice Oseman aux éditions Nathan

Sans oublier les ouvrages du Festival du Roman Féminin

Et vous ? Avez-vous craqué ce mois-ci ?

In My MailBox #57 Avril 2017

Hello,

Vous allez bien ? ^-^

Avril se termine et avec lui voici donc les réceptions et achats étant arrivés dans ma bibliothèque ce mois-ci :

 

Du côté des SP :

To Your Eternity de Yoshitoki Oima aux éditions Pika (Un clic là pour mon avis)

Le Mystère du livre disparu, T2 A nous les Trois Mousquetaires de Pierdomenico Baccalario et Eduardo Jauregui aux éditions Flammarion Jeunesse (Cliquez ici pour lire la chronique)

Les Puissants, T1 L’esclave de Vic James aux éditions Nathan (un coup de cœur dont l’avis arrive demain !)

 

J’ai profité des 48h de la BD pour craquer sur ces quatre-là :

14/18 T1 – Le Petit Soldat de Corbeyran aux éditions Delcourt

Black Clover T1 – Le Serment de Tabata aux éditions Kazé

Les Filles Au Chocolat T1 – Cœur Cerise de Sébastien aux éditions Jungle

Mes cop’s : La compil 100% délire ! de Cazenove aux éditions Bamboo

 

Niveau craquage, j’ai aussi ajouté ceci à ma bibliothèque :

Sorcières sorcières, Tome 1 : Le mystère du jeteur de sorts de Joris Chamblain aux éditions Kennes

SOTUS DVD BoxSet par la GMMTV

Le Paris des Merveilles, T II : L’Elixir d’Oubli de Pierre Pevel aux éditions folio SF

 

Et j’ai reçu de jolis cadeaux d’anniversaire ❤

La Quête d’Ewilan – Tome 03 : La Passe de la Goule de Pierre Bottero, Lylian et Baldetti aux éditions Glénat

Le Bloc-note de Louise, T4 Festival de Cannes nous voilà ! de Charlotte Marin et Marion Michau aux éditions Albin Michel

Un super carnet Harry Potter (on n’a JAMAIS assez de carnet :P)

Hedwige ❤

 

Et vous ? Avez-vous craqué dernièrement ?

 

Le Mystère du livre disparu, T2 A nous les Trois Mousquetaires – Pierdomenico Baccalario et Eduardo Jauregui

 

Titre : A nous les Trois Mousquetaires

V.O. : Los cuatro mosqueteros y medio

Série : Le Mystère du livre disparu

V.O. : El Cuento Mas Maravilloso Jamas Escrito

Auteurs : Pierdomenico Baccalario & Eduardo Jauregui

Traducteur : Faustina Fiore

Editeur : Flammarion Jeunesse

Date de Parution : 12 Avril 2017

  • Résumé (éditeur) :

« Ne vous inquiétez pas : le sortilège a fonctionné. Nous avons détraqué des centaines de livres. Ce qui s’est passé avec Peter Pan ne se reproduira pas ». Le monde des livres a de nouveau besoin d’Anna et Gabriel. Un mystérieux personnage au mauvais caractère est soudainement apparu en plein cœur du célèbre roman de cape et d’épée… Il faut le retrouver et l’expulser du livre ! L’enquête continue pour Anna et Gabriel, cette fois au secours des Trois Mousquetaires.

  • Avis :

Nous retrouvons Anna et Gabriel peu après leur sauvetage du roman de J.M. Barrie, Peter Pan. Ayant pris goût à l’aventure, les deux enfants ne demandent qu’à retourner dans un autre livre pour en modifier l’histoire et permettre ainsi au roman de retrouver sa trame d’origine. Mais, dans l’ombre, dans les profondeurs de la Zargo Multitech Corporation, Gustav Wart a prévu de tout faire pour que les livres restent mélangés…

Dans cet opus, le lecteur découvre mieux Gustav, son but et ses motivations. Il est le méchant un peu rigolo au passé triste qui va permettre de lancer le roman et de poser un peu plus les bases du fil rouge de la série. S’intéresser à lui permet au lecteur d’avoir le point de vue opposé à celui de Gabriel et Anna et de prendre l’histoire par les deux bouts : problème et résolution.

Concernant Les Trois Mousquetaires, le personnage ajouté est haut en couleurs et donne du fil à retordre à nos héros ! Comme pour le premier opus, il y a beaucoup d’action et de retournements de situation vraiment sympas à suivre. On y retrouve cette fois encore tous les personnages principaux du roman original mais dans un environnement somme toute différent. J’ai beaucoup aimé les passages d’escrime qui parsèment le texte et qui permettent de redorer l’honneur des mousquetaires.

A noter que si le lecteur n’a pas lu le premier tome, il manque peut-être un peu d’informations pour tout comprendre (notamment s’il s’agit d’un jeune lecteur). L’intrigue générale de la série se suit réellement de tome en tome. On en apprend d’ailleurs ici un peu plus sur celle-ci et je suis curieuse de connaître quels sont les autres livres impactés à réparer ! Cet opus nous indique quelques petites indications sur la suite et, si les auteurs gardent cette dynamique, celle-ci sera sûrement tout aussi agréable à lire.

En bref un second tome plein d’action pour une série qui permet de redécouvrir les classiques et de les présenter aux plus jeunes dans une intrigue bien ficelée.

Merci aux éditions Flammarion Jeunesse pour cette lecture ~

Entre dans

30 / 50

et dans

Batteurs : un livre écrit à 4 mains – 25 points

Les piqûres d’Abeille – Claire Castillon

 

Titre : Les piqûres d’Abeille

Auteur : Claire Castillon

Editeur : Flammarion Jeunesse

Date de parution : 05 Avril 2017

 

 

  • Résumé (éditeur) :

Je l’ai repérée tout de suite, avec sa couronne dans les cheveux. J’ai compris que je pourrais lui faire confiance. A quoi bon avoir une meilleure amie et une amoureuse ? Abeille allait remplir les deux fonctions. Lou, mon ancienne amoureuse de CP, était bien trop gamine. En ce qui me concerne, je suis très mûr, assez marrant et plutôt intelligent, il me faut donc une fiancée qui dépote. D’emblée, j’ai senti qu’Abeille avait du tempérament. Avec Abeille, tout est possible.

 

  • Avis :

Ce petit roman nous fait faire la connaissance de Jean. Âgé de neuf ans, le garçon tombe éperdument amoureux d’Abeille au mariage de sa marraine et se fait donc tout un film sur ce qui l’unit à celle qu’il trouve si particulière. Le début de l’histoire nous présente la famille de Jean et nous permet de découvrir l’environnement dans lequel évolue le petit garçon. Les réflexions de ce dernier font souvent sourire et l’auteur a très bien su retranscrire la manière de penser d’un enfant de cet âge.

Les réflexions au sujet des adultes, les bêtises qui semblent pourtant justifiées, les relations qu’il entretient avec sa grande sœur, toutes ces petites choses font que l’on s’attache facilement à Jean et que l’on suit avec plaisir son enquête pour découvrir comment recontacter Abeille.

Une fois ceci fait et si le roman reste agréable à lire, il m’a surprise car je ne m’attendais pas à cela. Je pensais découvrir une correspondance amusante et enlevée, de deux enfants certes, mais le terme de « piquant » me laisser présager de l’humour et de l’amusement. Or, Abeille est une petite peste et Jean est totalement incapable d’en voir la méchanceté. J’ai donc été assez désappointée par ce côté du roman…

Néanmoins, Jean grandit au fil des pages et le livre est emplis de jolis sentiments qui plairont certainement.

En bref une petite histoire bien écrite mais où j’attendais autre chose…

Merci aux éditions Flammarion Jeunesse pour ce roman ~

 

Entre dans

27 / 50

In My Mailbox #56 Mars 2017

Hello !

Vous allez bien ?

Puisque mars s’est terminé (et, entre vous et moi, tant mieux !), je vous présente aujourd’hui mon IMM de mars ^-^

Entre réception, achat et cadeaux, il y a un peu de tout 😛

 

Au niveau des services presses tout d’abord, voici mes réceptions :

 

Merci à :

Syros : Power Club, T2 Ondes de choc de Alain Gagnol ; Bye Bye Bollywood de Hélène Couturier ; Des livres et moi de Matt7ieu Radenac (vous pouvez retrouver la chronique de ce dernier à cet endroit)

Rageot : C’est pas si pire Zazie de Marie-Renée Lavoie (donc la chronique se trouve juste ici) ; Plus près de nos rêves de Carole Prieur

Casterman : Bodyguard, T4, La Cible de Chris Bradford

Flammarion Jeunesse : Les Piqûres d’Abeille de Claire Castillon

Ouest-France : Merlin, ombres et lumière de Claudine Glot (la chronique est disponible en cliquant là)

Pika : L’attaque des titans, Harsh Mistress of the City de Ryô Kawakami

 

Merci à Arrête de Lire chez Flammarion ~

(la chronique de Je suis ton Soleil est ici)

 

Ensuite les achats… Même si j’ai peu le temps de lire ces derniers temps, je ne résiste pas aux livres…

Chez Croc’Book, j’ai trouvé :

La fille qui ne croyait pas aux miracles de Wendy Wunder chez Hachette

L’été des secondes chances de Morgan Matson chez Hachette

L’équation de l’amour et du hasard de Jennifer E. Smith chez Hachette

Dis-lui de Rémi Stefani chez Casterman

 

Et chez Oxfam où il faisait une vente au poids, j’ai découvert :

Dieu me déteste de Hollis Seamon chez 10/18

Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part d’Anna Gavalda chez J’ai Lu

Magies secrètes de Hervé Jubert chez Folio SF

La dernière lettre de son amant de Jojo Moyes chez Milady

Les tribulations de Tiffany Trott de Isabel Wolff chez Pocket

 

Après une longue journée de soutenance, je n’ai pas résisté à cette sublime version du Paris des Merveilles, Les Enchantements d’Ambremer de Pierre Pevel chez Folio SF (la chronique est disponible là)

 

Et dernier achat livresque mais non des moindres, en grande fan du travail d’Alexandra V. Bach, je me suis offert Seasons

 

Puis un petit plaisir de fangirl que je m’étais offert en janvier et qui est arrivé en mars 😛

(pour ceux qui se poseraient la question, il s’agit d’un photobook sur deux acteurs Thaïlandais ayant participé en tant

que personnages principaux à une série télévisée que j’ai adoré SOTUS ❤ )

 

Mars est aussi le mois de mon anniversaire et je ne résiste pas à l’envie de vous montrer mes cadeaux, très orientés 😛

(pour les curieux, le coffret du milieu est une lampe représentant le logo de Poudlard. Et oui : elle est magnifique *.* )

 

Et parce que mes collègues sont tops : merci Alicia pour ces beaux carnets ❤

Bon en voyant ça, je me dis qu’il faudrait que je recommence les IMM semaine par semaine parce que là : ça fait tout de même très peur !
Et vous ? Avez-vous craqué ce mois-ci ?