In My Mailbox #56 Mars 2017

Hello !

Vous allez bien ?

Puisque mars s’est terminé (et, entre vous et moi, tant mieux !), je vous présente aujourd’hui mon IMM de mars ^-^

Entre réception, achat et cadeaux, il y a un peu de tout 😛

 

Au niveau des services presses tout d’abord, voici mes réceptions :

 

Merci à :

Syros : Power Club, T2 Ondes de choc de Alain Gagnol ; Bye Bye Bollywood de Hélène Couturier ; Des livres et moi de Matt7ieu Radenac (vous pouvez retrouver la chronique de ce dernier à cet endroit)

Rageot : C’est pas si pire Zazie de Marie-Renée Lavoie (donc la chronique se trouve juste ici) ; Plus près de nos rêves de Carole Prieur

Casterman : Bodyguard, T4, La Cible de Chris Bradford

Flammarion Jeunesse : Les Piqûres d’Abeille de Claire Castillon

Ouest-France : Merlin, ombres et lumière de Claudine Glot (la chronique est disponible en cliquant là)

Pika : L’attaque des titans, Harsh Mistress of the City de Ryô Kawakami

 

Merci à Arrête de Lire chez Flammarion ~

(la chronique de Je suis ton Soleil est ici)

 

Ensuite les achats… Même si j’ai peu le temps de lire ces derniers temps, je ne résiste pas aux livres…

Chez Croc’Book, j’ai trouvé :

La fille qui ne croyait pas aux miracles de Wendy Wunder chez Hachette

L’été des secondes chances de Morgan Matson chez Hachette

L’équation de l’amour et du hasard de Jennifer E. Smith chez Hachette

Dis-lui de Rémi Stefani chez Casterman

 

Et chez Oxfam où il faisait une vente au poids, j’ai découvert :

Dieu me déteste de Hollis Seamon chez 10/18

Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part d’Anna Gavalda chez J’ai Lu

Magies secrètes de Hervé Jubert chez Folio SF

La dernière lettre de son amant de Jojo Moyes chez Milady

Les tribulations de Tiffany Trott de Isabel Wolff chez Pocket

 

Après une longue journée de soutenance, je n’ai pas résisté à cette sublime version du Paris des Merveilles, Les Enchantements d’Ambremer de Pierre Pevel chez Folio SF (la chronique est disponible là)

 

Et dernier achat livresque mais non des moindres, en grande fan du travail d’Alexandra V. Bach, je me suis offert Seasons

 

Puis un petit plaisir de fangirl que je m’étais offert en janvier et qui est arrivé en mars 😛

(pour ceux qui se poseraient la question, il s’agit d’un photobook sur deux acteurs Thaïlandais ayant participé en tant

que personnages principaux à une série télévisée que j’ai adoré SOTUS ❤ )

 

Mars est aussi le mois de mon anniversaire et je ne résiste pas à l’envie de vous montrer mes cadeaux, très orientés 😛

(pour les curieux, le coffret du milieu est une lampe représentant le logo de Poudlard. Et oui : elle est magnifique *.* )

 

Et parce que mes collègues sont tops : merci Alicia pour ces beaux carnets ❤

Bon en voyant ça, je me dis qu’il faudrait que je recommence les IMM semaine par semaine parce que là : ça fait tout de même très peur !
Et vous ? Avez-vous craqué ce mois-ci ?

Publicités

Descendants, T2 Retour sur l’Île de l’Oubli – Melissa de la Cruz

Titre : Retour sur l’Île de l’Oubli

V.O. : Return to the isle of the lost

Série : Descendants

Auteur : Melissa de la Cruz

Traducteur : Brigitte Hébert

Editeur : Hachette

Date de Parution : 29 Juin 2016

 

 

 

 

  • Résumé (éditeur) :

Après avoir passé toute leur enfance sur l’Île de l’Oubli, Mal, Evie, Jay et Carlos n’ont pas rejeté le luxe et le confort d’Auradon ! Après tout, vivre avec des princes et des princesses, c’est loin d’être aussi terrible qu’ils le pensaient. Pourtant, lorsqu’ils sont invités en secret à retourner sur l’Île, Mal et ses amis ne peuvent pas s’empêcher de retrouver leurs mauvaises manies. Mais tout n’est pas exactement comme dans leurs souvenirs.
Le danger rôde, et ils vont rapidement devoir unir leurs talents afin de sauver le royaume d’une nouvelle menace, plus sombre et plus mystérieuse encore que les précédentes.

 

  • Avis :

Puisque j’avais beaucoup aimé le premier tome et beaucoup rit devant le film, j’étais très curieuse de découvrir la suite de cette histoire. Celle-ci démarre donc juste après le film et j’adore le concept du « un livre, un film, un livre » qui permet vraiment d’allier lecture et visionnage. Après, pour ceux qui ne lisent pas, c’est peut-être gênant (qu’ils soient petits ou qu’ils n’aiment pas ça) mais cela poussera peut-être certains non lecteur à s’y mettre par curiosité 😛

Nous retrouvons donc les personnages où nous les avions laissé à la fin du film, heureux à Auradon, bien dans leurs baskets et plus ou moins intégrés. De nouveau, ce ne sont pas finalement les descendants de méchants les moins sympas à l’école. Ils se pensent en sécurité jusqu’à recevoir tous les quatre, d’une manière différente, un message les incitant à retourner sur l’Île de l’Oubli.

Commence donc toute une série de questionnement sur le pourquoi tout comme sur le bien-fondée d’un tel retour puisqu’ils savent bien que leurs parents ne doivent pas être contents contents de leur dernière victoire sur le mal.

L’intrigue est sympathique, pleine de bons sentiments et de discussions marrantes entre eux. Le point est mis sur l’amitié, indispensable à chaque réussite ainsi que sur la confiance en soi. De bons messages très Disney qui rappellent aux enfants que tout le monde peut être bons ou mauvais selon qu’il le veuille ou non.

En bref un roman sympathique qui permet de passer un bon moment en retournant sur l’île de l’oubli.

 

Entre dans le

challenge2016

62 / 35 50 65

Et dans

Coupe des 4 maisons

hp5-8110

Chicaneur : un livre publié il y a moins de 3 mois – 10 points

Sorties et Envies Avril 2016

 

Aujourd’hui, c’est le jour du « rendez-vous des masos » !

Nous allons parler prochaines sorties littéraires ! Et liste d’envies en passant.

Et ce mois-ci, ça fait mal 😛

 

Le Cercle de Dave Eggers aux éditions Gallimard

Sortie : 1er Avril

Quand Mae Holland est embauchée par le Cercle, elle n’en revient pas.
Installé sur un campus californien, ce fournisseur d’accès Internet relie les mails personnels, les réseaux sociaux, les achats des consommateurs et les transactions bancaires à un système d’exploitation universel, à l’origine d’une nouvelle ère hyper-numérique, prônant la civilité et la transparence.
Alors que la jeune femme parcourt les open-spaces, les immenses cafétérias en verre, les dortoirs confortables pour ceux qui restent travailler le soir, la modernité des lieux et l’intense activité la ravissent. On fait la fête toute la nuit, des musiciens célèbres jouent sur la pelouse, des activités sportives, des clubs et des brunchs sont proposés, et il y a même un aquarium contenant des poissons rares rapportés par le P.-D.G.
Mae n’en croit pas sa chance de travailler pour l’entreprise la plus influente qui soit – même si le campus l’absorbe entièrement, l’éloignant de plus en plus de ses proches, même si elle s’expose aux yeux du monde en participant au dernier projet du Cercle, d’une avancée technologique aussi considérable qu’inquiétante.
Ce qui ressemble d’abord au portrait d’une femme ambitieuse et idéaliste devient rapidement un roman au suspense haletant, qui étudie les liens troubles entre mémoire et histoire, vie privée et addiction aux réseaux sociaux, et interroge les limites de la connaissance humaine.

 

Révolution, T1 : L’Idéal de Hilary Mantel aux éditions Sonatine

Sortie : 1er Avril

Au cœur du plus grand événement historique français, les destins intimes de trois architectes de la Révolution : Danton, Robespierre et Camille Desmoulins.
Trois jeunes avocats ambitieux sont venus à Paris dans l’intention d’y faire carrière. Criblé de dettes, Jacques Danton rêve de gloire et de fortune. Malgré sa disgrâce physique, il dégage un puissant magnétisme érotique. Maximilien de Robespierre est un jeune homme brillant, frêle et appliqué, que la violence effraie. Sensible et épris de liberté, il souhaite ardemment changer le système inégalitaire de la France. Camille Desmoulins est un pamphlétaire de génie. Fantasque et charmeur, il est obsédé par une femme mais fiancé à une autre, sa fille.
Ces trois amis vont bientôt se retrouver au cœur de la Révolution. Après avoir goûté l’ivresse du pouvoir, que restera-t-il de leurs idéaux ? Et de leur amitié ?
Accompagné de cet impressionnant trio, le lecteur plonge à corps perdu dans les bouleversements de la Révolution française et côtoie des dizaines de personnages réels. L’esprit de l’époque est là, incandescent, enivrant et inquiétant sous la plume de l’auteur qui nous entraîne au cœur des sentiments humains, où l’Histoire prend ses racines. Cette immense œuvre en deux volets, qui a demandé plus de vingt ans de travail à Hilary Mantel, peut être considérée comme le roman incontournable de la Révolution française.

 

Kayla Marchal, T1 L’Exil de Estelle Vagner aux éditions du Chat Noir

Sortie : 2 Avril

Ironique destin que d’être née morphe… sans forme animale. Source de honte pour sa famille, Kayla Marchal, petite fille de l’alpha, est également considérée comme le maillon faible de la meute de la Vallée Noire. Aussi en est-elle chassée, elle qui n’a jamais mis un pied hors du territoire.
Alors qu’elle commence à goûter à la liberté et à s’intégrer au sein d’un autre clan, les vrais problèmes commencent. Mais déjà trahie une fois par sa meute d’origine, à qui pourrait-elle se fier ? À Ian, le loup aussi beau qu’insupportable ? À Max, le renard au passé mystérieux ? Ou à Jeremiah, l’irrésistible humain ?
Et ce fichu karma qui la prive de forme animale continue à se moquer d’elle, car tout le monde autour d’elle semble, porter un masque… Inaptitude du passé et problèmes du présent vont venir, main dans la main, perturber la jeune morphe, avec des liens qu’elle était loin de pouvoir soupçonner.

 

Everything, Everything de Nicola Yoon aux éditions Bayard Jeunesse

Sortie : 6 Avril

Madeline Whittier vient d’avoir 18 ans. Atteinte d’une maladie auto-immune, elle ne peut sortir de chez elle. Elle est fascinée par le fils de ses nouveaux voisins, Olly, qui la distrait en exécutant des cascades. Sa mère accepte qu’il vienne lui rendre visite. Le coup de foudre entre les deux est immédiat, Madeline est désormais prête à prendre tous les risques.

 

Celle qui te rendra heureux de Theresa Romain aux éditions J’ai Lu

Sortie : 6 Avril

Henry Middlebrook revient de la guerre meurtri, le bras droit paralysé. Un drame pour cet artiste qui rêvait de peindre la beauté du monde. Afin de reconquérir sa place au sein de la haute société, il mise sur une épouse influente qui saura l’imposer. Lady Caroline Stratton semble toute désignée, mais comment damer le pion à ses nombreux prétendants quand on ne peut ni danser ni écrire une lettre galante ? Henry va demander de l’aide à Frances, la cousine de Caroline et aussi sa dame de compagnie ; une jeune veuve futée qui cache derrière sa discrétion de bon aloi un tempérament passionné. Lorsqu’il reçoit une lettre passionnée portant le sceau des Stratton et signée « Votre amie », Henry exulte, persuadé que la belle Caroline a succombé à son charme. Et c’est là que les ennuis commencent…

 

Supernova de Emma Daumas aux éditions Scrinéo

Sortie : 7 Avril

C’est l’histoire d’Annabelle, seize ans, une jolie petite chanteuse de bal de province et de son avatar, Bella, créature née de sa participation à Starcatcher, télé-crochet en vogue servant de fusée médiatique aux adolescents en quête de poussière d’étoiles. Pas de factice suspens dans ce récit ou l’extinction violente et véloce d’une gloire est programmée à sa naissance mais au delà de la trajectoire d’une étoile filante, il est question ici de l’initiation d’une enfant à la vie des grands, la plus cruelle et cynique qu’il soit, entraînant inexorablement la mort de ses illusions et de l’Amour. Dans un monde de spectacle et d’exhibition, où l’on confond amour et séduction, narcissisme et respect de soi, Annabelle réussira-t-elle à retrouver le chemin vers la vraie lumière, sa lumière intérieure ?

 

IRL de Agnès Marot aux éditions Gulfstream

Sortie : 7 Avril

❤ ❤

Chloé Blanche a grandi à Life City. Comme tous ses habitants, elle ignore qu’ils sont filmés en permanence. Elle ignore qu’ils sont un divertissement pour des milliers et des milliers de foyers. Elle ignore qu’ils sont les personnages de Play Your Life, l’émission qui fait fureur hors de Life City, IRL. Elle ignore surtout à quel point ils sont manipulés. Lorsqu’elle rencontre Hilmi, le nouveau à la peau caramel, elle tombe immédiatement amoureuse. Mais ceux qui tirent les ficelles ne le lui destinent pas. C’est ainsi qu’elle découvre la nature de tous ceux qui vivent à Life City : les personnages d’un immense jeu vidéo.

 

La Déferlante de Michael Buckley aux éditions PKJ

Sortie : 7 Avril

Trente mille créatures inquiétantes surgies de la mer : les Alphas.
Veulent-elles nous envahir ou fuient-elles un danger terrifiant ?
Lyric, une humaine, et Fathom, le prince des Alphas, doivent absolument s’entendre pour sauver l’humanité.

 

A demain Lou de Marie-Claude Vincent aux éditions Robert Laffont

Sortie : 7 Avril

Comment continuer à vivre, à douze ans, quand le bonheur se fracasse ?
Un roman lumineux qui réveille en chacun de nous l’enfant que nous ne cessons jamais tout à fait d’être.
La joie règne dans cette famille composée de parents amoureux et de leurs trois filles, Éli, Lou et Laura. Jusqu’au jour ou Éli part passer le week-end chez une amie et ne revient pas. Bloquée par le silence des parents, Lou n’ose pas poser de questions. Le corps pressent ce que l’esprit refuse d’entendre (Éli est morte), mais la vérité serait plus blessante que ce mutisme qui, peu à peu, empoissonne tout. C’est sur cet événement que Lou revient, quatre ans plus tard, à la veille de ses seize ans, âge d’Éli à sa disparition. Comment réapprendre à vivre sans cette grande soeur qu’elle chérit tant ? Comment se résoudre à devenir plus vieille qu’elle ? Comment cesser d’être « la petite soeur d’Éli » ? Il va bien falloir, pourtant, passer ce cap…

 

Dans Chacun de mes Mots de Tamara Ireland Stone aux éditions Hugo Roman

Sortie : 7 Avril

Samantha Mc Allister est une fille comme les autres. Du moins en apparence. Elle cache un secret que ses amies, passionnées de mode et de soirées pyjama, ne pourraient pas comprendre : Sam est envahie d’angoisses et de sombres pensées qu’elle n’arrive pas à contrôler. Chaque acte, chaque prise de parole est un véritable calvaire. Pas évident quand on fait partie d’un groupe où tout fashion faux-pas ou crush sur le mauvais mec fait l’objet d’un raz-de-marée de critiques. Mais un jour, Sam rencontre Caroline… Enfin, elle peut rester elle-même, voire se confier sur ses séances hebdomadaires chez le psy. Très vite, Caroline fait découvrir à Sam un lieu secret caché sous le gymnase du lycée : le Club des poètes, où chacun peut monter sur l’estrade et réciter ses créations. Peu à peu, Sam se prend presque à se sentir  » normale « … Mais pourquoi AJ, le mystérieux guitariste du groupe, ne semble-t-il pas accepter sa présence ? Sam devra-t-elle une fois de plus tout remettre en question ?

 

Comment j’ai écrit un roman sans m’en rendre compte de Annet Huizing aux éditions Syros

Sortie : 7 Avril

Imaginez que votre voisine soit une célèbre romancière. Imaginez qu’un jour vous osiez sonner chez elle pour lui dire que vous avez bien envie d’apprendre à écrire un roman, vous aussi… mais que vous ne savez pas trop par où commencer, ni même si vous avez quelque chose d’intéressant à raconter.
C’est ce que fait Katinka, une inoubliable jeune fille de 13 ans. Au fil de ses échanges avec Lidwine, qui lui livre les secrets du métier d’écrivain, Katinka pose sur le papier les détails de sa vie, sans savoir que cette histoire qui s’écrit sous nos yeux sera plus beau et le plus original des romans.

 

The Scorpion Rules de Erin Bow aux éditions Lumen

Sortie : 7 Avril

La première règle, pour éviter la guerre ? En faire une affaire personnelle… Très personnelle.
Duchesse de Halifax, princesse de la Confédération panpolaire, mais surtout… otage. Je m’appelle Greta Stuart, et ma vie ne tient qu’à un fil. Il y a quatre cents ans, une série de terribles conflits liés au changement climatique a ravagé la planète : guerres, famines, inondations, exodes… Débordées, les autorités ont fait appel à une intelligence artificielle omnisciente pour tenter de mettre un terme au massacre. Mais Talis – c’est son nom – a vite pris son indépendance et le contrôle du monde. Désormais, il garde en otages les fils et filles des grands dirigeants de la planète. À la première déclaration de guerre, les héritiers des deux camps concernés sont froidement exécutés.
Il me reste seize mois à tenir, seize mois avant d’avoir dix-huit ans et de pouvoir quitter le Préceptorat où je suis prisonnière depuis l’âge de cinq ans. Mais l’arrivée d’un nouveau pensionnaire, venu du pays voisin du mien, va tout changer. Elián, qui ne cesse de défier Talis, de mépriser les règles qui régissent notre existence, met nos vies à tous en danger. Malgré tout, son esprit de révolte est contagieux. La résistance serait-elle possible ? Car nous le savons tous : le pays natal d’Elián va forcément finir par déclarer la guerre au mien…

 

Another, Celle qui n’existait pas de Yukito Ayatsuji aux éditions Pika

Sortie : 13 Avril

Collège de Yomiyama-Nord, 1972.
Lorsque Misaki, élève de 3e-3, trouve la mort, les autres élèves de la classe refusent de l’accepter, et font « comme si Misaki était toujours en vie ». Tant et si bien que leur camarade apparaît, pâle mais avec le sourire, sur la photo de classe de fin d’année ! Depuis, la « classe maudite » est le théâtre d’accidents en série, terrifiant élèves aussi bien que professeurs. Et si la 3e-3 était devenue l’antichambre de la mort… ?

 

Sans Bagage de Clara Bensen aux éditions JC Lattès

Sortie : 13 Avril

Après un passage difficile de sa vie, Clara Bensen, vingt-cinq ans, décide de s’inscrire sur un site de rencontre en ligne. Elle n’aurait jamais pensé y faire la connaissance de Jeff, un professeur d’université débordant d’énergie et réputé pour son rejet des conventions. Tout son opposé. À peine se connaissent-ils qu’ils se lancent dans une expérience de voyage périlleuse qui les mènera à travers huit pays en l’espace de trois semaines. La règle du jeu ? Pas de réservation d’hôtel, pas de programme, juste les billets aller-retour et, surtout, pas de bagage, rien sinon les vêtements qu’ils portent.
Comment trouver le courage de sortir de sa zone de confort ? Peut-on aimer en délaissant les étiquettes et le besoin d’engagement ? Est-il réellement possible de partir sans entrave ? À la fois histoire d’amour et carnet de voyage, Sans bagage apporte un éclairage sur des questions actuelles et saura séduire autant les aventuriers que les casaniers.

 

Tant qu’on rêve encore de Chris Killen chez Fleuve éditions

Sortie : 14 Avril

À 20 ans, on largue son copain parce qu’il n’a pas bonne haleine, on transforme un chagrin d’amour en succès littéraire, on se rêve musicien célèbre et on prend le large sur un coup de tête.
Ian, Paul et Lauren n’ont pas fait exception. Une décennie plus tard, le temps a fait son œuvre et les espoirs les plus fous ont laissé place à la vraie vie. Aujourd’hui, Paul cherche désespérément l’inspiration pour un deuxième roman dans les bras d’une de ses étudiantes pendant que Ian, désabusé par une carrière qui ne décolle pas, prend ses quartiers dans le cagibi de sa jumelle. Quant à Lauren, après une virée de l’autre côté du globe, la voici de retour dans sa ville natale, où elle partage son temps entre un boulot sans intérêt et des soirées en solo.
Jusqu’au jour où la découverte d’une vieille correspondance la met face à cette question : que sont donc devenus mes rêves et ces gens qui jadis étaient mes amis ?

 

First Love de James Patterson aux éditions Hachette

Sortie : 27 Avril

Axi, seize ans, est une fille bien sage et bonne élève. Surtout pas du genre à s’attirer des ennuis. Alors, forcément, quand elle propose au beaucoup moins raisonnsable Robinson, son meilleur ami, de sécher les cours et fuguer pour traverser les Etats-Unis, il n’en croit pas ses oreilles. Il se laisse finalement convaincre quand il comprend que le projet de son amie est mûrement réfléchi : des étapes sont prévues, elle a rassemblé du matériel et surtout économisé depuis cinq ans en faisant du baby-sitting pour payer les trajets d’autocar et les dépenses courantes. Robinson, secrètement amoureux, accepte. Il modifie cependant la nature du voyage en volant une Harley Davidson. Puis, il volera une voiture, et ainsi de suite. Rapidement grisés par le vent d’indépendance qui souffle sur leur épopée, les adolescents laissent les problèmes de leur quotidien loin derrière eux. Jusqu’au jour où, après des mois de rémission, le cancer de Robinson se réveille.

 

Ellana, T1 L’enfance de Pierre Bottero, Lylian et Montse Martin aux éditions Glénat

Sortie : 27 Avril

❤ ❤

Ewilan a sa quête. Ellana sa prophétie…
Seule survivante d’un raid de Raïs, une petite fille de 5 ans est adoptée par une communauté de Petits qui la baptisent « Ipiutiminelle ». Elle grandira cinq ans chez ce peuple qui vit en marge des humains. Mais à treize ans, elle sent retentir en elle l’appel des siens : Ipiu est humaine, elle doit retrouver ses origines. Le destin la mène à Al-Far, la ville la plus dangereuse de Gwendalavir, où elle se lie d’amitié avec un groupe d’enfants des rues. L’une d’entre elles la baptise alors Ellana. La prophétie de celle qui deviendra l’une des plus grandes Marchombres de l’histoire s’apprête à commencer…

 

Et c’est « tout » 😛

Et vous ? Des envies dans les sorties d’Avril ?

 

 

Sorties et Envies : Mars 2016

 

Aujourd’hui, c’est le jour du « rendez-vous des masos » !

Nous allons parler prochaines sorties littéraires ! Et liste d’envies en passant.

 

 

La Perle Rare de Laura Lee Guhrke aux éditions Harlequin

Sortie : 1er Mars

Comment marier un marquis orgueilleux, libertin et sans fortune ?
Dans les salons de la bonne société londonienne, un faux pas ne pardonne pas. C’est pourquoi lady Belinda aide les jeunes Américaines en quête d’époux à éviter les erreurs de débutantes, et à reconnaître la perle rare : un lord fiable, sérieux, dont le titre leur assurera un avenir glorieux. L’exact opposé de ce lord Trubridge, qui vient lui demander sans détour un riche parti pour renflouer ses caisses. C’est bien mal la connaître, car Belinda n’a aucune intention de sacrifier ses principes à un tel cynique.

 

Madame la Marquise, T3 Forever de Keira Quinsley aux éditions Rokh

Sortie : 1er Mars

Ava saura-t-elle enfin vers qui son cœur balance? Découvrez-le dans ce dernier opus, plein de bonne humeur, de rebondissements, et d’ultimes révélations…

 

Bodyguard, T3 L’Embuscade de Chris Bradford aux éditions Casterman

Sortie : 2 Mars

(désolée je n’ai pas réussi à trouver la VF en plus grand xD)

Bodyguard est une agence ultrasecrète spécialisée dans la protection d’enfants de personnalités médiatiques. Sa particularité ? Tous les agents qu’elle emploie sont des adolescents. Car les meilleurs gardes du corps sont ceux que personne ne remarque…

 

Risk de Fleur Ferris aux éditions Hugo Roman

Sortie : 3 Mars

Taylor et Sierra sont meilleures amies depuis toujours. Même si Taylor en a parfois un peu marre : pourquoi est-ce toujours Sierra qui obtient tout ce qu’elle veut ? Notamment ce Jacob Jones, qu’elles ont rencontrées ensemble sur un chat en ligne. Évidemment, c’est Sierra qui, encore une fois, décroche un rendez-vous ! Mais le lendemain, Sierra ne rentre pas. Le jour suivant, toujours pas de nouvelles… Son amie a une fâcheuse tendance à vivre comme bon lui semble, sans forcément penser à prévenir les autres. Est-ce que Taylor ne s’inquiète pas pour rien ? Seulement au bout de trois jours, Taylor doit tout avouer aux parents inquiets, et les deux familles se retrouvent plongées dans un monde qu’elles n’auraient jamais cru connaître. Celui des enquêtes policières, des témoignages, des indices, de la recherche d’un ravisseur… ou d’un tueur ?

 

Le Jeu du Maître de James Dashner aux éditions PKJ

Sortie : 3 Mars

Quand le quotidien est sans intérêt, que les rêves n’existent plus, il reste la réalité virtuelle : comme la plupart des jeunes de son âge, Michael passe son temps sur le VirtNet, une plateforme tentaculaire à mi-chemin entre un jeu vidéo et un réseau social. Relié au serveur par des fils sensoriels, son cerveau baigne dans cet univers parallèle. Mais quand une série de suicides – bien réels, ceux-là – intervient dans le cadre du jeu, Michael et ses amis hackers doivent se rendre à l’évidence, effrayante. L’intelligence artificielle aurait-elle pris le pas sur la réalité ?

 

Looking for Alice de Louise Vianey aux éditions HQN

Sortie : 4 Mars

Tout a commencé par hasard. Quand je me suis retrouvée dans une salle des ventes, à Londres, où les compagnies aériennes vendent aux enchères les bagages oubliés et jamais réclamés. Je me suis laissé prendre au jeu, et j’ai fini par emporter de justesse la superbe valise rouge que j’avais repérée en arrivant.
Quand je l’ai ouverte, je n’ai pas trouvé les trésors que j’espérais. En revanche, dans la doublure de la poche intérieure, j’ai découvert une lettre adressée à une certaine Alice. L’auteur de la lettre, Stanislas, la suppliait de lui pardonner, et de venir le retrouver.
En lisant ces lignes, sans trop savoir pourquoi, je me suis sentie investie d’une mission : il fallait qu’Alice puisse lire ces mots. Il fallait qu’elle puisse donner sa chance à Stanislas.
Alors j’ai commencé à chercher Alice.

 

Les aventures improbables de Julie Dumont de Cassandra O’Donnell aux éditions Pygmalion

Sortie : 9 Mars

Il y a des filles qui n’ont pas de bol. Celles qui ont tiré les mauvaises cartes dès le début. Celles-là, on n’a ni envie de les engueuler ni de leur tirer dessus. Puis il y a celles qui prennent les mauvaises décisions quoi qu’il arrive. Bref, les filles à emmerdes, celles qu’on a envie de gifler ou d’étrangler. J’appartiens clairement à la deuxième catégorie.
Oh, je ne m’en glorifie pas. C’est un état de fait. J’attire les catastrophes. Quoique je dise ou quoique je fasse, il y a toujours un couac. Celui du jour est sans nul doute de m’être portée au secours d’un type qu’une bande de fous furieux venait de balancer nonchalamment dans un fossé. Parce qu’une chose est sûre : si j’avais su dans quoi je mettais les pieds en ramassant ce porte-poisse, j’aurais tourné les talons (des Jimmy Choo) et poursuivi ma route sans me retourner. Mais la curiosité est un vilain défaut et, dans le petit bourg de province normand où j’ai grandi, les secrets, les drames et les bagarres prolifèrent aussi vite que l’herpès et les cancans finissent toujours par rattraper les coupables…

 

Au paradis des manuscrits refusés de Irving Finkel aux éditions JC Lattès

Sortie : 9 Mars

La Bibliothèque des Refusés est un établissement des plus singuliers : elle recueille – plus encore, elle sauvegarde – tout texte ayant essuyé refus sur refus de la part des éditeurs. Littérature, poésie, mémoires, récits épistolaires… tous les écrits trouvent leur place sur les étagères de la Bibliothèque des Refusés. L’arrivée impromptue d’une insupportable bibliothécaire américaine, l’imposture d’une actrice se faisant passer pour une étudiante dans l’idée de voler des idées pour son prochain film, la menace de cambrioleurs convaincus de trouver là le gros lot, sans compter l’irruption de nombreux aspirants écrivains… autant de mésaventures qui viennent perturber l’ordre tranquille de la Bibliothèque.

 

Captifs de Kevin Brooks aux éditions Super 8

Sortie : 10 Mars

Enfermés. Par qui ? Pourquoi ? Jusqu’à quand?
Linus, 16 ans, se réveille un matin sur le sol d’un sinistre bunker souterrain. Sans eau, sans nourriture… et sans la moindre explication. Manifestement, il a été kidnappé. Pour quel motif ? Et qu’attend-on de lui ?
Les jours passent. D’autres détenus, n’ayant apparemment rien en commun, sont amenés par un ascenseur,. Une petite fille. Un vieil homme malade. Un toxicomane. Un autre homme, une autre femme. Capturés en pleine rue, comme lui et désormais, constamment surveillés. Incapables de comprendre ce qu’ils font en ce lieu.
Bientôt, et tandis que le temps commence à perdre sa réalité, une horrible vérité se fait jour. Il ne s’agit plus de sortir – c’est manifestement impossible. Il s’agit de survivre. Ensemble. Le plus longtemps possible. En espérant obtenir une réponse à la seule question qui vaille : Pourquoi ?

 

Cancer et boules de gommes de Pascale Leroy aux éditions Robert Laffont

Sortie : 10 Mars

« Pourquoi c’est moi ? » m’a demandé ma soeur en apprenant qu’elle avait une tumeur au cerveau.
Sa question résonnait comme celle d’une petite fille injustement punie et je n’avais pas de réponse. Mais autour de nous beaucoup de gens savaient. Parce que, d’après eux, la maladie ne frappe jamais au hasard. D’abord personne ne croit plus au hasard, il y a toujours des raisons, des explications à tout, un vaste bric-à-brac de croyances à base de psychosomatique mal digérée. Je l’avoue, moi aussi j’ai cherché des réponses faciles, des liens de cause à effet évidents, des fulgurances éclairantes. Jusqu’au jour ou j’ai compris qu’il n’y avait jamais aucune raison raisonnable d’être malade. Et qu’aucune explication ne donnerait jamais de sens à l’insensé. Et finalement j’ai trouvé la réponse au pourquoi de ma soeur. Et la réponse la voilà :
« Mystère et boule de gomme ! »
L’une des soeurs de Pascale Leroy est atteinte de la même tumeur au cerveau qui a emporté leur mère vingt-cinq ans plus tôt. Entretemps, une autre, à la gorge, avait emporté leur père. Les médecins sont formels : pas de cause génétique, pas de transmission héréditaire. Pourquoi moi ? se demande sa soeur. Pourquoi elle, et pas moi ? se demande Pascale. La question est légitime. Tout malade, tout proche de malade se la pose. Mais cette folie de l’époque de trouver des explications à tout ? Comme s’il s’agissait de rendre chacun responsable de sa maladie.
Alors elle a voulu raconter, témoigner de sa longue relation forcée avec le cancer. Souhaitant déculpabiliser les malades et leur entourage en rappelant cette dimension de l’existence qu’on tente de nier parce qu’elle nous fait peur : celle du mystère. Objectif réussi : dans son récit très personnel, taillé à l’humour noir (le pathos n’est pas le genre de la maison), dans les situations qu’elle décrit – les rendez-vous avec les médecins, les chimios à l’hôpital, les retours à la maison, les fous rires et les larmes, l’accompagnement de sa soeur jusqu’à la fin, comment on tient face à ça, comment on craque, comment la vie continue malgré tout… –, nous nous projetons, nous nous retrouvons. Et ça fait du bien.

 

L’invocateur, Livre I Le novice de Taran Matharu aux éditions Hachette

Sortie : 16 Mars

IL A LE POUVOIR D’INVOQUER DES DÉMONS.
IL VA CHANGER LA FACE D’UN EMPIRE.
Orphelin, Fletcher imagine déjà son avenir tout tracé : une vie dure mais paisible comme forgeron dans un village sans histoire… Jusqu’au jour où il se découvre un talent rare, un talent bien particulier : celui d’invoquer les démons.
Accusé d’un crime qu’il n’a pas commis, Fletcher trouve refuge à l’Académie Vocans, sous l’aile du mystérieux capitaine Arcturus. Là, on lui enseigne la magie et la maîtrise d’Ignatius, ce petit démon qu’il a invoqué par erreur, et avec lequel il se lie d’une amitié sans faille.
Mais l’apprentissage est rude et la concurrence mortelle : seuls les élèves les plus talentueux deviendront mages-guerriers et dirigeront les armées d’Hominum afin de défendre les frontières sud du pays, où les Orques tentent de faire basculer l’Empire dans le chaos…

 

Immaculée de Katelyn Detweiler aux éditions Robert Laffont

Sortie : 17 Mars

« Mina a dix-sept ans. Elle est vierge. Et enceinte.
Mina est la première de sa classe, la petite amie du garçon le plus ambitieux du lycée et elle est capable de se sortir de n’importe quelle situation. Mais quand elle tombe soudainement enceinte – alors qu’elle n’a jamais couché avec personne – son monde ordonné s’écroule. Pratiquement personne ne croit Mina lorsqu’elle revendique sa virginité. Son père présume que son petit ami est responsable et ce dernier pense qu’elle l’a trompé.
Tandis que l’histoire de Mina se répand, il y a ceux qui se mettent à la traiter de menteuse. Ceux qui la prennent pour une hérétique. Et ceux qui osent croire que les miracles sont possibles et que l’enfant de Mina pourrait être le plus grand d’entre tous. »

 

Renaissance, T1 Soupçon de Denis Lereffait aux éditions Rebelle

Sortie : 17 Mars

Dans un village en bordure de forêt des garçons et des filles, âgés de 10 à 18 ans, passent le plus clair de leur temps à jouer. Le jour de leur 18ème anniversaire ils doivent le quitter pour rejoindre la capitale afin de vivre leur Renaissance. Ils ignorent ce qui se cache derrière ce terme car jamais personne n est revenu au village pour le dire. Tout va basculer quand, pour la première fois, un des habitants va trouver le moyen de prévenir ses anciens amis que certains d entre eux sont condamnés à mourir…

 

 

Et un spécial pour ma maman

Où va le chagrin quand il s’en va ? de Claire Vassé aux éditions JC Lattès

Sortie : 9 Mars

Il y a quatre ans, Solange a perdu Lenny, l’homme qu’elle aimait et le père de sa fille. Depuis, elle a « refait sa vie » avec Paul. Une vie de famille paisible et heureuse, jusqu’au jour où le numéro de téléphone de Lenny éclaire à nouveau l’écran de son portable. Cet appel est-il le fruit du hasard ? Ou celui d’un imposteur ? Ou le signe du destin ? Et s’il s’agissait de Lenny, s’exprimant par-delà les limbes, pour ramener Solange à la réalité de leur amour et de son chagrin de l’avoir perdu ? Car en vérité, son chagrin, l’a-t-elle vraiment vécu ? Et si oui, qu’est-il devenu ?
Où va le chagrin quand il s’en va ? Pour avoir enfin le courage de se confronter à cette question, Solange se laisse emporter, là où les vivants côtoient les morts, là où l’effroi devant les manquements de l’existence n’est plus l’obstacle à fuir mais le miroir à traverser pour accéder à la vitalité de ses sentiments.
Où va le chagrin quand il s’en va raconte aussi la peur d’une petite fille âgée de six ans d’accéder à l’âge de raison et de perdre le lien avec son père mort. Et celle de Paul, le nouvel amour, bien vivant, qui craint soudain de ne plus faire le poids. Avec comme toile de fond la ville des amoureux, Paris, des quais de la Seine aux bancs du canal Saint Martin, comme autant de souvenirs et de fantasmes dessinant la carte du tendre de Solange.

 

Et vous ? Des envies dans les sorties du mois prochain ?

 

Tag : Adieu 2015

 

En ce dernier jour de l’année, je vous retrouve pour un tag proposé par PKJ

Le but: revenir sur vos lectures les plus marquantes de 2015, en 15 questions.

 

Et donc ~

Quel est pour vous…?

 

1) votre lecture préférée de l’année :

Nos Âmes Jumelles de Samantha Bailly aux éditions Rageot parce que ce roman a une résonance particulière sur mes propres souvenirs ^-^

 

2) votre plus grande déception de l’année :

Les Larmes Rouges, T1 Réminiscences de Georgia Caldera aux éditions du Chat Noir car j’en attendais beaucoup, j’ai même acheté la version collector et finalement je n’ai pas réussi à le terminer tant l’héroïne m’a semblé illogique…

 

3) le meilleur roman Pocket Jeunesse que vous avez lu en 2015 :

Marjane, T1 La Crypte de Marie Pavlenko

 

4) le livre dont vous avez le plus entendu parler (que vous l’ayez lu ou non) :

U4 aux éditions Syros et aux éditions Nathan. J’ai lu Yannis de Florence Hinckel et Stéphane de Vincent Villeminot

 

5) votre plus belle surprise :

Red Queen de Victoria Aveyard aux éditions MsK car, même si j’aime beaucoup la Dystopie en règle générale, j’ai vraiment accroché à cette série-ci de façon totalement addictive

 

6) la meilleure suite :

La Sélection, T4 L’Héritière de Kiera Cass aux éditions Robert Laffont, Collection R, j’ai adoré l’héroïne et j’ai retrouvé avec plaisir des personnages que j’avais beaucoup aimé

 

7) le 5e livre lu :

Le Manuscrit Perdu de Jane Austen de Syrie James aux éditions Hachette, Collection Black Moon

 

8) la meilleure rencontre liée aux livres (auteurs/blogueurs/éditeurs…) :

Chez les blogueur : Ferilou de Read and Escape

Chez les auteurs  : Xavier Husson (et son pinceau :P)

Au niveau des éditeurs, je dois dire que je suis très heureuse de la confiance qu’ils m’ont témoigné cette année en me confiant leurs bébés à lire et je les en remercie pour ça

 

9) le premier coup de cœur de 2015 :

Le Ciel est Partout de Jandy Nelson aux éditions Gallimard Jeunesse

 

10) le dernier coup de cœur de 2015 :

La fille qui navigua autour de Féérie dans un bateau construit de ses propres mains de Catherynne M. Valente aux éditions Balivernes

 

11) le roman que vous attendiez le plus :

Night School, T5 Fin de Partie de C.J. Daugherty aux éditions Robert Laffont, Collection R. Alors non, je ne l’ai toujours pas lu… Parce que j’ai envie de me refaire les quatre tomes précédents avant (et que je n’ai pas trouvé le temps T.T)

 

12) le dernier roman que vous avez acheté et lu en 2015 :

Le Noir est ma Couleur, T1 Le Pari d’Olivier Gay aux éditions Rageot

 

13) le roman le plus émouvant :

Hors Limites de Kathy McGarry aux éditions Mosaïc car il m’aura fait passer par toute une myriade d’émotions et qu’il m’aura fallu un moment pour m’en remettre

 

14) le roman le plus drôle :

Le bloc-note de Louise, T1 Fan de Lui et T2 Golden Voice de Charlotte Marin et Marion Michau aux éditions Albin Michel car ces ouvrages donnent vraiment la banane !

 

15) le livre le plus attendu de 2016 :

Glass Sword de Victoria Aveyard aux éditions MsK

 

Le tag est disponible à cette adresse si vous voulez le faire ^-^

En tout cas je vous remercie pour cette belle année livresque passée avec vous et je vous souhaite de passer un joyeux réveillon ~

 

In My MailBox #20

 

In My Mailbox a été inspiré par le blog Pop Culture Junkie et mis en place par Kristi du blog The Story Siren, le concept a été repris en France par Lire Ou Mourir. C’est un moyen de partager les livres reçus dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.

Le rendez-vous se fait techniquement chaque semaine mais je ne serai pas aussi régulière.

 

Merci à Louve du forum Mort-Sûre et aux éditions PKJ

(ainsi qu’à Férilou <3)

Afterworlds de Scott Westerfield

IMG_20150712_105414

 

Merci à Solène et aux éditions Albin Michel

Le Bloc-notes de Louise de Charlotte Marin et Marion Michau

IMG_20150706_130607

(vous pouvez retrouver ma chronique ici)

 

Et un petit dernier que j’avais totalement oublié de vous présenter alors que je l’ai acheté le mois dernier déjà…

Les Blasons, Art et Langage Héraldiques de Pierre Jaillard aux éditions Hachette

IMG_20150712_105508

 

Et vous ?

Qu’avez-vous reçu, acheté, emprunté ? =)

 

Le Manuscrit perdu de Jane Austen – Syrie James

Titre : Le Manuscrit perdu de Jane Austen

V.O. : The Missing Manuscript of Jane Austen

Auteur : Syrie James

Traducteur : Luc Rigoureau

Editeur : Hachette, Collection Black Moon

Date de Parution : 17 Juillet 2014

 

  • Résumé :

Lorsque Samantha achète un petit recueil de poésie pour occuper son pluvieux après-midi à Londres, elle ne se doute pas un instant que ce dernier recèle bien plus que de jolis poèmes. Lancée dans une quête totalement folle à la recherche d’un possible manuscrit inconnu de Jane Austen, Sam entraîne tous les lecteurs de Jane avec elle.

Un livre pour tous ceux qui rêvent de pouvoir lire un septième roman Austinien…

 

  • Avis :

Ce roman me faisait de l’œil depuis avant sa sortie et j’ai longuement résisté… Le Père Noël a pourtant eut pitié de moi (ou il s’est dit que, de toute manière, j’allais craquer) puisqu’il me l’a gentiment déposé au pied du sapin.

Que dire sinon que l’année commence bien puisque j’en suis déjà à mon deuxième coup de cœur ?! Je me suis totalement régalée avec ce roman qui fournit deux histoires en une. L’intrigue principale tout d’abord, puisque nous suivons Samantha dans sa découverte et dans ses prises de décisions. Et puis le manuscrit en lui-même.

Les Stanhope est un roman dans le roman, qui mériterait sa place dans les étagères au même titre qu’Orgueil et Préjugés et les autres romans de Jane Austen. Tout y est et la plume de l’auteur nous transporte directement dans l’histoire tout comme le fait celle de Jane Austen. On s’attache même plus encore à Rebecca qu’à Samantha car le manuscrit prend une très grande place dans le roman, nous comptant les aventures d’une jeune fille douce mais de caractère, aimant tendrement son père et contrainte de quitter sa maison. On y retrouve tout ce qui a contribué à faire le succès des œuvres Austiniennes. L’héroïne est aimable et les galants nombreux. Qu’ils soient taciturnes, plein de qualités ou cachent bien leur jeu.

S’il n’y a pas vraiment de surprise concernant le dénouement des deux histoires, il s’agit là d’un roman qui se savoure aussi pour cette raison. Parce qu’on s’attache aux personnages et qu’on s’attend à ce qu’ils soient heureux une fois la dernière page tournée. Syrie James réussit parfaitement à nous emmener dans ses deux histoires, entrecoupant habilement l’une avec l’autre sans que jamais l’on ne se lasse de suivre Rebecca ou Samantha. Et, comme Jane Austen, elle nous propose ici deux héroïnes qui vont évoluer au fil du roman, démontrant par Sam qu’on peut apprendre tout en lisant.

Un roman qui m’aura énormément plu et que je relirais certainement.

Et… à quand une adaptation par la BBC ?!

 

« Personne n’aime déranger un ordonnancement qui lui est agréable, confortable et gratifiant, ma chère. Cependant, les évolutions sont inévitables. Elles surviennent, que nous le voulions ou non. »

 

« ça me rappelait que la bonne littérature est vivante, qu’on la réinterprète et la comprend différemment dès lors qu’on se donne la peine de la relire. Je parlais souvent en cours de l’effet qu’une histoire produit sur nous, même si nous en connaissons déjà l’issue. Nous avons beau savoir que Roméo et Juliette meurent à la fin, nous continuons de souhaiter qu’ils survivent. Au fameux acte cinq, j’ai toujours envie de crier « Non ! Elle n’est pas vraiment morte ! » [..] Il est merveilleux qu’on puisse se laisser happer ainsi, au point de nourrir d’authentiques angoisses pour des personnages de fiction. »