Les Parisiennes T3, Le Couple Idéal (enfin !) – Angela Morelli

 

Titre : Le Couple Idéal (enfin !)

Série : Les Parisiennes

Auteur : Angéla Morelli

Editeur : Harlequin

Date de Parution : 30 Mai 2018

 

 

  • Résumé (éditeur) :

Un goujat égocentrique  ! Voilà comment Clara, libraire, qualifie désormais l’écrivain mondialement célèbre Craig Anderson, qui était son auteur de polars favori. Était, car leurs échanges sur les réseaux sociaux lui ont permis de découvrir une toute nouvelle facette de M. Anderson, laquelle n’est pas très reluisante. Après tout, s’il ne supporte pas les critiques de ses romans, il n’a qu’à pas les lire  ! Et, comme si cette désagréable déconvenue ne suffisait pas, ce mois d’août à Paris est aussi désert que caniculaire. Heureusement, un séduisant touriste écossais pousse presque tous les jours la porte de sa librairie La Caverne d’Ali-Baba et multiplie les prétextes pour la croiser par hasard…

 

 

  • Avis :

Ayant totalement adoré les deux premiers opus (vous pouvez retrouver la chronique du premier tome juste ici), j’étais impatiente de découvrir l’histoire amoureuse de Clara. Et puis c’est toujours sympa de retrouver les personnages qu’on a suivit dans les autres tomes ~

Clara est donc libraire et, si elle adore totalement son métier, elle est aux prises avec de gros soucis financiers. Durant son temps libre, elle tient aussi un blog où elle chronique les romans qu’elle lit (tiens, tiens ? 😛 ), notamment ceux de Craig Anderson, un auteur de polar.

Craig lui, est aux prises avec un divorce qui se déroule mal et a beaucoup de difficultés à écrire. Aussi, lorsqu’il tombe sur une chronique assassine de son dernière roman est-il un chouya sur les nerfs. Débute alors une discussion plus ou moins houleuse entre les deux.

J’ai beaucoup aimé le fait de suivre les deux personnages en parallèle ce qui permet de bien se rendre compte de la manière très différente dont ils vivent les mêmes situations. Cela renvoie parfaitement au fait qu’il est impossible de se mettre à la place de quelqu’un d’autre sans lui parler de ses ressentis et de sa manière d’appréhender une situation. Craig est un personnage assez égocentrique mais qui ne s’en rend finalement pas compte et qui essaie, pour lui, de faire de son mieux. Ce qui est vrai en soi. Mais faire de son mieux pour soi-même n’est pas faire de son mieux tout court et on voit le personnage évoluer au fil des chapitres et enlever peu à peu ses œillères.

Quant à Clara, je l’ai adoré. Son caractère un peu secret et sa volonté à essayer de voir le positif font qu’on ne peut que s’attacher à elle. L’amitié qui la lit à Emilie, Louise et Antoine permet des discussions à cœur ouvert qui démontrent malgré tout combien Clara essaie d’être forte pour ne pas embêter les autres. Mais aussi combien ses amis la connaissent et cherchent à prendre soin d’elle. Les soirées qui les réunissent tous donnent envie de retrouver ses propres amis et de prendre son téléphone pour organiser un truc le soir même

Au niveau de l’intrigue, les mensonges et Craig et leurs difficultés au fil du temps sont bien menés tout comme les moments d’écriture et de doutes qui jonchent le texte. J’ai un instant eu peur d’un cliché facile qui n’a finalement pas eu lieu et j’en suis ravie (je n’en dit pas plus, ça serait spoiler un peu).

Mon seul regret reste que le roman est finalement assez court. J’aurai aimé en savoir plus sur Sophie par exemple et sur ce qui arrive à Abby par la suite. Les ressentis psychologiques sont prenants et aurait gagné à être encore plus poussés et mis en avant.

En bref un roman totalement feel-good qui fait du bien au moral et qui se lit comme un doudou ❤

Je confirme donc une nouvelle fois qu’Angéla Morelli fait partie de mes auteurs chouchoutes ~

 

Item Rita Skeeter : un livre dont vous avez posté la critique sur internet – 50pts

 

Publicités

Rendez-vous des Masos (sorties & envies) Mai 2018

 

Aujourd’hui, c’est le jour du « rendez-vous des masos » !

Que j’ai finalement officiellement décidé de rebaptiser dans le titre aussi (et oui je sais le jour où je voudrais re-catégoriser les anciens post, je vais morfler… mais ceci est un autre sujet 😛 )

Nous allons donc parler prochaines sorties littéraires ! Et liste d’envies en passant.

 

Trois destinées, tome 1 : L’impulsive de Tessa Dare chez J’ai Lu

Sortie : 2 Mai

Jeremy Trescott, Henry Waltham et Toby Aldridge sont amis de longue date.

Jeremy a toujours considéré Lucy, la sœur de Henry, comme une adorable petite peste. Mais voilà que cette gamine effrontée est devenue une ravissante tigresse qui, éprise de Toby depuis l’enfance, s’est mis en tête d’empêcher son prochain mariage. Henry et Toby suggèrent à Jeremy de conter fleurette à Lucy afin de détourner son attention. Après tout, n’a-t-il pas une réputation de séducteur irrésistible ? Jeremy accepte, la mort dans l’âme. Il le sait déjà, il aura énormément de mal à jouer le rôle de l’honnête soupirant… en tout bien tout honneur.

 

D’encre de verre et d’acier de Gwendolyn Clare chez Lumen

Sortie : 3 Mai

Qui n’a jamais rêvé d’arranger la réalité d’un trait de plume ? Pour tout scriptologue qui se respecte, ce miracle fait désormais partie du quotidien. Car de sous les doigts de ces scientifiques armés d’encre et de papier naissent des univers entiers… Et même, parfois, des êtres humains. Jumi et sa fille, Elsa, sont de ceux-là : elles vivent dans un monde fabriqué de toutes pièces, aux allures de paradis perdu. Elles ont repris le contrôle de leur univers à leur créateur, et veillent à présent au bien-être de leur peuple, une plume à la main. Mais le jour où Elsa voit sa mère se faire enlever sous ses yeux, sa vie vole en éclats. Parachutée dans le monde réel sans en connaître les codes, la jeune fille trouve refuge à Pise, dans un « asile de fous » – où scriptologues, alchimistes et mécaniciens travaillent à l’abri des persécutions. Les élèves de ce pensionnat, au premier rang desquels Leo, mécanicien de génie, ne seront pas de trop pour l’aider à lever le voile sur la disparition de sa mère, qui cachait, semble-t-il, un noir secret…

La jeune fille saura-t-elle réparer par l’écriture un monde devenu fou ?

 

Ton âme sœur (ou presque) de Kristan Higgins chez Harlequin

Sortie : 2 Mai

Faits pour être ensemble… mais pas tout de suite !

Vous souvenez-vous de Colleen et Connor, les jumeaux O’Rourke, et de leur pub, l’adresse incontournable, la plus sympa et la plus cosy de tout Manningsport ?

Les revoici… sauf que cette fois, Connor tient la vedette. Lui et son amour de jeunesse, la belle et torturée Jessica. Il est beau-brillant-gâté par la vie, elle est belle-brillante et affronte une série de drames depuis sa naissance. Ils s’aiment comme des Roméo et Juliette contre lesquels le destin semble s’acharner. Alors que leur vie professionnelle est à un point d’acmé, Connor demande Jess en mariage. Le « non » est retentissant… mais est-il pour autant définitif ?

 

Grisha T2 Le Dragon de Glace de Leigh Bardugo chez Milan => Sortie repoussée en Juin (Merci Muti pour l’info !)

Sortie : 9 Mai ❤

 » Je suis l’Invocatrice de lumière. Et je suis votre dernière chance.  »

DÉVOTION. REMORDS. MARTYR.

Un pays déchiré par la guerre civile.

Une jeune femme idolâtrée, rongée par ses propres pouvoirs.

Un corsaire flamboyant et mystérieux.

Un soldat renégat, en proie aux doutes.

Une menace grandissante. Un danger imminent.

RÉSISTANCE. POUVOIR. SACRIFICE.

Pour s’opposer au Darkling, Alina devra explorer ses propres ténèbres. Au risque d’y perdre sa lumière.

 

Legendary Love, T1 de Keiko Sakano chez Soleil Manga

Saki Yamato a été élevée par sa mère, une grande fan du roman chinois Hoshin Engi. Lycéenne plutôt ordinaire, elle semble cependant posséder une puissance surhumaine. Elle est également à un âge où l’on s’inquiète de ne pas avoir de petit ami. En tombant sur un vieux parchemin, Saki se retrouve happée dans le monde de Hoshin Engi. Sauvée des eaux par un beau garçon, elle découvre que le fameux héros de cette fiction est très loin de ce que raconte sa légende. Et si c’était elle, l’héroïne de ce récit fabuleux ?

 

La Princesse et l’Alchimiste d’Amy Alward chez PKJ

Une pincée de magie, deux cuillerées de danger… Que la quête commence !

Après avoir avalé par erreur un élixir d’amour, la princesse Évelyne tombe follement amoureuse… d’elle-même ! La famille royale de Nova organise aussitôt une émission de téléréalité afin de trouver un antidote. Tous les Alchimistes du royaume sont mis en compétition.

Parmi eux, Samantha Shimi. La jeune apprentie, déterminée à redorer le blason familial, parviendra t-elle à réunir à temps les ingrédients…

 

La Magie de Paris, T3 Ici et ailleurs de Olivier Gay chez Castelmore

Sortie : 16 Mai ❤ ❤ ❤

Nous sommes tous le monstre de quelqu’un…

La tension est de plus en plus vive entre Chloé, Thomas, David et Cassandre.

Pourtant, confrontés à un monde qu’ils ne connaissent pas et à des dangers imprévisibles, ils vont devoir se serrer les coudes pour survivre – et retrouver leur univers.

Car ce qu’ils vont découvrir en chemin risquent de remettre en cause toutes leurs certitudes…

Et si on leur mentait depuis le début ?

 

Le journal de mes nuits d’insomnie de Lee Crutchley chez le Livre de Poche

Sortie : 16 Mai

Pour tous les rêves et les rêveurs

Quand les lumières s’éteignent, mais que ton esprit reste éveillé…

Impossible de dormir ? Dans un monde agité, qui nous laisse très peu de temps de liberté et de solitude, quoi de plus normal ? Ainsi, le calme et la nuit venus, les émotions affluent, certaines peurs resurgissent, les idées fusent.

Ces pages pleines de subtilité et de légèreté aideront les esprits agités à traverser les nuits sans sommeil. Et même à les apprécier !

 

Once and for all de Sarah Dessen chez Lumen

Sortie : 22 Mai

À en croire le poète,  » il vaut mieux avoir connu l’amour, quitte à le perdre, que n’avoir jamais aimé du tout…  » Louna, dix-sept ans, est loin, bien loin, d’en être si sûre – et quand on connaît son histoire personnelle, difficile de le lui reprocher. Ironie du sort, elle qui a appris à la dure que les happy ending, c’est pour les autres, passe son dernier été après le lycée à jouer… les assistantes wedding planners aux côtés de sa mère.

De mariages désarmants d’émotion en désastres organisationnels, de témoins qui font leur diva en belles-mères obsédées du détail, Louna va devoir se confronter au cynisme de sa mère, aux pitreries de ses collègues d’un été, au souvenir obsédant d’une nuit parfaite, un an plus tôt à peine, qui la ronge comme l’acide un peu plus chaque jour… Il lui faudra sortir, à l’autre bout du tunnel, vainqueur, qui sait, des obstacles grands et petits que le destin a placés devant elle.

 

Les Els, T2 de H. Roy chez J’ai Lu

Sortie : 23 Mai

Depuis l’attaque de la horde, Connor doit rester sous la surveillance de son gardien. Elle quitte Eden Lake afin de se rendre à Paris pour intégrer l’Agence de sécurité des Els où se forment les volontaires, dirigés par sa grand-mère. Entre deux sessions d’entraînement, Connor part en quête de ses origines, sans savoir que ses découvertes pourraient être bouleversantes.

 

Mercy Thompson, Tome 10 : L’Épreuve du silence de Patricia Briggs chez Bragelonne
Sortie : 24 Mai (spéciale dédicace à Ferilou ! ❤ …je viens de me spoiler T.T)

Enlevée par l’un des plus puissants vampires au monde, retenue en otage afin de manipuler son mari, le loup-garou Adam, et la reine des vampires des Tri-Cities, Mercy parvient à échapper à son ravisseur de justesse. Seule et désarmée au beau milieu de l’Europe, à des milliers de kilomètres des siens, Mercy doit se frayer un chemin entre ennemis et alliés potentiels, et éviter de déclencher la guerre qui gronde entre loups-garous et vampires, et dresseraient les meutes les unes contre les autres. Et au cœur de la cité millénaire de Prague, les fantômes rôdent…

 

Le Secret de Lomé de Alexiane de Lys chez Michel Lafon

Sortie : 24 Mai

Lomé mène une vie parfaite, jusqu’au jour où, lors d’une excursion, elle tombe au fond d’une grotte et resurgit dans une contrée inhospitalière et terriblement dangereuse : Bâl’Shanta. Dans ce monde peuplé de créatures extraordinaires, la jeune fille, qui a toujours obtenu ce qu’elle voulait, découvre une civilisation organisée en castes et se retrouve assimilée à celle des esclaves.

Pour survivre et espérer rentrer chez elle, Lomé devra faire preuve d’une grande force de caractère et se battre. Heureusement elle pourra compter sur le soutien d’alliés inattendus…

 

Le couple idéal (enfin !) de Angela Morelli chez &H

Sortie : 30 Mai ❤ ❤

Attention : un homme peut en cacher un autre

Un goujat égocentrique ! Voilà comment Clara, libraire, qualifie désormais l’écrivain mondialement célèbre Craig Anderson, qui était son auteur de polars favori. Était, car leurs échanges sur les réseaux sociaux lui ont permis de découvrir une toute nouvelle facette de M. Anderson, laquelle n’est pas très reluisante. Après tout, s’il ne supporte pas les critiques de ses romans, il n’a qu’à pas les lire ! Et, comme si cette désagréable déconvenue ne suffisait pas, ce mois d’août à Paris est aussi désert que caniculaire. Heureusement, un séduisant touriste écossais pousse presque tous les jours la porte de sa librairie La Caverne d’Ali-Baba et multiplie les prétextes pour la croiser par hasard…

 

Au niveau des sorties anglaises, Rachel Hawkins sort Royals et j’espère donc fortement une sortie française puisque j’aime beaucoup cette auteur ! De même pour The Dysasters de PC Cast et Kristin Cast. Et pour le coup un auteur que je ne connais pas mais le résumé est très tentant : Royal Bastards de Andrew Shvarts.

 

Donc… Le mois de Mai fait biiiiiiien mal pour ma wish-list !

Et pour vous ? Des tentations ?

J’en profite aussi pour vous souhaiter un bon 1er Mai ❤

 

In My MailBox #64

 

In My Mailbox a été inspiré par le blog Pop Culture Junkie et mis en place par Kristi du blog The Story Siren, le concept a été repris en France par Lire Ou Mourir. C’est un moyen de partager les livres reçus dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés.

 

Je vais essayer de refaire les IMM régulièrement pour vous montrer un peu les prochaines chroniques qui arrivent (même si dernièrement, je pioche allègrement dans ma PAL en farfouillant dans toutes les piles de livres qui traînent un peu partout dans ma chambre 😛 )

 

Cette semaine, merci aux éditions Syros et aux éditions Nathan

Le Papa de papier de Nadia Coste

Qui ment ? de Karen M. McManus

 

Et comme vous l’avez vu dans le post précédent, j’ai été gâtée par les éditions Harlequin

 

Et vous, qu’avez-vous ajouté à votre PAL dernièrement ? ^-^

 

Harlequin fête ses 40 ans

Hello ~

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler d’une maison d’édition que j’aime beaucoup. Mes dernières chroniques des romans Harlequin sont des ouvrages d’auteurs françaises que j’ai adoré (Angela MorelliLucie Castel) mais c’est aussi eux qui publient en français l’une de mes auteurs de romance doudou : Kristan Higgins (L’homme idéal ou presqueTrop beau pour être vraiAmis et rien de plus et mon préféré Tout sauf le grand amour). S’il s’agit jusque là de romances contemporaines, la récente collection Victoria fait le plein de romances historiques (La fierté des soeurs CynsterLa perle rare) et la maison d’édition s’intéresse aussi au New Adult (Neons Dreams). Il y en a donc pour tous les goûts et j’ai, personnellement, toujours réussi à trouver mon bonheur.

C’est pourquoi j’ai souhaité participer lorsque Harlequin a mis en ligne un sondage pour leur 40 ans d’existence. Pour ce sondage, j’ai accepté d’être filmée pour répondre à quelques questions (ce qui m’a permis de me rendre compte que je n’étais définitivement pas faite pour être booktubeuse 😛 ).

Suite à cela, j’ai reçu un énorme colis de lecture comme vous pouvez le voir

De quoi rajouter des chroniques Harlequine sur le blog !

Vous trouverez toutes les informations sur les romans sur leur site.

Et vous, avez-vous des romans préférés dans cette maison d’édition ?

 

La rencontre idéale (ou presque !) – Angela Morelli

 

Titre : La rencontre idéale (ou presque !)

Auteur : Angela Morelli

Editeur : Harlequin

Date de Parution : 22 Mars 2017

 

 

  • Résumé (éditeur) :

Elle pensait être à l’abri de toute tentation… Elle se trompait doublement.

Un séjour détox. Voilà comment Louise envisage ses vacances dans la maison de campagne que lui a prêtée une amie : air pur et nature devraient l’aider à se déconnecter de sa vie parisienne survoltée. Mais, surtout, c’est l’occasion parfaite de débuter sa période sans homme ; au beau milieu de la Picardie, cela ne devrait pas être très compliqué de résister à la tentation. Du moins, c’est ce qu’elle pense avant de rencontrer Joffrey, son voisin apiculteur, et Arnaud, l’artisan chargé des travaux de la grange attenante. Deux hommes radicalement différents, mais qui ont un point commun : le danger qu’ils représentent pour ses bonnes résolutions. Parviendra-t-elle à tenir sa promesse ?

 

  • Avis :

Le premier tome m’avait fait découvrir la plume d’Angela Morelli et je garde un très bon souvenir de ce roman que j’avais eu bien du mal à lâcher. J’avais donc été très heureuse d’avoir le second tome sur du festival du roman féminin (le dernier exemplaire d’ailleurs !) et je viens finalement de mettre mon nez dedans.

A dire vrai, je l’ai ouvert un soir et, lorsque je l’ai refermé le soir suivant, il était terminé. Les petits encarts pour ceux n’ayant pas lu le tome 1 m’ont beaucoup fait sourire (et donné envie de relire le précédent opus d’ailleurs !) et j’ai adoré retrouver l’écriture drôle et enlevé de cette série. Une fois encore, je me suis totalement immergée dans l’histoire.

Si le roman est effectivement plein d’humour, il pose malgré tout des questions pertinentes et amène une profondeur au récit que j’ai beaucoup aimé. Sous ses dehors sûre d’elle, Louise est une femme qui a aussi ses failles et dont les habitudes sont peut-être ancrées dans un passée bien plus lointain qu’elle ne le pense. Il est très facile de s’attacher à elle et Arnaud et j’ai totalement craqué pour Lara (comme quoi les ados ne sont pas toutes des petites pestes mal élevées 😛 ).

Un seul « bémol », la fin qui m’a laissé sur ma faim ! J’aurai aimé en avoir un peu plus !

En bref une romance drôle et douce dont le lecteur, à l’instar de l’héroïne, réfléchit aussi à ce dont il a vraiment envie.

 

Entre dans

Maison de Poudlard : un livre aux couleurs de la maison qui vous correspond le moins – 10pts

Pas si simple – Lucie Castel

Titre : Pas si simple

Auteur : Lucie Castel

Editeur : Harlequin

Date de Parution : 22 Mars 2017

 

 

  • Résumé (éditeur) :

Quand une rencontre improbable dans un aéroport conduit à un repas de famille encore plus improbable.

Parce que, dans la vie, rien n’est simple, Scarlett se retrouve coincée par la neige à l’aéroport d’Heathrow avec sa sœur Mélie l’avant-veille de Noël.

Parce que, dans sa vie, tout est compliqué, Scarlett entre par erreur dans les toilettes des hommes et tombe sur William, un Britannique cynique et provocateur dont le flegme et le charme distingué sont ce que la Grande-Bretagne promet de mieux. Les heures d’attente leur permettent de faire plus ample connaissance et William leur propose alors de passer le réveillon dans sa maison, près de Kensington Street, le temps que le trafic reprenne. Une invitation en apparence innocente, mais qui va conduire les deux jeunes femmes au cœur d’un réveillon riche en émotions et en surprises de taille…

Pas si simple aborde avec intelligence et délicatesse les thèmes de la famille, du deuil, de l’amour et de l’engagement. Une comédie romantique pleine d’humour et d’espoir dont les valeurs universelles parleront à chacun.

 

  • Avis:

Doux-amer, c’est finalement l’ambiance qui me semble le mieux caractériser ce roman. Pas dans le sens où je ne l’ai pas apprécié, bien au contraire, mais de par les sentiments qu’il véhicule. Si l’histoire est vraiment toute mignonne, les sentiments sont profonds, compliqués et parfois tristes. Entre les pages se déploient toute la complexité de ce qui fait les rapports humains, de l’amour à la haine et, surtout, de la douleur de l’amour. Car il s’agit bien ici d’amour sous toutes ses formes : la famille tout d’abord, le couple ensuite, l’amitié aussi. Y a-t-il des bons moments pour aimer ? Y a-t-il des manières d’aimer sans souffrir ?

Scarlett est une héroïne à laquelle on s’attache sans difficultés. J’ai adoré sa répartie et j’ai compris ses faiblesses tout comme sa volonté d’être plus forte qu’elle ne l’est en réalité. Dévouée à sa famille, Scarlett cache ses failles derrière une ironie mordante et les dialogues sont comme des petits bonbons acidulés : On les dévore et on en redemande !

Sans jamais sombrer dans le pathos, l’auteur nous présente des personnages qui ont souffert de cette terrible maladie que la vie nous impose à tous : le deuil. Quelle que soit la manière dont on y réagit, on ne peut que la connaître un jour et devoir avancer malgré tout. Il faut survivre parce que la vie est ainsi faite et personne n’a les réponses à toutes les questions que l’on peut se poser à ce sujet.

Pour Scarlett, le problème est là : elle cogite trop. Pour moi qui cogite bien souvent de la même manière et qui me pose souvent bien trop de questions avant d’agir, Scarlett ne pouvait que gagner en émotions. Autour d’elle gravite des personnages ayant tous un caractère différent, possédant tous des forces et des faiblesses. C’est la combinaison de tout ceci qui fait que le roman est pour moi une réussite. Parce que, au fil des bons mots et des moments qui m’ont doucement faits rire, l’auteur sait amener des émotions plus douces mais tout aussi réelles.

Les personnages m’ont paru vrais et c’est ce qui m’a entraîné dans ce roman de la première à la dernière page sans jamais réussir à le lâcher.

En résumé un petit bonbon à savourer !

Blue Heron, T2 Sans plus attendre – Kristan Higgins

 

Titre : Sans plus attendre

V.O. : The perfect match

Série : Blue Heron

Auteur : Kristan Higgins

Traducteur : Karine Xaragai

Editeur : Mosaïc – Harlequin

Date de parution : 28 Octobre 2015

 

 

  • Résumé (éditeur) :

Honor Holland vient tout juste d’être rejetée par son béguin de toujours et voilà qu’à peine trois semaines plus tard M Parfait est désormais fiancé à sa meilleure amie. Mais conciliante, Honor va se ressaisir et retourner sur le marché des célibataires de Manningsport, New York peuplée de 715 habitants… ou le devrait si ce n’était pas plus facile à dire qu’à faire.
Tom Barlow, charmant et magnifique professeur anglais ne cherche juste que le bonheur de Charlie son beau fils non officiel mais son visa arrive à expiration.Seule solution pour lui, obtenir une nouvelle carte verte ou quitter les Etats Unis en laissant Charlie derrière lui.
Dans un moment d’impulsivité, Honor accepte d’aider Tom en faisant un mariage de convenance -tentant de rendre son ex jaloux par la même occasion.Mais jongler entre son fiancé, éviter son ex-meilleur(e) ami(e) et son travail au vignoble familial n’est pas facile. Alors que des étincelles se forment entre Honor et Tom, ils pourraient découvrir que leur fausse relation est trop parfaite pour n’être qu’autre chose que le véritable amour.

 

  • Avis:

De retour avec un livre de l’un de mes auteurs « doudou » ! Comme j’avais beaucoup d’heures de train durant le début du mois d’août, j’en ai profité pour bouquiner.

Comme à chaque fois avec Kristan Higgins, la magie a opéré directement. Honnor, la sœur à l’honneur dans ce tome, était pourtant celle qui m’avait le moins intéressée dans le premier tome. Je l’ai découverte différente dans celui-ci et je l’ai finalement adoré. Droite et rigide en apparence, Honnor est une femme adorable qui se plie en quatre pour faire plaisir à tout le monde. Qu’il s’agisse de sa famille, de ses rares amis ou des personnes qu’elle croise, elle donne son attention, son aide et sa volonté sans aucune limite. Ce qui, en définitive, la pousse à peu s’occuper d’elle-même.

Or, Honnor a trente-cinq ans et, comme le lui signalent ses ovaires : l’heure tourne ! Pour elle qui veut fonder une famille, se marier et (surtout) avoir des enfants, il est temps de s’y mettre. Ce qui tombe bien puisqu’elle est amoureuse de Brogan, son ami d’enfance et qu’elle compte bien faire passer leur amitié « d’évoluée » à « fiancés ».

Elle se prend finalement un douloureux revers lorsque celui-ci annonce ses fiançailles à sa meilleure amie et la peine se mêle donc à la trahison pour Honnor qui perd soudain l’heureux avenir auquel elle rêvait depuis des années. Jusqu’à sa rencontre avec Tom.

Comme toujours dans les romans de Kristan Higgins, la famille prend une grande part à l’histoire, tout comme le côté canin de la famille. On retrouve donc le père d’Honnor, ses sœurs et leurs maris, son neveu et sa nièce, ses grands-parents et en prime Spike, sa petite chienne, un chien de poche qui a bien du caractère !

La famille de Tom (et celle qu’il considère comme telle) est elle aussi présente, ce qui contribue à rendre le personnage particulièrement adorable. Notamment avec Charlie qui n’est pas un adolescent facile.

J’ai beaucoup aimé Tom, son caractère et ses faiblesses évidentes, qu’il tente de cacher derrière un humour parfois grinçant, des plaisanteries douteuses et des remarques acides. Honnor ne s’y trompe pas longtemps, ce qui ne l’empêche pas d’être blessée, elle qui, comme pour tout un chacun, se donne cœur et âme dans cette relation pourtant techniquement perdue d’avance.

Finalement oui, c’est vraiment Honnor qui fait la force de ce roman, qui soutient l’intrigue autant qu’elle soutient sa famille. Je me suis très rapidement attachée à elle dès lors que l’on plonge dans qui elle est intérieurement. Bien loin de la femme froide que je pensais trouver, j’ai découvert une femme douce, empathe et très humaine que l’on a envie de protéger.

Une réussite comme toujours !