Throwback Thurdays #11

Hello, je vous retrouve aujourd’hui pour un nouveau Throwback Thursday Livresque.

Le but : ressortir un ancien livre de notre bibliothèque qui correspond au thème de la semaine. Il est géré par Carole sur son blog My-bo0ks.

Le thème de cette semaine : Frissons

Un peu plus de mal avec ce thème parce que je ne lis pas de policier et d’horreur… Et puis PAF la révélation : le dyptique In the after / In the end. Ces deux romans m’ont fait frissonner et écouter les bruits autour de moi lorsque je marchais seule dans la rue… Deux romans que j’ai adoré et qui correspondent bien pour moi au terme Frissons. Vous pouvez trouver le résumé du premier tome ci-dessous.

Ils entendent le plus léger des bruits de pas…
Ils sont plus rapides que le plus dangereux des prédateurs…
Et leur traque ne prendra fin qu’à votre dernier souffle !
Amy est devant sa télévision quand le pire se produit, quand ILS attaquent. New York, Paris, Tokyo… Des créatures sans pitié déferlent, et dévorent les humains. Personne ne sait d’où ils viennent mais une chose est sûre : la population de la planète décroît dramatiquement en quelques jours à peine. À l’abri de la grille électrifiée de sa maison, Amy parvient à leur échapper… mais pour combien de temps ?
Elle qui a perdu tous les siens parvient tout de même à recueillir Baby, une petite fille qui a miraculeusement survécu aux crocs acérés des nouveaux maîtres du monde. Trois ans qu’elles survivent en autarcie, quand d’autres survivants commencent à se manifester. Elles pensent que leur enfer est terminé… mais il ne fait que commencer !

Vous pouvez retrouver ma chronique juste ici.

Et vous, quel ouvrage vous a fait frissonner ?

American Royals, T1 – Katharine McGee

 

Titre : American Royals

Auteur : Katharine McGee

Traducteur : Laureline Chaplain

Editeur : Lumen

Date de Parution : 5 Septembre 2019

 

 

  • Résumé (éditeur) :

L’histoire est formelle : le héros de la guerre d’indépendance américaine, George Washington, s’est vu offrir la couronne – mais il l’a refusée. Et s’il avait accepté?

Imaginez un peu que ce soit arrivé… Aujourd’hui, une famille royale règne sur les États-Unis, ses membres sont parmi les personnalités les plus célèbres du monde et vous tenez entre les mains leur histoire ! Car la maison Washington compte trois héritiers… Béatrice, d’abord. À seulement vingt et un ans, l’aînée du clan porte un poids immense sur les épaules : elle sera la première femme à monter sur le trône d’Amérique. Préparée à ce rôle depuis l’enfance, elle fait de son mieux pour satisfaire les attentes de son peuple et se montrer irréprochable… jusqu’au jour où tout déraille !

Ensuite viennent les jumeaux, Samantha et Jeff – un vrai duo infernal –, qui profitent de leur statut de petits derniers pour faire les quatre cents coups sans se soucier des conséquences… Mais peut-on vraiment vivre sa vie comme on l’entend quand on porte le nom de Washington ?

Quand le moindre détail de sa vie intime risque d’être étalé au grand jour sur les réseaux sociaux et à la une de tous les journaux du pays ? Déchirés entre les obligations de leur rang et des penchants bien humains, les membres de la famille royale américaine se débattent sous les feux des projecteurs. Personnages irrésistibles, luttes d’influence et secrets d’alcôve…

 

  • Avis :

Les teasers de Lumen étant toujours aussi intriguant, j’avais hâte de pouvoir découvrir ce roman ! Et je ne regrette pas ma lecture parce que je n’ai pas vu passer les presque six cents pages que fait ce bel ouvrage. On entre directement dans l’histoire et l’alternance des personnages permet de ne jamais s’ennuyer et d’avoir une vue d’ensemble de toutes les situations comme des différents points de vue.

Ce roman fait la part belle aux femmes car quatre d’entre elles vont se succéder au fil des chapitres et des situations. Les difficultés d’être une femme et les efforts à faire pour être « à la hauteur » sont le point d’orgue du récit. Le roman aborde parfaitement bien ce sujet d’actualité.

Une chose m’a cependant un peu dérangée : le côté histoires d’amour omniprésent. Chacune des filles se construit avec un homme, aucune n’est simplement elle-même sans avoir besoin de s’appuyer sur un garçon et j’ai trouvé ça dommage. D’autant plus au vu du fait que Béatrice sera la première Reine de l’histoire à monter sur le trône. L’autrice essaie de nous montrer les difficultés d’être une femme dans le monde de la politique très masculin et, si les discours autour de ce fait sont très bien amenés, le fait que les quatre filles que l’on nous présente soient toutes aux prises avec une histoire d’amour m’a semblé un peu « trop ».

Malgré ça, j’ai apprécié chaque moment de ma lecture comme j’ai apprécié découvrir les personnages. Béatrice est celle qui force le plus le respect, elle qui est née pour être Reine et qui a donc toujours su le fardeau qui allait peser sur ses épaules. Son amitié avec Connor est ultra mignonne et permet d’adoucir le personnage dont les failles ne se voient qu’en privé. Forte en apparence, Béatrice est peut-être le personnage le plus doux du roman et je l’ai véritablement beaucoup aimé.

En total opposition à sa sœur se trouve Samantha. Ah Samantha. LE personnage que j’aurai voulu secouer. Je pense qu’on a tous un jour eu une amie de ce genre. Qui pense que le monde tourne autour d’elle et qui, malgré sa gentillesse, ne se rend pas compte qu’elle est blessante et égocentrique. L’évolution qui est la sienne est cependant intéressante et j’ai hâte de la voir grandir encore.

Nina, la roturière. Nina qui est finalement celle que l’on comprend le mieux. Elle qui peut vivre une vie normale et qui essaie de la préserver malgré tout. Elle qui a un pied dans la « vraie » vie et un autre dans la vie royale. On découvre avec elle l’enfer des réseaux sociaux et les difficultés à être qui on est lorsqu’on est confronté aux regards et aux jugements des autres.

Quand à Daphné… Daphné concentre le côté implacable de ce que certains sont capables de faire pour accéder au pouvoir. Daphné est terrifiante et en même temps… elle est perdue. Car c’est l’une des réussite de ce roman : l’autrice nous présente des personnages qui ne sont pas manichéens. Qui ont des failles et des forces. Qui font des erreurs et qui choisissent de les assumer ou non.

La famille, comme l’amitié, ont la part belle au long du roman et on se prend à se demander ce que serait la monarchie américaine si elle avait existé.

Et cette fin… Cette fin qui fait hurler de frustration ! A quand le second tome ?

 

Tuto n°1 : Embrasser comme une déesse – Brianna R. Shrum

 

Titre : Tuto n°1 : Embrasser comme une déesse

V.O. : How to Make Out

Auteur : Brianna R. Shrum

Traducteur : Maud Ortalda

Editeur : Lumen

Date de Parution : 16 Mars 2017

 

 

  • Résumé (éditeur) :

Suite au remariage de son père avec une femme beaucoup plus jeune que lui, Renley n’a quasiment plus aucun contact avec sa mère, partie vivre à New York depuis quatre ans. La jeune fille est une tête en maths – bref, on ne peut pas dire que ce soit la plus cool des lycéennes – et entretient une relation platonique avec son voisin et meilleur ami, aux côtés duquel elle a grandi. Car même s’il est très amoureux, elle ne se voit pas du tout sortir avec lui.
Pour un voyage de classe… à New York justement… Renley a besoin de réunir un peu d’argent et décide de lancer une chaîne de tutos qu’elle monétise. L’argument ? Des réponses d’expert, vécues de première main, aux questions que se posent les ados. Jalouse de son indépendance, elle préfère garder sa véritable identité secrète. C’est le début d’une quête qui va la transformer et changer le regard que les autres portent sur elle.

 

  • Avis :

La première chose qui m’a plu dans ce roman, c’est l’humour qui s’en dégage au départ. Renley a un caractère un peu cynique et ne se fait pas d’illusions sur qui elle est. Malgré tout, elle ne connait pas réellement ses failles et celles-ci vont apparaître de plus en plus fortement au fil du roman. Si les deux tiers du roman m’ont vraiment tenus accrochée à l’histoire, j’ai un peu lâché sur la fin, lorsque Renley devient presque imbuvable. Malgré tout, le roman est vraiment sympathique et, ce qui le rend encore meilleur, ce sont les personnages secondaires qui le peuplent.

Qu’il s’agisse de Drew, d’April ou de Seth, il est très facile de s’attacher à eux. Notamment à Drew qui se trouve être le meilleur ami parfait, même si cela implique de faire des choses qui ne lui plaise pas. Leurs histoires familiales sont aussi intéressantes et ce qu’on connait d’eux donne envie d’en savoir plus.

Le roman passe assez vite et on ne rentre finalement pas tant que cela dans les détails psychologique des personnages, ce qui aurait réellement pu être intéressant. Néanmoins j’ai passé un bon moment avec cette histoire qui démontre qu’on se laisse parfois dépasser par les événements et qu’il est important d’avoir des gens qui tiennent assez à vous pour s’accrocher et vous permettre de garder les pieds sur terre.

En bref un roman sympathique dont les personnages secondaires sont top !

Entre dans

4 / 50

Et dans

Item : Le Survivant : un livre dont les chapitres ont des titres – 10 points

Gardiens des Cités Perdues, T1 – Shannon Messenger

Titre : Gardiens des Cités perdues

V.O. : Keeper of the lost cities

Auteur : Shannon Messenger

Traducteur : Mathilde Bouhon

Editeur : Lumen

Date de parution : 15 Mai 2014

 

 

  • Résumé :

Depuis ses cinq ans, Sophie entend les voix de toutes les personnes autour d’elle. Elle est donc la proie régulière de migraines insoutenables. Ajouté à cela une mémoire photgraphique et une intelligence hors du commun pour ses douze ans et il est facile de comprendre que l’adolescente se sent en décallage avec les autres.

Elle est malgré tout surprise lorsqu’un garçon à peine plus âgé qu’elle débarque soudain et lui annonce qu’elle n’est pas humaine et qu’elle doit venir avec elle. Car Sophie est… une elfe.

 

  • Avis :

Je me suis lancée dans les Gardiens des Cités Perdues sur les conseils de Ferilou. Elle pourra confirmer que c’est souvent à double tranchants :p Puisqu’il nous arrive d’être paaarfaitement d’accord sur une lecture ou d’avis tootalement opposés.

Pour le coup, il s’agit plutôt du premier point ! (Yeah \o/)

Pour tout avouer, j’ai eu un peu de mal à entrer dans l’histoire, certainement parce que je craignais trop de similitudes avec Harry Potter. Alors oui, il y en a mais dans le bon sens du terme : l’univers est fascinant. Comme Sophie, j’ai découvert un nouveau monde qui m’en a tout d’abord mit plein les yeux avant d’être nuancé au fil des pages.

Car si Everglen a ses bons côtés, il possède aussi de gros défauts que ses habitants ne voient pas. Il y a dans ce tome toute une réflexion sur l’humanité et la compassion, sur la manière de voir les choses et les gens. Les elfes, qui ont une longévité exceptionnelle, n’arrivent pas à comprendre des concepts purement humains, tel que le deuil et, par extension, la mortalité.

Comme tout est nouveau, autant pour Sophie que pour le lecteur, celui-ci découvre les lieux, les personnages, les habitudes et les lois en même temps que la jeune fille, ce qui nous permet de bien comprendre ce nouveau monde. Sophie étant très humaine de par son éducation, ce qui lui parait illogique nous parait bien souvent étrange à nous aussi, ce qui nous rapproche d’elle et nous permet de bien la comprendre.

Si tout parait parfait au premier abord, Sophie se rend vite compte que les elfes sont assez centrés sur eux-mêmes et que la majorité d’entre eux sont persuadés d’avoir raison. Les règles sont établies et respectées, même si elle  paraissent parfois étranges à notre regard humain. C’est aussi ce parallèle qui est intéressant : voir la différence entre les visions de ceux qui ont toujours vécu de cette manière et celle qui arrive soudain dans ce monde bizaroide pour elle mais qui est malgré tout le sien.

Il y a dans ce roman une grande part donnée aux sentiments et j’ai souvent eu le coeur serré face à la tristesse de Sophie. Elle fait face à beaucoup de bouleversements auxquels le lecteur ne peut que compatir, s’attachant de fait encore un peu plus au personnage.

Les desciptions sont bien dosées, intervenant lorsque Sophie arrive dans un nouvel endroit ou apprend de nouvelles informations, nous permettant de nous intégrer à Everglen petit à petit, sans que cela ne soit compliqué ou dérangeant. On y croit et on y est, suivant la jeune fille à travers les couloirs de Foxfire, essayant de désaprendre nos croyances humaines pour comprendre les habitudes elfiques.

Au niveau de ces derniers, Sophie se fait ici ces premiers amis et, comme dans toutes les écoles, il y a les sympas et les désagréables, les drôles, les mis à l’écart, pour une raison ou pour une autre. Ce premier tome permet de poser les bases des relations que Sophie entretient avec tous ces personnages, qu’il s’agisse des adultes ou de ses caramades. on se rend d’ailleurs compte qu’un ado, elfe ou humain, a des comportements assez similaires !

Plus qu’un nouveau monde, on découvre aussi de nouvelles instances politiques et toute une intrigue qui trouve son origine avant la naissance de Sophie et tourne autour d’elle. On récupère donc des informations sur les différents groupes, on forme des hypothèses sur le pourquoi du comment et on croise les doigts lorsqu’elle se retrouve en mauvaise posture.

En bref un roman prenant qui pose les jalons d’une histoire passionnante portée des personnages attachants et une intrige intéressante.

 

Entre dans le

challenge2016

64 / 35 50 65

et dans

hp5-8110

Lumos : un livre avec l’écriture jaune/dorée – 25 points

 

Sorties et Envies Septembre 2016

 

Aujourd’hui, c’est le jour du « rendez-vous des masos » !

Nous allons parler prochaines sorties littéraires ! Et liste d’envies en passant.

 

A la place du coeur, saison 1 de Arnaud Cathrine dans la Collection R de Robert Laffont

Sortie : 1er Septembre

Six jours dans la vie de Caumes qui vit son premier amour.
Six jours de 2015 ou la France est saisie d’effroi.
Le portait d’une génération tiraillée entre l’amour et la mort.
Un livre à placer dans toutes les mains – sans exception.
Ce soir, Caumes a 17 ans et attend le déluge. Il ne sait qu’une chose : à la fin de l’année, il quittera sa ville natale pour rejoindre son frère aîné à Paris. Paris, la ville rêvée. Ce soir, Caumes a 17 ans et attend aussi le miracle qui, à son grand étonnement, survient : Esther – sujet de tous ses fantasmes – se décide enfin à lui adresser plus de trois mots, à le regarder droit dans les yeux et à laisser deviner un « plus si affinités »…
Nous sommes le mardi 6 janvier 2015 et le monde de Caumes bascule : le premier amour s’annonce et la perspective obsédante de la « première fois ». Sauf que le lendemain, c’est la France qui bascule à son tour : deux terroristes forcent l’entrée du journal Charlie Hebdo et font onze victimes…
À la place du cœur, c’est ça : une semaine, jour après jour, et quasiment heure par heure, à vivre une passion sauvageonne et exaltante ; mais une semaine également rivée sur les écrans à tenter de mesurer l’horreur à l’œuvre, à tenter de ne pas confondre l’information en flux continu avec un thriller télé de plus. Comment l’amour (qui, par définition, postule que « le monde peut bien s’écrouler ») cohabite-t-il avec la mort en marche ? Comment faire tenir ça dans un seul corps, dans une seule conscience ? Comment respirer à fond le parfum de la fille qu’on aime et comprendre, dans le même temps, que le monde qui nous attend est à terre ?

 

Rebelle du Désert de Alwyn Hamilton aux éditions PKJ

Sortie : 1er Septembre

 » le destin du désert repose entre ses mains ».
Enfermée depuis tant d’années dans une vie étouffante au cœur du désert, Amani n’aurait jamais rêvé qu’un jour elle galoperait sur un cheval fantastique avec un fugitif recherché pour trahison. Emportée par le tourbillon de l’aventure, elle n’aurait pas imaginé non plus qu’elle tomberait amoureuse de lui…ni qu’elle l’aiderait à mener la résistance contre le Sultan.

 

Leo de Lia Sheridan aux éditions Hugo Roman

Sortie : 1er Septembre

Evie et Leo se sont rencontrés enfants, en famille d’accueil et ils ont noué une amitié profonde. En grandissant, cette amitié est devenue de l’amour et ils se sont promis de faire leur vie ensemble, une fois majeurs et sortis du système des familles d’accueil.
Quand, de façon totalement inattendue, Leo est adopté, à l’adolescence et va déménager dans une autre ville, il promet à Evie qu’il la contactera dès son installation dans sa nouvelle vie et de revenir la chercher quelques courtes années plus tard. Mais elle n’entend plus jamais parler de lui.
Huit ans vont passer et malgré ses difficultés, Evie réussit à se construire une vie. Elle a un travail, des amis. Elle est heureuse. Puis un homme va sortir de nulle part, clamant que son amour perdu, Leo, l’a envoyé pour voir comment elle allait. L’attraction entre eux est indéniable. Mais est-ce qu’elle doit faire confiance à cet étranger ? Ou est-ce qu’il a un secret à propos de son vrai lien avec Leo et la raison pour laquelle celui-ci a disparu des années auparavant ?

 

Le Secret de Grayson d’Ami Polonsky aux éditions Albin Michel

Sortie : 4 Septembre

Grayson Sender, 12 ans, a un secret : il est une fille à l’intérieur. Solitaire depuis la mort de ses parents, il auditionne pour intégrer la troupe de théâtre du collège. Il obtient alors le premier rôle, celui de la déesse grecque Perséphone. Grayson est dès lors bien décidé à sortir de l’ombre.

 

ReMember de Welzard aux éditions Lumen

Sortie : 15 Septembre

Asuka et ses amis sont condamnés par un être surnaturel, sous l’apparence d’une fillette de 11 ans couverte de sang, qui chaque soir les transporte jusqu’à l’université et les massacre, avant qu’ils ne reviennent à la vie chaque matin. Récupérer huit parties du corps d’une des victimes de Rouge-Sang est la seule façon de rompre cette malédiction.

 

Charlie + Charlotte de Shannon Lee Alexander aux éditions PKJ

Sortie : 15 Septembre

Charlie n’a aucun doute sur son avenir, il est persuadé qu’un jour il résoudra les grands mystères de l’Univers. Mais lorsqu’il effleure le tatouage de Charlotte, ses certitudes s’envolent : l’amour est entré dans l’équation. Il est prêt à tout pour elle, quitte à mettre en péril sa carrière académique. Sans comprendre, il accepte toutes ses requêtes, même s’il sent bien qu’elle cache un terrible secret…

 

La Sirène de Kiera Cass dans la Collection R aux éditions Robert Laffont

Sortie : 22 Septembre

Kahlen est une Sirène, vouée à servir son maître l’Océan en poussant les humains à la noyade. Pour cela, elle possède une voix fatale à qui a le malheur de l’entendre. Akinli, lui, est un beau et gentil jeune homme, qui incarne tout ce dont Kahlen a toujours rêvé. Tomber amoureux a beau leur faire courir un grave danger à tous les deux, Kahlen ne parvient pas à garder ses distances. Est-elle prête à tout risquer pour écouter son cœur ?

 

Et vous ? Avez-vous prévu de craquer sur certaines sorties ? =)

 

The Scorpion Rules – Erin Bow

 

Titre : The Scorpion Rules

Auteur : Erin Bow

Editeur : Lumen

Date de Parution : 7 Avril 2016

 

 

 

  • Résumé (éditeur) :

La première règle, pour éviter la guerre ? En faire une affaire personnelle… Très personnelle.
Duchesse de Halifax, princesse de la Confédération panpolaire, mais surtout… otage. Je m’appelle Greta Stuart, et ma vie ne tient qu’à un fil. Il y a quatre cents ans, une série de terribles conflits liés au changement climatique a ravagé la planète : guerres, famines, inondations, exodes… Débordées, les autorités ont fait appel à une intelligence artificielle omnisciente pour tenter de mettre un terme au massacre. Mais Talis – c’est son nom – a vite pris son indépendance et le contrôle du monde. Désormais, il garde en otages les fils et filles des grands dirigeants de la planète. À la première déclaration de guerre, les héritiers des deux camps concernés sont froidement exécutés.
Il me reste seize mois à tenir, seize mois avant d’avoir dix-huit ans et de pouvoir quitter le Préceptorat où je suis prisonnière depuis l’âge de cinq ans. Mais l’arrivée d’un nouveau pensionnaire, venu du pays voisin du mien, va tout changer. Elián, qui ne cesse de défier Talis, de mépriser les règles qui régissent notre existence, met nos vies à tous en danger. Malgré tout, son esprit de révolte est contagieux. La résistance serait-elle possible ? Car nous le savons tous : le pays natal d’Elián va forcément finir par déclarer la guerre au mien…

 

  • Avis :

En grande dévoreuse de dystopies, cette nouvelle parution Lumen me faisait forcément de l’œil ! D’autant plus que je n’ai pour le moment eu que des bonnes surprises concernant les ouvrages de cette maison d’édition.

En cela, The Scorpion Rules n’a pas fait exception même si la fin m’a rendue perplexe.

Je m’explique 😛

J’ai trouvé la mise en place du roman particulièrement intéressante et on entre directement dans le vif du sujet. Les premières pages nous permettent de nous attacher rapidement aux personnages et de comprendre la peur tout autant que la résignation dans laquelle ils vivent. Ou, tout au moins, dans laquelle Greta vit. Ce premier moment permet, grâce à Sydney, de mettre une faille chez Greta et donc de la faire évoluer par la suite. Car c’est là l’une des choses que j’apprécie : Greta évolue et sa manière de voir les choses changent doucement au fil des pages. Ce qui permet à l’intrigue d’avancer mais ne montrent pas aux lecteurs les causes de la confiance que les autres placent en Greta. Car elle ne semble ici pas bien savoir ce qu’elle fait, ce qui est en contradiction avec ce que le roman nous dit d’elle tout au long de l’histoire.

Ce décalage entre qui elle est censée être et qui elle est m’a quelque peu perturbée durant ma lecture mais a sûrement permis de complexifier l’intrigue. Celle-ci, par contre, m’a totalement emportée ! J’ai dévoré les pages pour tenter de grappiller des informations et certains passages m’ont carrément fait grimacer, preuve que j’étais totalement prise dans ma lecture (et sûrement aussi que je suis une petite nature, certes 😛 ).

Deux ambiances ressortent de ce livre, une première partie très psychologique où les personnages parlent surtout à demi-mots, de façon détournée et une autre un peu plus rentre dedans (oui, c’est au côté rentre dedans que j’ai grimacé. Mais c’était vachement bien !). C’est d’ailleurs finalement l’ambiance qui fait la grande force du roman car les personnages, s’ils sont sympathiques, n’ont pas réussit à m’accrocher totalement. J’ai, par contre, vraiment apprécié que l’auteur nous permette d’avoir un aperçu sur Thalis. Car lui aussi, même si on peut considérer qu’il s’agit du « Grand Méchant » de l’histoire, est sympathique. Assez neutre au final et œuvrant pour ce qui lui parait juste. La complexité des Intelligences Artificielles m’a vraiment beaucoup plu et permet une belle comparaison entre ce qui est humain de ce qui ne l’est pas, démontrant que la monstruosité ne se cache pas forcément là où on l’attend (et là, je pense à Toliver Burr).

Concernant la fin…. Je ne m’attendais pas à ça ! Et on peut finalement terminer le roman sur cette note ouverte -même s’il me semble qu’il y aura un second tome.

En résumé, un roman prenant et très bien amené dont les personnages sont cependant un poil en dessous de l’ambiance qui, elle, est carrément addictive.

Merci à Louve du forum Mort-Sûre et aux éditions Lumen pour ce roman ~

 

 

Entre dans le

challenge2016

40 / 35

Sorties et Envies : Mai 2016

 

Aujourd’hui, c’est le jour du « rendez-vous des masos » !

Nous allons parler prochaines sorties littéraires ! Et liste d’envies en passant.

 

La fierté des soeurs Cynster, T2 Précieuse Eliza de Stéphanie Laurens aux éditions Harlequin

Sortie : 1er Mai

Eliza a toujours été la plus sage des demoiselles Cynster, elle qui déteste l’imprévu et craint plus que tout l’aventure. Aussi est-elle terrifiée lorsqu’elle se réveille un jour dans une voiture qui fait route vers le nord, sous le regard vigilant de deux kidnappeurs. Révoltée de se voir ainsi dépossédée de son destin, elle est déterminée à tout tenter pour sortir de ce cauchemar. En commençant par attirer le regard de cet homme qu’elle aperçoit dans le cabriolet qui les croise…

 

Le Silence de Thalès de Hélène Louise aux éditions de la Chimère

Sortie : 1er Mai

Thalès vient d’emménager à Bayères-sur-Loire. Elle a seize ans, un prénom improbable et le goût des mots.
Elle a un nouveau chien, un nouveau chat, une nouvelle maison.
Elle a aussi un père, Pierre (professeur de mathématiques, vraisemblablement dépressif, addict au crochet) et une petite sœur, Sidonie (surdouée, hypersensible, gothique).
Mais depuis un an déjà, Thalès n’a plus de mère.

 

Echos Obscurs de Denis Labbé aux éditions du Petit Caveau

Sortie : 2 Mai

Chevaliers désabusés, destinées obscures, mélodies surgies des profondeurs ou murmures du diable qui s’insinuent dans notre monde…
Denis Labbé, d’une plume ciselée, nous envoûte par ses textes nimbés d’ombres et de fantastique, nous transportant d’un écho à l’autre pour mieux nous surprendre.
Entre personnages historiques et décors gothiques, veillez à ne pas perdre votre âme au détour d’une page…

 

Le jour où Anita envoya tout balader de Katarina Bivald aux éditions Denoël

Sortie : 2 Mai

Anita a 38 ans et élève seule sa fille Emma qui a 18 ans et décide un beau jour de partir faire ses études loin de sa mère. Anita ressent un grand vide, elle a beaucoup de temps libre, les week-ends sont tristes. Elle se souvient de ses 18 ans et des trois vœux qu’elle avait faits : avoir une moto, avoir une maison et être indépendante. Elle est indépendante, certes, mais pour ce qui est des deux autres vœux… Elle décide de passer son permis moto, encouragée par ses deux bonnes copines… et par le physique irrésistible de Lukas, le moniteur de l’auto-école. Peu à peu, Anita va en apprendre beaucoup plus sur elle, sa fille et sa mère, tout en partageant fous-rires et soirées un peu arrosées avec ses copines.

 

Les rêves sont faits pour ça de Cynthia Swanson aux éditions Mosaïc

Sortie : 4 Mai

Nul ne sait ce qui va arriver quand le rêve commence…
Une nuit, Kitty rêve qu’elle se réveille dans une chambre inconnue.
Auprès d’elle, un homme qu’elle ne connaît absolument pas mais qui l’appelle Katharyn, et deux petits enfants qui l’appellent maman mais dont elle ne peut être la mère.
Puis la scène s’estompe, Kitty ouvre les yeux et reprend sa vie de célibataire amoureuse des livres et libraire à Denver.
Mais le rêve revient.
De plus en plus souvent.
De plus en plus puissant…

 

Au bout du tunnel de Carlos Garcia Miranda aux éditions PKJ

Sortie : 4 Mai

Dans le train qui mène les élèves de la ville de Conexo à la montagne, Eva reçoit un étrange mail sur sa tablette : une vidéo YouTube lui montre l’accident dont ils vont être victimes quelques instants plus tard. Elle se lève pour prévenir les autres, mais trop tard : exactement comme dans la vidéo, le train déraille au milieu d’un tunnel et leur wagon se détache. Seuls six élèves survivent. Mais en sortant du tunnel, stupeur : le reste du train a disparu. Plus aucune trace de l’accident.

 

Elia la passeuse d’âme de Marie Vareille aux éditions PKJ

Sortie : 4 Mai

Elia vit dans une dictature divisée en deux catégories : l’élite, les Kornésiens, et la classe exploitée, réduite en esclavage : les Nosoba. Elia est une Kornésienne. À quinze ans à peine, elle exerce en tant que passeuse d’âmes à l’hôpital de la capitale du pays : elle euthanasie tous ceux qui seraient considérés comme inutiles ou dangereux pour la communauté. Un jour, un jeune Nosoba, de la caste des intouchables parvient à la convaincre de l’aider à s’échapper, alors même qu’elle avait ordre de l’exécuter. Accusée de trahison, Elia s’enfuit…

 

L’année où je t’ai perdu de Emily Martin aux éditions Hugo Roman

Sortie : 4 Mai

Harper est la spécialiste des grosses bourdes. On peut même dire qu’elle y excelle ! L’année passée, elle s’est faite virer de son équipe de natation, a gagné la réputation de la pire garce du lycée, puis est devenue le mouton noir officiel de sa famille. Mais sa pire erreur est sans doute d’avoir perdu son meilleur ami, Declan. Après six mois d’absence et de silence, Declan revient dans leur ville natale pour y passer l’été. Tout chez lui semble différent : il est plus grand, plus fort, et surtout plus séduisant que jamais… Harper aussi a changé, surtout depuis qu’on a diagnostiqué un cancer à sa mère. Declan ne veut plus avoir affaire à Harper. Pourtant, il est le seul à qui elle aurait voulu se confier. Mais alors que le destin les rapproche à nouveau, ils devront décider ce qu’ils peuvent sauver dans leur histoire…

 

Attila le curieux chat voyageur de Christine Lacroix chez City éditions

Sortie : 4 Mai

Turbulent, patachon, espiègle, fanfaron : ce sont les traits de caractère d’Attila, le beau chat de gouttière. Ce robuste félin partage l’existence d’un sympathique bipède qu’il a réussi à apprivoiser. Mais un jour, lors d’un déménagement, pris de panique, Attila s’enfuit. Commence alors une vie d’aventures, de chat errant dans une ville qui n’est vraiment pas faite pour lui. Lors de ces aventures, il rencontre des humains, mais aussi d’autres chats, pas toujours très sympathiques, et savoure sa liberté. Mais Attila garde toujours un objectif : retrouver son compagnon, l’humain avec qui il partageait sa vie. Il n’aura de cesse de parcourir le monde en tous sens jusqu’à avoir accompli sa mission et à être enfin rentré à la maison…
Les aventures d’un chat de gouttière qui découvre le monde…

 

Toi+ moi + tous les autres de Sylvaine Jaoui aux éditions Albin Michel

Sortie : 4 Mai

Thelma et Lucie c’est pour la vie : #BFFforever. Alors quand Lucie décide de s’inscrire au Repère 17, Thelma se lance dans l’aventure sans hésiter. Ensemble, elles vont découvrir de nouvelles règles de vie, rencontrer des artistes au talent fou, des séniors pas si vieux que ça, et de nouveaux amis : Léo, le tagueur ténébreux, Esteban, le grand timide à la voix d’or, Josh, le jongleur boute-en-train, et… Sixtine la…fille-parfaite PESTE. Thelma aurait peut-être pu pardonner à Sixtine d’être mince, blonde et super branchée mais la peste est bien décidée à ne pas lâcher le beau Léo d’une semelle. Une véritable guerre des filles va commencer… Au point de gâcher l’ambiance de ce lieu de vie incroyable qu’est le Repère 17 ? Au point d’empêcher le projet artistique que la petite troupe doit présenter à la fin du trimestre ?

 

De si jolis mensonges de Léa Laurent chez City éditions

Sortie : 4 Mai

Un brin délurée et paresseuse, sans un sou en poche et totalement accro du shopping. Voilà Lizzy Sullivan, 29 ans, une jeune femme incapable de garder un emploi et encore moins une relation amoureuse. Mais Lizzy en assez d’attendre que le bonheur lui tombe dessus. Elle décide donc de passer à l’action. Et réussit à se faire embaucher comme styliste pour une grande marque de chaussures en s’inventant un CV et des compétences qu’elle est très loin d’avoir. Après tout, un mensonge n’a jamais fait de mal à personne… A condition de ne pas confier ses secrets à n’importe qui, surtout pas à un collègue un peu trop séduisant. Des petits mensonges certes, mais de grands désastres en perspective…

 

Un événement digne d’intérêt de Sara Bernard aux éditions Casterman

Sortie : 4 Mai

Certaines amitiés comptent plus que tout au monde.
Avant mon dix-septième anniversaire, je dois absolument :
1/ me trouver un vrai petit ami
2/ vivre un Évènement Digne d’Intérêt
J’ai élaboré une théorie très précise au sujet des Évènements Dignes d’Intérêt : tout le monde en vit tôt ou tard, mais certains davantage que d’autres. Mois j’attendais toujours mon premier Évènement Digne d’Intérêt.
Et c’est précisément ce qui est arrivé, l’air de rien, sans que je ne voie rien venir.

 

Memorex de Cindy Van Wilder chez Gulfstream éditeur

Sortie : 6 Mai

022. Cela fait un an que la vie de Réha a basculé. Un an que sa mère est morte dans un attentat contre sa fondation, Breathe, qui promeut un art contemporain et engagé. Un an que son père, un scientifique de génie, ne quitte plus Star Island, l’île familiale. Un an qu’Aïki, son frère jumeau, son complice de toujours, s’est muré dans une indifférence qui la fait souffrir. Le jour de ce sinistre anniversaire, la famille est réunie sur l’île : c’est le moment de lever les mystères, les tabous, les rancoeurs que Réha ressasse depuis un an. Au coeur de l’énigme : Memorex, la multinationale pharmaceutique de son père, ainsi que ses expérimentations sur la mémoire. Des expérimentations qui attisent les convoitises de
personnages puissants et sans scrupules, prêts à tout pour accomplir leurs rêves les plus fous.

 

La Sélection livre V La Couronne de Kiera Cass aux éditions Robert Laffont

Sortie : 12 Mai

❤ ❤ ❤

Dans L’Héritière, une nouvelle ère a soufflé sur le monde de la Sélection : vingt ans se sont écoulés depuis qu’America Singer et le Prince Maxon sont tombés amoureux, et leur fille est la première princesse à se prêter au jeu de la Sélection.
Eadlyn ne pensait pas trouver chaussure à son pied parmi les trente-cinq prétendants, et encore moins l’amour véritable. Mais le coeur réserve parfois des surprises à qui sait l’écouter. C’est à la princesse désormais de faire un choix qui va se révéler à la fois plus complexe – et crucial – qu’elle ne s’y attendait.

 

The Memory Book et Lara Avery chez Lumen éditions

Sortie : 12 Mai

❤ ❤

On me dit que ma mémoire ne sera plus jamais la même, que je vais commencer à oublier des choses. Au début juste quelques-unes, mais ensuite beaucoup plus. Alors je t’écris, cher futur moi, pour que tu te souviennes !
Sam a toujours eu un plan : sortir première du lycée et filer vivre à New York. Rien ne l’en empêchera – pas même une anomalie génétique rare qui, lentement, va commencer à lui voler ses souvenirs, puis sa santé. Désormais, ce qu’il lui faut, c’est un nouveau plan.
C’est ainsi que naît son projet : ce sont les notes qu’elle s’envoie à elle-même dans le futur, la trace des heures, petites et grandes, qu’elle vit. C’est là qu’elle consignera chaque détail proche de la perfection de son premier rendez-vous avec son amour de toujours, Stuart. Le but ? Contre toute attente, contre vents et marées : ne rien oublier.

 

Blue Heron T3 Repartir pour un tour de Kristan Higgins aux éditions Mosaïc

Sortie : 18 Mai

Peut-on donner une seconde chance à son premier amour ?
Le mariage ? Pas pour moi ! Voilà le credo de Colleen O’Rourke. C’est vrai, cette posture légèrement psychorigide a quelque chose à voir avec sa rupture, il y a dix ans, avec le beau, l’incomparable, le parfait Lucas Campbell. Une expérience proche du saut à l’élastique… mais sans élastique, que Colleen ne veut plus jamais revivre. JAMAIS ! Depuis ce jour, elle se contente de flirts sans lendemain, joue les entremetteuses pour ses amies et console les amoureux éconduits venus s’échouer dans le bar qu’elle tient avec son frère à Manningsport .
Alors que faire lorsqu’une urgence familiale ramène Lucas Campbell en ville ? Parce que, évidemment, il est toujours aussi beau, aussi incomparable, aussi parfait. Doit-elle fuir? Combattre? Se laisser tenter?

 

Les Loups Chantants de Aurélie Wellenstein des éditions Scrinéo

Sortie : 19 Mai

Frappée par une maladie rare, la peau de Kira se couvre de glace. Dans quelques jours, la jeune fille sera devenue une statue, prisonnière de son propre corps.
Pour la sauver, son frère, Yuri, s’élance avec son attelage de chiens de traîneaux à travers les mille kilomètres de steppes glacées qui les séparent l’hôpital.
Mais aussitôt partis, une meute de loups psychiques les prend en chasse. Les prédateurs s’infiltrent dans l’esprit du jeune homme, et la louve de tête lui souffle alors un terrible secret : elle est son ancienne petite amie. Celle qu’il avait crue morte, un an auparavant.
Rêve, folie, piège mortel ou réalité ? Tout en se battant pour sauver sa sœur, Yuri va devoir affronter les fantômes de son passé.

 

Et donc le mois prochain, ça fait mal !

Certains vous tentent ? ^-^