Marshals, T1 Ces liens qui nous unissent – Mary Calmes

 

Titre : Ces liens qui nous unissent

V.O. : All kinds of tied down

Série : Marshals

Auteur : Mary Calmes

Editeur : MxM Bookmark

Date de Parution : 26 Juillet 2017

 

 

 

  • Résumé (éditeur) :

L’US Marshal adjoint Miro Jones a la réputation d’être calme et serein sous la pression. Ce qui lui est particulièrement utile avec son partenaire, Ian Doyle, capable de commencer un combat dans une pièce vide. Au cours des trois dernières années, ils sont passés d’étrangers à collègues, de coéquipiers dévoués et meilleurs amis. Miro a développé une foi aveugle en l’homme qui le couvre… sa foi et quelque chose de plus. Comme marshal et soldat, il est attendu de Ian qu’il dirige. Mais le pouvoir et le contrôle qui apportent à Ian succès et accomplissement dans son travail ne fonctionnent nulle part ailleurs. Ian a résisté à toutes sortes de chaînes, mais ne pas avoir de foyer — et personne à retrouver le soir — est en train de le dévorer lentement de l’intérieur. Au fil du temps, Ian a fini par accepter l’idée qu’il ne peut pas vivre sans son partenaire. Miro doit maintenant le convaincre que se laisser porter par leurs sentiments ne revient pas à s’enchaîner.

 

 

  • Avis :

Moh c’était mignon ❤

Et ce, malgré les situations clairement pas mignonnes du tout ! Les Marshals sont la police spéciale, les agents à qui sont confiés les témoins pour qu’ils arrivent en sûreté au procès où ils sont censés témoigner (alors que, bien évidemment, du côté du banc des accusés, on préférerait les voir six pieds sous terre). Je m’attendais à une grosse mission mais finalement le roman en présente plusieurs, nous permettant de voir comment fonctionne le groupe des Marshals et de connaître toute l’équipe. Ce qui permet de comprendre finalement la réticence de Miro à se laisser aller à ses sentiments pour son coéquipier.

Leur caractère à tout les deux , dans leur couple et dans leur métier, est bien amené et il facile d’y adhérer.

En plus d’être un Marshal, Ian est également un béret vert et il est donc fréquemment envoyé en mission sans possibilité de parler de ladite mission comme de contacter qui que se soit. Ce qui nous permet de voir Miro sans Ian et de constater que son côté casse-cou est toujours aussi présent. J’ai beaucoup aimé Miro, ses questionnements, sa volonté de faire passer l’amitié et la justice avant tout et sa manière d’être fort pour les autres. Sa petite famille de colocs est un régal à voir et j’ai regretté qu’elles ne soient pas finalement plus présentes tant elles amènent de l’humour tout autant que de la tendresse à l’histoire.

Ce roman, si c’est une histoire d’amour, c’est aussi une ode à ces hommes qui risquent leur vie pour protéger celles des autres. Et dans le monde actuel où nous vivons, où les gens ne relient bien souvent les forces de l’ordre qu’à la répression, j’ai trouvé qu’il s’agissait d’un message important. C’est un métier qui demande de la force, de l’abnégation et de l’amour pour les autres. Mais qui n’empêche pas que ces hommes ont aussi leurs faiblesses et leurs difficultés.

En bref une histoire pleine d’action mais aussi de douceur qui m’aura fait passé un très bon moment.

Publicités

Le Rendez-vous des Masos #Juin 2019

 

Aujourd’hui, c’est le jour du « rendez-vous des masos » !

Nous allons parler prochaines sorties littéraires ! Et liste d’envies en passant.

 

Ce que j’aime chez vous de Julia Quinn aux éditions J’ai Lu

Sortie : 5 juin

En pleine saison londonienne, Annabel Winslow est horrifiée d’apprendre que lord Newbury s’apprête à demander sa main. Il est si vieux ! Mais comment peut-elle refuser d’épouser un comte alors qu’elle doit assurer l’avenir de ses sept frères et sœurs ?

La situation devient encore plus embarrassante lorsqu’elle fait la connaissance du charmant Sebastian Grey, qui s’éprend d’elle et qui n’est autre que le neveu de Newbury. Les deux hommes se détestaient déjà, maintenant c’est la guerre !

 

Mon seul amour de Sabrina Jeffries aux éditions J’ai lu

Sortie : 5 juin

Rhys Vaughan a beau détester le comte de St. Albans qui l’a spolié de son héritage, il tombe amoureux au premier regard de sa fille Juliana. De rendez-vous complices en baisers brûlants, l’amour du fougueux Gallois et de la jeune Anglaise bouscule tous les interdits, jusqu’à leur mariage secret scellé lors d’une nuit passionnée. Mais, trahi une fois de plus par les St. Albans, Rhys est enrôlé de force dans la Marine et expédié à l’autre bout du monde. Six ans plus tard, alors que Juliana est sur le point d’épouser un marquis, Rhys réapparaît pour réclamer ses terres et son épouse…

 

Rosewood Chronicles T1, Princesse incognito de Connie Glynn aux éditions Casterman

Sortie : 5 juin

Lottie Pumpkin, jeune fille d’origine modeste, rêve de devenir une princesse. Grâce à une bourse, elle va réaliser son vœu et intégrer la prestigieuse école de Rosewood. Ellie Wolf, princesse de Maradova, rêve, elle, de passer inaperçue. Elle aussi a hâte de rejoindre Rosewood… mais pour échapper à ses devoirs royaux. Quand le hasard place Lottie et Ellie dans le même dortoir, c’est l’occasion idéale pour réaliser leur souhait le plus cher… en échangeant leurs identités. Mais à Rosewood, si tout semble merveilleux en apparence, chaque jour est un piège et chaque recoin dissimule un ennemi…

 

1789 la fin d’un monde de Noël Simsolo aux éditions Glénat

Sortie : 5 juin

 » C’est une révolte ? Non sire, c’est une révolution  »
14 juillet 1789. Depuis plusieurs jours, de violentes émeutes ébranlent le royaume de France suite au renvoi de Necker, ministre du roi jugé trop libéral. En quête de poudre et d’armement, les milices bourgeoises marchent désormais vers la Bastille, qui tombe après de violents affrontements. Et ce qui n’était qu’une simple prise de guerre devient instantanément l’acte fondateur d’une nouvelle et grande révolte populaire.
Le peuple, porté par un vent nouveau, devient chaque jour plus organisé et défend son destin dans la rue comme sur les bancs de l’Assemblée nationale. La noblesse, désemparée face aux déferlements de violence, assiste impuissante à son propre effondrement. Si le roi jouit encore d’une relative popularité, personne, dans les deux camps, n’est dupe : tôt ou tard, la monarchie sera abolie. Un monde est en train de mourir.
Un autre s’apprête à naître.

 

Comment ne pas tomber amoureux… de Christina Lauren chez Hugo Roman

Sortie : 6 juin

Josh (un prof Coréén américain) et Hazel (une caucasienne excentrique) se connaissent depuis l’université où il était un maitre-assistant organisé et elle la version tourbillon chaotique de l’étudiante. Se retrouvant par hasard quelques années plus tard, ils sont toujours aussi dissemblables – lui, méticuleux et sexy, elle tout aussi déconcertante et folle-dingue-, mais ils deviennent meilleurs amis.

Ils ont l’idée d’organiser mutuellement une série de blind dates en duo (la plupart du temps pathétiques), jusqu’à une fameuse nuit qui va changer la donne de leur histoire, bien qu’ils persistent à prétendre le contraire.

 

Mad Creek T3, Comment briller comme une étoile d’Eli Easton aux MxM Bookmark

Sortie : 12 juin

Le Dr Jason Kunik travaille sur le plus stupéfiant des projets de génétique : la cartographie du génome d’une nouvelle espèce, les Éveillés – des chiens qui peuvent prendre une apparence humaine. Le problème est que personne ne sait que les Éveillés existent et Jason ne peut les trahir en publiant ses recherches. Quand il déménage à Mad Creek afin de poursuivre ses recherches dans une ville remplie de ces créatures, il ne veut que la paix, la tranquillité et pouvoir se plonger dans son travail. Peut-être que s’il comprend comment la mutation est activée, il pourra faire taire à jamais le chien qui est en lui.

Milo est un chien réconfortant les malades en unité de soins palliatifs et il a perdu beaucoup de patients bien-aimés dans sa vie. Il comprend instinctivement la maladie et la douleur à un niveau spirituel que peu de gens atteignent. Quand il acquiert la capacité de se transformer en homme, il pense qu’il a enfin tout ce qu’il a toujours voulu. Mais être un homme n’est pas la même chose que d’être aimé et se réfugier à Mad Creek n’est pas la même chose que de trouver un foyer.

Quand une maladie mystérieuse frappe Mad Creek et menace tous les Éveillés de la ville, le scientifique et le chien doivent découvrir ce que c’est et comment l’arrêter. Au passage, ils pourraient découvrir que l’amour véritable est possible, si vous regardez les étoiles briller.

 

Les Faucons de Raverra T1 La Sorcière Captive de Melissa Caruso aux éditions Bragelonne

Sortie : 12 juin

La magie est peu fréquente dans l’Empire raverrain, et ceux qui naissent avec ce pouvoir sont étroitement contrôlés : repérés dès l’enfance, ils se retrouvent enrôlés de force dans le régiment des Faucons.

Zaira a évité ce sort ; elle a grandi dans les rues en volant pour survivre et en dissimulant sa nature. Mais elle cache une magie rare et dangereuse, une magie qui pourrait menacer l’Empire tout entier.

Amalia Cornaro n’était pas destinée à devenir Fauconnière. Héritière d’une puissante famille, érudite, elle vit dans le monde dangereux des machinations politiques. Mais le sort va réunir l’héritière et la sorcière en une alliance improbable. Alors que la menace de la guerre se profile, il pourrait suffire d’une étincelle pour transformer leur cité en un brasier incandescent…

 

Austen Wentworth de Brigid Coady aux éditions Milady

Sortie : 12 juin

C’est une vérité universellement reconnue que travailler avec son ex est une très mauvaise idée…

Annie Elliot est loin de mener la vie dont elle avait toujours rêvé… Célibataire, la jeune femme est comptable, habite chez son père et doit supporter les piques constantes de ses proches. Pas très glamour, surtout quand on vit à Hollywood ! Lorsqu’elle parvient à devenir productrice sur une nouvelle adaptation d’Orgueil et Préjugés, Annie se dit que la chance lui sourit enfin. Un seul problème : son ex, Austen Wentworth, a décroché le rôle de Mr Darcy… Et alors que la vie d’Annie était au point mort, lui s’est hissé aux rangs de star de cinéma et d’homme le plus sexy au monde. Face à celui qu’elle tente d’oublier depuis dix ans, Annie se laissera-t-elle persuader de donner une seconde chance à l’amour ?

 

Les coeurs hantés, T1 La mélodie du fantôme de H.G. Howard chez MxM Bookmark

Sortie : 12 juin

Juliette Emerline, du haut de ses dix-neuf ans, isolée par la surdité, subsiste dans la solitude de sa demeure en créant des chapeaux. Mais son sanctuaire est mis en péril lorsque Lord Nicolas Thornton, un architecte mystérieux de vingt-sept ans, décide d’acheter son humble domaine pour donner vie à ses plans excentriques. Lorsqu’elle le surprend à déambuler au cimetière, Juliette décide de mener secrètement l’enquête.

Sur la tombe que Lord Thornton vient de quitter, elle découvre le seul nom de « Hawk », et une fleur étrange. Quand Juliette touche ses pétales, le spectre d’un jeune aristocrate lui apparaît, et lui chante une mélodie que seules ses oreilles sourdes peuvent entendre. Le fantôme ne se souvient ni de son identité, ni de sa mort ; mais c’est le nom de Thornton qui, dans l’amnésie, le hante encore.

 

En ce moment, certainement parce que je suis malade, je n’arrive pas à me fixer sur un livre et pourtant, j’ai accès à l’inépuisable bibliothèque d’une de mes amies (et avouons que la mienne n’est pas mal non plus). Peut-être que certaines sorties du mois prochain me tireront de cette panne de lecture ?

Allez-vous craquer ?

 

Le clan Bennett, T1 Le chant du loup – T.J. Klune

 

Titre : Le Chant du Loup

Série : Le Clan Bennett

Auteur : T.J. Klune

Editeur : MxM Bookmark

Date de parution : 16 Décembre 2016

 

 

  • Résumé (éditeur) :

Ox a douze ans quand son père quitte le foyer familial en lui disant qu’il ne vaut rien et que les gens ne le comprendront jamais. Il en a seize lorsqu’il rencontre Joe Bennett dont la famille vient d’emménager dans la maison du bout de la route. Joe, qui parle, parle, parle. Qui parle comme il ne l’avait plus fait depuis presque deux ans.
La vie d’Ox change alors du jour au lendemain, car les Bennett accueillent à bras ouvert cet adolescent solitaire au sein de leur famille. De leur clan. De leur meute. Dès lors, Ox n’est plus seul et s’épanouit auprès de Joe et de ses frères. Mais il sent que des choses lui échappent : des secrets qu’on lui cache, des dangers dont on veut le protéger.
Des secrets rouge Alpha, orange Beta, violet Omega.
Des dangers surgis du passé et qui menacent désormais tout le clan Bennett…

 

  • Avis :

Le Chant du Loup m’a été conseillé par une de mes amies par ces mots « tu as besoin de ce livre dans ta vie » suivit de l’aveu qu’elle avait hésité entre ce roman et Leo loves Aries pour mon anniversaire. Or, Leo loves Aries et l’un de mes livres doudous ce qui veut dire… que je ne pouvais que tenter Le Chant du Loup. J’en ai parlé à une autre amie, qui a commencé avant moi et qui m’a aussitôt encouragé à le livre VITE pour qu’on puisse en discuter.

Et… comment vous dire… J’ai tellement pleuré sur ce roman que je les ai menacé de les renier ! (Oui ce bouquin est ouf) Bref j’ai lu, j’ai pleuré, j’ai pleuré, j’ai couiné, j’ai repleuré… et j’ai adoré ce livre. Et puis je me suis dit que je devais absolument le chroniquer pour vous en parler. Mais là… comment faire pour réussir à en faire passer l’intensité ? J’ai donc demandé à mes deux amies de participer 😛

Donc, comme dirait Cyrielle : « ce livre a pris mon cœur, l’a rempli d’amour, puis l’a ARRACHÉ de ma poitrine, l’a réduit en miettes, et me l’a rendu avec un sourire innocent ». Et je vous assure que c’est totalement ça. J’ai tellement pleuré que j’ai failli me dessécher ! Et en même temps, je ne pouvais pas m’arrêter de lire parce que je voulais savoir ce qui allait leur arriver, comment Ox allait s’en sortir, comment Joe allait gérer ça, comment ils allaient faire pour rester eux-mêmes et grandir en même temps.

Quant à Ferilou, elle m’a gratifié d’un « ça se chronique pas, ça se vit ! » ce qui est vrai aussi parce que ce roman vous fera passer par tellement d’émotions qu’il faut le tenter rien que pour ça !

Et malgré tout… j’ai eu du mal avec le début. Parce que la manière dont le texte est écrite est assez particulière. Ox est un personnage très doux qui ne parle pas beaucoup et qui a beaucoup de mal à communiquer avec les autres. Son père surtout, le rabaisse régulièrement car il est plus lent que la plupart des garçons de son âge. Il m’a fallut trois ou quatre chapitres avant d’être réellement dans le roman mais, dès l’arrivée des Bennett, c’en était fini de mon temps libre. Il se résumait à « lire, lire, lire » (bon et pleurer mais ça, vous le saviez déjà).

Le Chant du Loup, d’est un roman qui recentre sur l’essentiel : l’importance de la famille, la nécessité d’être fort et le besoin des autres pour grandir. Les blessures qui ne cicatrisent pas et les choix qui ont une incidence sur toute une vie. La difficulté du deuil, la force que l’on tire de ses proches et la famille qui se forme sans liens du sang. C’est des émotions en pagaille et l’envie de tourner encore plus de pages malgré la tristesse ressentie. C’est aussi plein de moments de douceur qui ne font que rendre les moments tristes encore pires. C’est l’envie de se recentrer sur l’essentiel : toucher et sentir et ressentir. Prendre le temps de passer un moment avec les gens qu’on aime, suivre les traditions… C’est tout ça contenu dans une seule histoire.

Cette fameuse histoire, c’est donc celle d’un adolescent qui a besoin de plus de temps qu’un autre pour faire les choses et qui n’a pas conscience de sa valeur et de tout ce qu’il apporte aux gens qui l’aiment. C’est l’histoire d’une meute de loups qui a vécu des choses horribles et qui a besoin de se recentrer sur sa famille pour s’en sortir. C’est un loup totalement psychopathe qui ne comprend pas qu’être alpha ne se résume pas à la force et la manipulation et qui fera tout pour arriver à ses fins. C’est une histoire de famille, de meurtre et d’amour à la fois.

En bref : ce livre c’est un coup de cœur intersidéral.

Mad Creek, T1 Comment hurler à la lune – Eli Easton

 

Titre : Comment hurler à la lune

Série : Mad Creek

Auteur : Eli Easton

Traducteur : Howl at the moon

Editeur : MxM Bookmark

Date de parution : 13 Mai 2019

 

 

  • Résumé (éditeur) :

Le shérif Lance Beaufort ne laissera pas les fauteurs de troubles semer la pagaille dans sa ville, ça non ! Nichée au cœur des montagnes de Californie, Mad Creek renferme bien des secrets, comme le fait que ses habitants sont en majorité des transcendés – des chiens qui ont reçu le pouvoir de se transformer en humain. Venant d’une famille de border collies, Lance est le protecteur idéal.

Tim Weston, lui, est à la recherche d’un refuge. Après avoir appris que son patron lui avait volé les brevets pour les hybrides qu’il avait élaborés, Tim a quitté son travail à la pépinière. On lui propose alors de loger dans un chalet à Mad Creek. Un nouveau départ pour le jeune homme. Mais le timide jardinier n’est pas très doué pour se faire des amis et paraît suspect auprès de ceux qui ne le connaissent pas, en particulier si ce sont de beaux mecs virils comme le shérif Beaufort.

Lance trouve ce nouveau venu vraiment louche et – alors que la région est gangrenée par les trafiquants de drogue – il décide de s’en méfier. C’est le moment pour lui d’aller enquêter à sa manière. Une nuit, Tim percute un magnifique border collie noir avec sa voiture et décide de l’adopter. C’est le coup de foudre entre lui et le chien intérieur de Lance. Cependant, se faire passer pour un animal de compagnie ne va pas être de tout repos pour le shérif Beaufort.

 

  • Avis :

Merlin ce que c’était mignon ! 

Ce fut donc ma première réaction en reposant ce roman. Qui, à vrai dire à tenu une soirée. J’avais besoin d’une lecture pour une pause avant de me motiver à faire tout ce que j’avais à faire. Finalement, la pause a duré plus longtemps que prévue (oups ?). Cela fait un moment que je vois passer le nom de Eli Easton sans avoir jusqu’à présent lu un de ses ouvrages. Et je ne regrette pas d’avoir sauté le pas. Je m’attendais à passer un moment agréable avec une histoire choupette et des personnages attachants. Pour l’histoire mignonne et les personnages adorables : aucun problème, ils étaient au rendez-vous. Mais je ne pensais pas rire autant. Je me suis retrouvée prise de fous-rires, complètement toute seule (et plus d’une fois) face aux répliques de Lily. Si on m’avait dit que j’aimerais un jour à ce point un personnage de maman… J’ai aimé Tim et Lance évidemment mais Lily ? Franchement, Lily et ses remarques sont un coup de cœur. 

Concernant l’histoire, nous suivons donc une petite bourgade où tout le monde se connait et partage le secret des éveillés : ces chiens étant devenus humains et pouvant se transformer à volonté. Etant le shérif, Lance est le gardien de la sécurité de la meute et l’arrivée de Tim, avec son air effrayé et sa volonté claire de cacher des choses, ne peut que le mettre sur ses gardes. Et… bon, Lance est carrément coincé. Son envie de veiller sur la meute H24 fait qu’il se prend bien trop au sérieux et qu’il ne laisse aucune chance à Tim. Jusqu’à se transformer en chien.

Je suis clairement une team chien (même si j’aime bien les chats et que j’apprécie à peu près tous les animaux de compagnie à vrai dire) aussi ce roman ne pouvait que me plaire. Les similitudes entre les races et les caractères des personnages sont bien amenés et les moments où le chien intérieur de Lance prend le dessus sont tout bonnement adorables. 

Quant à Tim… Il est le personnage qui se retrouve mêlé à quelque chose qui le dépasse. Les préjugés vis-à-vis de sa dégaine associé à la méfiance de Lance pour les étrangers le mettent directement dans une position difficile. Sa nature douce fait qu’il est compliqué pour Tim de se mettre en avant, plus encore de faire confiance aux autres au vu de son passif compliqué. Car malgré le côté adorable de l’histoire, de nombreux points durs sont abordés : les enfants maltraités, le harcèlement au travail, la destruction de l’estime de soi, la perte d’un être cher. Autant de sujets qui permettent de mieux comprendre les personnages et de s’attacher à eux.

Et tout ça dans une ambiance pourtant bonne enfant et réconfortante. De la même manière qu’un bon repas entre amis et une discussion canapé-couette avec un mug de thé peuvent remonter le moral et chasser les démons. 

En bref un roman à lire comme une part de gâteau au chocolat : sans hésiter et avec l’assurance de passer un bon moment.

Ivy Wilde, T1 Quand fainéantise rime avec magie – Helen Harper

 

Titre : Quand fainéantise rime avec magie

Série : Ivy Wilde

Auteur : Helen Harper

Editeur : MxM Bookmark

Date de Parution : 24 octobre 2018

 

 

  • Résumé (éditeur) :

Bon, soyons clairs : Ivy Wilde n’est pas une héroïne. C’est même la dernière personne que vous contacteriez si vous aviez besoin d’une aide magique, malgré ses talents.

Si ça ne tenait qu’à elle, Ivy passerait ses journées affalée dans le canapé, devant la télé, paquets de chips en main, à papoter avec son familier félin jusqu’à ce que mort s’en suive.

Mais quand elle se retrouve victime d’une erreur d’identité, elle est embarquée malgré elle à la Branche Arcane, le département d’investigation de l’Ordre Hermétique du Crépuscule d’Or.

Les problèmes se multiplient quand un objet de valeur est volé au nez et à la barbe des représentants de l’Ordre ; et le fait d’être liée magiquement à l’Adeptus Exemptus Raphaël Winter ne fait qu’empirer la situation. Il a peut-être un regard couleur saphir et le corps d’un mannequin maillot de bain, mais pour Ivy, il représente tout ce qu’il y a de soporifique dans le boulot de sorcier.

Et s’il l’oblige à retourner à la salle de sport, juré, elle le transforme en crapaud.

 

  • Avis :

Ceci est une mini-chro parce que, avouons-le, j’ai carrément fait ma feignasse en ne chroniquant pas ce livre sitôt lu (c’est à dire euh en janvier me semble-t-il) donc je ne saurais vous dire exactement tout ce qui s’y passe. Mais, comme j’avais totalement aimé et que je l’avais lu en quelques heures, je ne pouvais pas passer à côté de l’idée d’en parler. Donc, ce sera court, pardon !

J’ai adoré ce roman. Je me suis bidonnée d’un bout à l’autre et, en même temps, j’ai ressenti beaucoup de curiosité par rapport à Ivy. On apprend peu à peu ce qui s’est passé à l’école et on découvre une jeune femme qui, plus qu’une feignasse, est surtout quelqu’un qui a décidé d’arrêter de se battre contre du vent.

Le duo qu’elle forme avec Raphaël est un régal dans les dialogues qu’ils ont tous les deux, les petites piques qui se suivent et amènent un humour certain au roman. Et le chat… Franchement Brutus est devenu un de mes personnages préférés !

Concernant l’intrigue, elle mêle habilement enquête et secrets et invite le lecteur à avoir envie d’en savoir plus en faisant des conjectures.

En bref un roman prenant, bourré de bons mots et pour lequel j’ai hâte d’avoir la suite ! Qui sort d’ailleurs ce mois-ci ~

Blog Tour Haley Edwards – Concours

Hello,

Je vous retrouve aujourd’hui pour parler Blog Tour ! Vous savez que j’aime beaucoup les parutions des éditions MxM Bookmark pour lesquelles je n’ai encore jamais été déçue.

Alors, lorsque j’ai vu le résumé de Comment sauver la peau d’un mort vivant de Hailey Edwards, j’ai évidemment été très curieuse ! Le serez-vous comme moi ?

Grier Woolworth passe ses nuits à parcourir les rues du centre-ville de Savannah pour conter à des touristes des histoires d’âmes perdues et autres tragédies à vous glacer le sang. Exception faite de la crinoline et de l’ombrelle, ce n’est pas le pire des boulots. Et même si le salaire est merdique, les pourboires suffisent à payer les factures d’électricité de son propre manoir hanté, et à approvisionner les placards en Ramens.

Pour une ex-assistante nécromancienne qui se cache parmi les humains, la vie est presque normale. Jusqu’au jour où la société qui a excommunié Grier lui offre une seconde chance d’être davantage qu’une fille ordinaire. Dommage qu’on n’ait pas jugé bon de la prévenir qu’être extraordinaire peut vous faire tuer.

Avertissement : Ce livre raconte l’histoire d’une ex-tôlarde/ex-héritière, qui a une perruche zombie pour animal de compagnie et dont le voisin n’est autre qu’un ex-soldat/ex-béguin. Attention, tous ces ex pourraient bien en cacher d’autres.

 

Alors, êtes-vous tout aussi curieux ?!

Grâce aux éditions MxM Bookmark et au blog Between Dreams and Reality, vous avez la possibilité de remporter un exemplaire ebook du roman ^-^

Pour cela, rien de plus simple, il vous suffit de cliquer juste ici et de remplir le formulaire.

De nombreuses copinautes participent à ce blog tour et si vous voulez les découvrir, n’hésitez pas à consulter Between Dreams and Reality pour suivre les avis, extraits, questions à l’auteur et concours qui se dérouleront jusqu’au 29 mars.

Bonne chance !

 

 

Pour recommencer à vivre – Devney Perry

 

Titre : Pour recommencer à vivre

Auteur : Devney Perry

Editeur : MxM Bookmark

Date de Parution : 25 Février 2019

 

 

  • Résumé (éditeur) :

 

  • Avis :
Ce n’est pas super joyeux, avouons-le, mais j’apprécie en général les romans qui parlent de deuil. Car c’est une situation à laquelle nous sommes tous confrontés et ce genre de roman (lorsqu’ils sont bien faits évidement) réussit souvent à mettre en lumière toute la difficulté mais aussi la nécessité de continuer à vivre.

 

Le début du roman nous montre Poppy et Jamie ensemble et heureux, prêts à fêter leur anniversaire de mariage. Evénement qu’ils ne feront finalement jamais. Et c’est à Cole, policier en service ce jour-là, d’avoir la lourde tâche d’aller annoncer à Poppy que son mari ne reviendra jamais, parce qu’il était au mauvais endroit au mauvais moment.
Parlons directement du point qui m’a dérangé au fil de ma lecture : le côté « coup de foudre ». Les étincelles dès qu’ils se touchent, ce genre de choses… Heureusement que les sentiments de Poppy, de la retenue à la culpabilité, sont bien amenés et crédibles car sinon, j’aurais certainement levé les yeux au ciel et beaucoup moins apprécié ma lecture.

 

Malgré tout, le fait d’avoir accès aux pensées de Poppy mais aussi à celles de Cole font qu’il est facile de s’attacher aux deux personnages et de comprendre leur manière de se comporter. Ils oscillent tous deux entre l’envie de vivre une belle histoire mais aussi le passé qu’ils partagent et qui, même s’il est très court, place entre eux un souvenir fait de douleur. Jamie prend toute la place dans la vie de Poppy qui ne sait pas comment laisser s’envoler le fantôme de son mari. C’est ce qu’elle essaie finalement de faire en tentant de réaliser la liste d’anniversaire de Jamie. Toutes les idées farfelues que son mari voulait faire à chacun de ses anniversaires. Mais est-ce une bonne idée de s’accrocher à cette liste écrite par un mort ? La liste va-t-elle permettre à Poppy de se détacher de sa douleur ou au contraire l’y ancrer ?
Cette question à laquelle les proches de Poppy ont tous un avis différent montre bien la complexité du deuil et le fait que chacun le vit à sa manière. Ce qui réussit à faire sourire quelqu’un plongera un autre dans la tristesse et inversement. Le deuil est vraiment un sentiment personnel. Certains voudront parler du défunt, d’autres refuseront même de prononcer son nom.

 

Si le roman s’intéresse évidemment à Poppy et à Cole, la famille de Jamie prend aussi une place importante. Si Poppy a perdu son mari, les parents de Jamie ont perdu leurs fils et son grand-père son petit-fils. Aucun d’entre eux ne réagit avec Poppy de la même manière et j’ai apprécié la dureté du roman finalement car il en parait réaliste. Un deuil ne soude pas forcément les gens entre eux mais peut aussi les séparer et le roman montre bien ces deux côtés.
En vérité, j’ai adoré plein de petits moments dans le roman, j’ai aimé l’amour que Finn porte à sa sœur, l’amitié qui unit Molly et Poppy, la difficulté de Cole a tenir tête à son père, la joie que prend Poppy à travailler dans son restaurant, les chamaillerie de Jimmy et Randall, la mignonnerie de Nazboo, la tendresse de Cole…

 

J’ai adoré Cole et Poppy, en me demandant si des gens pareils existaient réellement dans la vraie vie. Et, si oui, je veux bien un Cole pour mon anniversaire ! (a)

 

En bref un roman tout doux sur la dureté de réussir à faire son deuil et à s’ouvrir de nouveau à la vie.