L’Homosexualité et la Romance en Littérature (exposé d’anglais)

Hello,

Vous allez bien ? ^-^

En cette journée internationale de lutte contre l’homophobie, je partage avec vous l’un de mes travaux de cours de cette année.
Ayant un exposé d’anglais d’environ 7 minutes à réaliser sur un sujet au choix, tant qu’il avait un rapport avec la formation métiers du livre, j’ai choisi de parler de l’homosexualité dans la romance en littérature.

C’est un sujet qui me paraissait aussi intéressant qu’actuel et, si je n’ai pas soulevé les foules dans la promo, j’ai pris beaucoup de plaisir à présenter des ouvrages que j’avais beaucoup aimé !

Merci d’ailleurs à Karen pour son aide et à Cyrielle pour ses corrections ❤

Vous trouverez donc ci-dessous le powerpoint qui a servi à ma présentation ainsi que mes commentaires concernant les slides. Bien évidemment, comme il s’agissait d’un oral, j’ai raconté d’autres choses que celles que je vous présente ici mais l’essence est là !

Si le powerpoint est en anglais (et contient peu de textes), l’explication des slides est en anglais puis en français ^-^

N’hésitez pas à me dire si vous avez des romans M/M ou F/F préférés !

 

 

Slide 2 : Context / contexte actuel

  • Homosexual right : people were against the gay marriage, for example and, in the USA, there are many questions about Trump politics regarding homosexual rights.

=> Les droits des homosexuels : par exemple les manifestations contre le mariage gay ou, au USA, les nombreuses questions concernant la politique qu’aura Trump à propos des droits des homosexuels.

  • A teacher has spoken about homophobia with his students. One of his student took this picture and posted it on twitter. This picture has been retweeted 20 000 (twenty thousand times).

=> Un professeur a discuté de l’homophobie avec ses étudiants. L’un de ces derniers a pris cette photo et l’a posté sur twitter où elle a été partagé 20 000 fois.

 

Slide 3 : A librarian was suspended 3 days for having chosen this book for the library and put it for patron’s loans. It was in La Madeleine, a nearby city. So I think we, as future librarians, have to know something about LGBTQ+ representation in literature.

=> Une bibliothécaire a été suspendue 3 jours pour avoir mis dans son fonds documentaire l’ouvrage « Tango a deux papas ». Cela s’est déroulé à la Madeleine dans le Nord (pour information, elle a fait appel et a eu gain de cause en début d’année). Je pense que, nous, en tant que futurs bibliothécaires, devons avoir des notions de la représentation de la LGBT en littérature, à l’instar des autres genres.

 

Slide 4 : There are many books now about this subject, and I choose to present 3 places : Asia, the USA and France. I can’t speak about them in globality but I will try to present you some books and a quick overview about this literary genre in these places .

=> Il y a à présent beaucoup d’ouvrages présentant des personnages homosexuels et j’ai choisi de présenter trois endroits : l’Asie, les USA et la France. Je ne peux pas être exhaustive mais je vais donc vous présenter quelques livres et un petit aperçu de cette littérature dans ces trois lieux.

 

Slide 5 : I want to begin with Asia because they have a culture about this, with mangas. Yaoi, which is romance about 2 men and Yuri which is romance about 2 women, however, the LGBTQ+ community is not the target audience. Yaoi first appeared in the 1970s in Japan and are typically written by women for women and girls. Yaoi caused a lot of controversy when it first appeared in the male-dominated manga industry. Both the themes and the fact that women were the authors shook many traditional mangaka but now, yaoi and yuri have entered the customs. There are many mangas so I can’t show you all the titles but you can have cute romance, fantasy ones or more adults ones.

=> Je commence par l’Asie qui a, de part les mangas, une culture particulière à ce sujet. le Yaoi est une romance entre deux hommes tandis que le Yuri présente une romance entre deux femmes. Cependant, la communauté LGBT n’est pas l’audience visée. En effet, le Yaoi est apparu pour la première fois au Japon dans les années 70, écrit par des femmes pour des femmes. Le Yaoi a causé beaucoup de controverses, notamment car l’industrie du manga était dominée par les hommes. Les thèmes, associés au fait que les auteurs étaient des femmes, ont choqué les mangaka traditionnels, même si, à présent, cela est entré les mœurs. Il y a beaucoup de mangas et je ne peux pas tous vous les présenter mais il y a beaucoup de genres différents allant de la romance mignonne, à la fantasy ou aux mangas plus adultes.

 

Slide 6 : For Asia, I choose one title which is a book and also a manga named SOTUS because the series have a great success in Thailand. So it’s a thai book written by Bittersweet about hazing in an engineering university. So the story is not centered on gay romance but, in this story, the main pairing is gay. The serie had a great success in Thailand, in China and also in overseas countries so the DVD had also english subtitles (legal subtitles are rather rare for asian series so it shows the success of Sotus).

=> Concernant l’Asie, j’ai choisir de présenter un titre qui, s’il s’agit d’abord d’un livre, a été dérivé en manga puis en série télévisée. Il s’agit d’un livre thaïlandais écrit par Bittersweet ayant pour titre SOTUS. Le thème principal est le bizutage dans une école d’ingénieur. L’histoire n’est donc pas centrée sur la romance gay, même si, dans cette histoire, le couple principal est gay. La série a eu tellement de succès en Thaïlande, en Chine et à l’étranger qu’elle a été proposé à la vente en DVD avec des sous-titres anglais officiels.

 

Slide 7 : For the USA, I want to present you a huge books festival for romance. It’s called Book Lovers Romantic Time and there are many authors and publishers who come to meet their readers. They present new books and they are many whorkshops about a lot of subjects, like bestsellers, paranormal romance, historical books… In the 2016 edition in las Vegas, there was a special time about homosexual romance with different authors like Marie Sexton, Brandon Witt, K.C. Wells, Keira Andrews, Amy Lane, Anna Zabo, L.A. Witt. It shows the genre as a fixed part of romance in literature.

=> Pour les USA, je vais vous parler d’un énorme festival littéraire : le Book Lovers Romantic Time où de nombreux auteurs et éditeurs viennent rencontrer leurs lecteurs. Ils présentent les nouveaux livres et beaucoup d’ateliers et de conférences sont proposés sur des thèmes variés tels que les bestsellers, la romance paranormale, les livres historiques… Durant l’édition 2016 à Las Vegas, un moment a été organisé autour de la romance gay avec différents auteurs tels que Marie Sexton, Brandon Witt, K.C. Wells, Keira Andrews, Amy Lane, Anna Zabo, L.A. Witt, ce qui démontre que le genre est devenu une part à part entière dans la romance en littérature.

 

Slide 8 : I choose to show you 4 books which have been translated to french. 2 boys’love and 2 girls’love. The first is a fantasy one so the story takes place in an other world, they are a lot of  action and a political plot. The second and the third are young adult ones, so they were at first written for teenagers. Aristotle and Dante Discover The Secrets of the Universe is a story about 2 teenagers who learn the kind of people they want to be. Far from you is about a murder and drugs. The last book Bodies of water is about a woman who becomes haunted by a Victorian ghost in a old hydropathy sanatorium.

So there are many books, with different genres and gay main characters that have been translated different publishers like Milady, Pocket Jeunesse, Robert Laffont and Denoël for the four books you can see here.

=> J’ai donc choisi de vous présenter 4 ouvrages ayant été traduit en français, deux romances homme/homme et deux romances femme/femme. La première, Prince Captif de C.S. Pacat, est une série de fantasy présentant donc beaucoup d’action et une intrigue politique poussé. Le second ouvrage, Aristote et Dante découvrent les secrets de l’Univers de Benjamin Alire Saenz, et le troisième, Si loin de toi de Tess Sharpe, sont des romans young adult et ont été écrit pour les adolescents. Asistote et Dante est une histoire présentant deux adolescents apprenant à devenir les personnes qu’ils veulent être tandis que Si loin de toi est une histoire parlant de meurtre et de drogue. Le dernier ouvrage, Les filles déchues de Wakewater, de V.H. Leslie présente une héroïne hantée par un fantôme victorien dans un vieux sanatorium d’hydrothérapie.

Il y a donc de nombreux livres, participant à de nombreux genres et présentant des personnages principaux homosexuels. Ces ouvrages ont été traduit par des éditeurs tels que Milady, Pocket Jeunesse, Robert Laffont et Denoël pour les 4 ouvrages ci-dessus.

 

Slide 9 : Talking to publisher, 4 years ago, a publisher named MxM Bookmark was born. Is vocation is “citation”. So their editorial line is to publish all types or romance, including homosexual. They have some french authors who have many readers.

=> En restant sur les éditeurs, MxM Bookmark, une maison d’édition française ayant vue le jour il y a 4 ans, a pour vocation la citation suivante : « Nous voulons que nos romans, quelle que soit la dureté, les épreuves qu’ils racontent, transmettent des valeurs positives. “L’amour est universel, il transcende les genres”. C’est ce que nous voulons mettre en avant. Peu importe le sexe des personnages ou la dureté de la vie, nous voulons des personnages forts, humains et surtout égaux. Un message d’espoir. Un message d’amour. » Leur ligne éditorial est avant de publier tous types de romance, incluant la romance homosexuelle. Plusieurs auteurs français ayant de nombreux lecteurs font partis du panel d’auteurs de MxM Bookmark.

 

Slide 10 : 2 of this authors are represented here : Lily Haime and H.V Gavriel. They are both published by the publisher Milady who is Bragelonne’s little sister. If you read fantasy, you may know these publishers. You can download The Letter legally and for free on amazon so if you want to read it, it’s the moment.

=> Deux de ces auteurs sont représentés ici : Lily Haime et H.V. Gavriel. Ils sont aussi toutes deux publiées chez Milady (la « petite soeur » de Bragelonne). Si vous lisez de la fantasy, vous connaissez ces éditeurs. Vous pouvez en ce moment découvrir « La Lettre » légalement et gratuitement sur Amazon, donc si vous souhaitez découvrir l’auteur c’est le moment.

 

Slide 11 : If you want to meet authors, publishers or readers, you can go to Berlin at the Euro Pride Con. It’s a literary festival with the aim of bringing together local and international LGBT authors, publishers, bloggers and readers for one weekend, to talk about books, genres, trends and challenges in the LGBT fiction genre.
=> Si vous voulez rencontrer certains de ces auteurs, éditeurs ou lecteurs, vous pouvez vous rendre à l’Euro Pride Con à Berlin en Juin. Il s’agit d’un festival de littérature dont le but est de réunir les auteurs, éditeurs, blogueurs et lecteurs locaux et internationaux de littérature LGBT durant un week-end pour discuter de livres, de genres, des modes et des challenges dans la littérature LGBT.

 

Slide 12 : So I’ve done research about this topic in library and I found that Lyon have a special library, The gender resource center who focuses on issues of gender identity and sexual orientation. The catalogue is being inventoried in order to include the issue of gender and sexuality. They also have debates about gender, sexism and homophobia in young literature. I think it’s interesting for us to know a bit about these books too.

=> Durant mes recherches sur le sujet concernant plus particulièrement les bibliothèques, j’ai découvert que Lyon avait créé une bibliothèque centrée sur les questions de l’identité du genre et de l’orientation sexuelle : le Centre de Ressource sur le Genre. Le catalogue est organisé de manière à aborder toutes les questions concernant le genre et la sexualité. Ils proposent régulièrement des débats sur le sexisme et l’homophobie dans la littérature jeunesse.

 

C’est tout pour mon exposé, même s’il y a évidemment bien d’autres choses à dire sur le sujet…

Avez-vous lu certains des ouvrages ou des auteurs présentés ? Les avez-vous aimé ?

Sorties et Envies Septembre 2016

 

Aujourd’hui, c’est le jour du « rendez-vous des masos » !

Nous allons parler prochaines sorties littéraires ! Et liste d’envies en passant.

 

A la place du coeur, saison 1 de Arnaud Cathrine dans la Collection R de Robert Laffont

Sortie : 1er Septembre

Six jours dans la vie de Caumes qui vit son premier amour.
Six jours de 2015 ou la France est saisie d’effroi.
Le portait d’une génération tiraillée entre l’amour et la mort.
Un livre à placer dans toutes les mains – sans exception.
Ce soir, Caumes a 17 ans et attend le déluge. Il ne sait qu’une chose : à la fin de l’année, il quittera sa ville natale pour rejoindre son frère aîné à Paris. Paris, la ville rêvée. Ce soir, Caumes a 17 ans et attend aussi le miracle qui, à son grand étonnement, survient : Esther – sujet de tous ses fantasmes – se décide enfin à lui adresser plus de trois mots, à le regarder droit dans les yeux et à laisser deviner un « plus si affinités »…
Nous sommes le mardi 6 janvier 2015 et le monde de Caumes bascule : le premier amour s’annonce et la perspective obsédante de la « première fois ». Sauf que le lendemain, c’est la France qui bascule à son tour : deux terroristes forcent l’entrée du journal Charlie Hebdo et font onze victimes…
À la place du cœur, c’est ça : une semaine, jour après jour, et quasiment heure par heure, à vivre une passion sauvageonne et exaltante ; mais une semaine également rivée sur les écrans à tenter de mesurer l’horreur à l’œuvre, à tenter de ne pas confondre l’information en flux continu avec un thriller télé de plus. Comment l’amour (qui, par définition, postule que « le monde peut bien s’écrouler ») cohabite-t-il avec la mort en marche ? Comment faire tenir ça dans un seul corps, dans une seule conscience ? Comment respirer à fond le parfum de la fille qu’on aime et comprendre, dans le même temps, que le monde qui nous attend est à terre ?

 

Rebelle du Désert de Alwyn Hamilton aux éditions PKJ

Sortie : 1er Septembre

 » le destin du désert repose entre ses mains ».
Enfermée depuis tant d’années dans une vie étouffante au cœur du désert, Amani n’aurait jamais rêvé qu’un jour elle galoperait sur un cheval fantastique avec un fugitif recherché pour trahison. Emportée par le tourbillon de l’aventure, elle n’aurait pas imaginé non plus qu’elle tomberait amoureuse de lui…ni qu’elle l’aiderait à mener la résistance contre le Sultan.

 

Leo de Lia Sheridan aux éditions Hugo Roman

Sortie : 1er Septembre

Evie et Leo se sont rencontrés enfants, en famille d’accueil et ils ont noué une amitié profonde. En grandissant, cette amitié est devenue de l’amour et ils se sont promis de faire leur vie ensemble, une fois majeurs et sortis du système des familles d’accueil.
Quand, de façon totalement inattendue, Leo est adopté, à l’adolescence et va déménager dans une autre ville, il promet à Evie qu’il la contactera dès son installation dans sa nouvelle vie et de revenir la chercher quelques courtes années plus tard. Mais elle n’entend plus jamais parler de lui.
Huit ans vont passer et malgré ses difficultés, Evie réussit à se construire une vie. Elle a un travail, des amis. Elle est heureuse. Puis un homme va sortir de nulle part, clamant que son amour perdu, Leo, l’a envoyé pour voir comment elle allait. L’attraction entre eux est indéniable. Mais est-ce qu’elle doit faire confiance à cet étranger ? Ou est-ce qu’il a un secret à propos de son vrai lien avec Leo et la raison pour laquelle celui-ci a disparu des années auparavant ?

 

Le Secret de Grayson d’Ami Polonsky aux éditions Albin Michel

Sortie : 4 Septembre

Grayson Sender, 12 ans, a un secret : il est une fille à l’intérieur. Solitaire depuis la mort de ses parents, il auditionne pour intégrer la troupe de théâtre du collège. Il obtient alors le premier rôle, celui de la déesse grecque Perséphone. Grayson est dès lors bien décidé à sortir de l’ombre.

 

ReMember de Welzard aux éditions Lumen

Sortie : 15 Septembre

Asuka et ses amis sont condamnés par un être surnaturel, sous l’apparence d’une fillette de 11 ans couverte de sang, qui chaque soir les transporte jusqu’à l’université et les massacre, avant qu’ils ne reviennent à la vie chaque matin. Récupérer huit parties du corps d’une des victimes de Rouge-Sang est la seule façon de rompre cette malédiction.

 

Charlie + Charlotte de Shannon Lee Alexander aux éditions PKJ

Sortie : 15 Septembre

Charlie n’a aucun doute sur son avenir, il est persuadé qu’un jour il résoudra les grands mystères de l’Univers. Mais lorsqu’il effleure le tatouage de Charlotte, ses certitudes s’envolent : l’amour est entré dans l’équation. Il est prêt à tout pour elle, quitte à mettre en péril sa carrière académique. Sans comprendre, il accepte toutes ses requêtes, même s’il sent bien qu’elle cache un terrible secret…

 

La Sirène de Kiera Cass dans la Collection R aux éditions Robert Laffont

Sortie : 22 Septembre

Kahlen est une Sirène, vouée à servir son maître l’Océan en poussant les humains à la noyade. Pour cela, elle possède une voix fatale à qui a le malheur de l’entendre. Akinli, lui, est un beau et gentil jeune homme, qui incarne tout ce dont Kahlen a toujours rêvé. Tomber amoureux a beau leur faire courir un grave danger à tous les deux, Kahlen ne parvient pas à garder ses distances. Est-elle prête à tout risquer pour écouter son cœur ?

 

Et vous ? Avez-vous prévu de craquer sur certaines sorties ? =)

 

La Sélection, Tome V La Couronne – Kiera Cass

 

Titre : La Couronne

V.O. : The Crown

Série : La Sélection

Auteur : Kiera Cass

Traducteur : Fabienne Vidallet

Editeur : Robert Laffont, collection R

Date de Parution : 12 Mai 2016

 

 

  • Résumé (éditeur) :

Il ne doit en rester qu’un.
Vingt ans après la Sélection d’America Singer, et malgré l’abolition des castes, la famille royale d’Illeá doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l’heure est venue de lancer une nouvelle Sélection.
Sa mère à l’article de la mort, son père dévasté, il est temps pour la princesse Eadlyn de passer à la vitesse supérieure dans le processus de la Sélection. Encore novice aux jeux de l’amour et du pouvoir, détestée par une partie de l’opinion publique, elle doit pourtant choisir au plus vite son Élite de six prétendants.
Devenir femme, épouse et reine en l’espace de quelques semaines, telle est la lourde tâche qui repose sur les épaules de la princesse. Mais le coeur peut se révéler un précieux allié, pour qui sait l’écouter…
Le dernier volet de la série best-seller international.

 

  • Avis :

Ce moment où tu regardes ta PAL, le bouquin dans ta main et que tu fais comme si tu n’avais pas vu les autres livres qui te faisaient coucou (a)

Après avoir dévoré les premiers tomes, j’ai donc sauté sur celui-ci, d’autant plus qu’il s’agit là du dernier de la série ! Comme toujours, j’ai eu l’hésitation suprême « Relecture or not relecture » du tome précédent pour finir par me lancer sans filer. Il m’a donc fallu quelques rappels sur certains prétendants (merci Ferilou !) avant de réussir à me remémorer complétement tous les protagonistes. J’ai retrouvé Eadlyn avec bonheur, puisque je fais partie de ceux (peu nombreux apparemment) qui l’avait adoré dans le tome précédent. Elle est d’ailleurs ici bien différente de celle qu’elle était et je pense que ceux qui ne l’avaient pas apprécié l’aimeront certainement bien plus ici.

L’intrigue se base d’ailleurs principalement autour d’Eadlyn et de ses décisions. Surtout autour de ses prises de conscience. L’arrivée de Marid, que le peuple aime réellement, contrairement à elle, la pousse à avoir d’autres envies et d’autres idées pour le bien-être de son peuple. On la découvre un peu plus alors qu’elle se découvre elle-même. Elle est moins butée, se remettant de nombreuses fois en question et elle en devient presque… naïve finalement.

Dans ce roman, j’ai oscillé entre adoration de ma lecture et moments plus calmes où j’ai trouvé les ficelles trop faciles à voir. L’un des retournements est tellement évident qu’on se demande comment aucun des personnages n’a pu le voir venir. A contrario, la fin m’a totalement surprise !

Et, en parlant de la fin, le prétendant choisi, s’il faisait parti de ceux qui m’ont beaucoup plu et d’un de ceux pour qui il était évident qu’Eadlyn avait des sentiments, m’a laissé malgré tout perplexe. Pas tant au niveau du personnage, que j’aime beaucoup, mais de la façon dont la chose est traitée. Ce tome se concentre finalement très peu sur les sentiments d’Eadlyn pour s’intéresser à sa manière de gouverner. Cela permet de faire grandir le personnage et d’amener une intrigue intéressante, néanmoins, le choix d’Eadlyn parait donc complètement précipité et presque sorti de nul part.

C’est peut-être ce qui m’a manqué dans ce tome : une véritable romance. On voit assez peur les garçons tout au long du roman (j’ai eu un gros coup de cœur pour Hale cependant <3), La Sélection devient encore plus un besoin plutôt qu’une envie et on perd un peu plus toute l’intrigue amoureuse des premiers tomes.

Concernant l’intrigue principale par contre, pouvoir voir l’envers du décor est vraiment sympa et on suit Eadlyn dans les péripéties du pouvoir et dans sa conquête de son propre peuple. Malgré tout, là aussi, comme pour la première trilogie, le roman ne va pas au bout des choses et on reste en surface de ce qui aurait pu amener son lot d’action et de peps au roman.

 

ATTENTION SPOILER

 

On retrouve par contre plus dans ce tome Maxon et America tels qu’on les avait aimé dans la première trilogie : drôles, amoureux et entiers. Les voir de la sorte donne envie de se replonger dans leur histoire ❤

 

VOUS POUVEZ REPRENDRE UNE LECTURE NORMALE 😛

 

En bref un roman vraiment sympa dans lequel on redécouvre ces personnages que nous avions aimé dans les tomes précédents mais qui manque un peu de rebondissement à mon goût.

Si vous voulez retrouver mes avis sur les tomes précédents : La Sélection Tome I, Le Prince Tome I.V, L’Elite Tome II, L’Elue Tome III, L’Héritière Tome IV.

 

Entre dans

challenge2016

41 / 35

 

Sorties et Envies : Mars 2016

 

Aujourd’hui, c’est le jour du « rendez-vous des masos » !

Nous allons parler prochaines sorties littéraires ! Et liste d’envies en passant.

 

 

La Perle Rare de Laura Lee Guhrke aux éditions Harlequin

Sortie : 1er Mars

Comment marier un marquis orgueilleux, libertin et sans fortune ?
Dans les salons de la bonne société londonienne, un faux pas ne pardonne pas. C’est pourquoi lady Belinda aide les jeunes Américaines en quête d’époux à éviter les erreurs de débutantes, et à reconnaître la perle rare : un lord fiable, sérieux, dont le titre leur assurera un avenir glorieux. L’exact opposé de ce lord Trubridge, qui vient lui demander sans détour un riche parti pour renflouer ses caisses. C’est bien mal la connaître, car Belinda n’a aucune intention de sacrifier ses principes à un tel cynique.

 

Madame la Marquise, T3 Forever de Keira Quinsley aux éditions Rokh

Sortie : 1er Mars

Ava saura-t-elle enfin vers qui son cœur balance? Découvrez-le dans ce dernier opus, plein de bonne humeur, de rebondissements, et d’ultimes révélations…

 

Bodyguard, T3 L’Embuscade de Chris Bradford aux éditions Casterman

Sortie : 2 Mars

(désolée je n’ai pas réussi à trouver la VF en plus grand xD)

Bodyguard est une agence ultrasecrète spécialisée dans la protection d’enfants de personnalités médiatiques. Sa particularité ? Tous les agents qu’elle emploie sont des adolescents. Car les meilleurs gardes du corps sont ceux que personne ne remarque…

 

Risk de Fleur Ferris aux éditions Hugo Roman

Sortie : 3 Mars

Taylor et Sierra sont meilleures amies depuis toujours. Même si Taylor en a parfois un peu marre : pourquoi est-ce toujours Sierra qui obtient tout ce qu’elle veut ? Notamment ce Jacob Jones, qu’elles ont rencontrées ensemble sur un chat en ligne. Évidemment, c’est Sierra qui, encore une fois, décroche un rendez-vous ! Mais le lendemain, Sierra ne rentre pas. Le jour suivant, toujours pas de nouvelles… Son amie a une fâcheuse tendance à vivre comme bon lui semble, sans forcément penser à prévenir les autres. Est-ce que Taylor ne s’inquiète pas pour rien ? Seulement au bout de trois jours, Taylor doit tout avouer aux parents inquiets, et les deux familles se retrouvent plongées dans un monde qu’elles n’auraient jamais cru connaître. Celui des enquêtes policières, des témoignages, des indices, de la recherche d’un ravisseur… ou d’un tueur ?

 

Le Jeu du Maître de James Dashner aux éditions PKJ

Sortie : 3 Mars

Quand le quotidien est sans intérêt, que les rêves n’existent plus, il reste la réalité virtuelle : comme la plupart des jeunes de son âge, Michael passe son temps sur le VirtNet, une plateforme tentaculaire à mi-chemin entre un jeu vidéo et un réseau social. Relié au serveur par des fils sensoriels, son cerveau baigne dans cet univers parallèle. Mais quand une série de suicides – bien réels, ceux-là – intervient dans le cadre du jeu, Michael et ses amis hackers doivent se rendre à l’évidence, effrayante. L’intelligence artificielle aurait-elle pris le pas sur la réalité ?

 

Looking for Alice de Louise Vianey aux éditions HQN

Sortie : 4 Mars

Tout a commencé par hasard. Quand je me suis retrouvée dans une salle des ventes, à Londres, où les compagnies aériennes vendent aux enchères les bagages oubliés et jamais réclamés. Je me suis laissé prendre au jeu, et j’ai fini par emporter de justesse la superbe valise rouge que j’avais repérée en arrivant.
Quand je l’ai ouverte, je n’ai pas trouvé les trésors que j’espérais. En revanche, dans la doublure de la poche intérieure, j’ai découvert une lettre adressée à une certaine Alice. L’auteur de la lettre, Stanislas, la suppliait de lui pardonner, et de venir le retrouver.
En lisant ces lignes, sans trop savoir pourquoi, je me suis sentie investie d’une mission : il fallait qu’Alice puisse lire ces mots. Il fallait qu’elle puisse donner sa chance à Stanislas.
Alors j’ai commencé à chercher Alice.

 

Les aventures improbables de Julie Dumont de Cassandra O’Donnell aux éditions Pygmalion

Sortie : 9 Mars

Il y a des filles qui n’ont pas de bol. Celles qui ont tiré les mauvaises cartes dès le début. Celles-là, on n’a ni envie de les engueuler ni de leur tirer dessus. Puis il y a celles qui prennent les mauvaises décisions quoi qu’il arrive. Bref, les filles à emmerdes, celles qu’on a envie de gifler ou d’étrangler. J’appartiens clairement à la deuxième catégorie.
Oh, je ne m’en glorifie pas. C’est un état de fait. J’attire les catastrophes. Quoique je dise ou quoique je fasse, il y a toujours un couac. Celui du jour est sans nul doute de m’être portée au secours d’un type qu’une bande de fous furieux venait de balancer nonchalamment dans un fossé. Parce qu’une chose est sûre : si j’avais su dans quoi je mettais les pieds en ramassant ce porte-poisse, j’aurais tourné les talons (des Jimmy Choo) et poursuivi ma route sans me retourner. Mais la curiosité est un vilain défaut et, dans le petit bourg de province normand où j’ai grandi, les secrets, les drames et les bagarres prolifèrent aussi vite que l’herpès et les cancans finissent toujours par rattraper les coupables…

 

Au paradis des manuscrits refusés de Irving Finkel aux éditions JC Lattès

Sortie : 9 Mars

La Bibliothèque des Refusés est un établissement des plus singuliers : elle recueille – plus encore, elle sauvegarde – tout texte ayant essuyé refus sur refus de la part des éditeurs. Littérature, poésie, mémoires, récits épistolaires… tous les écrits trouvent leur place sur les étagères de la Bibliothèque des Refusés. L’arrivée impromptue d’une insupportable bibliothécaire américaine, l’imposture d’une actrice se faisant passer pour une étudiante dans l’idée de voler des idées pour son prochain film, la menace de cambrioleurs convaincus de trouver là le gros lot, sans compter l’irruption de nombreux aspirants écrivains… autant de mésaventures qui viennent perturber l’ordre tranquille de la Bibliothèque.

 

Captifs de Kevin Brooks aux éditions Super 8

Sortie : 10 Mars

Enfermés. Par qui ? Pourquoi ? Jusqu’à quand?
Linus, 16 ans, se réveille un matin sur le sol d’un sinistre bunker souterrain. Sans eau, sans nourriture… et sans la moindre explication. Manifestement, il a été kidnappé. Pour quel motif ? Et qu’attend-on de lui ?
Les jours passent. D’autres détenus, n’ayant apparemment rien en commun, sont amenés par un ascenseur,. Une petite fille. Un vieil homme malade. Un toxicomane. Un autre homme, une autre femme. Capturés en pleine rue, comme lui et désormais, constamment surveillés. Incapables de comprendre ce qu’ils font en ce lieu.
Bientôt, et tandis que le temps commence à perdre sa réalité, une horrible vérité se fait jour. Il ne s’agit plus de sortir – c’est manifestement impossible. Il s’agit de survivre. Ensemble. Le plus longtemps possible. En espérant obtenir une réponse à la seule question qui vaille : Pourquoi ?

 

Cancer et boules de gommes de Pascale Leroy aux éditions Robert Laffont

Sortie : 10 Mars

« Pourquoi c’est moi ? » m’a demandé ma soeur en apprenant qu’elle avait une tumeur au cerveau.
Sa question résonnait comme celle d’une petite fille injustement punie et je n’avais pas de réponse. Mais autour de nous beaucoup de gens savaient. Parce que, d’après eux, la maladie ne frappe jamais au hasard. D’abord personne ne croit plus au hasard, il y a toujours des raisons, des explications à tout, un vaste bric-à-brac de croyances à base de psychosomatique mal digérée. Je l’avoue, moi aussi j’ai cherché des réponses faciles, des liens de cause à effet évidents, des fulgurances éclairantes. Jusqu’au jour ou j’ai compris qu’il n’y avait jamais aucune raison raisonnable d’être malade. Et qu’aucune explication ne donnerait jamais de sens à l’insensé. Et finalement j’ai trouvé la réponse au pourquoi de ma soeur. Et la réponse la voilà :
« Mystère et boule de gomme ! »
L’une des soeurs de Pascale Leroy est atteinte de la même tumeur au cerveau qui a emporté leur mère vingt-cinq ans plus tôt. Entretemps, une autre, à la gorge, avait emporté leur père. Les médecins sont formels : pas de cause génétique, pas de transmission héréditaire. Pourquoi moi ? se demande sa soeur. Pourquoi elle, et pas moi ? se demande Pascale. La question est légitime. Tout malade, tout proche de malade se la pose. Mais cette folie de l’époque de trouver des explications à tout ? Comme s’il s’agissait de rendre chacun responsable de sa maladie.
Alors elle a voulu raconter, témoigner de sa longue relation forcée avec le cancer. Souhaitant déculpabiliser les malades et leur entourage en rappelant cette dimension de l’existence qu’on tente de nier parce qu’elle nous fait peur : celle du mystère. Objectif réussi : dans son récit très personnel, taillé à l’humour noir (le pathos n’est pas le genre de la maison), dans les situations qu’elle décrit – les rendez-vous avec les médecins, les chimios à l’hôpital, les retours à la maison, les fous rires et les larmes, l’accompagnement de sa soeur jusqu’à la fin, comment on tient face à ça, comment on craque, comment la vie continue malgré tout… –, nous nous projetons, nous nous retrouvons. Et ça fait du bien.

 

L’invocateur, Livre I Le novice de Taran Matharu aux éditions Hachette

Sortie : 16 Mars

IL A LE POUVOIR D’INVOQUER DES DÉMONS.
IL VA CHANGER LA FACE D’UN EMPIRE.
Orphelin, Fletcher imagine déjà son avenir tout tracé : une vie dure mais paisible comme forgeron dans un village sans histoire… Jusqu’au jour où il se découvre un talent rare, un talent bien particulier : celui d’invoquer les démons.
Accusé d’un crime qu’il n’a pas commis, Fletcher trouve refuge à l’Académie Vocans, sous l’aile du mystérieux capitaine Arcturus. Là, on lui enseigne la magie et la maîtrise d’Ignatius, ce petit démon qu’il a invoqué par erreur, et avec lequel il se lie d’une amitié sans faille.
Mais l’apprentissage est rude et la concurrence mortelle : seuls les élèves les plus talentueux deviendront mages-guerriers et dirigeront les armées d’Hominum afin de défendre les frontières sud du pays, où les Orques tentent de faire basculer l’Empire dans le chaos…

 

Immaculée de Katelyn Detweiler aux éditions Robert Laffont

Sortie : 17 Mars

« Mina a dix-sept ans. Elle est vierge. Et enceinte.
Mina est la première de sa classe, la petite amie du garçon le plus ambitieux du lycée et elle est capable de se sortir de n’importe quelle situation. Mais quand elle tombe soudainement enceinte – alors qu’elle n’a jamais couché avec personne – son monde ordonné s’écroule. Pratiquement personne ne croit Mina lorsqu’elle revendique sa virginité. Son père présume que son petit ami est responsable et ce dernier pense qu’elle l’a trompé.
Tandis que l’histoire de Mina se répand, il y a ceux qui se mettent à la traiter de menteuse. Ceux qui la prennent pour une hérétique. Et ceux qui osent croire que les miracles sont possibles et que l’enfant de Mina pourrait être le plus grand d’entre tous. »

 

Renaissance, T1 Soupçon de Denis Lereffait aux éditions Rebelle

Sortie : 17 Mars

Dans un village en bordure de forêt des garçons et des filles, âgés de 10 à 18 ans, passent le plus clair de leur temps à jouer. Le jour de leur 18ème anniversaire ils doivent le quitter pour rejoindre la capitale afin de vivre leur Renaissance. Ils ignorent ce qui se cache derrière ce terme car jamais personne n est revenu au village pour le dire. Tout va basculer quand, pour la première fois, un des habitants va trouver le moyen de prévenir ses anciens amis que certains d entre eux sont condamnés à mourir…

 

 

Et un spécial pour ma maman

Où va le chagrin quand il s’en va ? de Claire Vassé aux éditions JC Lattès

Sortie : 9 Mars

Il y a quatre ans, Solange a perdu Lenny, l’homme qu’elle aimait et le père de sa fille. Depuis, elle a « refait sa vie » avec Paul. Une vie de famille paisible et heureuse, jusqu’au jour où le numéro de téléphone de Lenny éclaire à nouveau l’écran de son portable. Cet appel est-il le fruit du hasard ? Ou celui d’un imposteur ? Ou le signe du destin ? Et s’il s’agissait de Lenny, s’exprimant par-delà les limbes, pour ramener Solange à la réalité de leur amour et de son chagrin de l’avoir perdu ? Car en vérité, son chagrin, l’a-t-elle vraiment vécu ? Et si oui, qu’est-il devenu ?
Où va le chagrin quand il s’en va ? Pour avoir enfin le courage de se confronter à cette question, Solange se laisse emporter, là où les vivants côtoient les morts, là où l’effroi devant les manquements de l’existence n’est plus l’obstacle à fuir mais le miroir à traverser pour accéder à la vitalité de ses sentiments.
Où va le chagrin quand il s’en va raconte aussi la peur d’une petite fille âgée de six ans d’accéder à l’âge de raison et de perdre le lien avec son père mort. Et celle de Paul, le nouvel amour, bien vivant, qui craint soudain de ne plus faire le poids. Avec comme toile de fond la ville des amoureux, Paris, des quais de la Seine aux bancs du canal Saint Martin, comme autant de souvenirs et de fantasmes dessinant la carte du tendre de Solange.

 

Et vous ? Des envies dans les sorties du mois prochain ?

 

Je T’ai Rêvé – Francesca Zappia

Titre : Je t’ai rêvé

V.O. : Made you up

Auteur : Francesca Zappia

Traducteur : Fabienne Vidallet

Editeur : Robert Laffont

Collection R

Date de Parution : 12 Novembre 2015

 

 

 

 

  • Résumé (éditeur) :

LA FOLIE EST SON QUOTIDIEN.
RIEN NE LA PRÉPARAIT À ÊTRE « NORMALE ».

– On joue au jeu des vingt questions ?
– OK, mais c’est moi qui les pose cette fois.
– Ça marche.
– Si je le devine en moins de cinq questions, je serai vraiment déçue.
Il esquisse un sourire et répond :
– Ne m’insulte pas.
– Est-ce que tu es vivant ?
– Oui.
– Tu habites ici ?
– Oui.
– Je te connais ?
– Oui.
– Est-ce que je t’ai rêvé ?

 

  • Avis :

Il faut tout d’abord savoir que je ne connais pas grand chose à la schizophrénie, à part les « on dits » et je suis donc incapable de vous dire si la maladie d’Alex est traitée de façon réaliste ou non.

Je vais par conséquent surtout vous parler de l’intrigue et des personnages. Au niveau de ceux-ci, je suis un peu perplexe. J’ai trouvé la première partie un peu longue à démarrer mais j’ai dévoré la fin. L’intrigue concernant le lycée est vraiment prenante et les hallucinations d’Alex font qu’elle ne sait pas bien ce qui est réel ou non. Néanmoins, à part pour l’une des révélations qui m’a vraiment très surprise, le lecteur arrive, lui, assez facilement à faire la part des choses.

Malgré tout, l’intrigue est prenante, on cherche des explications, on formule des hypothèses et on se passionne pour l’histoire. Une partie de sa résolution m’a par contre paru complètement tirée par les cheveux…

(d’ailleurs si vous l’avez lu et que vous voulez en discuter, n’hésitez pas à me contacter via le mail de TDM ou la page FB, je suis très curieuse de connaître votre avis !)

Au niveau des personnages, je me suis attachée à eux, à Miles et Alex, à Tucker et aux triplés… Et j’ai totalement adoré Charlie. Mais j’ai malgré tout trouvé que leurs histoires personnelles faisaient « trop » en si peu de personnages.

C’est donc une lecture en demie-teinte pour ma part… J’ai dévoré l’intrigue, j’ai beaucoup aimé les différents protagonistes et en même temps, je reste mitigée sur plusieurs moments de ma lecture dont je ne peux pas vous parler plus en détails sans vous spoiler. Mais je suis curieuse… L’avez-vous lu ? Et qu’en avez-vous pensé ?

 

Entre dans le

challenge2016

17 / 35

 

In My MailBox #37

 

In My Mailbox a été inspiré par le blog Pop Culture Junkie et mis en place par Kristi du blog The Story Siren, le concept a été repris en France par Lire Ou Mourir. C’est un moyen de partager les livres reçus dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés.

 

Cette semaine, un livre mais non des moindres *.*

Mon précieux !

 

Le Feu de Secret de C.J. Daugherty et Carina Rozenfeld dans la Collection R de Robert Laffont

IMG_20160110_182105

 

Merci Ferilou pour ce parfait cadeau de Noÿel ❤

 

Phobos² – Victor Dixen

 

Titre : Phobos²

Auteur : Victor Dixen

Editeur : Robert Laffont

Collection : R

Date de Parution : 12 Novembre 2015

 

 

 

 

  • Résumé (éditeur) :

Reprise de la chaîne Genesis dans
3 secondes…
2 secondes…
1 secondes…
ILS CROYAIENT MAITRISER LEUR DESTIN.
Ils sont les douze pionniers du programme Genesis.
Ils pensaient avoir tiré un trait sur leurs vies d’avant, pour devenir les héros de la plus fabuleuse des odyssées.
En réalité, ils sont les victimes de la plus cruelle des machinations.
ELLE CROYAIT MAITRISER SES SENTIMENTS.
Sur Mars, Léonor espérait trouver la gloire et, pourquoi pas, l’amour.
Elle pensait pouvoir ouvrir son cœur sans danger.
En réalité, elle a ouvert la boîte de Pandore du passé.
MÊME SI LES SOUVENIRS TOURNENT AU SUPPLICE, IL EST TROP TARD POUR OUBLIER.

 

 

ATTENTION : SPOILERS DU PREMIER TOME

 

  • Avis :

… Mais WHAT cette fin ?!

Bref. Prenons plutôt le début. Si vous suivez le blog, vous avez pu voir que, si j’ai beaucoup aimé le premier tome, ça n’avait pourtant pas été un coup de cœur. Chose rattrapée avec ce second opus !

Nous retrouvons donc nos futurs martiens en plein conseil de guerre sur la grande question de survivre quelques jours ou tenter de survivre quelques mois. Oui, je sais, vaaaaste question ! Mais que l’on pourrait résumer rapidement : la vengeance, ou l’espoir ?

 

Fondu au noir.

Générique.

Une blonde apparaît sur l’écran. Elle lit un livre dont le titre est Phobos². Elle tourne les pages, s’arrête pour réfléchir et reprend sa lecture. S’arrête de nouveau. Les personnages semblent l’attendrir ou l’agacer, tour à tour. Mentions spéciales à Mozart qui, dès le début du roman, arrive à être complètement in love et totalement stupide dans sa manière de le montrer. Et qui ne s’arrange d’ailleurs pas. Puis à Alexei, ce grand macho qui mériterait que Günter lui mettre quelques baffes robotiques.

Voix-off : « Kriss ma chérie, secoue-toi. Marcus… Marcus, Marcus. Tant de révélations ! Kelly et Kendji, j’vous aime ! Léonor, tant de fragilité… »

Douze personnages que l’on apprend à mieux connaitre, aidé cette fois par la présence des filles ET des garçons et non pas simplement par six minutes de rencontre. On découvre aussi un paysage rouge, plein de promesses mais aussi d’inquiétudes. Permettant la vie et distillant la mort tout à la fois. On découvre une Léonor qui a la tête sur les épaules comme elle l’a toujours eu, la « machine à certitudes » et pourtant tellement humaine dans ce tome-ci, tellement plus douce et désabusée.

Et puis il y a les autres personnages, ceux qui se trouvent loin de nos astronautes.

Gros plan sur le visage de la lectrice qui fronce le nez.

Voix-off : « Rah Serena, mais quelle…………. *la suite est remplacée par une musique d’attente pour ne pas heurter le jeune public* »

Car oui, Selena reste elle aussi fidèle à elle-même, retorse et psychopathe jusqu’au bout de ses ongles soigneusement manucurés.

Comme qui dirait :

« Niveau littérature, je vous vois plutôt comme la sœur jumelle de Voldemort : méchante comme une teigne, vicieuse comme un serpent, la tronche ravalée à la truelle. »

Mais son nouveau petit garde du corps promet une curieuse intrigue, entre suppositions et attentes.

En face d’elle, il y a de nouveau Andrew. Et sa nouvelle amie. Dont les chapitres paraissent presque dérisoires mais qui finissent par avoir une importance de plus en plus grande.

Et puis autour il y a Cindy, la serveuse. Et tous les téléspectateurs qui s’enthousiasment pour le programme Génésis. Ainsi que les lecteurs dont l’attention tourne elle aussi en orbite autour de ce second tome.

Sur l’écran, les pages semblent tourner de plus en plus vite et la fin du livre approche. Une fois le dernier paragraphe lu, le champ de la caméra se resserre sur le visage de la lectrice, abasourdie et en attente. Puis le générique apparait.

 

Phobos, créateur de suspense.

Avec Victor Dixen, Mars vous attire dans son orbite.

Un label de la Collection R, créateur de passion.

Fondue au noir.

Cut.

 

 

 

Entre dans le

challenge2016

12 / 35