Bilan du Mois de Juin 2015

 

Hello ~

Vous allez bien ?

En ce début du mois juillet, il est donc l’heure de faire le bilan du mois de juin.

 

Pas mal de sorties ce mois-ci 😛

Tout d’abord Voyage en Féerie à Haubourdin puis Songes et Sortilèges à Templeuve et enfin le Tea-Time du Ladies Club de Milady.

Une petite virée au cinéma pour Jurassic World aussi que j’ai beaucoup aimé ~

(d’ailleurs, je veux un vélociraptor !)

 

Au niveau des livres, il y a eu :

 

Un Coups de cœur :

The Book of Ivy de Amy Engel

 

De très bonnes découvertes :

Les Ombres de l’archange de Nalini Singh

Rebelle Belle de Rachel Hawkins

Une Saison à Longbourn de Jo Baker

Phobos de Victor Dixen

 

Un retour agréable dans Divergent :

Divergent, Quatre de Veronica Roth

 

Des livres vraiment sympathiques :

Etiquette et Espionnage de Gail Carriger

Zombie Thérapie de Jesse Petersen

Rose thé et Gris souris de Marie-Catherine Daniel

 

Une déception :

La Mort de Napoléon de Simon Leys

 

Un abandon :

Les Larmes Rouges, Réminiscences de Georgia Caldera

 

Et comme vous pouvez le voir, j’ai donc quelques chroniques à venir !

Et vous ? Qu’avez-vous lu ce mois-ci ?

 

DSCF3055

 

Rose-Thé et Gris-Souris – Marie-Catherine Daniel

 

Titre : Rose-Thé et Gris-Souris

Auteur : Marie-Catherine Daniel

Editeur : Milady, collection Emma

Date de Parution : 08 Octobre 2014

 

 

 

  • Résumé :

Gertrude vient d’emménager à la Réunion et ne connaît encore personne.

Dégage est un chiot seul qui recherche activement une compagnie.

Mais s’il a jeté son dévolu sur Gertrude, la réciproque n’est pas forcément vrai… Quoique.

 

 

  • Avis :

Merci beaucoup à Aurélia et aux éditions Milady pour m’avoir permis de lire cette nouvelle.

Assez courte puisqu’elle fait une centaine de pages, elle nous propose une lecture double puisqu’on suit parfois Gertrude et parfois Dégage.

Le format nouvelle est une bonne chose dans le sens où l’histoire est complète et où on en a finalement fait le tour. Malgré tout… Elle ne permet pas de voir les personnages en profondeur alors qu’il y a apparemment beaucoup de choses à dire sur Gertrude et François. Si le côté romantique est assez mignon, il est malgré tout peu présent. On sent que François s’intéresse à elle mais du côté de Gertrude…  c’est un peu le calme plat. Alors que les moments où il est question de Tao sont emplies d’émotions.

J’ai trouvé qu’il manquait donc parfois un peu de peps pour qu’on comprenne bien les sentiments des personnages et j’ai été surprise que François déballe sa vie soudainement, la suite des évènements lancés de telle façon qu’on ne compati pas vraiment avec lui. Tandis que, une fois encore, les petites brides d’informations qu’on grappille peu à peu sur le passé de Gertrude font qu’on s’attache à Tao.

A contrario, j’ai trouvé très touchants tous les petits moments où « la parole » est à Dégage. Il est adorable et sa vision du monde est parfaitement bien amenée par l’auteur, ce qui le rend d’autant plus attachant. Sa rencontre avec Maîtresse est l’un des moments que j’aurai le plus apprécié dans ma lecture et j’ai beaucoup aimé suivre ses découvertes et ses réflexions canines.

Un roman donc qui m’aura fait passer un bon moment malgré quelques passages que j’aurai trouvé un peu plus plats que d’autres.