Le chant des ronces – Leigh Bardugo

 

Titre : Le Chant des Ronces

Sous-titre : Contes de minuit et autres magies sanglantes

Auteur : Leigh Bardugo

Traducteur : Anath Riveline

Illustrateur : Sara Kipin

Editeur : Milan

Date de Parution : 03 Octobre 2018

 

 

  • Résumé (éditeur) :

Embarquez dans un voyage vers des terres sombres et dangereuses, peuplées de villes hantées et de bois affamés, de monstres bavards et de golems en pain d’épices, où la voix d’une sirène peut invoquer une tempête mortelle, où les rivières font de terribles promesses d’amour…

 

  • Avis :

J’ai été envoûtée par les six histoires qui sont ici présentées. Avec une préférence pour la première, Ayama et le bois aux épines, puis pour la troisième, La sorcière de Duva. Je ne m’attendais pas du tout à la fin de celle-ci et, du coup, elle m’a marqué ! Mais vraiment, la première reste ma préférée.

Il s’agit donc de six contes qu’il est facile de s’imaginer lire au coin du feu, dans une veillée, entouré de mystères et sursautant ensuite au moindre bruit du vent dans les branches.

Ce sont des contes à visée universelle qui racontent la force de l’amitié et la nécessité de croire en soit. Qui démontrent que l’apparence ne fait pas tout et qu’il faut savoir voir au-delà pour découvrir qui sont réellement les gens au fond d’eux. Certaines des histoires reprennent des contes connus comme La petite Sirène ou Casse-Noisette mais la manière dont ils sont contés donnent envie de les découvrir une nouvelle fois et je ne me suis pas ennuyée un seul instant en tournant les pages.

La famille est toujours au cœur de l’intrigue et est rarement du bon côté, provoquant déchirement et serrement de cœur. La magie, elle aussi, est présente à chaque instant, souvent un brin inquiétante, et amène une atmosphère pleine de mystère. J’ai plusieurs fois été surprise par les fins et j’ai adoré découvrir ces petites histoires dans lesquelles je plongeais toujours avec impatience. Chacune se passe dans un lieu différent et emporte le lecteur à travers les mers, les bois et les landes, sans qu’il songe jamais à regarder en arrière pour voir combien de temps a passé pendant qu’il lisait.

Et les dessins… Je suis totalement fan ! La manière dont ils apparaissent peu à peu au fil des pages fait que je m’arrêtais à chaque fois que je tournais une nouvelle page pour vérifier quel dessin était nouveau et la manière dont il coïncidait avec ce que je venais de lire. Il aurait été intéressant de faire l’inverse, de regarder d’abord l’évolution des dessins pour essayer ensuite de deviner l’histoire. Je regrette d’ailleurs de ne pas y avoir pensé avant mais j’étais vraiment prise dans cette façon de faire.

Entre les dessins et la manière dont sont écrits les textes, tout est fait pour que vous les lisiez à haute voix et j’espère avoir l’occasion de tester ça !

En bref un ouvrage sublime dont la couverture et l’apparence interne sont aussi ciselé que les mots qui le peuplent. Une belle réussite !

 

Publicités

Comme un poisson dans l’arbre – Lynda Mullaly Hunt

 

Titre : Comme un poisson dans l’arbre

V.O. : Fish in a tree

Auteur : Lynda Mullaly Hunt

Traducteur : Paola Appelius

Editeur : Castelmore

Date de Parution : 2015

 

 

  • Résumé (éditeur) :

Un poisson ne sait pas grimper aux arbres, mais ça ne veut pas dire qu’il est stupide pour autant.
Ally, 12ans, a un secret inavouable, elle ne sait pas lire. Elle est parvenue à bien le cacher à l’école, mais cela lui pèse de plus en plus. Elle en a assez qu’on la prenne pour une idiote.
Tout change le jour où un nouveau professeur arrive : il s’intéresse à tous les élèves et essaie de comprendre les difficultés de chacun.
Saura-t-il trouver une solution au problème d’Allie ?

 

  • Avis :

Ce roman fait partie des acquisitions réalisées pour la bibliothèque. A destination des lecteurs dyslexiques, sa typographie est donc adaptée pour les troubles de la lecture.

L’histoire nous présente Allie qui, à onze ans, n’arrive pas à lire tant les lettres bougent et se mélangent, ce qui lui provoque des migraines atroces. N’ayant jamais parlé de ce problème, elle le contourne dès qu’elle peut et s’arrange pour que les professeurs la mettent à la porte en tournant ses difficultés comme de l’insolence. On pourrait penser qu’à la place de sa maîtresse, on se serait rendue compte de son problème mais le fait est qu’Allie est très intelligente pour le cacher. Ce faisant, elle est isolée et persuadée qu’elle est complètement stupide : pourquoi n’arrive-t-elle pas à faire ce qui semble si facile aux autres ?

C’est là qu’arrive M. Daniels, le nouveau maître. La manière dont il déroule ses cours donnent envie d’y avoir participé et donnent de nombreuses idées d’animation à réaliser pour sensibiliser les enfants aux troubles de la dyslexie. Allie fait de son mieux mais les méthodes d’apprentissage habituelles de la lecture ne sont tout simplement pas adaptées à son problème et lui dire de faire encore plus d’efforts ne fait que la rendre plus malheureuse encore. Ce sentiment d’être bête s’accentue au fil des pages, les efforts qu’elle fournis lui donnant l’impression de ne servir à rien. La manière différente dont M. Daniels amène les choses lui permet de participer et de montrer aux autres qui elle est. Car, à force de se cacher, Allie n’arrive pas à aller vers les autres.

Autour d’elle, nous découvrons d’autres enfants ayant des vécues différents et étant tous des difficultés finalement. Car chacun à ses propres problèmes et personne n’est parfait. Avec douceur, le roman montre que tout le monde a quelque chose a apporter aux autres et que la méchanceté n’apporte rien mais que tendre la main a quelqu’un peut finalement signifier s’aider aussi soi-même.

Un ouvrage qui rappelle que nous sommes tous différents et que les apparences sont parfois bien trompeuses. Qui encourage les lecteurs ayant des troubles à comprendre qu’ils sont loin d’être bêtes et qu’ils peuvent y arriver, non pas en faisant plus d’efforts mais en ayant accès à une méthode d’apprentissage adaptée.

Un livre a mettre entre toutes les mains.

Le roi Arthur : Une légende vivante – Claudine Glot

 

Titre : Le roi Arthur : Une légende vivante

Auteur : Claudine Glot

Editeur : Ouest-France

Date de Parution : 19 Octobre 2018

 

 

  • Résumé (éditeur) :
Tant de livres ont célébré la légende arthurienne, ses héros, ses thèmes, et Merlin comme Arthur, Morgane, Guenièvre, Gauvain, Lancelot, Excalibur, Brocéliande ou la Quête du Graal nous sont si familiers… Les connaît-on vraiment, à tant les citer sans s’interroger sur leur sens ou sur le mystère de leurs origines ? Le but de cet ouvrage est de découvrir le véritable récit de la légende du roi Arthur et de ses Compagnons, et de fournir des repères, donner des sources aux récits fabuleux, rappeler des dates, des auteurs, des oeuvres. Ces pages raniment les ombres mythiques de la culture celtique ancienne derrière les caractères littéraires ; on y trouve détaillés les personnages et leurs hauts faits, une chevalerie bien particulière, l’omniprésence du surnaturel, le rôle remarquable des personnages féminins, la courtoisie, le Graal… Tout cela en guidant le lecteur au sein d’un univers oscillant perpétuellement entre le réel et l’extraordinaire. La légende du roi Arthur est une aventure avant tout imaginaire, un récit complexe que le Moyen Age va écrire en le multipliant et en le transfigurant, une matière intemporelle que les siècles modernes continuent à revisiter.

 

  • Avis :

J’imagine que personne n’est étonné en sachant que j’ai allègrement couiné en découvrant ce nouvel ouvrage. Entre le sujet et l’auteur, il avait tout pour me convaincre de l’ouvrir.

Divisé en plusieurs parties qui se répondent entre elles, nous suivons les débuts de la légende arthurienne et la manière dont celle-ci s’est étendue, grâce à qui et comment. S’ensuit une partie sur l’Autre Monde, celui des fées et la magie qui fait partie intégrante du mythe arthurien. Les lieux et les personnages nous sont présentés tour à tour, notamment les femmes, figures particulièrement importantes. La chevalerie, bien évidemment, est elle aussi au cœur du texte tout comme la Quête du Graal. Cet ouvrage ouvre également les portes d’autres documents et montre la diversité des productions réalisées sur le roi Arthur et sa légende.

Je ne vais pas vous mentir : il ne s’agit pas du genre de livre que vous lisez d’une traite. Plutôt du genre que l’on savoure à petites doses et sur lequel on revient plusieurs fois. Vous savez, les livres dont les informations que vous y découvrez vous donne envie de les partager avec d’autres ? J’ai découvert une masse d’informations intéressantes, notamment sur les différents artistes qui se sont penchés sur le mythe arthurien. Tant de nouveaux ouvrages à lire ensuite ! Tant de vidéos à regarder ou de musiques à écouter !

En parlant de regarder…Parlons un peu des gravures, photos, peintures, illustrations… de toutes ces merveilles qui parsèment les pages. Chaque chapitre est illustré par de nombreux documents, tous explicités et qui ajoutent à la magie du livre. Ce dernier débute par un dessin pleine double page de Didier Graffet qui est une invitation à suivre le chevalier représenté.

En bref un ouvrage sublime et très complet qui vous permettra de plonger au cœur de la légende du roi Arthur.

 

Nos éclats de miroir – Florence Hinckel

 

Titre : Nos éclats de miroir

Auteur : Florence Hinckel

Editeur : Nathan

Date de Parution : 17 Janvier 2019

 

 

Résumé (éditeur) :

Je m’appelle Cléo, et j’aurai bientôt 15 ans, 1 mois et 20 jours. Cette date est importante pour moi, car c’est à cet âge-là que tu es morte, ma chère Anne Franck. Tu es mon écrivaine préférée ! Alors j’ai décidé de m’adresser à toi dans ce nouveau carnet. Je vais te raconter ce qui m’interroge, me fait rire ou bouleverser.

 

Avis :

Honnêtement, je pense que je suis passée totalement à côté de ce roman. Je ne vous dirais pas que je n’ai pas aimé puisque je l’ai lu rapidement et facilement mais je suis restée complètement neutre face à l’histoire et aux personnages.

J’ai apprécié le fait que les relations familiales ne soient pas parfaites et que le personnage de la mère ait des failles (on voit tellement passer de incitations à « une maman est une warrior, elle sait tout faire et elle a toujours une réponse pour tout »). J’ai bien aimé le personnage de la grande sœur mais pour le reste… Je suis restée en surface.

Cléo nous raconte ce qu’elle vit et ce qu’elle voit, sa meilleure amie toxique, la dépression de sa mère et tout cela dans des lettres qu’elle écrit à Anne Franck. Le journal d’Anne Franck m’avait aussi beaucoup marqué lorsque je l’avais lu adolescente et c’est finalement ce que je retire de ce roman : il met en lumière un ouvrage, une jeune fille et toute une période historique que nous ne devons pas oublier.

Pour le reste, je n’ai pas particulièrement accroché. J’aime la plume de l’auteur et ce roman n’a pas fait exception à la règle mais je ne garderai pas beaucoup de souvenirs de ma lecture… Ce qui m’attriste puisqu’il s’agissait apparemment d’un roman très personnel.

En bref un roman dont j’ai aimé l’écriture mais sur l’histoire duquel je suis restée neutre.

Rendez-vous des masos #Février 2019

 

Aujourd’hui, c’est le jour du « rendez-vous des masos » !

Nous allons parler prochaines sorties littéraires ! Et liste d’envies en passant.

 

Amélia Fang et les seigneurs licornes de Laura Ellen Anderson aux éditions Casterman

Sortie : 6 Février

Bienvenue à PAILLETTEVILLE, là où le soleil ne se couche jamais et où tous vos rêves se réalisent…

Contrairement à ce que Amélia Fang a appris à l’école, les fées ne volent pas les crocs des vampires, et les licornes ne tirent pas des arcs-en-ciel tueurs avec leur derrière. Enfin rassurée, la jeune vampirette (et ses amis Florence et Grimaldi), se lance dans un dangereux périple au royaume de Lumière, direction Pailletteville.

Son but ? Retrouver Beausoleil, une fée disparue il y a des années et qui n’est autre que la maman de Tangine, le prince-pourri-gâté… Mais attention, à Pailleteville, derrière chaque arc-en-ciel, il y a de bizarres anges-chatons mais aussi des seigneurs licornes encore plus étranges qui les guettent !

 

Escapades amoureuses, T1 Gentleman et vaurien de Victoria Alexander chez J’ai Lu

Sortie : 6 Février

— Je vous accompagne et ne discutez pas.

Face à l’intraitable Mlle India Prendergast, Derek Saunders est dans ses petits souliers. Il vient de découvrir que la Société des Voyageuses, une agence fondée par sa tante et deux de ses amies, est en réalité une vaste fumisterie! Les trois vieilles dames indignes supposées organiser des voyages pour femmes célibataires n’y connaissent rien et ont escroqué de naïves victimes. En prime, elles ont perdu la cousine de Mlle Prendergast, lady Héloïse, égarée quelque part en Europe.

 

Roi de cendres de K. Ancrum aux éditions Milan

Sortie : 6 Février

Jack et August. August et Jack. Une amitié à l’épreuve de tout depuis que Jack a sauvé August de la noyade lorsqu’ils étaient petits. Ils avaient alors créé de toute pièce un monde fantastique dirigé par deux rois : le Roi d’osier et le méchant Roi fendu. Un jeu qu’ils ont oublié en grandissant. Mais, depuis quelque temps, Jack va mal : il souffre d’hallucinations inquiétantes qui le replongent dans l’univers fantastique de leur enfance.

Jack est convaincu qu’il est le Roi d’osier, et qu’il lui faut retrouver le Bleu merveilleux, une pierre qui le guérira. Face à cela, August réagit de l’unique façon possible pour lui : au lieu de remettre Jack face à la réalité, il accepte les délires de son ami comme s’ils étaient les siens. Peu à peu, les deux amis s’enfoncent dans leur démence, s’éloignant toujours plus de la réalité de leur quotidien.

Peu à peu, August en vient à douter de sa propre santé mentale : cet autre monde, qui n’appartient qu’à eux, n’est-il vraiment pas réel ? Lorsque les délires de Jack deviennent dangereux, c’est donc à deux qu’ils commettent l’irréparable… August sans Jack ? Jamais.

 

Suite Régence, T1 L’amant de l’ombre de Judith McNaught chez J’ai Lu

Sortie : 6 Février

A la mort de ses parents, Victoria quitte l’Amérique pour l’Angleterre où l’attend un cousin prêt à l’accueillir. Dès qu’il aperçoit la jeune femme, ce dernier n’a qu’une idée en tête: la marier à son fils. Aussitôt, il installe Victoria à Wakefield

Park, chez Jason, dans l’espoir que l’un et l’autre finissent par se plaire. Mais la partie est loin d’être gagnée. Froid et cynique, Jason refuse formellement toute union. Toutefois, il accepte de trouver un époux à Victoria. Commence alors un défilé de prétendants auxquels Jason trouve curieusement toujours à redire…

 

The Villians, T1 Vicious de Victoria Schwab aux éditions Lumen

Sortie : 7 Février

Le combat du mal contre le mal absolu.

Autrefois, Eli et Victor étaient les meilleurs amis du monde. Mais cette époque est bien finie. Elle est même… morte et enterrée.

À la fac, Eli le brun et Victor le blond partagent la même chambre. Ils sont inséparables et pourtant absolument aux antipodes l’un de l’autre. Victor, c’est l’ombre : complexe et torturé, il passe ses journées à noircir les ouvrages de développement personnel de ses parents pour laisser apparaître des slogans d’un pessimisme saisissant. Eli, c’est la lumière – un garçon fascinant, doté de toutes les qualités, charismatique et solaire. Pourtant, sous la surface lisse du visage parfait de son ami, Victor entrevoit des démons inavouables. Et il n’est pas au bout de ses surprises…

Car un jour, Eli fait la découverte du siècle : des pouvoirs surhumains semblent se manifester chez ceux qui ont subi une expérience de mort imminente. On les appelle des EO – pour  » ExtraOrdinaires « . Aveuglés par l’ambition et la curiosité, les deux amis se lancent un défi insensé : celui de frôler la mort pour percer ce mystère. Malheureusement, leur tentative tourne au désastre. Dix ans plus tard, Victor croupit en prison, tandis qu’Eli est acclamé en héros. Mais ce que le monde entier ignore, c’est que le véritable monstre rôde dehors, en toute liberté…

 

La Reine des Neiges de Simon Rousseau aux éditions ADA

Sortie : 11 Février

Fuyez. Elle arrive, elle est tout près. Elle n’épargnera personne. Les arbres tombent, la terre gèle, l’air est infect. Courez si vous ne voulez pas finir six pieds sous la neige. Une adaptation déroutante du fameux conte d’Andersen.

Le meurtre immonde d’un prêtre dans un pensionnat autochtone, au début des années 1970.
L’inconcevable suicide du grand-père d’une journaliste prête à tout pour faire éclater la vérité.
Un chamane amérindien banni de sa communauté, reclus au coeur d’une forêt mystique.
Une entité ancienne née du froid et de la famine, prête à rétablir son pouvoir sur son royaume de glace.
Une effroyable légende, oubliée de tous…

 

Nos vies suspendues de Charlotte Bousquet chez Scrineo

Sortie : 14 Février

Que faire, quand la justice ne vous rend pas justice ? Une poignante histoire de vengeance et de reconstruction pour continuer à vivre.

Trois ans, déjà.
Trois ans qu’Anis court pour ne plus qu’on la rattrape.
Trois ans que Nora a préféré ralentir, pour s’arrêter de penser.
Trois ans que Milan s’en veut de n’avoir rien pu faire.
Trois ans que Steven a fermé les yeux, et qu’il avance dans le noir.

Cette nuit-là les a marqué à jamais.
Et chacun doit réapprendre à vivre, avec cette voix intérieure qui ne les quitte pas.
Cette voix qui ne cesse de grandir et qui ne s’arrêtera pas de parler. Pas tant que les coupables n’auront pas payé.

Alors que le passé ne leur laisse aucun répit, comment retrouver le fil de leurs vies suspendues ?

 

Princesse Mononoké de Hayao Miyazaki chez Glénat

Sortie : 20 Février

Ashitaka, jeune descendant de guerriers Emishi, est voué à devenir le chef de son clan. Mais lorsqu’une créature monstrueuse attaque son village et le blesse mortellement, Ashitaka est contraint de partir en quête d’un remède. Aux abords d’une gigantesque forêt où des animaux livrent une guerre sans merci aux humains des environs, Ashitaka rencontre San, une jeune femme élevée par les loups qui voue une haine féroce aux humains. Un lien très fort commence à les unir, au moment où la guerre prend un tournant irrémédiable et tragique…

 

L’Horoscope amoureux, T3 Gemini keeps Capricorn de Anyta Sunday aux éditions MxM Bookmark
Sortie : 25 Février
❤ ❤ ❤
Il ne suffit parfois que d’un capricorne têtu pour que Wesley Hidaka ne devienne fou et séducteur. Il aime embêter le responsable de sa résidence, Lloyd Reynolds. Il ne peut pas s’en empêcher. Lloyd est concentré, résolu et a les pieds sur terre. Il a cette capacité amusante de suivre les règles. Bien sûr, Wesley veut que Lloyd en brise une… ou trois cents. Il ne suffit parfois que d’un gémeaux souriant pour que Lloyd fasse la loi et raccompagne directement Wesley dans sa chambre. Ce qui n’empêche pas ce dernier de le taquiner encore. Et encore. Et encore… mais bon sang. Lloyd ne craque pas facilement. Il a plein de principes. Il est inébranlable. Il est l’ami parfait quand Wesley a besoin d’aide. Comme par exemple avec son frère qui sèche les cours ou son ancien principal de lycée. Il ne suffit parfois que d’un mensonge pour que Wesley se retrouve faussement fiancé à l’inatteignable responsable de sa résidence. Que peut-il bien dire ? Cela semblait être une bonne idée à ce moment-là…

 

Et vous, avez-vous repéré de futures nouvelles lectures ?

 

Opération Pantalon – Cat Clarke

 

Titre : Opération Pantalon

V.O. : The Pants Project

Auteur : Cat Clarke

Traducteur : Cécile Ardilly

Editeur : Robert Laffont

Collection R Jeunesse

Date de Parution : 23 Mars 2017

 

 

  • Résumé (éditeur) :

Liv Spark, 11 ans, est un garçon transgenre élevé au sein d’une famille ouverte d’esprit. Avoir deux mamans, c’est vraiment le pied, et Liv est impatient de commencer le collège et de s’y faire de nouveaux amis. Garçon ou fille, la question ne s’est jamais posée pour le moment, ses parents le laissant s’habiller et s’exprimer comme il le souhaitait. Mais tout va basculer lorsqu’il découvre qu’il lui faudra porter une jupe. Liv n’a aucune envie de se plier à la politique stricte de son école concernant l’uniforme, mais il n’est pas encore prêt non plus à partager son secret, il lance alors l’Opération Pantalon, une campagne qui vise à permettre aux filles de porter un pantalon. Si tout le monde pense qu’il est une fille, eh bien, il fera semblant…pour le moment.

 

  • Avis :

Opération Pantalon, c’est l’histoire de Liv’. Née dans un corps de fille, Liv’ a depuis remarqué qu’elle était un garçon. Mais si ce fait lui semble couler de source, Liv’ sait bien que les autres risquent de ne pas voir les choses de la même manière. Car il est de notoriété public que les gens ont du mal à accepter ce qu’ils jugent différents d’eux. Et Liv’ est déjà différent au yeux des autres de part sa famille homoparentale. Il a deux mamans et, comme bien souvent, ce fait fait jaser.

Si Liv sait qu’il est transgenre, il ne sait pas comment aborder le sujet avec ses mamans, ni avec les autres. Savoir que les gens vont vous juger sur qui vous êtes n’encourage jamais à parler, surtout lorsqu’il s’agit des gens que vous aimez. Qui voudrait donner aux personnes qui vous aiment une occasion de moins vous aimer ? Liv ne se sent donc pas encore prêt à en parler à qui que se soit mais sa rentrée dans un nouveau collège va changer la donne. Car ce collège oblige ses élèves à porter un uniforme : les filles se doivent donc toutes d’être en jupe. Porter une jupe ? Impensable pour Liv. Va donc commencer une bataille pour qu’il puisse être lui-même.

Puisqu’on sait que Liv était déjà bien conscient qu’il ne serait psychologiquement pas capable de porter une jupe, on pourrait se demander pourquoi il n’a pas tout simplement fait le choix d’aller dans un autre collège. En même temps, je fais partie de ces gens qui ne comprennent pas pourquoi l’uniforme des filles implique forcément une jupe (genre t’es une fille donc t’es forcée d’aimer les courants d’air ? Obligée de réfléchir à comment tu t’assoies, d’espérer qu’il n’y ait pas de coups de vent… une jupe c’est comme tout, c’est joli si tu as envie de la porter).

Avec Liv il y a Maisie, sa meilleure amie. Le personnage que j’ai certainement eu le plus envie de secouer de tout le roman. Passons donc pour parler de Jacob. Mon second personnage chouchou (car j’ai adoré Liv). Tous les deux (Liv et Jacob) démontrent bien que le courage n’attends pas d’être adulte mais que l’enfance est parfois un moment délicat à passer dès lors que nous sommes un peu différent. Et que différent finalement… tout le monde l’est.

En bref un livre qui montre bien la difficulté d’être soi-même mais aussi le bonheur d’avoir des gens sur qui compter.

 

In My MailBox #72

 

In My Mailbox a été inspiré par le blog Pop Culture Junkie et mis en place par Kristi du blog The Story Siren, le concept a été repris en France par Lire Ou Mourir. C’est un moyen de partager les livres reçus dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés.

 

Comme je suis sur deux endroits actuellement, je galère un peu à récupérer mes livres reçus mais puisque je retourne le mois prochain dans le Nord, je vais tenter de recommencer à vous partager les derniers ouvrages arrivés ^-^

Ce seront donc les chroniques qui arriveront prochainement (février/mars)

 

Merci aux éditions Syros

Victor et Juliette. Amis depuis toujours, ils se connaissent par cœur, elle fait tellement partie de sa vie qu’elle habite presque chez lui, il sait décrypter le moindre de ses éclats d’humeur, bons ou mauvais. Car Juliette est difficile à saisir, toujours en mouvement.
Elle est capable de partir seule au bord de l’océan sur un coup de tête, et de revenir comme si de rien n’était, avec ses secrets. Elle vit intensément, sans penser à l’après, et Victor la suit, l’attend, prêt à la rattraper si elle trébuche. Cette histoire, Victor la raconte à une bande de filles très jeunes qui l’écoutent les yeux écarquillés. Elles ont connu Juliette à l’hôpital et veulent tout savoir de celle qui sera à jamais leur héroïne…

La réalité du monde se détraque : de nombreux jeunes changent de personnalité et oublient qui ils ont été, le ciel acquiert une étrange couleur, certains adultes disparaissent sans laisser de traces. Aireine, une adolescente, voit ainsi tous ses repaires disparaître et décrit dans un journal cette période troublée. Des décennies plus tard, son arrière-petite-fille Achelle hérite du journal.

 

Merci aux éditions Pika

in du XIXe siècle. La révolution industrielle bat son plein. Le monde évolue au gré des bouleversements technologiques, entre développement des machines à vapeur, maîtrise de l’électricité… et apparition des nécromates, ces défunts que l’on parvient désormais à faire revenir à la vie. Des êtres qui ont perdu leur âme, main-d’œuvre bon marché, parfaits pour servir de chair à canon sur les champs de bataille. Sur les traces de Victor Frankenstein, dont les recherches sont à la base de tout, le docteur Watson va voyager à travers le monde dans l’espoir de percer le mystère entourant ce défi lancé à la mort. Jusqu’à retrouver la légendaire créature du scientifique elle-même, dont les desseins pourraient bien mener l’humanité à sa perte…

Kun est un petit garçon à l’enfance heureuse jusqu’à l’arrivée de Miraï, sa petite soeur. Jaloux de ce bébé qui monopolise l’attention de ses parents, il se replie peu à peu sur lui-même. Au fond de son jardin, où il se réfugie souvent, se trouve un arbre généalo-magique. Soudain, Kun est propulsé dans un monde fantastique où vont se mêler passé et futur. Il rencontrera tour à tour ses proches à divers âges de leur vie : sa mère petite fille, son arrière grand-père dans sa trépidante jeunesse et sa petite soeur adolescente ! À travers ces aventures, Kun va découvrir sa propre histoire.

 

Merci aux éditions Plumes Blanches

Il y a sept cents ans, dans le monde fantastique de K’run, chutait la ville millénaire d’Ephelion. Son plus grand défenseur, un guerrier immortel nommé Erin, disparaissait lui aussi ce jour-là. Nul n’a jamais su ce qu’il était advenu de lui.
De nos jours, sur Terre, Nina, jeune lycéenne, s’intéresse à un adolescent distant et lunatique. Son enquête la mènera bien au-delà de tout ce à quoi elle pouvait s’attendre.Transportée dans un univers magique dont elle ne sait rien, la voici désormais seule et prisonnière. Sans le savoir, elle est devenue une pièce majeure d’un échiquier à l’échelle d’un royaume et un enjeu capital pour deux joueurs disputant une partie dont les règles sont faites pour être improvisées. Guerres, révoltes, subterfuges, manipulations et coups de poignards… leur influence ne semble connaître aucune limite.Quelle est la place de Nina dans ce jeu ? Qui a décidé de l’y propulser ?

Lancée dans une quête désespérée pour retrouver le seul homme qui puisse la ramener sur Terre, la jeune fille saura-t-elle faire face aux Tisseurs de Trames ?

 

Merci aux éditions Nathan

Je m’appelle Cléo, et j’aurai bientôt 15 ans, 1 mois et 20 jours? Cette date est importante pour moi, car c’est à cet âge-là que tu es morte, ma chère Anne Franck. Tu es mon écrivaine préférée ! Alors j’ai décidé de m’adresser à toi dans ce nouveau carnet. Je vais te raconter ce qui m’interroge, me fait rire ou bouleverser.

 

Merci à ma tantine 😛

Après avoir consigné ses découvertes en Europe, en Scandinavie et aux confins de l’Asie, Élian Black’Mor part sur la traces des dragons du Nouveau Monde. Entre cérémonies vaudous et rituels amérindiens, l’explorateur et arpenteur de mondes débute son nouveau voyage à la rencontre de mythologies exotiques et fascinantes, de la Nouvelle-Orléans à la jungle amazonienne en passant par les plaines arides de Sonora.

 

Un p’tit craquage !

Hana rente en première année à l’université. Mais, hantée par le souvenir d’un amour impossible, la jeune femme a bien du mal à envisager son avenir… Pourtant, grâce à sa rencontre avec Izumi, président du club d’astronomie, mais aussi avec ses autres membres, en apprenant à les connaître, avec leurs fêlures et leurs défauts, Hana reprendra petit à petit confiance en la vie…

 

Et vous, avez-vous ajouté de nouveaux livres à votre PAL ? ^-^