Vittorio le Vampire – Anne Rice

 

Titre : Vittorio le Vampire

V.O. : Vittorio, the vampire

Auteur : Anne Rice

Traducteur : Airelle d’Athisz

Editeur : Pocket

Date de Parution : 2015

(pour la présente édition)

 

 

 

  • Résumé (éditeur) :

Vittorio est un jeune noble qui partage son temps entre la Florence des Médicis et les terres de son père dont le château domine la Toscane. Une existence dorée qui lui permet de bénéficier de tous les attraits de la renaissance italienne jusqu’au jour où toute sa famille est massacrée par une confrérie démoniaque. Vittorio lui-même ne devra sa survie qu’à l’intervention d’Ursula, une vampire d’une stupéfiante beauté.Dès lors il n’aura de cesse de venger les siens et part à la recherche des démons pour les exterminer, rencontrant sur son chemin la guerre, les intrigues de cour et toutes sortes de mystères aussi bien sacrés que profanes. Mais difficile d’oublier que celui qui nous raconte cette étonnante histoire est aujourd’hui un… vampire ! Que s’est-il donc passé ? Comment l’amateur d’art qui dialoguait avec les anges, l’adolescent assoiffé de vengeance, a-t-il succombé à la séduction de la nuit ?

 

  • Avis :

Tout d’abord, un grand merci à Louve du forum Mort-Sûre et aux éditions Pocket pour ce roman ^-^

Ayant lu plusieurs romans de Anne Rice, j’étais vraiment curieuse de lire celui-ci, dont le résumé me faisait très envie. Je m’attendais pourtant à autre chose et je n’ai pas réussi à m’attacher à Vittorio. Ses pensées partent un peu dans tous les sens et je suis restée perplexes quant à tous les passages sur la religion, très très nombreux.

Au-delà de cela, l’intrigue est intéressante et le début extrêmement intriguant. On s’émeut du sort de la famille de Vittorio et de son désir de vengeance et j’ai pris beaucoup de plaisir à la lecture des premiers chapitres. Puis je me suis un peu perdue dans les méandres des pensées de Vittorio qui réagit étrangement entre amour pour Ursula et horreur pour ceux qui l’accompagnent.

Le fameux amour sort d’ailleurs un peu de nul part et, s’il y aurait pu y avoir un côté très romantique à l’histoire, il est totalement absent de part la manière dont se déroule le récrit et il y a beaucoup de passages dont je n’ai pas réellement compris le pourquoi.

Les vampires sont finalement assez peu présents, ce que j’ai trouvé dommage alors que les personnages présentés paraissaient intéressants. On en sait un peu plus sur certains à la fin du roman et il aurait peut-être été plus agréable de suivre alternativement Vittorio et Ursula peut-être (ce qui n’est pas possible ici étant donné que l’histoire est racontée par Vittorio lui-même).

Au final un roman qui promettait beaucoup et dont l’intrigue aurait pu être très prenant si le personnage principal ne m’avait pas perdu dans ses digressions tout au long de l’histoire.

 

Une réflexion sur “Vittorio le Vampire – Anne Rice

  1. Pingback: Bilan Eté 2015 | tempsdemots

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s