Nous les menteurs – E. Lockhart

 

Titre : Nous les Menteurs

V.O. : We were liars

Auteur : E. Lockhart

Traducteur : Nathalie Perrony

Editeur : Gallimard Jeunesse

Date de Parution : 4 Mai 2015

 

  • Résumé (éditeur) :

Une famille belle et distinguée. L’été. Une île privée. Le grand amour. Une ado brisée. Quatre adolescents à l’amitié indéfectible, les Menteurs.
Un accident. Un secret. La vérité.
Un drame familial époustouflant où culmine le suspense. Une lecture qui, à peine terminée, donne envie de retourner à la première page pour recommencer…

 

  • Avis :

Nous faisons donc la connaissance de Cadence. Si sa famille vend du rêve en apparence, à l’intérieur c’est un véritable panier de crabe où chacune des filles de son grand-père se bat pour être la favorite et amasser le plus d’argent et de privilèges. Au niveau des petits-enfants dont elle fait partie, ils sont trois à avoir à peu près le même âge et à adorer les vacances qu’ils passent chaque été sur l’île privée de la famille. Cadence, Johnny et Miren. Plus Gat, le neveu du beau-père de Johnny. Les Menteurs. Quatre adolescents mal dans leur peau, pris dans les tourmentes familiales mais qui font comme si tout allait bien durant deux mois.

Jusqu’à l’été de leur quinze ans : « l’été quinze ». Dont Cadence ne se souvient pas ou alors que par brides disparates.

Comme c’est elle qui raconte l’histoire, celle-ci nous apparaît tronquée et on suit ses découvertes tandis qu’elle cherche à se rappeler de l’été quinze. Que s’est-il passé sur l’île ? Pourquoi a-t-elle été retrouvée trempée en sous-vêtements et pourquoi était-elle seule ? Où étaient les Menteurs ? Autant de questions dont le lecteur veut lui aussi les réponses mais dont personne, sur l’île, ne semble vouloir parler. Comme si ce qui s’était passé devait être oublié.

Commence alors une enquête sur les événements passés mais aussi sur la vie de Cadence et sur celle de sa famille. Leurs secrets, leurs guerres intestines… On s’aperçoit vite qu’aucun de ces personnages n’est véritablement heureux ni noir ou blanc. On s’attache à ses adolescents qui veulent être différents de qui ils devraient être sans y arriver. Sans avoir le courage de s’appesantir du poids familial mais en résistant malgré tout aux manipulations de leurs parents. L’histoire est prenante et on cherche à comprendre comment ils en sont arrivés et là et ce qui a bien pu se passer durant ce fameux quinzième été.

Et justement… au niveau du retournement final, j’avais lu beaucoup de chroniques déclarant qu’il était vraiment surprenant… Et c’est là où je sors déçue du roman. Car je l’ai trouvé somme toute assez logique et la page de « retournement » n’a fait que confirmer ce dont je me doutais depuis plusieurs chapitres. Alors, peut-être est-ce parce que le livre m’a fait penser à un film que j’adore et dont la fin est assez similaire… Néanmoins j’ai donc été déçue car je m’attendais à être vraiment surprise.

En bref un roman vraiment intéressant mais dont j’attendais plus de la fin.

 

Sois normale, immédiatement. C’est un ordre. Parce que tu l’es. Parce que tu peux l’être.

 

 

Entre dans le

challenge2016

33 / 35

8 réflexions sur “Nous les menteurs – E. Lockhart

  1. Pingback: Bilan Mars et Avril 2016 | tempsdemots

  2. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #5] Bilan 8 – Muti et ses livres

  3. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #5] Bilan 9 – Muti et ses livres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s