Sainte-Marie des Ombres, T1 La Brûlure de la nuit – Sophie Dabat

Titre : Sainte-Marie des Ombres

Série : La Brûlure de la nuit

Auteur : Sophie Dabat

Editeur : Bragelonne, collection Snark

Date de Parution : 19 Mars 2014

 

 

 

  • Résumé (éditeur) :

« Les Dévorantes. C’est comme ça que je les ai appelées. Elles ont failli nous avoir, Cullan et moi. À nous deux, le monde entier peut aller se faire foutre, on est de taille à l’affronter. »
Depuis plus de vingt ans, les Ombres hantent le monde et dévorent tout être vivant à leur portée. Hormis une petite fille, personne n’a jamais survécu à leur poison. Mais la fillette miraculée est devenue un rat de laboratoire, avant de disparaître dans la nature.
Lily Turner est désormais une femme presque comme les autres. Tatoueuse, elle partage sa vie entre son compagnon, sa meilleure amie et son chien, rescapé des Ombres comme elle. Nul ne sait qu’elle était autrefois surnommée Sainte Marie des Ombres. Mais une vague de meurtres risque fort de remettre cet équilibre en jeu, et forcer Lily à faire des choix difficiles, tant pour se protéger que pour sauver ceux qu’elle aime…

 

  • Avis :

Je ne savais pas du tout de quoi allait parler ce roman puisque je n’avais pas lu le résumé, même si la couverture en donnait une petite indication. J’étais donc ouverte à toutes possibilités !

Et j’ai rapidement accroché ! On entre tout de suite dans le vif du sujet et l’action reste constante tout en étant très bien dosée, l’intrigue alternant entre moments de réflexion, de baston et d’émotion.

On frissonne vite devant les Dévorantes, ces ténèbres que tout le monde connaît mais qui sont ici avides de chairs fraiches et qui grignotent toute vie sur leur passage. Les moments où on les voit à l’œuvre sont prenant et assez bien décrits pour me faire froncer le nez et frémir d’horreur, initiant un roman qui serait à même de mettre le doute à quelqu’un qui n’a pas peur du noir. La nuit est ici devenue synonyme de mort et il est suicidaire de se balader après la couvre-feu sans lampe ni lumière.

C’est dans ce futur, en 2066, que l’on rencontre Lily. Lily dont on va découvrir la vie actuelle tout comme le passé, par de nombreux flash-back dans ses souvenirs. Lily qui est assez brute de décoffrage, qui a déjà vécu beaucoup de choses horribles et à qui il très facile de s’attacher. Si elle montre beaucoup ses forces, on devine vite ses faiblesses et j’ai vraiment adoré le personnage. Lily n’hésite pas à dire ce qu’elle pense et en même temps… elle est incapable de le faire lorsqu’il s’agit de sentiments. Retranchée dans sa carapace, elle en a déjà bien trop vu et sait bien ce qu’elle a perdu.

Elle sait toutes ces choses que ne comprend pas forcément le lieutenant Ballard et j’ai parfois eu envie de le secouer. Et pourtant… son point de vue à lui aussi est compréhensible et, même si leur relation semble courue d’avance, ou peut-être pas nous verrons par la suite !, j’ai aimé ce personnage-là aussi.

Au final, chaque personnage qui nous est présenté est attachant, humain et compréhensible. Aucun d’entre eux n’est parfait, tous ont leur moment de coup de gueule ou de stupidité. Ils ressemblent à tout un chacun de part leur caractère et leur manière d’appréhender le monde.

L’intrigue, elle, est complexe et passionnante. On cherche un responsable, on le traque dans les petits détails et on se fait nos propres hypothèses, qui se révéleront fausses ou véridiques. On se questionne tout au long de l’enquête et on grappille de nouvelles informations passées ou présentes.

En bref un roman prenant qui pose les bases d’une intrigue complexe et de personnages attachants et intéressants pour un premier tome addictif !

 

 

Entre dans le

hp5-8110

Dragées surprise : un livre dont vous n’avez pas lu le résumé – 20 points

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s