Les Larmes Rouges, T1 Réminiscences – Georgia Caldera

Titre : Réminiscences

Série : Les Larmes Rouges

Auteur : Georgia Caldera

Editeur : Les éditions du Chat Noir

Date de Parution : Février 2015

(pour cette édition collector)

 

 

 

Livre lu en lecture commune avec Férilou de Read and Escape, Michou de In My BookWorld, et Louve de Les Victimes de Louve ~

 

  • Résumé :

Cornélia ne supporte plus sa vie. Sa mère et sa meilleure amie sont mortes et son père est plus intéressé par sa carrière que par sa fille. Elle se sent seule au monde et ce n’est pas la voix dans sa tête qui l’aide à remonter la pente, bien au contraire. Mais lorsque sa tentative de suicide échoue, elle se retrouve plongée dans un monde bien différent et comprend soudainement que la vie peut être toute autre chose que ce qu’elle en pensait.

 

  • Avis :

Pour cette fois, ma chronique va se diviser en deux temps. Tout d’abord le livre comme objet puis le roman en tant qu’histoire.

Comme vous pouvez le constater ici, j’aime les beaux livres ❤ Aussi, pour celui-ci, c’est autant l’objet en lui-même que le résumé qui m’avait fait craquer. A savoir qu’il a été promu avec une vidéo très bien faite et une très bonne publicité.

J’ai donc succombé pour cette version :

Au niveau de l’objet livre donc, rien à dire : il est sublime !

 

Puisque j’avais beaucoup aimé Victorian Fantasy de la même auteure, je partais donc avec un très bon a priori sur Les Larmes Rouges (sinon, je n’aurais pas évidemment acheté cette version-ci du livre xD). Mais j’ai été très étonnée de ne pas accrocher aux premiers chapitres. Le tout premier m’a pourtant intrigué mais les suivants ont fait que j’ai été de plus en plus longue à reprendre le livre à chaque fois que je devais le lâcher pour telle ou telle raison. J’ai persévéré malgré tout, me disant que c’était peut-être la mise en place et finalement… je l’ai abandonné un peu avant la moitié du récit.

Si au début du roman, je m’étais quelque peu attachée à Cornélia, de par sa tristesse et sa solitude, ses réactions suivantes tout au long du roman m’ont plutôt agacée. Elle ne réfléchit absolument pas. Mais ce qui pourrait être mignon dans un tout autre contexte frôle parfois là à mon avis la stupidité. Et ce passage-là m’a convaincu que non, décidément, Cornélia et moi, ce n’était pas ça.

 

ATTENTION SPOILER :

Cornélia se rend compte qu’elle a des scarifications dans le haut du dos qui saignent abondamment et n’était pas là quelques heures plus tôt. Elle décide donc de prendre son vélo en pleine nuit pour traverser un bois, portant uniquement des sous-vêtements et un tee-shirt pour se rendre chez un gars qu’elle n’a vu qu’une seule fois et qui, au dire des voisins, est un assassin.

Alors certes, elle a des pulsions suicidaires mais… là, elle est censée vouloir vivre xD

FIN DU SPOILER

 

Je n’ai rien à redire quant aux autres personnages. Le père de Cornélia est assez peu présent finalement dans les pages que j’ai lu et j’ai beaucoup aimé Maurice. Pour Henry… Je l’ai trouvé intriguant mais même la fameuse « révélation » à son égard ne m’a pas poussé à m’intéresser plus que cela à leur histoire. Trop entrecoupée de descriptions très longues sur chaque lieu ou des remarques agaçantes de Cornélia.

Pourtant l’intrigue était sympathique et j’aurai vraiment pu accrocher à tout ce côté fantastique qui promettait de beaux moments inquiétants et des révélations étranges. Mais non… Je suis restée hermétique à tous les instants censés donner envie de se poser des questions sur le pourquoi du comment et mon agacement à l’égard de Cornélia n’a fait que grandir au fil des pages.

Une lecture qui n’était apparemment pas pour moi finalement…

 

5 réflexions sur “Les Larmes Rouges, T1 Réminiscences – Georgia Caldera

  1. Pingback: Bilan du Mois de Juin 2015 | tempsdemots

  2. Bah mince alors ! Sylvia (ma bibliothécaire chérie) est en train de le lire et comme j’ai adoré Victorian Fantasy (comme toi), j’attendais avec impatience de pouvoir le récupérer.

    J'aime

  3. Pingback: Tag : Adieu 2015 | tempsdemots

  4. Pingback: Throwback Thursday #17 | Temps de Mots

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s