De la joie d’être bordélique – Jennifer McCartney

Titre : De la joie d’être bordélique

V.O. : The Joy of living your sh*t all over the place

Auteur : Jennifer McCartney

Editeur : Mazarine

Date de Parution : 15 Février 2017

 

  • Résumé (éditeur) :

La magie du rangement a fait son temps. Faisons la peau à cette absurdité, et commençons à acheter plein de trucs, pour les semer partout où nous en avons envie !
Savez-vous que la science a prouvé que les personnes désordonnées sont plus créatives (et aussi plus intelligentes et plus séduisantes) ? Mais être un vrai bordélique et se laisser aller est un art ! Ce livre va vous apprendre comment vivre dans le bazar (en toute chose et de la cave au plafond), en pleine conscience et dans la joie. Et le résultat est époustouflant : vos plantes vont cesser de mourir, votre bouteille de whisky ne s’asséchera plus jamais, vous allez pouvoir vous lâcher, et vous découvrirez que vous avez perdu du poids…
Il est temps de reprendre votre vie en main et de la débarrasser de la manie du rangement.

  • Avis :

Je suis bordélique. Si vous voulez tout savoir, je le vis assez bien et, s’il m’arrive comme tout le monde de ranger de temps en temps (plutôt par nécessité), le bordel ne me gène pas particulièrement. Je suis plutôt du genre à ne rien retrouver quand j’y ai mis de l’ordre. Bien évidemment, si je ne suis pas une as du rangement, je classe mes papiers importants et je ne laisse pas des aliments moisir dans mon frigo. Si je vous dis cela, c’est que ce petit ouvrage, très ironique, est parfois peut-être un peu trop ironique justement. C’est d’ailleurs le seul point négatif que je lui ai trouvé.

C’est à dire que, si vous cherchez à vous déculpabilisez, je ne suis pas sûre que cela marchera forcément. Néanmoins, si vous assumez déjà votre côté bordélique, ce livre vous fera souvent sourire.

Personnellement, j’ai bien rit à certains passages qui vous rappellent que le fait de trier vos chaussettes par couleur ne changera foncièrement rien à votre vie et que, si vous avez de l’argent à dépenser dans des boîtes de rangement et du temps à perdre à tout ranger et bien… partez en voyage ! Finalement, ce petit guide est un ouvrage qui permet de déculpabiliser et de se rappeler que, si nous ne sommes pas des pros du rangement, le monde ne s’arrêtera pas de tourner, nous ne serons pas malheureux pour autant et le ciel ne nous tombera pas sur la tête.

En bref un livre très ironique mais qui fera beaucoup sourire les bordéliques.

 

Publicités

2 réflexions sur “De la joie d’être bordélique – Jennifer McCartney

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s