Grisha, T1 Les Orphelins du royaume – Leigh Bardugo

 

Titre : Les Orphelins du royaume

Série : Grisha

Auteur : Leigh Bardugo

Traducteur : Nenad Savic

Editeur : Milan

Date de parution : 11 Octobre 2017

 

 

  • Résumé (éditeur) :

OMBRE. GUERRE. CHAOS.
Un royaume envahi par les ténèbres.
Une élite magique qui se bat sans relâche contre ce mal.
Des citoyens envoyés en pâture aux créatures qui peuplent le Shadow Fold.
Parmi eux : Alina Starkov.
ESPOIR. DESTINÉE. RENOUVEAU.
L’avenir de tous repose sur les épaules d’une orpheline qui ignore tout de son pouvoir.
L’Invocatrice de lumière.

 

  • Avis :

Tout d’abord, j’adore le soin apporté aux détails dans la couverture : le cerf, les vêtements, les méandres un peu sombres en bas… Une illustration qui s’accorde parfaitement bien à l’histoire !

Ensuite concernant l’histoire justement… pour être honnête, j’étais curieuse car je ne savais pas trop si la fantasy jeunesse était vraiment pour moi puisque mes relations avec celle-ci sont finalement un peu en dents de scie. Je trouve parfois qu’il y manque un petit côté politique ainsi qu’une dureté qui s’accorde selon moi à la fantasy.

Mais là… Wow, j’ai été totalement entraînée dans l’histoire comme dans l’intrigue. Alina est un personnage attendrissant, plein de volonté mais aussi de faiblesses. Sa personnalité et son caractère la pousse à donner le meilleur d’elle-même sans pour autant être sûre de ce qu’elle fait. J’ai vraiment beaucoup aimé son évolution et je sens que le second tome va être douloureux à son égard. Les personnages qui l’entourent contribuent à accrocher le lecteur et l’auteur à parfaitement su allier les sympathiques à ceux qui le sont moins. Ce, sans jamais tomber dans un côté manichéen puisque les personnages sont très humains, ni bons ni mauvais mais avec chacun leurs défauts et leur passé. J’ai adoré Mal et Genya et, comme tous, j’ai ressenti cette attirance envers le Darkling et son côté intriguant.

Le monde qui nous entoure dans le roman est bien amené et on ne se sent jamais perdu, les descriptions des lieux permettant de se faire une carte mentale alors que les quelques mots typiquement sorti du monde permettent de s’y intégrer tout en étant soit « traduit » dans le texte soit facilement compréhensibles. Ils apportent une touche de fantasy que j’ai fortement appréciée.

L’intrigue est parfaite : politique, humaine et pleine de retournements. Je ne me suis pas lassée un seul instant de ce roman que j’aurai finalement dévoré d’un bout à l’autre en ayant toujours envie d’en savoir davantage tout en appréhendant de voir arriver la fin.

En bref un roman de fantasy haletant, très bien mené et qui me donne très envie d’avoir le second tome sous la main !

 

Entre dans

7 /50

et dans

Item Sombral : un livre que vous commencez avec des préjugés – 60pts

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s