Le lord, le magicien et la malédiction – Lee Welch

 

Titre : Le lord, le magicien et la malédiction

V.O. : Salt Magic, Skin Magic

Auteur : Lee Welch

Traducteur : Audrey Simon

Editeur : MxM Bookmark

Date de parution : 15 juin 2020

 

 

  • Résumé (éditeur) :
La campagne anglaise, un château en ruine et deux hommes que tout oppose… Lord Thornby est pris au piège sur la propriété isolée de son père depuis plus d’un an. Il n’y a ni cellule ni chaînes, mais il est incapable de quitter la demeure familiale. Au fil des jours, sa santé mentale commence à s’effriter. Lorsque le magicien industriel John Blake arrive pour enquêter sur un cas de sorcellerie, il trouve Thornby assez particulier. Arrogant certes, mais aussi inquiétant qu’il est séduisant. Sans s’en rendre compte, John se retrouve entrainé dans un conte de fée des plus sombres, où toutes les règles de la magie – et de l’amour – se trouvent altérées. Pour rendre sa liberté à Thornby, les deux hommes vont devoir affronter des vérités qui changeront leur vie à jamais – et John devra accepter que l’homme courageux et plein d’esprit qui gagne son coeur soit également sur le point de le briser. Peuvent-ils se dépêtrer de cette magie aussi dangereuse que l’amour ?

 

  • Avis :
C’est tout d’abord la couverture de ce roman qui m’a attiré puisque je ne connaissais pas l’auteur. Je la trouve magnifique, intrigante, avec une pointe de magie… parfaite avec le résumé en vérité !

 

Le début nous présente Thornby et il apparaît rapidement que lui et son père ne sont pas en bons termes. Ce qui ne fait que se confirmer tout au long du roman. Le père de Thornby est clairement un personnage détestable et, si ses actes trouvent une explication, ils restent cependant non-excusables, d’autant plus à l’égard de son propre fils qui est clairement quantité négligeable à ses yeux.
Quant à John, s’il est magicien, il est cependant fils de roturier et a donc appris à ne pas être considéré comme quelqu’un d’important malgré ses dons (qui ne sont eux-mêmes pas hautement considérés chez les magiciens).

 

Si l’intrigue est intéressante, et on y reviendra, ces deux personnages sont vraiment les piliers du roman et le lecteur apprend rapidement à les apprécier. D’apparence toujours forte et habitués à ne pas être digne d’un long intérêt par les autres, ils cachent tous les deux des caractères plus doux et leurs moments plus calmes permettent au lecteur de souffler tout autant qu’à l’intrigue d’avancer durant leurs discussions. On a donc là deux personnages masculins qui on l’habitude de se cacher derrière une façade d’assurance pour résister à tout et qui ne savent pas trop à qui ils peuvent se fier, d’autant dans la situation improbable dans laquelle ils se rencontrent, alors que Thornby ne peut pas physiquement sortir du terrain malgré toute son envie.

 

J’ai vraiment adoré la manière dont la magie de John est mise en avant et la façon dont elle correspond finalement bien au caractère du personnage. La personnification de certains éléments amène une tendresse à certains passages chargés en action et qui gagne là (grâce au sel et à la sangle notamment) en émotions. La magie est intrinsèque à l’histoire et certains rebondissement, auxquels je ne m’attendais pas du tout au début du roman, m’ont fait passé un très bon moment. C’est la d’ailleurs l’une des forces du roman selon moi : prendre différentes légendes et les intégrer dans une histoire qui ressemblait au départ à une « banale » malédiction.
Je ne peux vous en dire plus pour ne pas spoiler (divulgâcher ?) l’histoire et les découvertes que fait le lecteur au fil des pages mais j’ai vraiment apprécié les rebondissements de l’intrigue. Celle-ci se dévoile peu à peu, parfois logiquement et parfois avec des rebondissements auxquels on en s’attendait pas. Je regrette cependant une fin un peu rapide qui aurait mérité un épilogue pour clôturer correctement l’histoire.

 

En bref un roman à l’intrigue prenante, un peu inégal dans le suspense mis en place mais qui m’a fait passer un bon moment plein de magie.

 

10 commentaires

  1. J’avoue que la couverture a ce petit quelque chose qui attire l’oeil, les couleurs sont superbes !
    Je pourrais bien me laisser tenter et je te remercie de ne rien avoir divulgâché (bien trouvé ton néologisme!). Il a vraiment l’air très sympathique 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s